Logiciel propriétaire => Virus

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
16
août
2001
Sécurité
Histoire d'avoir des armes conceptuelles lors de la vague de désinformation qui suivra le prochain virus à frapper les produits Microsoft, j'ai commis un article (6000 mots, en français):

>Les virus informatiques comme sous-produits des logiciels exclusifs
. Ce que le titre dit, l'article le démontre.

Aller plus loin

  • # Lemennicier

    Posté par  . Évalué à -1.

    Je me demande si ce cher Lemennicier est pour les logiciels libres...
    • [^] # Re: Lemennicier

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Bertrand Lemennicier http://www.lemennicier.com/(...) a très sérieusement étudié le problème de la propriété intellectuelle, notamment dans le cadre d'une étude pour l'INPI, et tu peux trouver dans la bibliographie en bas de http://fare.tunes.org/articles/patents.html(...) deux articles passionnants de lui sur le sujet, et concluant contre la PI. Inutile de dire que l'INPI ne diffuse pas largement le rapport de cette étude.

      Il n'a pas publié spécifiquement sur le logiciel libre, mais s'est prononcé contre le principe des logiciels exclusifs. Plus précisément, il rejette de principe de l'exclusivité garantie par privilège gouvernemental - mais n'a rien contre une exclusivité obtenue par des moyens techniques (protection contre la copie) ou contractuels (accords de licences), tant que les coûts afférents au maintien de cette exclusivité sont portés à la charge des éditeurs. Le point clef étant qu'un contrat de licence ne saurait affecter un non-signataire qui serait parvenu à obtenir sans signer de contrat une copie d'un logiciel. La situation par défaut d'un logiciel serait donc plus ou moins l'équivalent actuel d'une licence BSD.

      Bref, il ne s'est pas du tout intéressé à l'aspect technique des logiciels, mais à leur aspect légal -- sa spécialité, c'est l'analyse économique du droit.
      Cela dit, autant que je sache, il utilise personnellement Windows, comme tout le monde.
      • [^] # Re: Lemennicier

        Posté par  . Évalué à 0.

        > Cela dit, autant que je sache, il utilise personnellement Windows, comme tout le monde.

        Dites, il faut le prendre comment, ça ????????

        Moi je n'utilise plus Windows depuis plusieurs années !!! Mais je ne doit pas être comme tout le monde, alors !!! :-)
        • [^] # Re: Lemennicier

          Posté par  . Évalué à 1.

          Moi je n'utilise plus Windows depuis plusieurs années !!! Mais je ne doit pas être comme tout le monde, alors !!! :-)


          Non, t'es pas comme tout le monde. Moi non plus, d'ailleurs, ainsi que la plupart des visiteurs de LinuxFr. Inutile de s'en cacher, la plupart des gens utilisent Windows. Il suffit de regarder autour de soi ou de visiter des sites et des newsgroups qui ne sont pas spécifiques à linux pour s'en convaincre.
      • [^] # Re: Lemennicier

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ce détournement du logiciel libre par des "penseurs" libéraux me semble extrèmement biaisé.
        De plus, je ne comprend pas en quoi cette pensée est originale : il suffit de prendre n'importe quel phénomène, et d'y soustraire le rôle de l'Etat, en une pirouette plus ou moins habile. Un enfant de 6 ans pourrait faire la même chose (contre (in)juste rémunération, puisque notre cher Lemennicier, certainement nostalgique de Dickens et son David Copperfield, souhaite remettre les enfants au turbin...)
        Enfin, que la discipline (et non pas la science !) économique puisse prétendre analyser le droit me sidère. Un peu comme si l'architecture venait analyser la bande dessinée...
  • # Vive le latin

    Posté par  . Évalué à 0.

    Un forum, des fora, un medium, des médium... Nous avons affaire à un lettré !
    Mais ne faut-il pas dire un virus, des virii ?
    • [^] # Re: Vive le latin

      Posté par  . Évalué à 0.

      Oups ! Un medium, des media.
      • [^] # Re: Vive le latin

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Si l'on considére le mot média comme nom commun (et non terme latin), il peut très bien être mis au pluriel ou singulier.

        Idem pour les virus et autres scénarios.
        • [^] # Re: Vive le latin

          Posté par  . Évalué à 0.

          Moi je comprends pas pourquoi certains voudraient dire "un medium, des medias", "un scenarios, des scenarii", etc. Ces mots sont *francais*. Si on se met à accorder tous les mots selon l'usage dans leurs langues d'origine, on n'a pas fini, vu la proportion de mots d'origine étrangere dans la langue francaise !
          • [^] # Re: Vive le latin

            Posté par  . Évalué à -1.

            Remarque de bon sens que fait-on avec :
            abricot, algèbre, algoritme etc ...

            Qqun connaît les règles du pluriel en arabe ?

            -1 c'est un peu limite vu qu'il ont été francisés
          • [^] # Re: Vive le latin

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Ben ouais et pis tant qu'a à faire on n'a qu'a dire "des chevals", on va quand même pas s'emmerder avec des règles à la con que seul quelques érudits connaissent.
    • [^] # Beurk

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      On a affaire à un pédant, oui.
      En français, les mots empruntés aux langues étrangères (même le latin) ont un pluriel régulier.

      Donc un forum, des forums, un media, des medias, un virus, des virus ...

      voir http://www.chez.com/languefrancaise/fllf/199909/forum.htm(...)
      • [^] # Re: Beurk

        Posté par  . Évalué à -1.

        un voleur, des valises

        oooops
      • [^] # Re: Beurk

        Posté par  . Évalué à 0.

        > On a affaire à un pédant, oui.

        Le pedant, en l'occurence, c'est toi.
        Lorsqu'on emprunte un mot a une langue etrangere, l'usage veut qu'on s'abstienne de faire un neologisme, en l'utilisant de facon coherente avec son origine.
        L'inclusion de mots latins peut donc se faire de cette facon.

        Ca n'empeche pas, en utilisant le mot "francise" de l'user autrement.

        Ca fait deux usages coexistants. Je ne vois pas ce qu'il y a de pedant la dedans.
        • [^] # Re: Beurk

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          L'usage veut qu'on s'abstienne de faire un neologisme, en l'utilisant de facon coherente avec son origine.

          Tu n'est apparemment pas allé voir le lien :

          « Les noms empruntés à d'autres langues forment régulièrement leur pluriel avec un S non prononcé (dans le rapport du Conseil supérieur de la langue française publié en décembre 1990 : cf. § 89, e).
          [...]

          Ce n'est que dans la mesure où les mots étrangers ne sont pas du tout intégrés au vocabulaire français, où ils constituent des sortes de citations (voir par ex. § 522, a), que l'on peut accepter leur invariabilité ou, à la rigueur, leur pluriel exotique.»
    • [^] # Re: Vive le latin

      Posté par  . Évalué à 1.

      c'est pas grave !! ya que le francais qui parle francais...

      dans 2-3 siècles la question se posera plus !!
  • # Licence bugroff

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

    Trop bon !!

    "if you are a :
    * Lawyer asking these legalese questions... You should go off and learn an honest trade that will actually contribute to life instead of draining it.
    * Programmer asking these legalese questions... You have amazingly powerful tools in your hands and mind, use them to ask and answer the worthwhile questions of life, the universe and everything. Stop mucking about with such legal nonsense and get back to programming."
  • # J'ai arreter avant la fin

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    J'ai été enervé de voir la confusion entre les logiciels dis exclusifs et un cas particulier : Microsft.
    Cet article montre, au mieux pourquoi les logiciels exclusifs actuellement les plus diffusés sont propagateur de virus, mais pas plus.
    Pourquoi on ne parle pas des unix propriétaires par exemple ?
    • [^] # Re: J'ai arreter avant la fin

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je n'ai pas encore tout lu non plus.

      Mon opinion pour l'instant :
      logiciels propriétaires = microsoft
      logiciels libres = linux
      de l'anti-microsoftisme, des banalités, des conclusions biaisées

      Du coup, l'auteur sort toutes les failles connues depuis des lustres de Windows et des logiciels Microsoft et nous dit que Linux n'a pas ces failles "parce qu'il est libre". Mouais. C'est vrai pour certains problèmes évoqués. Certaines affirmations concernant Linux me semblent cependant fausses (par exemple sur la réactivité lors de la découverte de failles, l'histoire de la concurrence entre distributions qui se livrent à une course pour patcher sous peine de perdre leurs "clients" ne me paraît pas juste). Tout l'article est biaisé. Je ne vois aucune logique dans les conclusions par rapport à l'argumentation.

