• # topic

    Posté par  . Évalué à -1.

    humour ?
  • # pirate != hacker

    Posté par  . Évalué à 1.

    • [^] # Re: pirate != hacker

      Posté par  . Évalué à 0.

      Tout à fait. J'allais le dire :)
    • [^] # Re: pirate != hacker

      Posté par  . Évalué à 0.

      Ca me fait penser un peu à:
      Logiciel libre == Open Source
      Open Source (pas toujours) Logiciel Libre...


      Pirate (très souvent ==) Hacker
      Hacker (pas forcément) => pirate


      Mais je crois qu'en France, c'est mort... Un hacker sera toujours un gros méchant qui pénètre des systèmes informatiques sans y être invité dans l'esprit des gens (et surtout des neu² :)
      • [^] # Re: pirate != hacker

        Posté par  . Évalué à 1.

        je connais un "responsable sécurite informatique" qui fait la confusion hacker/pirate... Mais il se trouve effectivement que c'est un neuneu ;)
        • [^] # Re: pirate != hacker

          Posté par  . Évalué à 0.

          et alors ? en france l'usage courant veut que pirate == hacker, voila, c'est comme ça, si vous voulez rétablir le sens original de hacker faites en part à l'acadèmie française, mais cessez de hurler systématiquement au viol sémantique, merci.

          ps: ceci s'applique aussi aux trolls pingouins/manchots etc...
          • [^] # Re: pirate != hacker

            Posté par  . Évalué à 1.

            Le probleme, c'est qu'on est dans un domaine (l'informatique) ou les violations sémantiques n'ont pas droit de cité (syntax error, etc). Ca, c'est le premier point.
            Ensuite, les mots servent a exprimer la pensée. Quand on ne maitrise pas le sens des mots, il est assez difficile de faire croire que la pensée exprimée a une quelconque valeur.
            Et le prétendu "usage courant" ne changera rien à ma facon de voir les choses, merci.
          • [^] # Re: pirate != hacker

            Posté par  . Évalué à 0.

            Ben non, c'est important, car tant que les journalistes comprendront pirates quand ils liront un article en anglais qui utilise le mot hacker, ca restera un pirate dans leur traduc. Ce qui est important c'est d'expliquer (encore faut-il avoir la parole dans les medias).
            • [^] # Re: pirate != hacker

              Posté par  . Évalué à -1.

              Y a beaucoup de journalistes qui connaissent la différence, et qui ont lu la brève (trop brève...) histoire des hackers, d'Eric Raymond, et autres documents, merci pour eux.
              Sinon, je vois pas pourquoi les américains seraient les chefs de la sémantique. Neuf fois sur dix, la confusion hacker-pirate vient, justement, des journalistes américains.
    • [^] # Re: pirate != hacker

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      En fait il faudrait créer une section hacker et filer un logo. Si vous en avez ils sont bienvenus.
  • # bleh

    Posté par  . Évalué à 0.

    Le terme hacker en France a totalement été ridiculisé par les médias.
    Si l'on regarde la version américaine, il se trouve que nous sommes presque tous ici des hackers.
    hacker/nerd/geek sont en fait des mots tres proches.
    • [^] # Re: bleh

      Posté par  . Évalué à 0.

      Mis à part qu'un hackeur possède un niveau élevé ce qui n'est pas forcemment le cas des geeks ou nerdz, et ce qui lui permet auxilièrement d'exploiter les failles des systèmes.
      • [^] # Re: bleh

        Posté par  . Évalué à 0.

        un nerd, ce n'est pas uniquement le fait d'etre boutonneux a lunette et de passer ses nuits sur internet ?
        • [^] # Re: bleh

          Posté par  . Évalué à 0.

          il faut aussi fantasmer sur lara croft (et/ou angelina jolie)
          • [^] # Re: bleh

            Posté par  . Évalué à -1.

            je connais personnellement lara , mais qui est donc angelina ?

            mouarf mouarf ...

            hop -1 + anonyme
  • # HAL 2001

    Posté par  . Évalué à 0.

    "Note du modérateur: et n'oubliez pas HAL qui se déroulera cet été. A ne pas louper !"

    Le HAL ... version 2001 du HIP, ca m'a l'air d'etre une bien belle entubade.

    J'étais hyper partant pour y aller. Malheureusement, c'est près de 500 balles d'inscription.

    Le temps des Hackers est revolu, place au buisness et ses hacker$ !


