traduction d'Open-Office en 3 jours

Posté par  . Modéré par Amaury.
Étiquettes :
0
7
fév.
2002
Communauté
Trois hongrois ont décidé de traduire la suite Open-Office dans leur langue en trois jours, à partir de zéro.

Ils se sont procurés une salle de l'université technique de Budapest et, grâce à quelques sponsor locaux, des boissons et des pizzas (pas de quiches). Ensuite un groupe de 12 à 16 personnes renforcé par une centaine d'internautes se sont attaqués la traduction du "monstre". Grâce à quelques script CGI en PHP, ils ont traduit les 21000 chaînes d'Open Office en environ 36 heures.

Un bel exploit qui, on peut l'espérer, fera des émules.

Aller plus loin

  • # Mais c'est super !

    Posté par  . Évalué à 10.

    Tiens, question bête.

    Supposons que je code un logiciel, et je veux le traduire simplement. Sur le site dudit logiciel, je met en place un truc.

    Un internaute viens, il a quelques minutes à perdre et veut traduire un peu pour aider le libre. Il rentre la langue dans laquelle il veut traduire, on lui propose une ressource texte en anglais à traduire, il la traduit dans sa langue et la valide. Ainsi, simplement, sans soft particulier à installer, de n'importe ou s'il est branché sur le ternet, il peut aider.

    Bien sur, on enrobe ça d'un peu d'authentification pour éviter les abus, quelques stats sur les contributeurs afin de créer un petit esprit de compétition suffisant pour motiver, et on a un système de traduction sympa, ou tout le monde peut aider facilement au lieu de jouer au démineur au travail.

    Vous en pensez quoi ?
    • [^] # Re: Mais c'est super !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      ouais... pkoi pas... avec un système de ML qui t'enverrai une phrase tous les matins à traduire. Ca prend une minute, mais si y'a 100 personnes sur la ML, ça avance très vite. C'est d'ailleurs cette méthode que j'emploie pour traduire mes man : un paragraphe par jour, c'est pas long, pas trop chiant, mais il y a du résultat au bout du compte.
    • [^] # Re: Mais c'est super !

      Posté par  . Évalué à 10.

      Google utilise déjà exactement ce système.
      Par contre, les modérateurs pour chaque langue sont pas toujours online tout le temps, et y'a certaines traductions qui attendent quelques jours/semaines avant d'être validées.
    • [^] # Re: Mais c'est super !

      Posté par  . Évalué à 10.

      Le projet abuledu a pas un truc de ce genre pour sa traduction?
      • [^] # Re: Mais c'est super !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Exact ! La fonction est intégrée à Abuledu.
        Un utilisateur peut créer la version de abuledu dans sa langue.
        L'interface est faite avec un navigateur et le résultat est immédiatement disponible.
        J'ai vu des africains commencer devant moi la traduction de abuledu dans leurs langues. J'espère qu'ils continueront.
        Seule une solution libre peut permettre cette souplesse.

        Le site http://abuledu.org(...)
    • [^] # Re: Mais c'est super !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      C'est pas mal, mais je pense que le problème est toujours le même, faut des volontaires...
      Et puis si tout le monde le fait personne le fait : qui s'engage sur la qualité de la traduction ? Sur un manuel d'utilisation, ça va, mais sur les mans par exemple, si quelqu'un traduit mal un truc ça peut donner pas mal d'heures perdues derrière pour ceux qui lisent.
      • [^] # Re: Mais c'est super !

        Posté par  . Évalué à 10.

        Le problème c'est pas tant le nombre de personne que la consistance de la traduction. Si pour un mot donné il y a 10 traductions différentes dans le logiciel (ou même simplement des différences entre les traductions utilisées dans le logiciel et la doc).
        C'est pour cela qu'OpenOffice encourage pour la localisation de traduire tout d'abord TOUS les mots-clés de la doc. Ca permet aussi d'identifier les problèmes...
        Alors la consistance... pas si simple!
        • [^] # test de cohérence

          Posté par  . Évalué à 10.

          un des moyens d'éviter ce problème
          est de soumettre la même traduction à plusieurs
          personnes et de prendre la traduction statistiquement
          la plus choisie par les traducteurs.
          Celà résout aussi le problème de pollution
          puisque il est facile de noter un traducteur
          et d'ignorer ses "blagues" à un certain niveau
          de mauvaise volonté atteint
          (sans lui dire, il pourrait changer d'identifiant)

          je crois que S.E.T.I.* marche comme ça.