      Si Linux (et Unix en général) est moins sensible aux virus, c'est essentiellement dû je pense à deux raisons :
      - il est moins diffusé que Windows chez l'utilisateur lambda, donc un virus touchera moins de systèmes
      - un virus reçu par un utilisateur ne compromettra pas le système entier (sauf si on utilise le compte root pour travailler...), donc ça a peu d'intérêt pour celui qui écrit des virus (l'intérêt étant d'emmerder au maximum non ?)

      L'article oublie néanmoins de préciser que des failles de sécurité existent dans de nombreux logiciels libres (et donc peuvent être exploitées par des virus/vers/etc.), même si en général les patches sont disponibles très rapidement.

      J'ai l'impression que l'article se résume en fait à
      Linux roulaize, M$ suce
      en bien écrit ;-)
      • [^] # Re: J'ai arreter avant la fin

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je suis d'accord avec la fin du commentaire (sur les trous de sécurité). La sécurité d'un système, quel qu'il soit, dépend lourdement de l'utilisation qui en est faite. C'est vrai qu'en général, les logiciels libres sont plus sûrs, mais si l'ordinateur ne fait l'objet d'aucune maintenance, on court vers les ennuis. A ce titre, je réfère au document très intéressant (selon moi), publié par Counterpane: http://www.counterpane.com/crypto-gram-0106.html(...)

        Le passage sans doute le plus instructif:
        "The results are fascinating. A random computer on the Internet is scanned dozens of times a day. The life expectancy of a default installation of Red Hat 6.2 server, or the time before someone successfully hacks it, is less than 72 hours. A common home user setup, with Windows 98 and file sharing enabled, was hacked five times in four days. Systems are subjected to NetBIOS scans an average of 17 times a day. And the fastest time for a server being hacked: 15 minutes after plugging it into the network.

        The moral of all of this is that there are a staggering number of people out there trying to break into *your* computer network, every day of the year, and that they succeed surprisingly often. It's a hostile jungle out there, and network administrators that don't take drastic measures to protect themselves are toast."

        A noter aussi que les patches ne sont pas toujours si facilement disponibles. Ainsi, un scan de Nessus sur ma machine de bureau m'avait révélé un trou de sécurité dans le démon wu-ftpd. Le système étant une Red Hat 6.2, un passage sur le site errata de m'a permis de voir que le patch n'était pas disponible pour cette version. Or faire appel au packages d'une 7.x n'est pas toujours simple, ne serait-ce que par les changements dans les rpm... Soit, je m'en suis sorti, mais pensez-vous sérieusement qu'un utilisateur n'éprouvant que des besoins de base, sans affinité particulière avec l'informatique, ait envie d'auditer régulièrement sa machine?

        Une grosse part de la sécurité informatique passe bel et bien par l'éducation de l'utilisateur, même si des programmes tels que Outlook sont loin de favoriser la santé d'un PC...
        • [^] # Patcher ne suffit pas (Re: J'ai arreter avant la fin)

          Posté par  . Évalué à 0.

          Et n'oublions pas une chose :
          Meme si tu patches ta machine apres avoir eu connaissance une faille alors que celle-ci etait connectee a Internet, tu ne peux pas etre sur que ton systeme n'a pas ete corrompu.
          -> reinstal complete !!! (sauf a avoir de quoi analyser suffisament finement le traffic sur ta machine, ce que tout utilisateur sait faire bien sur...:)

          On dirais que beaucoup croit que parce qu'ils ont les derniers patchs ils sont a l'abri. Or il est evident que si j'ecris un virus qui profite d'une faille de sendmail (par exemple), je ne ferais pas en sorte de le cacher dans l'executable de sendmail !!!!

          Ronan
          • [^] # Re: Patcher ne suffit pas (Re: J'ai arreter avant la fin)

            Posté par  . Évalué à 1.

            Il n'y a pas un systeme de MD5 avec RPM. Donc on doit pouvoir demander a RPM quels sont les packages installés différents du moment de l'installation ?
          • [^] # Re: Patcher ne suffit pas (Re: J'ai arreter avant la fin)

            Posté par  . Évalué à 1.

            Euh, ma machine est sur le net 24h/24h, aussi si je dois réinstaller le système chaque fois qu'il y a une alerte de sécurité, je n'en finis plus.

            Quoi qu'on fasse, on n'est jamais à l'abri, sauf si l'on débranche le câble réseau ;-) C'est clair que si l'attaque a eu lieu avant l'installation du patch, il est trop tard, la réinstallation est indispensable. Mais en général, face à une alerte de sécurité, il me semble plus pertinent de vérifier si
            1. le service en question est installé sur la machine;
            2. si oui, était-il exploitable (notamment en fonction du firewall)? Dans ce cas, examiner les dégâts potentiels;
            3. analyser l'activité réseau et locale.

            Patcher ne sera jamais suffisant. L'utilisation de telnet suffit déjà à révéler ses mots de passe...
            • [^] # Re: Patcher ne suffit pas (Re: J'ai arreter avant la fin)

              Posté par  . Évalué à 0.

              si ton firewall est sur la meme machine que l'autre contenant le service toure':

              pas de doute, vous etes r00tkite' depuis longtemps mon cher...
              • [^] # Re: Patcher ne suffit pas (Re: J'ai arreter avant la fin)

                Posté par  . Évalué à 1.

                Non, le firewall n'est pas sur la même machine... Mais il est vrai qu'il faut vérifier que lui non plus n'a pas été attaqué. En général, le firewall présente cependant généralement moins de risques, car elle possède moins de services (et puis, on peux utiliser un système plus sûr...). Quoi, qu'il arrive, on n'est de toute manière jamais à l'abri.

                Bref, retour à l'analyse du traffic réseau :)
              • [^] # Ca existe ca ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                Moi ce que je veux, c'est une disquette de vérification autonome.

                A la fin de mon installe, je boote sur la disquette, ca monte mes disques tout seul, calcule les md5 de mes executables et les sauves sur la disquette.

                A chaque fois que j'ai un doute, j'eteins la machine et je reboote sur la magic-d7 qui vérifie les md5 toute seule.

                Voila. Ca existe ?
                Si ca existe pas, bah faudrait chopper une distribution minimaliste et la spécialiser pour faire ca.


                PS: Vous avez lu dans le HS de LMF la description de l'accès caché dans /bin/login par Ken Thompson ? (page 20)
                Je me demande combien de temps ca tiendrait actuellement dans une distrib de Linux.
            • [^] # Re: Patcher ne suffit pas (Re: J'ai arreter avant la fin)

              Posté par  . Évalué à 0.

              ah oui mais telnet on s'en sert plus, seulement OpenSSH !
          • [^] # la reinstall non plus !

            Posté par  . Évalué à 0.

            on ne peut connaitre tous les trous de secu
            alors il n'y a qu'une solution:

            LE FIREWALL!

            les services (ports) sont redirige's du firewall vers les serveurs (redird par ex) dont le traffic ne pourra JAMAIS s'ecarter de leur utilisation normale (smtp => que du port 25)
            chaque service etant separe' des autres: une machine par service et AUCUN serveur sur le firewall (meme pas ssh)
            vous gagnerez en efficacite', en pouvant optimiser les options de forwarding pour tel ou tel service
            (nbombre de connexions / rapidite' / etc...)

            Je vous garanti que vous pouvez coller un ftp fouareux sans probleme: le gars cree un compte r00t mais c'est tout ce qu'il pourra faire!
            le ssh ou telnet arrivera sur le firewall qui le redirigera vers... un vmware pour rigoler ou /dev/null (apres avoir copieusement renseigne' les logs qui sont transmis immediatement code's pgp a 3 utilisateurs differents dont un en externe chez y*h°° par ex... (accroche toi))
            (euh attention quand meme cela suppose une securite' en interne aussi, n'allez pas me coller des .rhosts partout!)

            j'ai teste' pour vous in-vivo et c'est plutot rigolo la reaction du scriptkid qui se fait gauler :)) mais bon on a pas ete mechant...
            • [^] # Re: la reinstall non plus !

              Posté par  . Évalué à 1.

              il n'y a qu'une solution: LE FIREWALL!
              Une machine par service et AUCUN serveur sur le firewall


              Bigre. cette solution va etre un peu onéreuse pour les particuliers. Et puis il vaut mieux ne pas habiter en studio au milieu du parc de serveurs. ;-)
              J'espère qu'il y aura d'autres solutions moins couteuses pour le commun des mortels connectés:
              - disposer d'un backup de son OS de manière a pouvoir tout reinstaller automatiquement.
              - ne pas confier ses donnees a sa machine (dotnet?).
              - de temps en temps, booter sur disquette pour réaliser un test d'intégrité.

              c'est plutot rigolo la reaction du scriptkid qui se fait gauler :))

              J'aurais aimé être là. ;-)
              Vous avez réussi à engager la conversation ? :)
            • [^] # Re: la reinstall non plus !