    (quand au vrai sens du mot hackers ... sérieux, on s'en bat les couilles méchants, inventez un nouveau mot si l'ancien n'a plus de sens !)
    • [^] # Re: HAL 2001

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Le HIP c'était 350FF facile, je ne vois pas où est le problème. Louer un camping pour plus de 2.000 personnes, ce n'est pas gratuit...
      • [^] # Re: HAL 2001

        Posté par  . Évalué à -1.

        Pfff, meme les modéros répondent aux trolls, ou va-t-on ? ;o)
    • [^] # Re: HAL 2001

      Posté par  . Évalué à 0.

      "quand au vrai sens du mot hackers ... sérieux, on s'en bat les couilles méchants"

      Ah ouais ? Ben dans un gros bouquin sur linux, du genre MacMilan (de peu de valeur, d'accord), traduit en francais (visiblement a la va vite), ca commencait (preface) par "Linux est un systeme d'exploitation fait par des pirates sur internet".

      Pas mal, non ?

      Alors si tu t'en bats les cxxxxxx, moi pas.
      • [^] # Re: HAL 2001

        Posté par  . Évalué à 3.

        Ben dans un gros bouquin sur linux, du genre MacMilan (de peu de valeur, d'accord), traduit en francais

        Tout est dit: ces livres sont à Linux et à la connaissance en général ce que les footballeurs sont à l'art lyrique et à la poésie...

        Chacun sa place voyons :-)

        Pour recentrer le débat sur le terme de hacker, voici ce que je fais: chaque fois qu'il y a confusion dans un article quelconque, je jette l'article en question. Un « journaliste » qui n'est même pas capable de trouver ce que ce terme veut dire montre immédiatement son niveau. Pas besoin d'aller plus loin...

        Ceux qui hurlent contre ceux qui essaient d'imposer des traductions correctes ou des termes non anglophones sont souvent des gens d'un niveau culturel très bas qui, pour masquer leur paresse intellectuelle , essaient de faire croire que l'on ne peut changer les choses parce que cela les arrange.

        Il faut savoir que l'un des buts du logiciel libre est justement d'essayer d'atteindre la perfection, que ce soit dans l'efficacité ou dans la convivialité. Le petit « lamers », sous prétexte qu'il a découvert Linux depuis l'année dernière et qui se la joue gros neuneu à deux balles avec plein de mots dont il ne saisie souvent pas la moitié de la portée, voudrait imposer son vocabulaire sous prétexte que les croulants de l'Académie ne sont pas en phase avec les électrons de son tube catodique.

        Y'en a marre. Les équipes de traduction (GNU, KDE, GNOME, Debian, etc.) font un gros boulot pour faire avancer le français et proposer une solution honorable. Bien sûr, pour cela il faut lire la documentation (ce qu'un lamer à deux balles ne fera pas...) pour voir le niveau très professionnel déjà obtenu. Et cela, sans attendre un accord hypothétique de l'Académie.

        Attention, je ne dis pas que le jargon interne entre informaticiens est à proscrire. Comme tout jargon, il permet de discuter entre personnes du même métier. Comme partout d'ailleurs. Mais cela doit rester à ce niveau là. Dès que l'on sort du langage parlé entre initiés, il faut appliquer la même rigueur que pour coder.

        C'est en ce sens qu'un journal comme le LMF a beaucoup de progrès à faire. En se cantonnant à un langage très pauvre, aux « traductions » mot-à-mot et au florilège de faux-amis qui jalonne le jargon des informaticiens, il ne pourra accèder vraiment à un niveau professionnel reconnu. Login est mieux placé paradoxalement (niveau inférieur techniquement mais d'un abord nettement plus professionnel sur le plan de la rigueur du langage... même si ce n'est pas parfait).

        Bon, vous pouvez vous lacher maintenant...

        PK
        • [^] # Re: HAL 2001

          Posté par  . Évalué à 0.

          Faudrait arrêter de nous les briser. Si vous n'êtes pas capables de déterminer le sens d'un mot par rapport au contexte évitez de donner des leçons de sémantique au reste du monde. La double utilisation du terme existe aussi en anglais (cf les débats quasi-permanents sur slashdot).
          Ca ne vous gêne pas d'appeler "bécane" à la fois votre Pentium II MMX et votre mobylette orange mais vous faites une poussée d'acné chaque fois que Hacker est utilisé pour pirate ?
          Comme disait un type sur slashdot justement : "ceux qui gueulent chaque fois qu'on utilise Hacker pour pirate pensent sans doute que Gay signifie uniquement joyeux".
          Les mots évoluent et leur sens changent, et les sens cohabitent (de cheval). Et si je vous traite de Mickeys c'est pas parce que je pense que vous êtes potes avec Donald.
          • [^] # Re: HAL 2001

            Posté par  . Évalué à 1.

