Revue de presse de l'April pour la semaine 13 de l'année 2021

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
15
6
avr.
2021
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l'April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.

[ZDNet France] La crise de gouvernance de la Free Software Foundation ne s'arrange pas (€)

✍ Steven J. Vaughan-Nichols, le vendredi 2 avril 2021.

RMS a été exclu du comité directeur du CCG, tandis que les membres de l'équipe de direction de la FSF démissionnent.

Et aussi:

Voir aussi:

[ZDNet France] Aux racines de Wikipédia, la culture du logiciel libre (€)

✍ Thierry Noisette, le mercredi 31 mars 2021.

Lorsque est née en 2001 l'encyclopédie libre et collaborative, elle s'est appuyée sur le mode de fonctionnement et le droit des logiciels libres.

[RTBF Info] La séquence ARN du vaccin Moderna publiée en open source par des chercheurs de Stanford

Le mercredi 31 mars 2021.

Pour combler les manques liés à la frilosité des firmes pharmaceutiques de révéler des "ingrédients" de leurs vaccins contre le covid, des chercheurs de l’Université de Stanford ont décidé de publier en open source le séquençage des deux vaccins ARNm Moderna et Pfizer/BioNTech. Leur objectif: permettre aux chercheurs et cliniciens, qui pour des raisons de recherche ou thérapeutique doivent séquencer des ARN, de pouvoir facilement identifier ces séquences vaccinales.

Et aussi:

[cio-online.com] Ne pas respecter la licence d'un logiciel peut bien relever de la responsabilité contractuelle

Le mardi 30 mars 2021.

La Cour d'Appel de Paris a confirmé un jugement établissement qu'un non-respect de la licence GNU GPL relève de la faute contractuelle.

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.