              Posté par  . Évalué à -1.

              >on ne peut connaitre tous les trous de secu
              >alors il n'y a qu'une solution:

              >LE FIREWALL!

              + DMZ + FIREWALL

              et hop :)
      • [^] # c'est faux...

        Posté par  . Évalué à 0.

        "Si Linux (et Unix en général) est moins sensible aux virus, c'est essentiellement dû je pense à deux raisons :
        - il est moins diffusé que Windows chez l'utilisateur lambda, donc un virus touchera moins de systèmes "

        c'est faux car ça supposerait qu'il existe autant de virus windows que linux. s'il y a 100 pécés avec Outlook Express, ça fait 100 cibles pour I Love You et ses variantes. 100 pécés sous Linux avec Messenger ou KMail ou Mozilla ou ... ça ne fait pas 1 seule cible !!!!

        tu dis également : "J'ai l'impression que l'article se résume en fait à Linux roulaize, M$ suce".
        tu t'attendais à autre chose ? à une conclusion du genre "linux c'est mieux, mais continuez à utiliser les softs de MS, ça n'est pas bien méchant après tout, ce ne sont que vos données personnelles qui sont mises en danger..." ? hihi !

        who am i ? (faudrait peut-être que je songe à me créer un compte dans ce forum...)
        • [^] # Re: c'est faux...

          Posté par  . Évalué à 0.

          Bah oui, d'ailleurs, quand tu emmenes ton gosse à la crèche, il attrappe des virus, et tu n'y renonces pas pour autant !
          (je rassure, c'est pas de moi, c'est de MS-France)
          • [^] # Re: c'est faux...

            Posté par  . Évalué à -1.

            Cet argument est quand même génial ! Ca mériterais d'être dans les fortunes ;-)
        • [^] # Re: c'est faux...

          Posté par  . Évalué à 1.

          c'est faux car ça supposerait qu'il existe autant de virus windows que linux. s'il y a 100 pécés avec Outlook Express, ça fait 100 cibles pour I Love You et ses variantes. 100 pécés sous Linux avec Messenger ou KMail ou Mozilla ou ... ça ne fait pas 1 seule cible !!!!

          Je n'ai pas compris ce que tu veux dire...

          Ce que je voulais dire au départ, c'est qu'un auteur de virus souhaite toucher le maximum de cibles. Etant donné que Windows est beaucoup plus répandu qu'Unix (au moins chez les particuliers), un auteur de virus va a priori choisir Windows pour cela (en plus de failles connues, etc.)

          tu dis également : "J'ai l'impression que l'article se résume en fait à Linux roulaize, M$ suce".
          tu t'attendais à autre chose ?


          Non, mais je m'attendais quand même à un texte ayant plus de cohérence et dont les conclusions ne soient pas tirées d'une pseudo-argumentation simpliste...

          "linux c'est mieux, mais continuez à utiliser les softs de MS, ça n'est pas bien méchant après tout, ce ne sont que vos données personnelles qui sont mises en danger..." ? hihi !

          hehe :-)
          • [^] # Re: c'est faux...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

            Malgré l'anonyme qui me dit que je ferais mieux de rester a mouler sur la tribune plutot qu'a faire des commentaires, je m'y risque quand meme.

            Ce que j'ai compris pour l'histoire de linux et de la sensibilité au virus c'est ca :
            quand tu dis
            "Si Linux (et Unix en général) est moins sensible aux virus, c'est essentiellement dû je pense à deux raisons :
            - il est moins diffusé que Windows chez l'utilisateur lambda, donc un virus touchera moins de systèmes "


            Lui, il te réplique que ce n'est pas parce que un système linux est moins diffusé qu'il est moins sensible a un virus qui lui serai destiné.
            Par contre je pense que le virus en question touchera moins de machines (mais ca c'est un corrolaire de ta remarque).
            En fait c'est le lien entre l'effet et la cause qui n'est pas tres clair.

            Bon, allez, je me poste a -1 parce que sinon, je vais encore me faire insulter moi :-). Et puis je suis pas sur d'avoir été clair ...


            JR (et hop ...)
            • [^] # Re: c'est faux...

              Posté par  . Évalué à 1.

              Lui, il te réplique que ce n'est pas parce que un système linux est moins diffusé qu'il est moins sensible a un virus qui lui serai destiné.

              Et il a raison si c'est ça qu'il voulait dire !

              Par contre je pense que le virus en question touchera moins de machines (mais ca c'est un corrolaire de ta remarque).

              C'est ça que je voulais faire remarquer en fait : quel est l'intérêt de toucher si peu de machines avec un virus ?

              Bon, allez, je me poste a -1 parce que sinon, je vais encore me faire insulter moi :-). Et puis je suis pas sur d'avoir été clair ...

              Pas besoin de -1, ça fait avancer la discussion, maintenant je crois avoir compris son argument ;-)

              A tout de suite sur la tribune !
        • [^] # ah ?

          Posté par  . Évalué à 0.

          Bon visiblement tu n'as pas compris l'argument. Si je crée un virus, mon objectif est qu'il touche le plus grand nombre de machines. Donc j'utiliserais un système de diffusion qui tire partie des failles présentes sur le SE le plus diffusé : Windows.
          Si je te disais que openVMS est encore moins touché que Linux question vers, qu'est-ce que tu me réponds ?

          tu dis également : "J'ai l'impression que l'article se résume en fait à Linux roulaize, M$ suce".
          tu t'attendais à autre chose ? à une conclusion du genre "linux c'est mieux, mais continuez à utiliser les softs de MS, ça n'est pas bien méchant après tout, ce ne sont que vos données personnelles qui sont mises en danger..." ? hihi !


          Une conclusion plus nuancée n'aurait pas été de trop. Ce type de conclusion "linux roulaize, M$ suce" peut eventuellement satisfaire un gosse de 15 ans qui decouvre que linux peut supporter tranquillement la charge de 15 clients IRC avec un fond transparent, mais moi, je trouve qu'elle est révélatrice d'une autosatisfaction dangeureuse.
          Pourquoi dangeureuse ? Tout simplement parce que pendant qu'on se félicite d'avoir le meilleur système d'exploitation, on ne progresse pas (ou peu). Windows a quelque fois des bons éléments qu'il pourrait être intéressant de reprendre (je ne parle pas forcement d'applis), mais l'adoration sans limite pour unix n'admet visiblement pas de s'inspirer intelligemment des autres.
          J'ajouterais que Linux n'a pas une si bonne image que ça en entreprise, et je l'ai constaté à plusieurs reprises :

          - à un admin à qui j'avais demandé pourquoi il n'utilisait pas Linux pour le desktop, on m'a dit que Linux manquait de cohérence au niveau des gestonnaires de fenêtres (entre autre ... la suite bureautique venait ensuite).

          - Sur les plateformes sur lesquelles je travaille, on accède à un pc sous Red Hat Linux relié par l'intermédiaire d'une liaison ethernet aux alphastations. Beaucoup de personnes se plaignaient (à raison) du manque de fiabilité de la Red Hat. Tous s'accordaient pour dire que DIGITAL Unix était bien plus stable et qu'il n'avait jamais été envisagé de mettre les ES40 sous Linux.

          Bref, tout ça pour dire qu'être content de soi c'est bien mais que ça ne fait pas avancer le schmilblick.

          Bleh (au boulot)
          • [^] # Re: ah ?

            Posté par  . Évalué à 0.

            On accède à un pc sous Red Hat Linux relié par [...] Beaucoup de personnes se plaignaient du manque de fiabilité de la Red Hat.
            Tous s'accordaient pour dire que DIGITAL Unix était bien plus stable.
            ----
            Les deux était sur la même machine.. parce que si c'est comme dans ma boite, on récupère des vieux PC bureatique pour faire des serveurs (dns,mail,fw) sous linux... C'est vrai qu'ils tombent bien plus souvent en panne que les serveur IBM/AIX !!!

            Mais soyons sérieux deux minutes et comparons ce qui est comparable : un PC de récup et un serveur tout beau à 150 000 Frs (j'suis gentil la)...
            • [^] # Re: ah ?

              Posté par  . Évalué à 0.

              Mais soyons sérieux deux minutes et comparons ce qui est comparable : un PC de récup et un serveur tout beau à 150 000 Frs (j'suis gentil la)...

