L'entreprise.com : article sur l'informatique libre - comment vont le prendre les dirigeants d'entreprise ?

Posté par  . Modéré par Florent Zara.
Étiquettes : aucune
0
25
jan.
2005
GNU
Pour que Linux prenne le dessus sur Windows, un des paramètres se situe dans les chefs d'entreprises PME ou non : ils doivent être intéressés par le produit. Ces chefs lisent souvent des journaux d'informations financières ou économiques.

Aussi il y a deux jours est paru un article sur l'entreprise.com (filiale du groupe l'expansion), "analysant" 8 affirmations sur l'informatique libre. Ainsi, nous retrouveront donc les lieux-communs comme la gratuité, la licence, les performances, les cibles concernées, l'information, etc...

Je n'ai pas su comment prendre cet article en le lisant, mais je ne suis pas certaine que les chefs d'entreprises en le parcourant aient spécialement envie de passer sous Linux.

De plus, certains passages me paraissent incomplets notamment quant aux sources (remarques de personnes interrogées).

Le mieux est que vous alliez y jeter un oeil pour juger si cet article est plutôt "mi-figue" ou "mi-raisin".

Aller plus loin

  • # crédible ce genre de truc ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    l'article se contredit, d'un coté il est dit :

    Dans l'informatique libre, l'utilisateur ne peut appeler personne. Il doit trouver ses réponses sur les différents forums. Non seulement cela implique une bonne maîtrise de la Toile mais aussi une bonne connaissance de l'anglais. Il est possible de trouver des forums en français mais la plupart des documentations techniques sont encore rédigées uniquement dans la langue de Shakespeare.


    et plus loin :

    Le réseau des distributeurs (Mandrake Soft, Red Hat...) spécialisés dans l'informatique libre propose des solutions packagées avec des services à valeur ajoutée tels que le support, la maintenance, les conseils, etc. En outre, de plus en plus de sociétés de services s'investissent dans des solutions alternatives pour les PME en apportant des conseils et des développements sous Linux. L'objectif est d'offrir des solutions clés en main pour un moindre coût.


    je passe l'éternel argument du TCO, et l'énorme amalgame entre Linux (le noyau) et les logciels libres en tant qu'applications.

    et je passe sur les erreurs ou l'on lit que staroffice est une suite bureautique libre... il y'a d'autres des conneries, je pense qu'on peut écrire quelques fortunes...

    Bien marrant, on se rend compte que l'article repose sur des témoignages de personnes qui sont à la traîne pour ce qui est des logiciels libres sur le poste de travail... (d'ailleurs ils le disent eux mêmes), alors je vois pas en quoi ils peuvent être une bonne source d'infos pour cette article...

    Un article digne des grands reporters de chez vous savez qui ....

    M.
    • [^] # Re: crédible ce genre de truc ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Cet article est une véritable ineptie.
      On peut à la limite encore passer l'éponge sur les amalgames fait dans l'article(mis à part les suites bureatiques), et bien que le but même de l'article soit de faire la lumière sur ceux-ci lol, mais la conclusion est digne d'une farce tellement elle manque de discernement et de bon sens. Et je ne parle même pas des sources plus que douteuses. A bonne entendeur....
      • [^] # Re: crédible ce genre de truc ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

        Il y a quand même du bon dedans:

        "L'usage actuel est tel que la garantie légale des défauts cachés de la chose vendue (article 1641 du Code civil) ne semble pas s'appliquer réellement aux éditeurs de logiciels. Cela peut se justifier par le fait que le logiciel n'est pas vendu mais loué. Aussi, en cas de problème, l'utilisateur doit-il faire une remontée d'incident, un process long, plus ou moins bureaucratique. A l'inverse, la remontée d'incident en environnement libre s'effectue quasiment en temps réel. La communauté de développeurs Linux s'empresse en effet de corriger la faille le plus rapidement possible."

        http://www.lentreprise.com/article/5.8804.1.550.html(...)

        Côté environnement propriétaire, ça fait un peu peur...
  • # Juste une remarque

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    La bureautique demeure le point faible de l'informatique libre.

    J'ai l'impression de lire un article vieux de 4 ans. Si y'a bien un point sur lequel le monde du libre offre aujourd'hui des outils à la hauteur c'est bien celui de la bureautique.

