Présentation Éditions D-BookeR

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud et Xavier Teyssier. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
42
15
jan.
2014
Doc

Logo D-BookeRD-BookeR (prononcez : débouqueur) est une maison d'édition indépendante orientée sur les technologies informatiques.
Sa créatrice, Patricia Moncorgé, a travaillé pendant plusieurs années en tant qu'éditrice dans une grande structure, mais elle ne pouvait se satisfaire de l'absence de risque dans les choix éditoriaux et de l'incompréhension de l'évolution du monde de l'informatique.

D-BookeR propose des ouvrages multiformat (html5, pdf, epub, papier) sans DRM et modulaires (possibilité d'acheter un chapitre pour aller à l'essentiel) avec une chaîne de production entièrement basée sur des logiciels open-source/libres (openSUSE, XML, Inkscape, Gimp, ImageMagick, etc.).

Les premiers livres parus ou à paraître portent sur des thèmes comme Lua, Qt 5, Scilab-Xcos, Neo4j, Opengl, …

Les éditions sont ouvertes à toutes propositions de nouvel ouvrage original. L'objectif est de créer petit à petit une base documentaire et de publier des ouvrages de référence en français. N'hésitez pas à nous proposer des articles, nous signaler des ressources documentaires ou tout simplement à attirer notre attention sur des informations importantes.

NdM : l'éditeur n'utilise pas de DRM et a opté pour la solution moins contraignante du marquage numérique (watermarking). Leur site web utilise le logiciel libre Prestashop ; les ouvrages sont rédigés au format ouvert DocBook 5 convertis via le logiciel libre Calenco. Des entretiens avec les auteurs sont disponibles dans la partie Actualités du site (P. Roux sur Scilab, J. Courtois sur Qt, M. Peiffert sur Corona SDK pour LUA, etc.).

  • # impression

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai acheté deux livres de cette maison d'édition: il s'agit des deux bouquins sur Lua (manuel d'apprentissage et manuel de référence).

    Je n'ai rien à redire sur la qualité du texte, ce sont des livres écrits par des gens qui connaissent le langage. L'approche didactique du manuel d'apprentissage est intéressante (réalisation d'un serveur web si je me souviens bien, je l'ai lu il y a un moment).

    L'intérêt par rapport au fameux PiL («programming in Lua») est que pour le manuel d'apprentissage nous avons un cas complet à étudier, et que pour le manuel de référence, nous avons de nombreux exemples de «la vie de tous les jours».

    La qualité du livre «physique» est par contre très moyenne, pour un prix assez élevé (respectivement 28 et 24 euros chez amha-zone, et encore bientôt il y aura le port en sus).
    Le papier est infame, et ressemble à celui des ramettes papiers bon marché qui bourrent régulièrement mon imprimante laser. L'impression en elle-même est faiblarde, on jurerait une impression laser avec un toner en bout de course. Certains listings en gris clair sont à la limite de l'illisible. Peut-être pour pallier à un problème de transparence qui juxtapose le texte des deux faces d'une même page, dès qu'un des titres borduré de noir apparait.

    Si j'avais su, j'aurais acheté le pdf et je l'aurais imprimé moi même, ce n'eut point été pire.

    D'autre part, je n'ai pas trop aimé le système des faux liens: pratiquement tous les liens donnés font l'objet d'une redirection transparente à partir du site d-booker. Par exemple, au lieu de donner un lien direct vers le wiki de Lua, le lien ressemblera à : d-booker.com/luawiki .

    Néanmoins, j'ai apprécié ces deux ouvrages, complémentaires à l'indispensable «programming in Lua» (3ème édition), qui reste la bible en la matière. Je continuerai donc à suivre vos parutions en espérant voir émerger d'autres auteurs francophones qualifiés.

    • [^] # Re: impression

      Posté par . Évalué à 10.

      Je vous remercie pour votre critique.
      Mon premier imprimeur était effectivement loin d'être parfait. La réimpression est de bien meilleure qualité. Mais je travaille surtout pour fournir des sorties numériques de qualité.
      Les URL raccourcies sont gérées par jotURL et permettent de proposer des liens qui sont en permanence contrôlés et mis à jour si l'adresse d'origine est modifiée.

  • # Et les logiciels ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Alors, quels sont les logiciels libres qui sont utilisés pour faire la publication électronique?

    • [^] # Re: Et les logiciels ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Les livres sont directement écrits en DocBook 5. Pour cela, les auteurs utilisent différents éditeurs, selon leurs habitudes, parmi lesquels Serna, Eclipse, XXE, oXygen, Asciidoc, etc—tous ne sont pas libres. Pour ma part, je travaille la plupart du temps avec Emacs + nXML mode.
      Les fichiers sont ensuite transformés en PDF, EPUB et HTML5 à l'aide des feuilles de styles standards de Norman Walsh qui ont été personnalisées. Pour les appliquer, je passe par la plate-forme Calenco.

      • [^] # Re: Et les logiciels ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Tiens, ce serait bien un bouquin sur Calenco : je trouve qu'il y a peu de documentation sur le sujet. Je me suis intéressé au sujet il y a quelques temps pour générer des documents au taf, mais j'ai pas vu beaucoup de doc.

  • # Trop cher :-(

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Bonjour,

    J'étais pas mal intéressé, mais là, c'est vraiment cher. Dommage, j'aimais bien l'esprit !

    • [^] # Re: Trop cher :-(

      Posté par . Évalué à 1.

      Je n'ai pas regardé le nombre de pages des bouquins mais à priori ce n'est pas vraiment cher pour ce type de livre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.