              Je te parles pas du PC récupéré dans la poubelle ou rafistolé avec des cartes de récup' mais d'un PC fourni par Compaq sans aucun conflit de cartes (qui pourrait expliquer des plantages).
              Comme je considère qu'il n'y a pas de conflit matériel, je peux parfaiter effectuer une comparaison au niveau logiciel.
              Et justement puisque tu en parles, en effet Linux ne supporte pas la comparaison avec AIX (ni DIGITAL Unix d'ailleurs). Je ne faisais qu'un constat parfaitement légitime (donc oui j'étais sérieux) qui tourne en défaveur de Linux.


              Bleh (au boulot)
      • [^] # Re: J'ai arreter avant la fin

        Posté par  . Évalué à 1.

        Unix est moins sensible que Windows pour deux raisons :
        - un virus reçu par un utilisateur ne compromettra pas le système entier (sauf si on utilise le compte root pour travailler...), donc ça a peu d'intérêt pour celui qui écrit des virus (l'intérêt étant d'emmerder au maximum non ?)


        Je ne suis pas sur que cet argument ci tienne.

        a. Les systemes multi-utilisateurs avec macosX, win2k, linux gagnent du terrain. Pourtant, on n'a pas vraiment l'impression que la situation s'arrange sur le front des virus.

        b. Du moment qu'un virus a acces a sendmail, a lynx, a gcc et qu'il peut ecrire dans la partition vfat, il devrait etre assez content. les privileges de root ne sont pas si estimables que ca dans le cas d'un virus sur un ordinateur personnel.

        c. N'est il pas facile pour un virus qui aurait infecté Toto de lui tendre un piège visant à lui chipper le mot de passe root si Toto le connait ?
        • [^] # Re: J'ai arreter avant la fin

          Posté par  . Évalué à 1.

          a. Les systemes multi-utilisateurs avec macosX, win2k, linux gagnent du terrain. Pourtant, on n'a pas vraiment l'impression que la situation s'arrange sur le front des virus.

          Je ne suis pas vraiment un spécialiste sur ce sujet, mais il me semble que les virus les plus virulents ces derniers temps sont des vers (Sircam, Code Red, ...) qui attaquent notamment Outlook ou IIS. Donc finalement, ce n'est pas le système, qu'il soit multi-utilisateur ou pas, qui est touché, mais un logiciel précis.

          b. Du moment qu'un virus a acces a sendmail, a lynx, a gcc et qu'il peut ecrire dans la partition vfat, il devrait etre assez content. les privileges de root ne sont pas si estimables que ca dans le cas d'un virus sur un ordinateur personnel.

          Hmm... personnellement je n'ai pas de partition Windows sur les machines où j'ai installé un Unix (Linux ou BSD).

          Quoi qu'il en soit, si un virus s'attaque à un logiciel particulier qui a une faille, que le système soit libre ou pas, Windows, Unix, MacOS, <autre_chose>, le résultat est le même : le système est comproimis... le fait d'avoir des privilèges est important si le logiciel tourne en mode utilisateur : il ne peut toucher au reste du système. Sauf si la faille permet d'avoir un accès root...

          Bon, c'est vrai que mon argument de départ est un peu bancal, mais le fait d'avoir un système multi-utilisateur avec des privilèges fouurnit déjà une certaine protection contre les virus.

          Une protection à 100% n'existe pas de toutes façons...

          c. N'est il pas facile pour un virus qui aurait infecté Toto de lui tendre un piège visant à lui chipper le mot de passe root si Toto le connait ?

          Certainement ! Il est plus simple d'exploiter une faille permettant de devenir root dans un soft tournant sur la machine... mais analyser tout ce que tape Toto pour chopper son mot de passe root doit être assez lourd à faire (un virus est sensé être autonome non ?).
        • [^] # Re: J'ai arreter avant la fin

          Posté par  . Évalué à 0.

          > b. Du moment qu'un virus a acces a sendmail, a
          > lynx, a gcc <bof>et qu'il peut ecrire dans la
          > partition vfat</bof>il devrait etre assez
          > content. les privileges de root ne sont pas si
          > estimables que ca dans le cas d'un virus sur
          > un ordinateur personnel.

          très juste et particulièrement pertinent à l'heure de la propagation des DDOS.
          Modérateurs, scorez moi ce gars a +5 !
    • [^] # Re: J'ai arreter avant la fin

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      La je suis abassourdi. Bravo à cette écrivain qui va encore faire passer la communauté des logiciels libres et particulièrement Linux pour des attardés.

      Les logiciels exclusif ne sont pas que Windows de Microsoft. Si Linux/Apache/MYSQL envahie l'internet, ils deviendront des logiciels exlusifs tout aussi dangereux que le monopole de Windows.

      D'autres parts, on se conduit exactement comme les vendeurs de d'anti-virus : "Tu a ete attaque par le ver Lion ? Mais t'es trop con faut mettre à jour ton Bind !" C'est la faute de l'admin et pas du developpeur de bind... comme pour M$ et ces virus/vers/...

      En plus, 5900 mots pour arriver à ta conclusion... Moi, je l'ai déjà fais en moins ! Je suis allé à l'essentielle et surtout je n'ai pas utiliser un tableau tronqué ou tes raguments son defoncable ! Par contre, j'avais mis en avant le fait qu'une surpopulation Linuxienne n'etait pas bonne... ce que tu ne mets pas evidence...

      En bref, voila un beau texte d'argumentation fallacieuse, partant d'une bonne idee mais mal exploite <TROLL> Un peu comme le tombeau </TROLL>.
      J'espere que va nous retravailler ca avant qu'un gars de chez M$ s'en serve à l'encontre de toute la communautée
      • [^] # Re: J'ai arreter avant la fin

        Posté par  . Évalué à 1.

        Mais non t'en fais pas, je me doutes bien qu'il fait partie d'une minorite. Le probleme etant que la minorite a tendance a faire plus de bruit que la majorite.
        C'est pour ca qu'il serait bon que la majorite se fasse entendre plus souvent.
    • [^] # et tu aurais dit quoi sur les unixes propriétaires ?

      Posté par  . Évalué à 0.

      hmmmm ???

      qu'on peut y installer des softs en mode utilisateur qui modifient le système comme sous windows/macos 9- ?

      vas-y, donne-nous des exemples...
  • # Attention, présence de trolls...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Sympa, dans le glossaire, la petite ligne :

    "L'usage inapproprié de langages de bas niveau comme C ou C++ pour l'écriture de démons mène très souvent à des trous de sécurité impossibles dans des langages plus sérieux; Corriger systématiquement de tels trous de sécurité est un lent travail d'experts"
    Le plus rigolo, c'est peut-être encore le lien openbsd.org sur le mot "experts" !
  • # Dites..

    Posté par  . Évalué à 1.

    C'est une blague hein ?
    • [^] # Re: Dites..

      Posté par  . Évalué à 1.

      Ah oui ! Un truc aussi, expliquez moi ce que c'est que cette mode à la con qui consiste a employer le mot "pointeur" sans doute pour paraitre super intelligent au lieu de ce gentil mot tout mignon qu'est "lien" et qui a toujours été utilisé ?!
      • [^] # Re: Dites..

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je ne crois pas que ce soit une mode, mais plutôt que les rares fois où tu as vu ce mot viennent de la même personne, en fait.

        En passant, il écrit aussi : orthodoxosexuel et hétérodoxosexuel (je pense pour homo et hétéro...) et continuum de discussion pour forum de discussion.

        Il écrit aussi : "Bien vite, ils [les socialistes] conduiront le pays à la ruine et la famine." C'est vrai que j'ai pas mangé depuis des jours, parce que tous les MacDo sont tombés en ruine, depuis que la France ne produit plus d'électricité et que nos routes sont tellement défoncées que nos vieilles Lada ne peuvent plus livrer les pains prévus par le Plan.

        Sinon, il considère aussi comme un maître à penser un prof de fac français, qui aujourd'hui en 2001, milite pour le travail des enfants. Oui, oui, comme dans Germinal.
        • [^] # Re: Dites..

          Posté par  . Évalué à 1.

          ok je vois le genre...
        • [^] # Re: Dites..

          Posté par  . Évalué à 1.

          Ca promet pour les prochaines élections.
          Je dirais simplement pour ma part que je ne m'interresse pas assez à la politique, et je te felicite de t'y connaitre
  • # Très biaisé !

    Posté par  . Évalué à 0.

    Cet article est une calamité !

    Non seulement il prend un parti pris direct contre Microsoft sans citer les autres systèmes fermés (ou à peine) que sont MacOS 9, BeOS, AIX, Solaris, HP/UX, NetWare, ...

    Mais en plus il donne des causes fausses sur les failles de sécurité.

    Linux est loin d'être à l'abri des pirates et des virus. Le ver Lion qui s'attaquait au demon BIND était destiné aux OS de type Unix (libre ou pas).

