RGI : Parution du décret au journal officiel

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
0
9
mar.
2007
Communauté
Il s'agit du « Décret n° 2007-284 du 2 mars 2007 fixant les modalités d'élaboration, d'approbation, de modification et de publication du Référentiel Général d'Interopérabilité » (RGI).

Ce décret comporte 4 articles que l'on peut résumer ainsi :
  1. Il est placé sous la responsabilité du ministre chargé de la réforme de l'État.
  2. Le comité du RGI est créé. Il comprend des membres de différents ministères et d'autres organisations.
  3. Le RGI est approuvé par arrêté du Premier ministre
  4. Les ministères concernés sont chargés de l'exécution du présent décret.

Actuellement, les membres du comité sont en cours de nomination. Leur première réunion pour prise de contact est prévue en avril et une deuxième réunion devrait avoir lieu un mois plus tard.
À la suite de cette deuxième réunion, l'arrêté d'application du RGI sera publié, mais cette publication nécessite habituellement quatre à cinq mois.

Le référentiel général d'interopérabilité sera alors mis à disposition du public par voie électronique à une adresse facilement accessible, ce qui n'est pas le cas actuellement. L'application de ce RGI sera alors obligatoire dans l'administration française.

NdM : Merci à Sylvain MAURIN, ceyquem et legrego pour avoir aussi proposé une dépêche sur ce sujet.

Aller plus loin

  • # C'est bizarre mais je trouve cette news un peu optimiste

    Posté par . Évalué à 5.

    En fait, après mure réflexion, c'est un peu comme si on mettait à la poubelle tout le travail déjà fait par les prédecesseurs de la DGME pour recommencer à zéro.

    Il n'y a qu'à lire les réactions:
    http://formats-ouverts.org/blog/2007/03/08/1130-rgi-informat(...)

    Pas de publication avant la fin de lannée de toutes façons donc. De quoi laisser le temps à MS de faire valider OOXML en ISO et de la faire intégrer? Ils ont largement commencé le lobbying en ce sens en attaquant par les collectivités locales, qui d'ailleurs sont représentées dans ce comité.

    Chien qui a déjà mordu tout ça...
    • [^] # Re: C'est bizarre mais je trouve cette news un peu optimiste

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Non, on ne recommence pas à zéro, bien au contraire. Ce qui commence maintenant c'est la mise en oeuvre de ce qui a été fait.
      Les informations que j'ai recueillies sur le calendrier de mise en application du RGI proviennent d'une source fiable.

      Il faut bien comprendre qu'après l'élaboration du document RGI, il y a deux étapes, le décret et les arrêtés; c'est le décret qui vient d'être publié, les arrêtés sont attendus pour septembre si tout va bien. Il nous faut suivre le dossier, mais il est sur les rails et il avance actuellement.

      Quant à l'introduction de OpenXML dans le RGI, c'est une autre histoire. Il faut que la commission qui est maintenant créée se prononce en sa faveur. C'est très loin d'être gagné pour Microsoft dont le porte-parole se félicite de la mise en place de la commission. Il espère que la normalisation par l'AFNOR et l'ISO se fasse vite, mais pour l'instant, ce n'est pas vraiment le cas, c'est plutôt un échec.
      Je vois donc mal la commission accepter le format OpenXML avant sa session de 2008. Pendant ce temps le format ODF aura su s'imposer.
      • [^] # Re: C'est bizarre mais je trouve cette news un peu optimiste

        Posté par . Évalué à 4.

        Ce qui commence maintenant c'est la mise en oeuvre de ce qui a été fait.
        Tu es très optimiste. La DGME précise dans sa réaction (article sur FOo ci dessus): La direction générale de la modernisation de l?Etat (DGME), en charge de la conception et du pilotage du référentiel général d?interopérabilité, présentera prochainement un projet de texte au comité du référentiel général d?interopérabilité, créé par le présent décret.

        Je traduis par: la version connue n'est que le projet qui sera soumis au comité.

