Réponses de Dominique Voynet à Candidats.fr

Posté par . Modéré par j.
Tags : aucun
0
2
avr.
2007
Communauté
Le 28 mars 2007, l'APRIL à reçu les réponses de la candidate des Verts au questionnaire de Candidats.fr.

Les positions des Verts sur certains sujets qui nous occupent tels que les brevets sont connus de par leurs prises de positions répétées. Le document reçu en est une confirmation : les idées sont claires et parfaitement exposées. Les dossiers sont manifestement bien maîtrisés.

Les Verts sont la 5ème formation à répondre au questionnaire de l'APRIL. Le document de 11 pages que je vous invite fortement à parcourir répond point par point à l'ensemble des questions posées.

Au sujet des brevets logiciels madame Voynet se pose nettement contre, en stigmatisant la dérive des pratiques de l'OEB et de l'INPI et demandant à légiférer «[..]pour empêcher ces pratiques qui, rappelons-le, sont illégales au regard de la Convention sur le brevet européen (1973) interdisant les brevets sur les programmes d'ordinateur,[..]».
Par ailleurs, elle tient «également à dénoncer le fait que cette évolution du système de brevets a eu comme conséquence de rendre viables les activités économiques reposant principalement sur le commerce autour des brevets. Certaines entreprises, ne produisant aucun autre bien ou service, ont fait de l'application des brevets leur objectif d'affaires exclusif.»

Au sujet de l’utilisation des mesures techniques de protection, elle se pose résolument contre, soulignant au passage l'impasse dans lequel ont conduits les politiques actuellement menées.

Au sujet de l'interopérabilité, le positionnement est simple : «je suis tout à fait favorable à faire de l'interopérabilité un véritable droit pour tout citoyen.». Elle est également favorable à une loi qui permettrait d'encadrer cela, autorisant notamment de contourner une mesure technique qui s'opposerait à la mise en oeuvre effective de l'interopérabilité car ne reposant pas sur un standard ouvert .

A propos d'IPREDII : «Selon moi, cette directive est tout bonnement inutile et au final néfaste. Légiférer pour complaire à certain groupes d'intérêts, en l'occurrence l'industrie dite du "contenu", n'est certainement pas un apport démocratique à la construction de l'Union européenne.».

Elle reste favorable à l'instauration du système des recours collectifs, mais avec quelques bémols : «[..]les dérives du système en cours aux États-Unis doivent nous inciter à bien évaluer avec les associations de consommateurs le type de procédures souples et utiles qu'il faut mettre en place, je ne pense pas que cela consiste en un copié-collé de ce qui se pratique outre-Atlantique.»

Les Verts sont pour l'utilisation des standards ouverts dans les administrations, collectivités territoriales et établissements publiques.
«Nous proposons, au travers d'un texte de loi, l'adoption progressive, mais avec un calendrier des licences de contenus facilitant la réutilisation, des standards ouverts de documents et des logiciels libres.»

Aller plus loin

  • # C'est bien mais ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est bien d'avoir les réponses au questionnaire des "petits" candidats (pour rappel seuls Marie-George Buffet, Arlette Laguiller, José Bové et maintenant Dominique Voynet se sont prononcés).

    A quand les réponses des 4 candidats principaux ?
    • [^] # Re: C'est bien mais ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est à eux de le dire, il fait le leur demander. Ils auront droit à un article en PP comme tous les autres.
      • [^] # Re: C'est bien mais ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je n'en doute pas, et pour clarifier mon propos initial, je ne jette la pierre ni au site candidat.fr, ni à l'APRIL, ni au "petits" candidats, mais plutôt aux 4 candidats principaux.
        • [^] # Re: C'est bien mais ...

          Posté par . Évalué à 6.