    Les virus existent aussi pour Linux (comme pour les autres unices). Mais ils sont moins répandus car ils ne font pas partie de la culture de ces communautés (et puis parcequ'ils sont plus difficiles à réaliser sous un environnement protégés).

    Le principal reproche que l'on puisse faire à Microsoft, c'est que le quasi monopole qu'il a sur les OS fait que l'homogénéité des OS présents sur le réseau mondial fait qu'un virus va se propager plus rapidement s'il s'attaque à Microsoft.

    Beaucoup de gens prônent l'hétérogénéité pour mieux faire face à ce genre de menace.

    L'autre reproche que l'on peut faire à Microsoft est de ne pas se sentir responsable des dégats occasionné par la sécurité déficiente de ses OS.

    Mais, c'est purement technique et absolument pas relié au fait que l'OS soit fermé.

    On peut parler des avantages qu'apportent les logiciels ouverts pour la sécurité comparé aux logiciels fermés.

    Mais on ne peut pas accuser les logiciels fermés d'être la cause de tous les maux !!!!!
    • [^] # Re: Très biaisé !

      Posté par  . Évalué à 0.

      aller va, je mets une réponse paske tu t donné la peine d'écrire tout ça
    • [^] # Re: Très biaisé !

      Posté par  . Évalué à 0.

      Les virus existent aussi pour Linux (comme pour les autres unices). Mais ils sont moins répandus car ils ne font pas partie de la culture de ces communautés (et puis parcequ'ils sont plus difficiles à réaliser sous un environnement protégés).

      Des virus je ne vois pas comment ça pourrait être possible. Des vers, oui, là il y en a, et c'est très spécifique à l'installation que tu as puisque ça dépend des failles de sécurité.
      As-tu un exemple de virus sous Linux ?
  • # Qui a commis le Dept ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    Encore-un-mec-qui-se-croit-intéressant

    Fabien, c'est toi ?
    • [^] # Re: Qui a commis le Dept ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Non c'est lui. Les modérateurs ne touchent jamais au dept.
      • [^] # Re: Qui a commis le Dept ?

        Posté par  . Évalué à 0.

        Sauf pour pas avoir l'air d'être des modéros !
        :o)
      • [^] # C'est grave alors

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Parce que ca veut dire qu'il est conscient de sa propre imbécilité. Non, disons que je n'ai pas dit imbécilité, c'est pas gentil, mettons que je n'ai rien dit et remplacons par 'de l'acceuil mitigé que la lecture de son article va provoquer chez les lecteurs de linuxfr'
        Il aurait mieux fait de passer ca dans la section Humour (et encore)

        Ou alors c'est l'auteur de 'Excellent Article' (voir plus bas)

        Bon, allez, c'est tout.
        Ca fait passer le temps.

        JR
  • # Excellent article

    Posté par  . Évalué à 0.

    Excellent article, je l'ai survolé. Je n'ai aucune compétence pour juger si c'est vrai ou si c'est du FUD, mais en tout cas, ca parait crédible.
    Et dans la VraieVie(tm), en dehors du monde geek, c'est ca l'important
    • [^] # Re: Excellent article

      Posté par  . Évalué à 1.

      Faré, c'est toi ?
      • [^] # Re: Excellent article

        Posté par  . Évalué à 0.

        Nan je ne suis pas Faré (on m'a déjà demandé sur la tribune).
        Par contre, ce que je tiens à mettre en évidence, c'est que si on veut que Linux s'impose dans les entreprises (celles où des "décideurs" aussi incompétents que bornés choisissent l'OS), il faut utiliser les mêmes armes que la concurrence. C'est totalement contre l'esprit des logiciels libres, j'en suis concient, mais, comme disait PbPg, la "philosophie" c'est pas un argument.
        (désolé, mais là, je suis dans une boite ou y'a que du Microsoft, et les arguments censé justifier cette situation sont *de loin* plus faux que ceux de Faré envers Linux)
  • # Houlala

    Posté par  . Évalué à 0.

    Comment peut-on accorder du credit a l'auteur apres avoir lu ca ? :
    En fait, pour faire un virus sérieux infectant des systèmes libres, il faudrait une équipe de professionnels à plein temps pendant plusieurs mois. Cela ne s'est pas encore vu, et il y a peu de chance que cela se voie jamais, car il est difficile d'imaginer quiconque financer un tel projet -- à peine des rumeurs de tel effort connu, la réaction (technique, économique, politique) des acteurs du Libre Logiciel ne se ferait pas attendre



    Ce qui sauve les OS "alternatifs" (*) comme Linux, FreeBSD, BeOS est qu'ils sont "relativement" moins nombreux que Windows et que le nombre de combinaison entre les versions des noyaux et des softs installees est quasi infini.

    N'importe quel programmeur peut ecrire un virus qui ciblera une distribution deja bien repandue de Linux. Il suffit de recuperer les avis de faille sur les versions des softs installees par la distrib et de combiner ca avec les infos disponibles sur Internet sur les techniques de camouflage, etc....
    Tu obtiens un joli virus qui pourra s'attaquer a n'importe quelle installation non-patchee de la distrib consideree. Maintenant , ca interesse qui d'ecrire un virus pour une RedHat 5.2 ?

    Le soi-disant professionalisme necessaire n'a rien a voir la dedans...

    Ronan
    • [^] # Re: Houlala

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      heuu les OS libres ne sont pas _"relativement"_, mais _énormément_ moins nombreux (en terme de base installée) que windows.
      Des virus sous linux, ca s'est déjà fait. La portée a été faible (on n'en parle même plus). Des vers aussi, de portée un peu plus forte, puisqu'ils touchent les machine délaissées alors même qu'il y a avertissement de faille de sécurité (j'ai moi-même oublié mon firewall quelques temps, et hop, Ramen a patché mon wu-ftpd de lui-même. Sympa Ramen !). Cette même négligence est la raison de la prolifération de Codered aujourd'hui.
      Cependant, j'aimerais franchement croire à l'idée que linux, lorsqu'il ne sera plus un système alternatif, mais qu'il sera répandu sur une majorité de machines (je rêve peut-être...) de par sa stabilité, son architecture, les connaissances (là aussi on peu rêver) des utilisateurs... sera beaucoup moins vulnérable. Sinon, à quoi cela servirait de vouloir promouvoir linux et le libre ?
      Ce que je ressens en lisant des remarques comme
      >'Ce qui sauve les OS "alternatifs" (*) comme Linux, FreeBSD, BeOS est qu'ils sont "relativement" moins nombreux que Windows '
      >'Si Linux (et Unix en général) est moins sensible aux virus [... c'est qu'...] il est moins diffusé que Windows chez l'utilisateur lambda, donc un virus touchera moins de systèmes' (cf http://linuxfr.org/comments/add.php3?news_id=4567&com_id=52864(...) )
      c'est que l'on est dans un esprit où linux n'a de raison d'être que s'il est alternatif ! Je ne lutte pas pour que linux demeure un épiphénomène sur les bureaux, je militte pour que les gens aient des logiciels meilleurs, pour qu'eux-mêmes soient meilleurs.
      Je préfère voir un jour windows comme système alternatif - celui des collectionneurs de vieilleries et autres nostalgiques du CP/M - que de contempler les efforts de millers de hackers pour pousser leur système chéri durant des années , et qu'on leur dise à la fin : "ne poussez pas trop fort ! Si linux reste un système d'élite, au moins personne ne l'attaquera !"
      Linux est depuis longtemps assez mûr pour couvrir la planète. Il est meilleur que tous les autres systèmes pour le services, et aussi pour le bureau. Son problème se situe sur sa démocratisation. Ne la bridons pas !
      • [^] # Re: Houlala

        Posté par  . Évalué à 0.

        Si je puis me permettre je dirais que le fait que linux ne soit pas encore democratisé (et donc reservé a une certaine 'elite') entraine que les utilisateurs de linux sont en général formés à l'informatique, ils ont donc un minimum de reflexe avant de charger un fichier sur le net (comparaison de taille, date version..., lecture de documentation).

        Cela permettrait d'expliquer le manque de puissance des virus sous linux à laquelle on peut ajouter qu'il y a proportionnellement moins de PC sous linux que sous windows donc moins d'attaque virale (qu'en est il sur les proportions? exemple sur 100Pc linux et 100Pc windows...).

        Qd a dire que seul Microsoft fait des logiciels exclusif je trouve cela un peu gros.
        Nombre d'Unix sont encore proprietaires, sont-ils exclusifs pour autant ?

        NeoX From Paris
    • [^] # MAIS QU'EST CE QUE VOUS CROYEZ!!!

      Posté par  . Évalué à -1.