    Le reste des points évoqués est en dehors de mes compétences même si je reste sceptique sur la forme.
    En effet l'article est entièrement structuré autour de témoignages de directeurs techniques et des phrases en sont tirés pour synthétiser leurs avis et ainsi générer des règles générales.
    A partir de là, on devine que l'orientation du texte sera donnée par le choix même des personnes interviewées.
    On ne dit pas techniquement pourquoi Openoffice est inférieur à Word mais on dit Untel nous dit qu'Openoffice serait inférieur à Word donc méfiez-vous.
    • [^] # Re: Juste une remarque

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      OOo est très utilisable, mais concrêtement, qu'est-ce que OOo a, et que MS Office n'avait pas déjà avec MS Office 97 ?

      Pas tant que ça. Réciproquement, quand je vois que des gens s'extasient sur le fontwork du futur OOo 2.0, alors que ça a déjà 7 ans sous MSO, je me pose des questions.
      • [^] # Re: Juste une remarque

        Posté par  . Évalué à 2.

        moi la question que je me pose c'est :
        vous savez comment est utilsez 90% du temps les traitements wysiwyg ???
        on tape une lettre , on change deux trois polices, a la rigueur un ou deux champs pour faire des lettres generiques.
        Alors la killer feature d'un traitement de texte ...

        Pourquoi les gens croient encore qu'il faut rajouter pleins de trucs a un logiciel pour qu'il soient bien.
        C'est la meme chose en voiture c'est pas parce qu'on a un embrayage bi disque 6 patins non amortis , avec des amortisseurs ohlins et une cage de securite que notre voiture est adapte a ce qu'on en fait : comme de la ville...

        la question n'est pas "moi j'ai plus de fonctionnalite que toi" mais est est ce bien pense pour l'utilisateur : si la fonction la plus usite on ne peux y accede qu'apres avoir traverse 4 sous menu et cliuqer trois fois sur oui et un fois sur non...
        • [^] # Re: Juste une remarque

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Je suis entièrement d'accord avec toi, mais quand l'article dit que la bureautique libre a 3 ans de retard sur MSO, ben c'est au mieux optimiste pour le libre. Ce retard n'est pas grave, mais il existe.
          • [^] # Re: Juste une remarque

            Posté par  . Évalué à 4.

            Ça dépend, retard par rapport à quoi ? S'il manque une feature importante (je ne sais pas, je ne m'en sers pas), d'accord pour parler de retard, mais si le seul "retard" concerne des features gadget rajoutées pour essayer de justifier une nouvelle version, c'est discutable.

            Pour ma part, du temps où j'utilisais Word 97, il contenait tout ce dont j'avais besoin et bien plus. J'ai du mal à imaginer que les Word de maintenant contiennent des features importantes que Word 97 n'avait pas, donc si OOo est au niveau de Word 97, ça me semble très suffisant.
            • [^] # Re: Juste une remarque

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

              C'est retard par rapport aux dernieres technologies sorties certainement. Cependant, surtout dans les PMI/PME, on utilise rarement les dernieres technologies. Il faut voir le nombre de postes sous windows 3.1 qui existent encore dans ces structures. La moyenne des installations doit avoir au moins 3 ans de retard...
            • [^] # Re: Juste une remarque

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Je n'utilise presque plus MSO depuis la version 97, donc, c'est pas moi qui vais te faire un exposé détaillé des nouveautés.

              Au hasard, on va dire le mode plan, que j'utilisais sous word 5.0 il y a 10 ans, et qui ne sera visiblement pas dans OOo 2.0 ...
    • [^] # Re: Juste une remarque