          *: le plus gros cluster qu'ait pu utilisé la N.S.A... ;)
          • [^] # Re: test de cohérence

            Posté par  . Évalué à 10.

            Oui, mais vu comme c'est chiant, déjà, de traduire un gros pavé, si en plus faut plusieurs personnes pour le traduire...
            En plus, les docs qui nous intéressent sont remises à jour réguilèrement. Ca bouge tout le temps, faut toujours recommencer.

            Sinon, un autre problème, c'est que habituellement, les traducteurs traduisent en "mot à mot" plutôt que de respecter l'idée et la traduire dans la langue - avec d'autres mots plus adaptés à la langue.Je ne sais pas comment a été traduite OO, mais il faut je pense - quand on est traducteur - s'affranchir du mot à mot pour resortir une idée générale plus claire...sinon on aboutit à des textes à traduire en anglais pour en comprendre le sens.
            Y compris sur debian-i10n, d'ailleurs, qui pourtant est déjà pas mal au niveau de la tradction.
            • [^] # Re: test de cohérence

              Posté par  . Évalué à -1.

              Ouais, mais il faut déjà que le traducteur comprenne ce qu'il traduit ;)
    • [^] # Re: Mais c'est super !

      Posté par  . Évalué à 10.

      Bin j'en pense qu'ayant déjà traduit quelques trucs, je sais que tout ça n'est pas si simple. En général, ce qui bloque, c'est d'une part la cohérence (avoir la même qualité de traduction d'un bout à l'autre, les mêmes mots) et d'autre part le contexte (en informatique, environ 20 à 25% des "mots" ont des sens radicalement différents en fonction du contexte, d'où des risques énormes de contresens).

      Autre problème, encore bien pire : la maintenance. C'est pas le tout de traduire un bout, une fois, ou une version, si ça suit pas à la version suivante, ça n'aura pas servi à grand chose... :-/ Exemple : la traduction de Perl, en carafe depuis un bon moment.
  • # Quelle bande d'acharnés !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Mais en même temps, ça fait pas tant que ça :
    21000 / 14 / 36 = 41 chaînes par heure (en supposant qu'ils étaient 14 en moyenne) soit environ chaîne de caractère toutes les une minute trente.
    ...en comptant la fatigue, c'est clair que c'est quand même pas mal :)
    A quand ce genre d'initiatives en France, il reste pas mal de boulot sur les man :)
    Si vous êtes vous aussi un acharné :
    http://www.delafond.org/traducmanfr/index.php(...)
    Ici aussi, y'a du boulot !
    • [^] # Re: Quelle bande d'acharnés !

      Posté par  . Évalué à 10.

      c'est clair y'a du boulot en france.... y'a qu'a voir une des rare traduction de mozilla qui manque systematiquement a l'apelle : c'est le francais!!!!
      perso m'en fout je met laisse tout en anglais mais bon ca serait bien quand meme...
      • [^] # Re: Quelle bande d'acharnés !

        Posté par  . Évalué à 6.

        Le plus drôle? Le breton est disponible, toujours à temps!

        On fait la moule mozilla translation team?
      • [^] # Re: Quelle bande d'acharnés !

        Posté par  . Évalué à -1.

        Tant que c'est pas un acharné de l'ortografe comme toi qui fait les traductions ;)

        (-1. celà dit, je me demande si on va pas s'empresser de le faire pour moi :))
    • [^] # Re: Quelle bande d'acharnés !

      Posté par  . Évalué à 9.

      J'ai quand même des doutes sur la qualité de la traduction avec ce genre de marathon, surtout après 72 heures sans sommeil à bouffer de la pizza...
      • [^] # Re: Quelle bande d'acharnés

        Posté par  . Évalué à 4.