      Toutes vos machines sont "trojanne'es" depuis longtemps!!! (scuzez le neolo)

      tout vos netstat / ifconfig et consoeurs ne vous montrent que ce que vous voulez bien voir:
      l'illusion de la securite'

      Prenez les sources de netstat et recompilez le
      de plusieurs facons (pas de lien) et comparez le code ! vous verrez ce que "Nous" avons vu.

      OU AVEZ VOUS EU VOTRE REDHAT!
      d'ou viens t'elle ? DES US!
      Pays pourri d'americains debiles et paranos !
      (on devrait l'etre plus nous par contre)

      Toute distro* sortant des us par quelques voie que ce soit a ete "prepare'e" par "EUX".

      * pas la debian ;)

      J'ai peur de l'arrive'e des connexions permanentes en europe une fois que l'euro aura mis une tarte au $, qu'est-ce que vous croyez que ce debile de "B°°ch" fera ? (cf echelon)

      c'est la m*rde Y'A DES MECHANTs PARTOUT
      AAAAAAAAAAAAAAH!


      ps: ah oui au fait le gaillard qui a perdu son temps a ecrire des banalite's dignes d'un mauvais film serie Z, il a rien compris a la protection des ressources...
      (pffffff n'importe quoi, ssa couterait trop cher a developper pffffff, tiens je fais le mien cette nuit! codeBLACK12 !!! brrrrr vous zavez peur hein ?!..... merde faut etre r°°t pour que ssa marche :O et y'a plus de service qui tourne sous root ! damned je retourne a mes vbscripts c'est plus facile ...)

      ps: pour le virus redhat5.2: c deja fait depuis longtemps, le blackHat52... tatata !
  • # euh...

    Posté par  . Évalué à -1.

    Mais en fait, c'est pas plus facile de détecter des failles de sécurités dans un programme quand on a les sources à disposition..? Parceque rechercher des bugs ou des failles dans le code de windows...

    Et puis je comprends pas en quoi le C/C++ ne sont pas des langages "serieux"?

    Il doit bien y avoir une explication à tout ça.
    • [^] # Re: euh...

      Posté par  . Évalué à 0.

      Et puis je comprends pas en quoi le C/C++ ne sont pas des langages "serieux"?

      le C : parce que c'est un langage vieux de trente ans et que depuis on a fait des progrès en conception de langages ?

      le C++ : parce que c'est un bricolage bancal empilé sur un langage vieux de trente ans ?
      • [^] # Re: euh...

        Posté par  . Évalué à -1.

        VB n'a que 10 ans... ca en fait un language serieux ?

        <troll>Au risque d'etre grossier : arguments de merde</troll>

        Aller -1 ca fait pas avancé le schmillblique.
        • [^] # Ouille la logique ...

          Posté par  . Évalué à 0.

          je dis :
          «langage vieux" ==> "langage pourri»

          tu me dis :
          «il existe un langage jeune et pourri»
      • [^] # Re: euh...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        En trente ans le C il a évolué...

        Par ailleurs cite moi un langage "serieux" qui n'est pas été lui-même programmé en C ?
        • [^] # un langage serieux

          Posté par  . Évalué à -1.

          Euh, ASM^wsmalltalk ?
        • [^] # Re: euh...

          Posté par  . Évalué à -1.

          COBOL ?
          • [^] # N'ALLEZ PAS TROP LOIN!

            Posté par  . Évalué à 0.

            CA S'APPROCHE DE L'INSULTE!!!!!!

            nan mais cobol pourquoi pas logo...

            OBJECTIVE-C RULES!
            • [^] # Re: N'ALLEZ PAS TROP LOIN!

              Posté par  . Évalué à 1.

              J'ai fait du cobol Orienté Objet bien avant l'arrivé de C++, où est le problème ?

              Et puis, sur AS400, le jour un compilateur d'objective-c (ou C tout court) se monte à la hauteur de COBOL, tu me donnerais des nouvelles mon petit.
        • [^] # Re: euh...

          Posté par  . Évalué à 0.

          Par ailleurs cite moi un langage "serieux" qui n'est pas été lui-même programmé en C ?

          Les compilateurs de langage sérieux sont écrits dans leur propre langage (un exemple parmi plein: OCaml).

          De toutes façons ça n'a rien à voir avec la choucroute.
          • [^] # Donc le C est un langage serieux ...

            Posté par  . Évalué à 1.

            ... Puisque gcc est ecrit en C.

            make bootstrap will save your soul !
            • [^] # Mdr

              Posté par  . Évalué à 0.

              mais non !
              c'est encore à l'envers comme raisonnement, là.
          • [^] # Re: euh...

            Posté par  . Évalué à 0.

            Ha bon ???
            Et un les premiers compilateurs rescpectifs de ces languages serieux, ils ont été écrit en quoi ???

            Qui est ce qui est arrivé en premier le Langauge duchmol ou le compilateur duchmol ecrit en duchmol ???
            Peut etre bien que le premier compilateur duchmol il été ecrit en autre choses non ?
        • [^] # Re: euh...

          Posté par  . Évalué à 1.

          caml a été programmé en... caml !...
      • [^] # Re: euh...

        Posté par  . Évalué à 1.

        Chaque langage a sa place. Chaque langage a ses faiblesses et ses forces. Il n'existe pas de langage parfait pour tous les domaines d'utilisation et qui colle au "mental" de n'importe quel programmeur. C, C++, Fortran, Java, VB, awk, perl, python, etc ... (et j'en oubli !) seront encore la dans 10 ans et même 20 ans. Ils auront surement subit des variantes et retouches car un langage se doit d'évoluer (c'est vivant un langage informatique !) mais ils seront toujours là.
        • [^] # Re: euh...

          Posté par  . Évalué à 1.

          Il n'existe pas de langage parfait/bon, mais il y en a de vraiment mauvais.
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

        • [^] # Re: euh...

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je suis daccordsur tout sauf pourri :)
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par  . Évalué à -1.

            Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

            • [^] # Re: euh...

              Posté par  . Évalué à 1.

              Pour taper plus vite je saute un espace sur deux :)
        • [^] # Re: euh...

          Posté par  . Évalué à 0.

          De plus, C possede des constructions de bas niveau autant que celles de haut niveau ce qui lui donne un pouvoir d'exprissivité tres élevé.

          arf, y'a quoi comme constructions haut niveau en C ?

          C'est relatif tout ça : C c'était haut niveau il y a 30 ans, plus maintenant ...
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par  . Évalué à -1.

            Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

            • [^] # Re: euh...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

              >Tu peux écrire sans trop de difficultés [..] un compilateur [..] en passant par des bases de données.
              J'aimerais bien voir ça, tiens ! Un compilo en SQL ???

              >Je ne connais aucun langage
              Ah oui, forcément, ça aide pas, hein !

              ;-)
          • [^] # Re: euh...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Le C est au niveau des langages procéduraux, l'approche objet et une autre manière de coder.
            Le C est un langage haut niveau opposé au langage machine de bas niveau.
            Le C n'est pas un langage objet opposé aux langages objets, orientés objets…

            L'évolution c'est le contrôle que le compilateur doit effectuer sur ton code, depuis 73-75 date de la création du C les contrôles ont fortement évolués.
            Je pense que personne n'aurait l'idée de coder avec un langage qui détecte les erreurs à l'exécution alors qu'une simple compilation aurait pu l'éviter. Non ?
            • [^] # Re: euh...corrections

              Posté par  . Évalué à 0.

              > Le C est au niveau des langages procéduraux,
              > l'approche objet et une autre manière de coder.

              L'approche procédurale et l'approche objet sont deux manière de coder. Le C permet les deux même si il est *a priori* plus adapté à la première.
              Par contre pour le lambda calcul d'accord pour éviter le C ;)

              > Le C est un langage haut niveau opposé au
              > langage machine de bas niveau

              Lapalissade non ? on peut dire tout court: le C est un langage de haut niveau, comme les autres langages de haut niveau.

              > Le C n'est pas un langage objet opposé aux
              > langages objets, orientés objets

              Le C n'est pas orienté objet, mais on peut faire de l'objet en C.

              > Je pense que personne n'aurait l'idée de coder
              > avec un langage qui détecte les erreurs à
              > l'exécution alors qu'une simple compilation
              > aurait pu l'éviter. Non ?

              Non, c'est pareil dans une certaine mesure pour tous les langages. Pas au même degré certes, mais aucun langage ne permet d'éviter toutes les erreurs à la compilation.
              • [^] # Re: euh...corrections

                Posté par  . Évalué à 1.

                Pour le premier point je pense que le C ne permet que d'imiter l'objet, un langage est objet s'il a des outils pour permettre l'écriture objet. En C tu peux tout faire c'est un langage dont le but était d'être simple pour justement permettre beaucoup de chose, la librairie C ne faisait même pas partie du langage.

