Souricom : ou comment rendre l'ordinateur accessible aux grands handicapés physiques.

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
16
sept.
2005
Technologie
Avant même de savoir utiliser un traitement de texte ou un navigateur internet, toute personne désireuse de se servir d'un ordinateur doit apprendre à utiliser 2 outils : la souris et le clavier. Or, si pour des personnes totalement valides, cela peut se révéler difficile, pour des personnes lourdement handicapées, cela devient carrément impossible. Handicap International propose une solution avec Souricom (sous licence CeCILL).

NdM : le logiciel ne semble exister que pour Windows actuellement. A la recherche d’une solution simple
Le but recherché a été le suivant : faire que toute personne capable d’appuyer sur un bouton puisse utiliser complètement un ordinateur.
L’équipe du centre Icom (1) d’Handicap International, composée de Guy Ehrestmann, ergothérapeute, et de Philippe Martinez, étudiant en licence d’informatique à Lyon, a proposé une solution qui se décompose en 3 points :


1 – Création d’un bouton simple : la ‘’Souris Dérivée’’
La Souris Dérivée permet de communiquer avec l’ordinateur via un bouton poussoir. Elle est réalisable de manière très simple, avec :
- la souris de l’ordinateur,
- un bouton poussoir,- une prise jack femelle,
- 2 fils de câblage,
- un fer à souder et de l’étain.

La réalisation consiste à relier la fiche jack aux 2 contacts du bouton gauche de la souris, pour ensuite pouvoir brancher à la fiche le bouton poussoir.


2 – Création d’un logiciel pour contrôler le pointeur de la souris sur l’écran
Le logiciel Souricom rend possible le contrôle du pointeur de la souris, via un bouton poussoir, en fonctionnant ainsi :
- il affiche l’interface, présentée à droite, sur l’écran,
- alternativement, une des flèches donnant une direction de déplacement pour le pointeur est colorée en rouge,
- quand c’est la direction souhaitée qui est rouge, une pression sur le poussoir et le curseur se déplace.
Le curseur peut alors être emmené n’importe tout sur l’écran. En plus des 4 flèches directionnelles, le dessin de la souris au centre passe lui aussi en rouge une fois sur 5. Si l’utilisateur actionne le poussoir à ce moment, il accèdera alors à une deuxième interface lui permettant de réaliser les opérations de clic, double clic ou clic droit.Adresse 3 : adresse où télécharger gratuitement le logiciel.

L’utilisateur peut maintenant se passer d’une souris classique. Il ne lui reste plus qu’à s’affranchir du clavier.


3 – Activation du clavier virtuel du système d’exploitation
Les systèmes d’exploitation pour ordinateur disposent en général d’un outil appelé ‘clavier visuel’. Il consiste simplement à afficher à l’écran un dessin du clavier. Le fait de cliquer sur le dessin d’une touche produira le même effet que d’enfoncer effectivement la touche.

L’objectif est alors atteint, clavier et souris sont bien remplacés par notre bouton poussoir, avec lequel on peut à la fois contrôler le pointeur de la souris et utiliser un clavier !


Pour une amélioration permanente du système
Même si ce système n’est pas parfait, il permet, à très faible coût, de rendre une certaine autonomie sur l’outil informatique aux personnes handicapées.
De plus, le logiciel Souricom, en plus d’être gratuit, est libre. C’est à dire que toute personne disposant de compétences informatiques peut l’améliorer et le redistribuer en y incorporant ses modifications.
Ainsi, si de bonnes volontés se manifestent, ce logiciel disposera peut-être un jour de nombreuses autres fonctionnalités, facilitant encore l’utilisation de l’ordinateur par les handicapés.

Pour terminer, signalons que l’Icom / Handicap International propose aussi un système de contacteur actionnable par aspiration ou souffle, élargissant encore le public potentiellement concerné par le logiciel Souricom.
L’objectif est alors atteint, clavier et souris sont bien remplacés par notre bouton poussoir, avec lequel on peut à la fois contrôler le pointeur de la souris et utiliser un clavier !



Objectifs du centre Icom d’Handicap international :
Le centre Icom’ a été créé par le Programme France de HANDICAP INTERNATIONAL en décembre 1995. Ses axes de travail sont :
- La formation initiale d’enfants handicapés moteurs à l’informatique dans le cadre de leur intégration scolaire.
- Le conseil et l’adaptation de postes informatique.
- L’animation d’une plate-forme multimédia.
- Le développement d’aides techniques logicielles.