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      En fait, il faut bien voir que malgré les très bonnes performances d'OpenOffice.org, le principal écueil, c'est non seulement les macros mais aussi les "applications" développées avec Access.
      Nous autres n'utilisons peut-être que 10% des fonctionnalités de ces outils, mais les assistantes de directions, elles (ou ils), en ont grand besoin. Et n'allez pas les assimilier à de simples secrétaires, ce serait l'outrage. Toujours est-il qu'avant de migrer vers OpenOffice.org, il faut bien évidemment veiller à ce que toutes ces applications fonctionneront après et c'est loin d'être évident et ça demande du temps. Par exemple, au sein de ma SSII, la certification iso9001 nous a imposé d'avoir des documentations unifiées. Résultat: on a un outil écrit en macros pour Word et Excel afin de générer les documents (et quand ce document se nomme Comte-Rendu d'Activité, on a envie que ça fonctionne ! Et c'est mensuel !) qu'on aurait à rédiger tout en simplifiant le processus.
      Attention, je ne dis pas que tout ceci n'existe pas ni n'est impossible avec OpenOffice.org ou des outils libres annexes. Simplement que si le particulier peut largement se permettre de basculer sans trop de dommages, il y a certains employés d'une entreprise où ce sera plus délicat...
    • [^] # Re: Juste une remarque

      Posté par  . Évalué à 1.

      La où les suites libres sont moins forte que les logiciels MS, c'est dans l'intégration entre applications.

      Certes l'intégration à la MS est une plaie pour le principe de séparation des logiciels (une tâche = un logiciel). Ce sont autant de failles potentielles de sécurité, mais c'est très pratique à utiliser.

      Je sais que de gros efforts sont faits en ce sens du côté de projets tels que KDE et de Gnome, mais il y a encore un manque de coordination entre différents projets. Même si cela commence à changer, on est encore loin du compte.
  • # J'aime le questionnaire

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Je me met dans la peau d'un décideur pressé (et pas très malin je vous l'accorde). Suis-je près à passer au libre d'après cet article ?

    - Votre motivation première est budgétaire OUI - NON
    Non, ma motivation première est la liberté.

    - Vous êtes un mordu d'informatique OUI - NON
    Non, je compte sur mon DSI pour s'occuper de tout ce qui touche à l'informatique.

    - Vous êtes prêt à investir du temps pour être autonome OUI - NON
    Non, je n'ai pas une seconde à moi entre mes réunions, mes parties de golf, ma femme et mes enfants. Sans oublier le club de bridge.

    - Vous disposez d'informaticiens de bon niveau OUI - NON
    Oui, j'ai cru que j'en aurais jamais.

    - Vous êtes familiarisé avec les forums sur internet OUI - NON
    Inter quoi ?

    - Vous parlez parfaitement l'anglais OUI - NON
    Non, mais je parle russe, allemand et français.

    - Vous êtes prêt à vous investir personnellement OUI - NON
    Non. Comme je l'ai dit, mon DSI s'en occupe.

    - Vos besoins tournent autour des serveurs et d'internet OUI - NON
    Mes besoins : manger, dormir et ... Enfin comme tout le monde quoi.

    C'est bête moi qui voulait tester ce Firefox dont me parle mon fils. Je suis loin des 5 oui préconisés.

    Certes, je caricature, mais je pense quand même que ce questionnaire en dit long !
    • [^] # Re: J'aime le questionnaire

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Tu exagères bien trop ! Ne serait-ce que parce que le décideur pressé de l'informatique, c'est le DSI...

      Je te la refait :

      - Votre motivation première est budgétaire OUI - NON
      NON, je veux un truc qui fonctionne, qui coûte pas cher, qui fasse tout même le café, dont on me garantie le bon fonctionnement, et qui soit une solution connue, parce qu'il y a moins de chances que je me trompe en prenant ce qui a une bonne image de marque. En fait je devrais me fier à ça en priorité.

      - Vous êtes un mordu d'informatique OUI - NON
      NON, je compte sur mes subordonnés pour s'occuper de tout ce qui touche à l'informatique.

      - Vous êtes prêt à investir du temps pour être autonome OUI - NON
      Là ca dépends de la politique de l'entreprise à ce niveau, c'est variable. Attention, on parle d'investir du temps à l'informatique, mais ce sera pas forcemment le décideur qui s'y collera, cela sera souvent ces subordonnées.

      - Vous disposez d'informaticiens de bon niveau OUI - NON
      Pareil selon l'entreprise. Soit elle a un service informatique à elle en interne compétant (pour être autonome), soit ils sous-traitent à des SSII.

      - Vous êtes familiarisé avec les forums sur internet OUI - NON
      Euh. J'ai déjà posté à l'occasion sur le forum de 01.Net, ca compte ?
      (en plus je veux pas critiquer, mais il faudrait parler de mailing-listes pour être honnêtes).