                "[...]
                Lapalissade non ? on peut dire tout court: le C est un langage de haut niveau, comme les autres langages de haut niveau."
                Oui c'est une lapalissade est volontaire.

                Je ne parle pas d'éviter toutes les erreurs à la compilation mais les erreurs d'écritures (syntaxes, types, ...).
      • [^] # Re: euh...

        Posté par  . Évalué à 0.

        Je crois qu'il parlait du problème de 'buffer overflow' qui n'est présent qu'en C, C++ à cause leur gestion de la pile.

        Cela dit, c'est un faux problème que de dire que cela vient du langage. Le problème de buffer overflow est résolu par Linux-SE avec un système de gestion des droits de processus particulier (Mandatory) qui permet de cotnrer un grand nombre d'autres failles du même coup.

        http://www.nsa.gov/selinux/(...)
    • [^] # Le C c'est pas bien du tout, c'est pour les lamerz...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Il a raison, on l'ignore trop souvent, les "programmeurs unix" (ceux qui parlent le "jargon", encore une langue morte trop méconnue) ne codaient pas leurs démons en C mais en langage B !

      Et c'est pour ça que Linus s'est fait bouler par Tannenbaum : "Quoi ? un OS en C ? 0/20, un vrai OS ca se code en Cobol ou en Logo !" Et c'est après que les officionados ont forgé la légende (encore des sales menteurs, pfuuu).

      Du B on est passé au Fortran puis au Java. Aujourd'hui toutes les applications sérieuses et les jeux hard-core sont codés en Java. Si votre processeur ne boote pas directement en Java, c'est qu'on vous a refilé un faux (envoyez le moi pour analyse).
  • # Ah je comprends maintenant.....

    Posté par  . Évalué à -1.

    http://fare.tunes.org/pictures/fare1.jpg(...)

    Voila la réponse en image....
  • # eh beh...

    Posté par  . Évalué à 0.

    l'argument principal pour les LL est que "en general", "le plus souvent", "ca ne s'est encore jamais vu" etc. Je ne vois pas qui ca peut convaincre.
    De plus, ca reprend des arguments liés à la sécurité pour tenter de les appliquer tels quels au probleme des virus, ce qui me parait etre une confusion desastreuse etant donné le but annoncé de l'article.
    Sans parler de tout le reste, deja sité dans d'autres reponses (systeme proprietaire = MS ?)

    L'article n'a pas l'air d'etre signé ?

    Derniere chose, dans le glossaire, la definition des "avions" (jamais vu ce terme avant), et la, je m'enerve un peu.
    Je ne vois pas ce que l'exemple du systeme de retraite par repartition viens faire ici alors que "de nombreuses presonnes" le considerent comme un systeme pyramidal. Un bon exemple, c'est un exemple sur lequel *tout le monde* est d'accord. Et quand "de nombreuses personnes" pensent quelque chose, ca ne fait pas de mal de les siter.

    Le systeme par repartition n'a rien de pyramidal.

    Visiblement l'auteur n'a pas pris la peine de chercher a vraiment comprendre les choses et s'est contenté de bombarder ses idees recues. Comme pour le reste de son article d'ailleurs.

    Lui qui veut eduquer les journalistes, devrait commencer par ne pas faire leurs erreurs, il y gagnerai en crédibilité.

    A+
    CS
    • [^] # Re: eh beh...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Outre le niveau extrêmement faible de l'article (et je suis gentil), en se promenant sur le site du garçon, notamment sur ses propres citations (car ce jeune homme semble aimer se citer), on découvre avec ravissement un néo-libéral cultivé qui flirte gentiment avec l'extrême droite et combat avec tout le talent que la nature lui a donné ce mal ultime qu'est le communisme... Très instructif, et à peu près du même niveau que l'article (donc assez proche du pathétique, mais encore un peu trop structuré pour relever du cas clinique).
      • [^] # Re: eh beh...

        Posté par  . Évalué à 0.

        ah oui, effectivement, il y a d'autres domaines ou il confond tout et n'etudie les choses que pratiellement...
        ("le liberalisme c'est ca, c'est ca, c'est ca
        et c'est ca. Donc vous voyez bien : le socialisme c'est pas bien". Mais au fait : c'est quoi le socialisme ?)

        je ne sais pas trop si je dois rire ou pleurer.
        C'est dommage. Mais comme il dit : "en contruction". Si ses pages se contruisent au fur et a mesure de sa pensee, tout n'est pas perdu.

        A+
        CS
  • # Commentaire supprimé

    Posté par  . Évalué à 1.

    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

  • # Ca fait pas sérieux

    Posté par  . Évalué à 1.

    Quand on lit un article comme cela, en arrivant au bout, on se pose quelques questions. En effet, comme dit plus haut, tout l'article se résume à une apologie de Linux (même si le terme logiciels libres est employé, il est rapidement assimilé à Linux dès le 1er paragraphe) et à une descente en règle de Microsoft (pareil ; l'auteur parle de logiciels exclusifs, mais les assimile rapidement à Microsoft).
    Tout cela fait douter des arguments, qu'ils soient valables ou pas ; on sent trop vite que la vulnérabilité n'est qu'un prétexte pour critiquer tout ce qui ne vas pas chez Microsoft et donner le contre - exemple du miraculeux logiciel libre (Linux) qui va sauver le monde.
    Et puis quand on arrive à cette phrase :
    >L'usage inapproprié de langages de bas niveau >comme C ou C++ pour l'écriture de démons mène >très souvent à des trous de sécurité impossibles >dans des langages plus sérieux; Corriger >systématiquement de tels trous de sécurité est >un lent travail d'experts.
    On a l'impression que l'article a été rédigé par un gamin : qu'est ce qu'on doit penser quand voit que le lien "experts" est dirigé sur openbsd.org ?
    Et si je dis tout ça, c'est parce que j'ai comparé avec un édito de Microsoft France :

    http://www.microsoft.com/france/technet/edito/def_edito.asp(...)

    C'est autrement rédigé ; l'auteur flatte le lecteur, il devine ses intentions ; il donne l'impression d'être supérieur, d'avoir une vue sur tout, d'être honnête : on est d'accord ou pas : je ne discute pas le fond, ni les principes, je discute la forme.
    Voilà, tout ça pour donner le lien sur cet édito ; et faites comme moi, lisez les 2 articles à la suite, en essayant d'oublier vos opinions. Et imaginez vous à la place de quelqu'un qui ne connait pas grand chose à Linux et à l'informatique en général.
    • [^] # http://www.microsoft.com/france/technet/edito/def_edito.asp

      Posté par  . Évalué à 1.

      Le jeux :
      - dans quelle(s) phrase(s) vous prends-t-on pour un con ?
      - à quel point ?
      - que va penser FSF-Europe d'être mis en lien ?
      - s'agit-il d'une tentative de ./age sur fsfeurope.org ?
      - l'auteur est-il :
      (a) le père de PbPg ?
      (b) le patron de PbPg ?
      (c) PbPg lui-même ?
      (d) non, PbPg est un épagneul breton
      - peut-on dignement publier une insulte pareil envers une communauté lorsque l'on n'est pas le valais d'une grosse boite de merde ?
      • [^] # Re: http://www.microsoft.com/france/technet/edito/def_edito.asp

        Posté par  . Évalué à -1.

        C'est Bugnon, le pere spirituel de PasBillPasGates. La différence, c'est que du coté MS, on est payé pour dire ce genre de conneries, et en plus, y'en a pleins qui gobent.
        (d'où mon contreversé paragraphe sur "faut faire comme eux", ci dessus)
        • [^] # On ne peut pas tout faire comme MS, non vraiment pas possible ça !

          Posté par  . Évalué à 1.

          Et où qu'on va les poster nos conneries ? On a beau troller comme des porcs, la somme de nos débilités sera toujours plus interessante que les nullités de ce trop-payé ! pourri-trop-payé que je devrais-dire, il ne marque même pas.

          Il n'y a pas de forum chez ces enfoirés, on écoute la leçon et on se tait !

          Y'a ceux qui se paient un président pour faire taire un juge, et puis y'a les autres. Quand on fait taire le système judiciaire de la plus grande démocratie du monde (joke), on ne va pas mettre un forum chez les calendos...
          • [^] # Dommage

            Posté par  . Évalué à -1.

            Qu'il n'y ai pas de tribune libre sur microsoft. Je connais des moules que ca aurait interressé.
        • [^] # restons courtois

          Posté par  . Évalué à -1.