          Finalement, tout ça prouve bien que les petits candidats ne sont pas ceux qu'on croit...
          • [^] # Re: C'est bien mais ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Hélas, et bien que cela me déçoive profondémment, je dirai que ca prouve seulement que notre combat ne fait pas assez de bruit et que prendre du temps à nous répondre, ca rapporterait moins de voix que de faire un taulé sur le drapeau français, "l'umps", la sécurité, l'homo-parentalité, ou autres thèmes abordés dans les médias...

            Je me choque moi-même en écrivant ca, mais j'ai bien peur que pour ceux qui ont déja répondu, un public de 100 000 spécialistes de la question [1], ca permette éventuellement de ramener 10 000 voix, ce qui n'est pas rien.
            alors que pour nicolas, ségolène, jean marie et françois, 10 000 voix ce n'est pas un chiffre suffisant pour faire le déplacement.
            Allez, prenons les paris, on aura une réponse de françois, et peut être de ségolène. Je serai surpris qu'on en ait une de nicolas et estomaqué qu'on en ait une de jean marie[2]


            [1] chiffre transmis par la société de sondage "doamouillais"
            • [^] # Re: C'est bien mais ...

              Posté par . Évalué à 6.

              Je ne partage pas la dernière partie de ton analyse. Tous les candidats sauf l'UMP peuvent utiliser le formulaire pour taper sur la majorité UMP que ce soit sur la DADVSI, la licence global, etc. De plus le FN n'est pas le dernier a communiquer sur le sujet, je ne serais donc pas étonner que le FN réponde au questionnaire qui est clairement orienté anti-DADVSI.

              Ce qui m'étonnerait vraiment c'est que nicolas Sarkozy (enfint son staff de campagne) réponde au questionnaire. Car il n'a rien a gagner a le faire et tous a perdre, ce qui n'est pas le cas des autre candidats.
              • [^] # Re: C'est bien mais ...

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est sûr. D'ailleur ça m'étonnerais beaucoup que F.Bayrou, après toutes ses déclarations sur les logiciels libre et après être venu chercher en main propre le questionnaire (un des seuls!), qu'il décide finallement de ne pas y répondre.
                A moins que ce soit les questions sur les brevêts logiciels qui lui fassent si peur?

                Coté PS, j'ai le sentiment que le questionnaire candidats.fr a été demandé officieusement en annexe au rapport sur le numérique demandé à M. Rocard.
                Ce rapport est attendu début avril, donc on devrait bientôt l'avoir.
                Cela dit, j'ai quand même un peu peur qu'ils snobent ce questionnaire en disant que tout les sujets sont abordé dans le rapport et qu'il faille aller y chercher les réponses nous même.

                Pour l'UMP j'en sais rien. Avec la chance qu'on a ça va encore être RDDV qui va y répondre? ^^
                • [^] # Re: C'est bien mais ...

                  Posté par . Évalué à -3.

                  Bayrou n'a pas d'imprimante ou de connections internet ?
                  ou alors il préfère passer à la télé plutôt que de remplir le questionnaire
                  • [^] # Re: C'est bien mais ...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Tu parles de la raison pour laquelle il est venu la chercher en main propre plutôt que de l'imprimer depuis chez lui via le net?

                    Non, c'est assez flou pour moi (j'avais pas trop suivi), mais de mémoire, en janvier il y a eu un salon du libre, dans lequel candidats.fr avait un stand, et où tout les partis étaient convié pour venir récupérer le questionnaire de façon officiel.
                    Alors que la majorité des partis ont envoyé des représentant, François Bayrou, lui, est venu en personne (et a donc certainement fait le tour d'autre stand).
  • # L'APRIL appelle les candidats à alimenter le débat

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    L'APRIL appelle les candidats à alimenter le débat de fond sur le Logiciel Libre et les libertés numériques

    L'APRIL, à l'origine de l'initiative Candidats.fr, demande aux candidats à l'élection présidentielle de répondre au questionnaire Candidats.fr pour que les citoyens puissent connaître avec le plus de précision possible leurs positions sur le logiciel libre et les libertés numériques.

    Suite du communiqué de presse sur :
    http://www.april.org/articles/communiques/pr-20070404.html

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.