Revue de presse de l’April pour la semaine 23 de l’année 2020

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par bubar. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
24
8
juin
2020
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[Alternatives Économiques] Masques, valves, ventilateurs… L’impression 3D au secours des soins

Le vendredi 5 juin 2020.

« Des phases de croissance accélérée de la pandémie de Covid‑19 ont débouché sur des crises sanitaires fulgurantes. Celles‑ci ont conduit à des cas de saturation de l’infrastructure hospitalière et des dispositifs médicaux. »

[Techniques de l’Ingénieur] Souveraineté numérique : une fausse bonne idée ?

✍ Philippe Richard, le vendredi 5 juin 2020.

« Le lancement de l’application de traçage StopCovid a été l’occasion d’évoquer à nouveau l’idée de souveraineté numérique. Plusieurs projets ont été lancés en France pour relever ce défi. Sans grande réussite… »

Voir aussi :

[Le Monde Informatique] Hambourg évalue une migration de Microsoft à l’open source

✍ Jacques Cheminat, le mercredi 3 juin 2020.

« Open Source : Suivant les traces de Munich, la ville de Hambourg a entamé une réflexion pour adopter des logiciels libres à la place des solutions Microsoft. »

[Contrepoints] Tirer profit du Big Data sans compromettre nos libertés (4/5)

✍ Philippe Mösching, le lundi 1er juin 2020.

« Analyse de la proposition de Génération Libre qui souhaite voir nos données rémunérées en échange de leur collecte. Une idée qui ne protège pas nos libertés. »

Aller plus loin

  • # Impression 3D au secours des soins mais devenue illégale

    Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 09/06/20 à 10:24.

    Bonjour à tou-te-s,

    j'ai découvert il y a peu (source citée en fin de message) que l'Etat Français avait interdit l'impression 3D des visières:

    Pour résumer cette directive :

    Le don ou la vente à prix coûtant d’une visière peuvent être requalifiés en concurrence déloyale.
    La réalisation d’une visière gratuitement, même par un bénévole, peut être requalifiée en travail déguisé.
    Les visières doivent désormais répondre à une norme technique que nous ne sommes pas en mesure de contrôler.

    Ceci est passé totalement inaperçu et est à mon sens une réelle fermeture pour l'utilisation de modèles libres et impression 3D (qui pour rappel avait pour but de combler les manquements d'approvisionnement des dits producteurs…)

    source: Article sur "Le Hollandais Volant"

  • # Souveraineté numérique

    Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 10/06/20 à 05:01.

    Une fausse bonne idée quand elle est confiée à des bureaucrates incompétents qui les donnent à leur tour à de grosses boites spécialistes de la dépense publique qui ne mène nulle part.

    On vient d'avoir un exemple criant de ce qui se passe quand on se laisse aller à dépendre des autres pour des ressources critiques: en cas de crise: plus de masques, plus de médicaments.

    Que fera-t-on quand la prochaine crise touchera le "numérique"? On sait déjà que les grands fournisseurs américains laissent des accès aux renseignements américains.
    Et que fera-t-on le jour où on aura vexé un Trump et qu'il ordonne de couper le service ?

    Abandonner une bonne idée sous prétexte qu'on a foiré le travail, c'est un peu facile.
    Le courage, c'est d'admettre qu'on s'est planté et essayer différemment.

    C'est pas comme s'il n'y avait aucun acteur proposant déjà des services infonuagiques en France.

    Quant à un OS souverain, on peut très bien soutenir un OS Libre existant communautaire, comme Debian ou Mageia.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.