      - Vous parlez parfaitement l'anglais OUI - NON
      Je parle anglais, mais nous les Français on est chauvin, l'Angleterre est l'ennemi historique alors à titre personnel j'évite d'avoir à l'utiliser. Bon évidemment comme c'estindispensable pour faire des affaires à l'étranger et chez les chinois tous les cadres de l'entreprise doivent s'y mettent. Mais ca n'est pas dans notre nature. On dira OUI, mais en fait je pense NON.

      - Vous êtes prêt à vous investir personnellement OUI - NON
      NON. Moins j'ai de responsabilité dans un truc que je maîtrise pas, mieux je me me porte.

      - Vos besoins tournent autour des serveurs et d'internet OUI - NON
      Ben euh, ça c'est OUI dans dans bon nombre d'entreprises. A part celles qui voient internet comme un mal bourré de virus et de hackers qui pourrait pénétrer dans le SI, mais pour ce qui est des serveurs, c'est le cas de toutes les entreprises.

      Ce qui nous fait 4 OUI maximum. Mais le vrai décideur pressé n'utilisera pas ce questionnaire. Il est destiné aux PME, et aux TPE en particulier, pas aux vrais décideurs pressés.

      Mais voici un lien pour ce qui est de Linux et les grandes entreprises : http://www.galatea.com/opensource.html(...)
      Long (lisez les 3 parties, enfin surtout la deuxième et le début de la troisième), mais instructif pour ceux qui n'ont jamais travaillé dans ce genre d'organisation.
      • [^] # Re: J'aime le questionnaire

        Posté par  . Évalué à 2.

        Pour le questionnaire, il ne faut pas le prendre, à mon avis, comme adressée à la personne physique mais à l'entreprise. Si effectivement celle-ci se réduit a la personne, on retombe dans votre interprétation.
        Nous parlons de PME et de TPE. Le volet système d'information si il est automatisé, utilisation d'un ou plusieurs ordinateurs, suppose toujours une certaine compétence informatique, interne ou externe. Si elle est externe, le dirigeant doit juste veiller à son contrat de service afin que les contraintes du modèle propriétaire ne lui soit pas facturées.
        On voit donc que 6 questions sur les 8 sont directement liées à la gestion du système d'information et non à sa conception. Donc elles sont externalisables. Avec un bon contrat avec une SSLL on a donc déjà 6 OUI, toute TPE/PME peut donc passer au libre...
        • [^] # "toute TPE/PME peut donc passer au libre..." et Voilà

          Posté par  . Évalué à 1.

          C'est ainsi que j'ai compris cet article, qui est destiné à susciter des prospects pour les SSLL, ou d'autres solutions payantes du logiciel libre.

          Je voudrais souligner que certaines personnes qui s'expriment ici montrent surtout leurs préjugés, liés à leur environnement social et professionnel (que je préjuge moi meme essentiellement lié à l'état, comme prof ou comme étudiant, et aux grandes entreprises ;o) )
          Si on considère que les PME et TPE ont des structures plus petites plus souples, on peut voir que le questionnaire est pertinent pour aborder les critéres décisifs en plus ou en moins, et ceux qui sont subsidiaires.

          L'exemple en est donné par ce médecin qui s'est mis à linux pour ses serveurs, son retour de vécu est intéressant : il en a bavé mais a réussi.
          A coté de ça si on est intéressé et s'estime pas trop doué, les noms des entreprises qui fournissent des solutions adaptées, et la possibilté de les tester, etc... sont citées.

          C'est globalement un bon article pour le public qu'il vise, à charge pour celui qui le désire d'aller chercher ses/son fournisseur, comme d'hab' pour ceux qui dirigent une boite ou un service.
  • # Bah non ...

    Posté par  . Évalué à 3.

    Je le trouve très bien ce résumé. Il ne faut pas oublier que c'est destiné à des gens qui ne sont pas des informaticiens, et qui ne veulent pas rentrer dans les détails.

    En fait ce que je regrette à l'avance, c'est le nombre de gens qui ne font pas pouvoir s'empècher d'y ajouter leurs commentaires et brouiller le message d'origine.

    Incomplet et approximatif ? Oui, mais plutôt bien fait. C'est de la vulgarisation comme ne savent pas toujours en faire les informaticiens :)

    M
    • [^] # Re: Bah non ...