        Si on est pessimiste, on peut imaginer que les lobyistes discuteront apprement pour le retarder un peu, voire feront pression pour ajouter OOXML dedans dès la première mouture, au nom du standard de fait dont parlaient L'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF) et l'Association des communautés urbaines (ACUF) et pour répondre aux craintes de l'Association des petites villes de France.
      • [^] # Re: C'est bizarre mais je trouve cette news un peu optimiste

        Posté par . Évalué à 6.

        Bizarre, de mon coté j'ai plutôt des infos qui me font penser que n'importe quoi pourrait ressortir de ce groupe de travail, y compris avec une orientation bien différente de celle qui était amorcée.

        En gros demain on pourrait avoir une jolie publication définitive qui donne le choix entre OpenXML et ODF (ça se serait le consensus habituel : on ne décide pas vraiment pour ne fâcher personne et démerdez-vous) ...

        ... ou bien carrément la position défendue par ailleurs, à savoir une mise en avant de OpenXML, "seul garant de la conservation et de la reprise de l'existant" (sic) d'après les brochures envoyées à nos chers élus.

        Je te trouve étonnamment optimiste, d'autant qu'on est loin de connaitre les membres du comité.
  • # Peur de radoter ...

    Posté par . Évalué à 4.

    Bon des maires plus ou moins de villes influentes (coulomb par exemple soutient microsoft mais de façon subtil) veulent garder microsoft.

    Soit ce n'est pas interdit !

    Mais on ne le repetera jamais assez microsoft peux implementer par defaut ou par greffon la lecture et l'ecriture de fichiers au format ouvert(ODF)

    Microsoft peux aussi realiser des logiciels libres.

    C'est un choix politique et strategique de leur part.

    Donc cette entreprise et ses clients beotiens (largués??!!) ne sont pas des victimes.
    • [^] # Re: Peur de radoter ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Le sens de ta remarque n'est pas très claire (en tout cas pour moi)

      Quel message tu veux faire passer au juste ?
      • [^] # Re: Peur de radoter ...

        Posté par . Évalué à 6.

        Si j'ai bien suivi, certains maires aimerais garder windows, mais se posent en victimes parce que ces décrêts les en empêcheront.
        D'autre part Windows se pose en victime parce qu' avec ces décrêt, on lui ferme un marché.
        Ce que enzodegap fait remarqué c'est qu'il ne tient qu'à MS d'implémenter ces formats ouverts dans ses produits et de les proposer aux mairies. Si il ne le fait pas c'est un choix personnel mais faut pas venir râler après.
        Cela dit il me semble qu'il a confié à un PME française le soin de développer un module de format ODF pour sa suite office.
        Si il y a pas de coup tordu dans l'implémentatoin du format je ne vois pas ce qui l'empêcherait de répondre aux appels d'offres.
        • [^] # Re: Peur de radoter ...

          Posté par . Évalué à 2.

          <quote>Si il y a pas de coup tordu dans l'implémentatoin du format je ne vois pas ce qui l'empêcherait de répondre aux appels d'offres.</quote>

          Ce qui fait un bien gros "si". Cela serait tout à fait dans le genre de Microsoft d'interpréter le format ODF. Le fameux : "embrass and extends". On prends le format et on rajoute des fioritures que l'ont appelle features <troll> comme les bugs que subit Windows</troll>.

          Suis-je parano ou juste sceptique ?
          • [^] # Re: Peur de radoter ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Souvenons-nous :
            - En 1990, Borland était de roi des outils de développement. Microsoft est arrivé avec Visual studio et visual C++ qui fonctionnait juste un peu mieux (car Microsoft n'avait pas publié toutes les API).
            - À la même époque, pour les mêmes raisons Word fonctionnait un peu mieux que ses concurrents.
            Vous connaissez la suite... Il y a tout lieu de penser que Microsoft sera obligé de courir après OpenOffice/StarOffice et de plus, sa suite bureautique sera limitée à Vista. Dans ces conditions, la prime sera donnée au meilleur et les mouches changeront d'âne !
            • [^] # Re: Peur de radoter ...

