Proxmox Backup Server 1.0

Posté par  . Édité par Xavier Teyssier, Davy Defaud, Xavier Claude et Pierre Jarillon. Modéré par Xavier Claude. Licence CC By‑SA.
29
12
nov.
2020
Administration système

Proxmox Server Solutions GmbH a annoncé la première version stable de sa nouvelle solution libre de sauvegarde des serveurs. Proxmox Backup Server 1.0 est une solution logicielle de sauvegarde d’entreprise pour la sauvegarde et la restauration de machines virtuelles, de conteneurs et d’hôtes physiques. Il prend en charge les sauvegardes incrémentales, entièrement dédupliquées, la compression et le chiffrement authentifié. Toute la pile logicielle est écrite en Rust, un langage moderne, rapide et efficace en mémoire.

Le serveur de sauvegarde Proxmox est basé sur Debian 10.6 Buster, mais utilise le dernier noyau Linux de support à long terme (5.4), et inclut ZFS 0.8.4.

Conçu comme un système client‐serveur, le serveur de sauvegarde Proxmox permet de stocker des données sur place et à distance. Cette séparation permet à plusieurs hôtes non apparentés d’utiliser le serveur de sauvegarde et, tandis que le serveur stocke les données de sauvegarde et fournit une API pour créer et gérer les stocks de données, l’outil client permet à l’utilisateur de créer et de gérer des sauvegardes à partir de tous les hôtes.

Principales nouveautés de la version 1.0

  • basé sur Debian 10.6 Buster, avec noyau Linux version 5.4 (LTS) ;
  • ZFS 0.8.4 ;
  • intégration à Proxmox VE — sauvegarde facile des machines virtuelles (gérant les « QEMU dirty bitmaps ») et des conteneurs ;
  • la déduplication — évite la redondance et minimise l’espace de stockage utilisé ;
  • sauvegardes incrémentales — la lecture et l’envoi des seules modifications réduisent l’impact sur le stockage et le réseau ;
  • algorithme de compression Zstandard (Zstd), qui est à la fois rapide et très efficace ;
  • intégrité des données avec l’algorithme de somme de contrôle SHA‑256 — pour la précision et la cohérence de vos sauvegardes ;
  • synchronisation entre plusieurs sites distants ;
  • chiffrement côté client avec AES‑256 Galois/Counter Mode (GCM) — très haute performance sur le matériel moderne ;
  • gestion aisée grâce à l’interface utilisateur Web ou en ligne de commande ;
  • programmation des tâches de maintenance — programmation avancée des tâches de maintenance, avec un contrôle fin ;
  • support technique de l’équipe Proxmox ;
  • licence GNU AGPL v3.

Téléchargement et support

Proxmox Backup Server est disponible en téléchargement. Les entreprises le souhaitant peuvent aussi souscrire à une offre de support.

Aller plus loin

  • # Utilisation

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

    Je l'utilise depuis plusieurs jours.
    L'interface est très bien faite.
    La création des sauvegardes se réalise toujours côté du cluster PROXMOX.

    Le PBS n'est qu'une instance de stockage mais l'avantage est l'interaction entre les 2 solutions. C'est plutôt très bien fait.

    Par contre la solution est faite pour de gros environnement mais il est fonctionnel pour les petits (même en VM).

    De mon côté, il y a toujours quelques points en cours de recherche :
    - avoir un script pour sauvegarder(via PROXMOX) d'un volume mis en BACKUP=0

    - réplication des sauvegardes vers un 2ème site (d'un PBS vers un autre)

    Bon tests !

  • # Installation sur une architecture type ARM64

    Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0).

    Il faudrait peut être préciser que l'installation ne peux se faire uniquement que sur les générations de processeurs type amd64/x86_64.
    Cependant, si quelqu'un veut tenter l'expérience sur un raspberry pi avec un système d'exploitation en 64bits, vous pouvez récupérer les instructions d'installation ici.

  • # et aussi ...

    Posté par  . Évalué à 1 (+2/-1).

    Avec proxmox-backup-client disponible un peu partout, on peut également faire un backup de ce que l'on veut, en profitant de de déduplication, compression etc.

  • # Conseil pour petite config

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    J'administre un serveur sous Proxmox.
    Pour l'instant, je sauvegarde mes CT avec le système de backup de PVE (qui ne permet pas la sauvegarde incrémentale) sur un disque avec un accès NFS.

    Je regarde si je peux intégrer PBS sur ce serveur :
    - directement sur l'hôte (mais ça me fait un peu peur)
    - dans un CT (ça peut fonctionner comme celà ?)
    - ce n'est pas adapté à ce genre de config et il vaut mieux que je me dirige vers une autre solution ?

    • [^] # Re: Conseil pour petite config

      Posté par  . Évalué à 0 (+0/-0).

      Pour une petite installation personnelle, j'ai mis le serveur proxmox backup dans une VM. Ça fonctionne bien. Il est possible de le mettre sur l'hyperviseur, mais j'ai préféré éviter. Voir la documentation : https://pbs.proxmox.com/docs/installation.html#install-proxmox-backup-server-on-proxmox-ve

      Je fais un rsync du contenu du datastore vers un raspberry pi distant. Il faudrait que je m'intéresse aux instructions pour avoir le serveur de backup sur arm64. Ça me permettrait d'utiliser la fonctionnalité intégrée de synchronisation.

      NB : attention aux clés de chiffrement si le chiffrement est activé… !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.