      Posté par  . Évalué à 9.

      Une vulgarisation peut être incomplète. Elle peut également être approximative, dans une certaine mesure. C'est nécessaire à une bonne vulgarisation. Mais elle ne peut pas être fausse... sinon le message d'origine ne sert à rien, sauf à tromper le lecteur.

      Je dis toujours que ce qui m'inquiète, dans ce genre d'articles, c'est que je me rends compte des absurdités qui y sont parfois proférées. Et j'imagine alors ce qu'il en est des sujets que je maîtrise moins. Je ne peux que souhaiter que la plupart des journalistes soient tout simplement mal informés sur ce sujet (polémique) et uniquement celui-ci, mais j'ai de gros doutes...
      • [^] # Re: Bah non ...

        Posté par  . Évalué à 5.

        De bmc :
        Je dis toujours que ce qui m'inquiète, dans ce genre d'articles, c'est que je me rends compte des absurdités qui y sont parfois proférées. Et j'imagine alors ce qu'il en est des sujets que je maîtrise moins. Je ne peux que souhaiter que la plupart des journalistes soient tout simplement mal informés sur ce sujet (polémique) et uniquement celui-ci, mais j'ai de gros doutes...


        je suis bien d'accord
        c'est exactement pour cette raison que j'ai soumis l'article...

        Si on se met à la place du quidam qui lit l'article et qui ne connait pas grand chose au sujet abordé par ce dernier il y a de fortes chances qu'il se fasse de fausses idées...

        Sapho.
    • [^] # Re: Bah non ...

      Posté par  . Évalué à 4.

      En fait ce que je regrette à l'avance, c'est le nombre de gens qui ne font pas pouvoir s'empècher d'y ajouter leurs commentaires et brouiller le message d'origine.

      J'en ai ajouté quelques uns moi-même, et il me semble qu'il n'y en a que 2 ou 3 qui ne sont pas compréhensibles par les profanes. Dans l'ensemble, il s'y dit plutôt des choses intéressantes, des recadrages nécessaires mais sans violence...

      J'irai plutôt espérer que les quelques chefs pressés qui liront le dossier verront également les commentaires. Moi-même, je en les ai vu qu'à la 4ème ou 5ème page.
      • [^] # Re: Bah non ...

        Posté par  . Évalué à 5.

        De mon point de vue, cet article est tout l'inverse de ce qu'il prétend être. Il dit vouloir dénoncer ou mettre à l'épreuve les idées reçues, et c'est exactement l'inverse qui est fait : chacune des idées reçues présentées est renforcée parce que la vulgarisation frôle la vulgarité. On peut tenter la vulgarisation sur ce type de sujet, mais il ne faut pas du même coup tomber dans un phénomène de simplification à outrance et de formules lapidaires qui ôtent toute profondeur à la réflexion.
        Le propos qui est tenu dans cet article est plutôt mal documenté (les références poussiéreuses aux installations ardues, à la bureautique mal faite le montrent bien) et ne permet pas de prendre quelque décision que ce soit. Il n'est pas vrai de dire que l'installation de linux est plus complexe que l'installation d'un autre système. Pour le novice en informatique, installer un windows n'est pas plus facile qu'installer un linux.
        Enfin, cet article ne colle pas à la réalité des décideurs. Parce que les arguments financiers ne sont pas développés (on dit qu'il y a coût énorme induit mais sans préciser sa nature), un décideur lisant ce papier ne retiendra rien de l'argumentation développée. Il s'agit de propos généraux, tels que ceux que l'on entend autour des machines à café le lundi matin ! Si l'intention est louable, le résultat l'est nettement moins.
        Quant aux commentaires qui peuvent être faits sur cet article, ils reflèteront probablement peu les pensées des décideurs qui sont visés par ces propos. Ils ne viendront qu'ajouter à la mauvaise image du monde libre ou à la confusion entre système et logiciels libres. Je pense effectivement qu'il vaut mieux laisser l'article original sans autre remarque, les propos qui y sont tenus parlent d'eux mêmes, ou plutôt ne parlent à personne !
        • [^] # Re: Bah non ...

          Posté par  . Évalué à 2.