Contact :
Handicap International-Centre Icom'
17 boulevard Chambaud de La Bruyére,
Bât. Jacquard
69007 LYON
Tel : 04/72/76/88/44
fax : 04/72/76/88/48
e-mail : icom @ handicap-icom.asso.fr

Aller plus loin

  • # Et Linux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Le logiciel est libre, distribué sous licence Cecill compatible GPL mais tout a été fait pour Windows XP. C'est dommage que Linux et BSD soient absents.
    Je ne vais pas leur jeter la pierrre, bien au contraire et je pense qu'il faut les aider à aller plus loin. Si quelques geeks pouvaient s'intéresser à eux, je suis convaincu qu'ils franchiraient le dernier pas vers la liberté.
    • [^] # Re: Et Linux ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Bonjour,
      je suis le concepteur de Souricom. Je n'ai pas développé de version parrallèle pour GNU/Linux et BSDs pour plusieurs raisons :
      - Je n'avais que un mois et demi et je ne connaissais rien à la programmation sous Windows. J'avais donc assez à faire.
      - La plus grande partie du travail est de la programmations système (utilisation de hook pour "court-circuiter" les événement souris, déplacement du curseur ....). Cela aurait multiplier par autant le travail à réaliser.
      - L'interface graphique de Windows n'est vraiment pas adapté. Le fait de viser les icônes par exemple, est une très grande perte de temps. Il y aurait beaucoup mieux à faire sous des systèmes libres (donc flexibles). Une interface graphique complète, sans pointeur , avec défilement des menus serait beaucoup plus adapté.
      En effet il serait très facile de rendre la vie plus facile à ces personnes. Si des personnes sont interessées je suis près à aider.
  • # Projet à l'ENST Bretagne

    Posté par . Évalué à 1.

    Du temps où j'étais étudiant à l'ENST Bretagne il y avait un projet similaire dans un des laboratoires de recherche. Ce labo était le IASC, qui d'après le site de l'école s'appelle LUSSI maintenant après fusion avec un autre.

    Je crois que le projet s'appelait FRED ou un truc du genre, mais je ne suis plus sûr du tout... C'était un projet en collaboration avec un hôpital de Brest. Il y a quelqu'un de l'école qui peut confirmer ? Ou un ancien qui s'en rappellerait ? En tout cas, je n'ai rien trouvé sur le site.
  • # megajoystick

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai egalement vu des especes de "joystick souris" qui resemble a un gros joystick avec un manche en forme de balle de tennis....

    J'ai testé sous un livecd ubuntu (ppc), il est vu comme une sourie et est pleinement utilisable sous X.

    gpg:0x467094BC

  • # d'autres solutions

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour avoir discuté avec une interne Neurologie à Perpignan, il existe apparament une foultitude de dispositifs du genre développés par des ergothérapeutes, au centre de cerbère par exemple.

    Souricom est interessant je pense car il propose une solution à très bas coût, et qu'on peut faire 'à la maison'.

    Sur le site est aussi présenté un système fonctionnant avec le souffle.


    Sinon, je vous invite à consulter le site de la fing (www.fing.org) pour avoir une idée de l'avancement des BCI (Brain Computer Interfaces).
  • # camTrack

    Posté par . Évalué à 2.

    Y'a aussi camTrack, issu du google summer of code ( http://live.gnome.org/CamTrack(...) ). Tant qu'on peut bouger la tête, c'est une bonne solution, et peut-être plus simple qu'appuyer sur un bouton au bon moment... Evidemment, ce n'est pas une solution recevable pour toutes les personnes fortement handicapées, mais bon, hein, la solution universelle n'est pas encore sortie...
  • # Et la reconnaissance vocale ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Bonjour.

    Je souffre de TMS (troubles musculo-squelettiques) - écrire ce simple message est une petite torture.
    Je ne me considère pas du tout comme "grand handicapé", puisque seuls les métiers nécessitant un clavier et/ou une souris risquent de m'être interdits.
    Pas de bol, l'informatique est, en ce qui me concerne, un peu plus qu'un moyen de gagner ma vie...

    Souricom ne me semble pas adapté pour conserver un rythme décent de production (aka : ne pas être licencié).
    Je commence à m'orienter vers les solutions type reconnaissance vocale... et, de fait, me prépare à acheter un PC sous Windows :-(

    Existe-t-il une alternative _réelle_ à Dragon Naturally Speaking ?

    Merci d'avance,

    --
    Damien
  • # périphériques limités

    Posté par . Évalué à 1.

    il faut dire que, même si le duo clavier souris remplit pas mal d'usage du quotidient, les interfaces hommes machines restent assez basiques voire préhistoriques.
    je cherche régulièrement si de nouvelles choses apparaissent, mais rien de bien neuf.
    j'avais trouvé ca http://www.datahand.com/(...) mais c'est cher et pas forcement evident a utiliser.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.