              Posté par . Évalué à -1.

              En 1990, Borland était de roi des outils de développement. Microsoft est arrivé avec Visual studio et visual C++ qui fonctionnait juste un peu mieux (car Microsoft n'avait pas publié toutes les API).

              100% connerie, je te mets au defi de prouver ce que tu dis.

              À la même époque, pour les mêmes raisons Word fonctionnait un peu mieux que ses concurrents.

              De nouveau, prouve le
              • [^] # Re: Peur de radoter ...

                Posté par . Évalué à 1.

                C'est pas en moinssant mes posts que vous cacherez le fait que Pierre racontes des conneries (mais on commence a avoir l'habitude)
                • [^] # Re: Peur de radoter ...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  C'est pas en étant aggressif que tu assoieras mieux ton propos, même si tu as parfaitement raison dans le cas présent. Tu devrais le savoir depuis le temps...
              • [^] # Re: Peur de radoter ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ceux qui ont fait wine on passé un temps fou à découvrir des API non documentées.
                J'espère que tu es bien payé pour défendre l'indéfendable. Si c'est le cas, on ne saurait t'en tenir rigueur :-)
                • [^] # Re: Peur de radoter ...

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Je te demandes pas de montrer qu'il y a des APIs non documentes, il y en a plein pour un tas de raisons valides (on se reserve le droit de les modifier notamment)

                  Ce que je te demandes c'est une preuve que Office / Visual C++ les utilisaient ces APIs non documentes.

                  Et ca comme par magie, tu vas pas y arriver.
                  • [^] # Re: Peur de radoter ...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    SCOOP :
                    Nous venons maintenant de découvrir pourquoi MS développe des logiciels à source fermé : c'est pour permettre à pBpG et PJ de discuter sans fin alors que ni l'un ni l'autre ne peut argumenter :-D

                    Voyons, soyons sérieux, à quoi ça sert de se disputer sur des sujets invérifiables ? Nous avons tous (ou presque) un avis sur la question, mais cela ne peut pas être plus que ça : un avis. Il s'en suit la série de "votes automatiques" et au final, presque plus personne ne vous lit...
                  • [^] # Re: Peur de radoter ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    > Ce que je te demandes c'est une preuve que Office / Visual C++ les
                    > utilisaient ces APIs non documentes.

                    Sur l'exemple de Wine, il me semble bien que justement les développeurs ont du mal à faire tourner ce genre d'applies à cause des API non-documentées.

                    Mais je suis pas developpeur de Wine, je suis loin de connaitre les détails.
        • [^] # Re: Peur de radoter ...

          Posté par . Évalué à -1.

          tu as bien suivi :-D
        • [^] # Re: Peur de radoter ...

          Posté par . Évalué à 1.

          > Cela dit il me semble qu'il a confié à un PME française le soin de développer un module de format ODF pour sa suite office.

          Il me semble que ça ne concerne que la partie traitement de texte. Si j'ai juste, et qu'OpenXML n'est pas au RGI, Microsoft ne pourra pas répondre avec ça, la suite couvrant beaucoup plus de choses.
  • # ça m'a pas l'air si simple

    Posté par . Évalué à 1.

    "Article 4

    Le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, la ministre de la défense, le ministre des affaires étrangères, le ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, le garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer, le ministre de la santé et des solidarités, le ministre de l'agriculture et de la pêche, le ministre de la culture et de la communication et le ministre délégué au budget et à la réforme de l'Etat, porte-parole du Gouvernement, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française."

    En résumé, chaque ministère fait comme il veut ?
    • [^] # Re: ça m'a pas l'air si simple

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ils sont chargés de l'éxécution du présent décret. Chacun fait comme il veut pour l'appliquer mais il doit l'appliquer. C'est un sacré changement avec la situation antérieure ou il n'y avait aucune directive.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.