          Tout à fait d'accord. Comment espérer faire la lumière dans un domaine que l'on ne connaît pas? Il faut vraiment être journaliste pour oser faire ça. Est-ce que j'écris des trucs pour dépoussiérer la physique quantique, moi?
          J'ai quand même appris des trucs, que Linux était fiable car basé sur Unix, qu'il fallait parler parfaitement anglais pour glander sur linuxfr, tout ça... Ca reste de la discussion de comptoir, après quelques bières, en plus...
    • [^] # Re: Bah non ...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je suis d'accord, malgré des approximations, le fond de l'article est bon. En revanche la conclusion (Linux est-il fait pour vous) est aberrante ! C'est à se demander si elle provient des auteurs de l'article ...
  • # Une autre petite remarque

    Posté par  . Évalué à 6.

    Bonjour,

    Dans un tableau récapitulatif on lit :

    "Il faut se débrouiller pour dénicher l'information en anglais sur internet."
    Le fameux support .... Pourquoi paye les entreprises, pour du support..... (marre d'entendre qu'il vaut mieux payer chez Microsoft et avoir du support que ... ).

    La semaine dernière il m'est arrivé deux situations qui nécessité du Support.
    Premier cas :

    Faire des sauvegardes de station XP (12000 postes). Je par donc à la recherche d'information sur ntbackup et task scheduler. Direction msdn (en anglais). J'ai eu beaucoup mais alors beaucoup de mal pour apprendre l’existence de la commande "schtasks". J'ai perdu un temps fou...

    Deuxième cas :

    On reçoit les masters ( Redhat ) pour le nouveau serveur. Dans le cadre du déploiement d'une grosse application ( 3 serveur GED / RAD / BD ... ).Manque de chance il faut monter les disques dure en LVM. Je n'avais jamais utilisé le LVM.
    Je prends mon google FR et je tombe sur un super article qui m’explique comment monter mes disques en lvm et en plus de ça, m'explique comment tout cela fonctionne avec des petits dessins ( lea-linux.org ). Une heure après c'était plié.

    Tout ça pour dire, que lorsque les entreprises disent quelle payent pour un support, pour ne pas "dénicher l'information en anglais», je suis pas tout à fait d'accord.
    • [^] # Re: Une autre petite remarque

      Posté par  . Évalué à 3.

      Faire des sauvegardes de station XP (12000 postes). Je par donc à la recherche d'information sur ntbackup et task scheduler. Direction msdn (en anglais). J'ai eu beaucoup mais alors beaucoup de mal pour apprendre l’existence de la commande "schtasks". J'ai perdu un temps fou...

      MSDN n'est pas fait pour les administrateurs mais pour les developpeurs, faudrait plutot aller sur support.microsoft.com pour ce genre de choses. La bas, une recherche sur 'task scheduler ntbackup' t'aurais donne la reponse assez vite.
      • [^] # Re: Une autre petite remarque

        Posté par  . Évalué à 0.

        Bonjour,

        Je viens de faire ce que tu m 'a dis.
        J'ai tapé "task scheduler ntbackup "dans le moteur de recherche support.microsoft.com

        Réponse :

        "Désolé, aucun résultat n'a été obtenu pour la recherche "task scheduler ntbackup"
        Aucun résultat ne correspond à votre recherche. Essayez une nouvelle recherche ci-dessus ou essayez un des liens connexes ci-dessous"

        Alors j' ai cliqué sur windows xp en me disant que ca allez approfondire ma recherche , resultat :

        "Désolé, aucun résultat n'a été obtenu pour la recherche "task scheduler ntbackup"
        Aucun résultat ne correspond à votre recherche. Essayez une nouvelle recherche ci-dessus ou essayez un des liens connexes ci-dessous"

        J' ai ensuite fait des recherches pour chaque mot clef ...( pas de trace de la commande "schtasks" ).
        Bon je m' arrete la :-).
        Je te laisse le soins de taper "LVM" dans le moteur de recherche Lea-linux. C'est carement plus radical je trouve.


        Ps: Merci pour l'info sur msdn , je savais pas que c'était vraiment orienté dev.
        • [^] # Re: Une autre petite remarque

          Posté par  . Évalué à 1.

          Merci pour l'info sur msdn , je savais pas que c'était vraiment orienté dev.