            La double utilisation du terme existe aussi en anglais

            Quel est le rapport ? Cela fait partie du jargon. La plupart des gens ne savent même pas ce qu'est bécane (au sens premier du terme... alors au second...).

            Les mots évoluent et leur sens changent

            Oui. Bien sûr. Les mots aussi. Les traductions aussi. Donc je propose que l'on abandonne les bonnes traductions et que l'on revienne à un langage d'homme:

            On va parler de computeur (pardon, computer), de science du computer (ère ?), de l'ingénieur en science du computère, du processement des données, pardon des datas, de la kernelle (très à la mode celui-là, dans le genre (neu²)³, on fait difficilement mieux...), bref tout ce qui fait véritable.

            OK. Tu es le prototype même du gars dont je parlais et qui n'a rien compris à l'universalité de l'échange dans le logiciel libre. Le libre n'est pas destiné uniquement au hacker. D'ailleurs, les vrais hackers que je connais ne croient pas qu'en leur code. Ils sont multi-disciplinaires. Et aussi pointilleux en français qu'à la recherche d'un pointeur mal placé.

            Mais pour comprendre cela, il faut passer le stade de base. Cela vient généralement avec le temps. Et la bouteille (au second sens du terme, puisque tu aimes les sens détournés).

            PK
            • [^] # Re: HAL 2001

              Posté par  . Évalué à 0.

              "Les mots évoluent et leur sens changent

              Oui. Bien sûr. Les mots aussi"

              ça va terminer dans une signature ça...
          • [^] # Re: HAL 2001

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            La base de ta démonstration est bancale :

            D'une manière générale, on peut considérer qu'un pentium II MMX est une bécane, tout comme une mobylette orange, il n'y a pas de contradiction, le mot "bécane" désignant un appareil, une machine en général.
            Par contre, un hacker n'est pas forcément un pirate.
            C'est bien là le problème. Le mot "hacker" hors-contexte est souvent associé à "pirate" par le commun des mortels, alors que le mot "mickey" seul renvoie dans la plupart des cas à l'univers de Walt Disney.
            L'informatique n'a pas l'apanage des detournements de sens, le mot "gay" en étant un exemple frappant.
            • [^] # Re: HAL 2001

              Posté par  . Évalué à 0.

              ...pire, le mot hacker n'est jamais synonyme de pirate !
          • [^] # Re: HAL 2001

            Posté par  . Évalué à 0.

            bécane : 2 sens qui sont toujours parfaitement déterminés par le contexte. Au passage, bécane est le synonyme familier de "machine" et parfois utilisé pour bien d'autres types de machines.

            hacker : a chaque fois qu'on l'emploie pour pirate, on fait un contre-sens (pirate signifie cracker la plupart du temps, l'opposé du hacker). Le contexte ne permet pas de déterminer le sens, sauf si on connait vraiment bien le sujet.

            Il n'y a pas à accepter la dérive, ca consiste à faire passer un mot pour son contraire, avec les conséquences sur les gens qu'ils désignent. C'est comme la dérive du mot "anarchie" qui sur le fond est une idéologie on ne peut plus respectable (hélas trop utopique) et dont le sens courant est exactement le contraire de la signification réelle.
          • [^] # Re: HAL 2001

            Posté par  . Évalué à 0.


            >Si vous n'êtes pas capables de déterminer le sens
            >d'un mot par rapport au contexte évitez de donner
            >des leçons de sémantique au reste du monde.


            tres bien, determine moi le sens de hacker ici :

            "un hacker francais a trouvé une méthode pour permettre la diffusion du code DeCSS via des requetes DNS"

            alors, c'est un vilain pirate ou un "elite-babasseur" ? (ou les 2 ?)

            Pas forcement facile hein ?
            puis suivant les tendances personnelles de chacun, la signification peut varier.

            Le probleme étant que l'amalgame "pirate/elite-babasseur" du mot hackeur ne permet pas forcement de cerner les propos de la personne qui vient d'ecrire ce bout de texte (moi).
            • [^] # Re: HAL 2001

              Posté par  . Évalué à 0.