          Je n'arrive pas à trouver de paragraphe "faut faire comme eux" dans Linux-Advocacy:
          http://www.freenix.fr/unix/linux/HOWTO/mini/Advocacy.html(...)
          Tu devrais leur proposer le tien...
          • [^] # Re: restons courtois

            Posté par  . Évalué à -1.

            Justement, c'est pas en restant courtois que Microsoft a bouffé 30% du marché du serveur et 95% du Desktop
            • [^] # Re: restons courtois

              Posté par  . Évalué à -1.

              Tu ne peux pas considérer que ce qui est primordial dans Linux, ce sont ces parts de marché.
              Linux n'est pas réduit à concurrencer MS. C'est une alternative sur le rapport qu'ont les gens avec l'informatique. On propose d'autres idées.
              Tes frustrations concernent seulement Microsoft et nullement Linux. Il n'est pas souhaitable d'appeler les Linuxiens à rentrer dans un discours aggressif <troll>et lâchement anonyme</troll>.
              • [^] # Re: restons courtois

                Posté par  . Évalué à 1.

                Mais bien sur, les parts de marchés ne comptent pas... apres tout, si quelque chose ne marche pas, il "suffira" de windualbooter..

                Je préfère un mec qui "triche" pour imposer Linux avec les memes armes que la concurrence, qu'un mec passif, qui se laisse insulter par Bugnon, et qui de toute facon, garde une partoche MS.
                (Car force est de constater que ce ne sont pas les vrais arguments qui convainquent le mieux)
      • [^] # Ah, et puis il est bon de remarquer

        Posté par  . Évalué à 0.

        Et je rappelle aussi, que ce torchon est publié sur le site de Microsoft, par un directeur de Microsoft, et donc fait office de message *officiel*, même s'il se plait à dire le contraire.
        C'est totalement différent d'un article qui serait posté sur un site commnautaire dans lequel un simple utilisateur s'exprimerait.
    • [^] # euh... l'article de MS non plus...

      Posté par  . Évalué à 0.

      le ton du gars de chez MS est tellement biaisé et méprisant que c'en est pathétique (*). faut vraiment qu'ils commencent à s'inquiéter chez MS, pour pondre des articles aussi fouillés sur le sujet ! ça doit être la part de marché d'Apache qui les rend nerveux :)

      bah, il ne prèche que les convertis, ses clients actuels...

      (*) pour la précision, assimiler le mouvement du libre au Peace and Love c'est faiblard, et dire aux utilisateurs d'Opera de s'acheter une vraie vie, si c'est pas méprisant ça ! perso j'ai entendu au resto, dans des cafés, dans le train, bien des conversations de gentils zutilisateurs de windows qui me les ont brisées menu, j'avais moi aussi envie de leur demander de décrocher cinq minutes et de s'acheter une vraie vie, comme quoi les utilisateurs de logiciels libres ne sont pas tous des débiles micro-maniaques... les bons clients de MS en sont aussi !!!! :)
      • [^] # S'acheter une vraie vie, une adresse SVP ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        C'est quoi une vraie vie ? C'est toucher 50 KF à raconter des conneries chez MS et raconter aux filles des Bains "j'suis Arch'Tek Marketing Big Chief chez M$ et les nains du GPL je les casse au ptit'dej" ?

        Moi aussi j'en veux une de vraie vie ! On ne m'a jamais dit ce que c'était exactement, mais j'en veux une ! Ca s'achete où ?

        Non aux fausses vies qui tuent !

        Sinon je poste à partir d'Opéra (qui est pas top non plus hein) pasque sous IE c'a m'ouvre pleins de fenetres partout et que c'est plus lent pour surfer entre les 36000 trolls de DLFP et FSF.org...
    • [^] # Re: Ca fait pas sérieux

      Posté par  . Évalué à 1.

      C'est vrai que la lecture de l'edito de MS est beaucoup plus agreable. C'est leger, court et bien ecrit. Mais j'ai encore du mal a voir quel etait le but de l'article. C'etait un bien joli bavardage.
      En gros, et ce que je retiens apres une lecture distraite:
      Les pro-LL sont des utopistes fanatiques agressifs.
      Y'a pas a dire, on a encore beaucoup d'efforts a faire en matiere de communication.
    • [^] # la réponse à cet article de Microsoft France

      Posté par  . Évalué à 1.

      lisez ceci :

      Linux conquiert le coeur des entreprises
      http://fr.news.yahoo.com/010816/7/1jfbm.html(...)

      je cite la fin de l'article :

      Microsoft n'a fait aucun commentaire sur cette nouvelle étude, indiquant ne l'avoir pas encore consultée. Mais une porte-parole de l'éditeur a déclaré: «Pour nous, il est crucial que l'industrie du logiciel soit saine, c'est-à-dire qu'elle soit un espace où les logiciels au code source ouvert et les logiciels commerciaux cohabitent.»

      en fait ils friment moins que dans la chronique de Pierre Brugnon... il semblerait plutôt qu'ils prennent Linux très au sérieux.

      http://mozillazine-fr.org(...)
  • # Ca tombe bien !

    Posté par  . Évalué à 1.

    SecurityFocus a un article intéressant qui explique comment les vers à la CodeRed ont été inventés sous Unix :-)

    http://www.securityfocus.com/frames/?content=/templates/column.html(...)
  • # narf

    Posté par  . Évalué à 0.

    qu'est ce qu'il faut pas faire pour gagner un abonnement comme animateur de linuxfr ...

    à moi, à moi :

    Emacs rulez (sous les bras)
    KDE sucks
    Microsoft rulez
    Netscape sucks
    BeOs >> linux
    l'opensource ca roulaize mieux que la fsf
    P != NP

    (Segmentation fault)
    Trollometer overflow
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par  . Évalué à -1.

      Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

      • [^] # Re: narf

        Posté par  . Évalué à -1.

        # killall -SEGV troll

        hihi :)
  • # gros virus

    Posté par  . Évalué à 0.

    Qu'est-ce qui est dure, avec un bout rouge et qui sent la pisse ?
  • # Mais alors je ne suis pas seul ?

    Posté par  . Évalué à 0.

    C'est super ! Avec cet article je viens de me rendre compte que je ne suis pas le seul à avoir compris que M$ prennait les gens pour des cons; et oui, je pense que ceux qui sont toujours sous M$, le sont: cons; enfin je dirai plutôt irresponsable et amoral: est-il bien nécessaire de démontrer que ceux encore sous M$ ne le sont plus que pour le piratage ? Non, seul un idiot dirait le contraire... ou un hypocrite... mais est-ce qu'un hypocrite n'est pas _aussi_ un idiot ? Bein si, un peu quand même ! :)
    Je parle bien sûr de ceux qui le sont (sous M$) chez eux pour une raison autre que 1) le travail que l'on doit finir chez soi (vous y croyez vous ? pas moi !) 2) ceux qui ont achetés beaucoups de soft sous M$ et qui ont les boules de jeter tout cela (j'ai dis 'acheter' ! :) )

    NOTE: Non, je ne dual-boute pas et je suis sous Linux depuis longtemps... '96, et plein temps depuis '98 (bein voui, je n'ai pas été assez con pour y passer !)... et bien vous savez quoi, je me régale ! Surtout quand je vois des gens se masturber inutilement le pois-chiche sur le fait de rester sous M$ ou de passer sous Linux... En fait je ne vois qu'une bonne raison: ceux qui gagne de l'argent _avec_ M$ et donc _pas_avec_ Linux. (j'aurai tendence à rajouter 'forcement' puisque qqn qui est pour M$ est _obligé_ d'être _contre_ Linux... attendez, il y a aussi le cas des trolls bien sûr... qui se foutent de tout pourvu qu'on les payent... mais bon, ils ne sont tout de même pas la majorité ! Heureusement sinon ce serait trop 'con' ! :) ... Si, une remarque: vous avez vu comme cet article a fait chi*r les trolls ? Ils sont risibles avec toutes leurs argumentations déviantes et leurs 'embrouillages', wouarf, et avec ça M$ voudrait nous faire croire qu'il détient toujours la grosse part du marché ? IL sont _vraiment_ TROP CON !
    :)))
    • [^] # Re: Mais alors je ne suis pas seul ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      Ah mais alors la c'est fantastique...

      Non vraiment bravo, felicitations, je pensais pas que ce serait possible de faire pire que l'article qui nous a valu tous ces posts, mais la bravo, c'etait pas facile a faire.

      j'aurai tendence à rajouter 'forcement' puisque qqn qui est pour M$ est _obligé_ d'être _contre_ Linux
      Je crois que ca montre bien le niveau de ce post, tres proche du zero absolu.

      Franchement c'est tellement gros, je suis que ca a ete fait expres, pas possible autrement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.