          Pour ceux qui l'ignorent encore, MSDN signifie MicroSoft Developer Network (et pour ceux qui sont hermétiques à l'anglais, ça signifie Réseau des Développeurs MicroSoft).

          Bon, je sais ... rien à voir avec Linux ... Ciao ----> []
        • [^] # Re: Une autre petite remarque

          Posté par  . Évalué à 2.

          Si t'as taper avec les guillemets c'est normal :+) (sur http://support.microsoft.com(...) que ce soit la champs de recherche de gauche ou celui en haut a droite renvoient des resultats)

          Sans les guillemets, il y a un tas de resultats et notamment en 6eme position une explication de comment utiliser la commande AT pour faire des backups reguliers
          • [^] # Re: Une autre petite remarque

            Posté par  . Évalué à 2.

            Bonjour,
            La commande schtasks sous XP n'a rien à voir avec la commande at (entre autre , si elle lance un bat , elle prend pas en compte les variables d'environements , schtasks rajoute une vrai tache planifée....) .
            Mais pour ça faut faire de l'informatique, donc c'est pas bien grave.
            Dernier post que je fais ....
    • [^] # Re: Une autre petite remarque

      Posté par  . Évalué à -1.

      Euh, sans vouloir être méchant, le support dont on parle dans le cas de Microsoft, il est pas seulement sur Internet. Notamment, le support téléphonique pour les professionnels est une bien meilleure source de solutions. Le réflexe "je vais aller voir sur Internet" est un réflexe très Linuxien dans l'esprit.
  • # L'essentiel est de toucher un certain auditoire

    Posté par  . Évalué à 0.

    On peut critiquer l'article sur ces sources, sa structure, ces contradictions mais finallement l'essentiel est d'amener le débat et de faire réfléchir. D'ailleurs les commentaires postés assurent une bonne correction des affirmations.

    Les contradictions sont "normales" puisque l'article n'est qu'un inventaire d'idées reçues elles-mêmes contradictoires. Comme quoi il faut encore beaucoup plus communiquer. Un dossier sérieux dans un journal de presse écrite reconnu ne serait pas un mal pour remettre les pendules à l'heure (actuelle car le libre bouge très vite ! pas avec ce qu'il se faisait il y a deux ans)
  • # Parler _parfaitement_ anglais

    Posté par  . Évalué à 3.

    Je trouve que de dire qu'il faut parler _parfaitement_ anglais pour utiliser les documentations c'est exagéré.
    Je ne parle pas parfaitement anglais (même très mal, et j'écris pas beaucoup mieux), pourtant j'arrive à comprendre les documentations qui sont en anglais.
    • [^] # Re: OO

      Posté par  . Évalué à 0.

      QUestion: pour ceux qui utilisent MS Office et qui voudraiet passer à OO...
      ya qd meme des problemes de compatibilité ? (c'est une question)..
      le peux que j'ai vu c'est un cv sous MS lu sous OO.. c tout cassé.. alors j'entends des " ce ne sera jamais applicable.." il faut aussi de la compatibilité avec les documents précédents... faits sous MS Office


      Peut on me rassurer ?

      svp
      • [^] # Re: OO

        Posté par  . Évalué à -1.

        bon deja j'ai posté au mauvais endroit et en plus ya des reponses plus haut.. no comment...
        • [^] # Re: OO

          Posté par  . Évalué à 1.

          La déformation des formats dépend de ce que tes fichiers contiennent ...

          S'il ne sont pas à la dernière mode avec la feature qui tue et des tableaux, alors ça devrait passer. Sinon effectivement il faut refaire la mise en page ...

          En passant vue l'heure à laquelle tu post, il faut penser à prendre patience ;).

          Caeies, dont l'entreprise bosse avec OO.org (enfin, quand les gentils d'en face ne font pas les tordus :).
  • # alternative à l'atricle.

    Posté par  . Évalué à 2.

    Le fond la forme... Tout est commenté plus haut et bien commenté.

    Je voulais juste mettre au moins un liens vers un document qui semble avoir un objectif similaire.

    Le guide pratique de linux pour les décideurs :
    http://www.linux-france.org/article/these/guide_linux/(...)

    Si vous en avez d'autre comma ça ne vous génez pas SVP.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.