              -Putain hier j'ai planté ma bécane et pas moyen de la redémarrer.
              -t'étais sous Linux
              -Non, j'étais sur le périf

              pas forcement facile hein ? L'ambiguïté fait partie du langage. Heureusement. Le second degré ça rend moins con. Tiens à ton propos :
              "Monsieur est visiblement un expert". Y'a aucun problème d'ambiguïté sur le vocabulaire. Et pourtant :-)
              • [^] # Re: HAL 2001

                Posté par  . Évalué à 0.

                Ton dialogue a 2 sens différents (pas opposés, ca n'a pas de sens), chacun dans un contexte différent. Rien à voir donc avec 2 sens opposés sur le meme contexte.
  • # j'etais a la summercon

    Posté par  . Évalué à 0.

    Bonjour
    J'etais a la summercon, ou plutot on pourrait l'appeler shortcon. Pour quelles raisons me direz vous ? c'est parce que le samedi a l'hotel nous n'etions que une centaine, et que sur les 6 conferences annoncees sur le programme, seules 3 ont eu lieux. Donc avoir la moitie des speakers qui se desistent au dernier moment n'est pas du meilleur effet.
    Cela dit deux conferences etaient interressantes, la premiere traitant des problemes sur http et https. Rien de bien nouveau, mais tres complet avec deux trois choses marrantes. La deuxieme par Julien Stern qui est venu parler du challenge SDMI sur le watermarking des morceaux de musique. Il a explique en long et en large que d'un point de vue scientifique, les criteres de ce challenge etaient complement absurdes et non recevables, et que tout etait fait pour que les gens ne reussissent pas. D'ailleurs officiellement il me semble que son exploit na pas ete reconnu par le SDMI bien que il ai reussi.
    La troisieme conference consistait a explique que le reseau est comme un virus. Sachant que beaucoup de machine interragissent en s'envoyant des paternes qu'elles interpretent et executent, ils ont essaye de modeliser les moyens de propagation pour qu'un bon pattern puisse etre diffuse partout. En fait ils ont fait tourner un jeu de la vie sur grand ecran, en montrant comment avec des regles simples, et des configurations initiales differentes, on arrive a des etats chaotiques, periodiques, stationnaires. C'etait pas tres top, surtout qu'en fait ils nous ont assome du jeu de la vie, sans reel presentation de la formalisation mathematique par derriere.
    Sinon dans les absents, devaient y avoir une conf sur le network mapping et host discovery, et le sniffing sur le wireless, ces deux la que j'attendais avec impatience, mais rien!
    Le samedi soir, on se renseigne si le lendemain il y avait possibilite de monter un lan et de s'amuser un peu. Les organisateurs nous repondent oui.
    Le dimanche midi, on arrive dans la meme salle: personne. Seul un petit groupe (6/7) etaient en train de boire une mousse dans le bar d'a cote a se raconter des blagues, on a eviter, et on s'est promener dans le quartier rouge.

    Sinon atrak a fait une annonce pour le HAL2001, evenement tres attendu par la scene, aussi bien europeenne que americaine. Sinon ya toujours blackhat en novembre a amsterdam, mais la c'est environ 9000 francs l'entree.

    amicalement
    • [^] # Re: j'etais a la summercon

      Posté par  . Évalué à 0.

      un évênement de ce style en France, ça manque vraiment, ou même mieux : un show et un concours sur grand écran.
  • # Crackers

    Posté par  . Évalué à 0.

    Si ce sont des crackers, ce serait un bon moyen pour la police de les puisser.
    • [^] # Re: Crackers

      Posté par  . Évalué à 0.

      Pincer!!! :)
      • [^] # Re: Crackers

        Posté par  . Évalué à -1.

        Rassure-toi, les divers services secrets sont bien là, même s'ils ne portent pas des badges marqués "Fox Mulder / CIA".
        C'est comme les réunions pour les apprentis-warlordz au Mc Do de la place d'Italie: les RG doivent s'en donner à coeur-joie...
        De toute façons, les vraie crackeurs n'ont pas besoin de se réunir à des conférences officielles.

        Dans ce genre de trucs, tu as
        - Des consultants en sécurité respectables.
        - Des wanabees qui se la jouent.
        • [^] # Re: Crackers

          Posté par  . Évalué à -1.

          > même s'ils ne portent pas des badges marqués "Fox Mulder / CIA".
          C'est normal il est du FBI !

          Bon pour la premiere fois Anonyme...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.