        J'ai quand même des doutes sur la qualité de la traduction avec ce genre de marathon, surtout après 72 heures sans sommeil à bouffer de la pizza...

        Heu... personnellement, je code beaucoup mieux la nuit et dans l'urgence, en me nourrissant de pizza et de boissons caféinées, que le jour. Tout dépend de chacun :) Le côté fun, geek, gruik de la chose a dû être très motivant pour les participants...
  • # Besoin de traductions en français !!!

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    A ce propos, je rappelle que les projets de traductions en français ne manquent pas et sont un peu en standby depuis quelques temps : HOWTO, RFC, manpages, Gnome, docs Perl...

    Allez voir http://www.traduc.org(...) où tous les groupes de traduction français sont regroupés.
  • # NEWS!!!

    Posté par  . Évalué à 10.

    la hongrie est l'un des derniers pays ou subsiste la pizza au petit pois et a l'oeuf!!!
    • [^] # Re: NEWS!!!

      Posté par  . Évalué à -3.

      ENFIN, une news utile sur DLFP!

      J'annule mon voyage tout de suite!
    • [^] # Re: NEWS!!!

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

      StarOffice sous windows gagne très régulièrement du terrain sur MS-Office.
      Des services officiels commencent à le déployer à grande échelle.
      Cela permettra la transition douce :
      win+MSOffice => win+SO => Linux+SO => Linux + OpenOffice.
      Espérons que le mouvement soit assez rapide quand même.
  • # Eh ben c'est du propre...

    Posté par  . Évalué à 10.

    Pour des gens qui traduisent un soft Open, le faire sur un systeme qui ne l'est pas, c'est quand meme bien moi je dis...

    => le moniteur de devant : http://office.fsf.hu/work/photos/oo-012.jpg(...)
    • [^] # Re: Eh ben c'est du propre...

      Posté par  . Évalué à 5.

      'Faut espérer qu'il n'y aura pas de problèmes de charsets avec ça :)

      Les codepages windows, c'est vraiment pénible ...
      • [^] # Re: Eh ben c'est du propre...

        Posté par  . Évalué à -2.

        Les codepages windows, c'est vraiment pénible ...
        les jeux de caractères étendus pour les codes ASCII 128-255, c'est pas plutôt une norme ISO.
        Il me semble bien que lors de la compilation du noyau, on me demandait qu'elle codepage je voulais intégrer.

        Faudrait voir à pas mettre un truc sur le dos de MS sans raison.
        • [^] # Re: Eh ben c'est du propre...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

          Quand je doit faire des demos au prof sous win, j'ai toujours des problemes de caractère alors que sous linux, j'en ai jamais aucun.
          • [^] # Re: Eh ben c'est du propre...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Et ben essaye d'utiliser cygwin avec le codage des fichiers façon UNIX, tu n'auras plus de problème en principe...
            • [^] # Re: Eh ben c'est du propre...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Ca choquerait tout le monde que j'utilise autre chose qu'eux. Je me fait traiter de sado maso quand j'utilise gvim pour éditer un script sql alors qu'eux utilisent oracle java devellopper (je suis plus trop sur du nom)
              • [^] # [HS] outil Oracle

                Posté par  . Évalué à -2.

                gvim ...oracle java devellopper
                Tu as aussi TOAD (Tools For Oracle Application Developper) qui est gratuit, il fait la colorisation syntaxique comme gvim, mais aussi bien d'autre choses encore :
                - possibilité d'éxécuter des requêtes directement dans l'éditeur
                - réponse SQL formatée dans un joli tableau (scrollable) contrairement à SQL+ (d'Oracle), qui devient illisible dès que les colonnes prennent plusieurs lignes
                - schémas browser pour voir les tables définies dans ta DB

                Et même, possiblité d'éditer ta DB comme sous Excel en changeant la valeur des cellules (je l'utilise pas car ça encourage pas à apprendre le SQL)

                -1 car hors-sujet
    • [^] # Re: Eh ben c'est du propre...

      Posté par  . Évalué à 1.

      OpenOffice existe aussi pour Win32.

      Ces gens font déjà un boulot qui profite au projet, on ne va tout de même pas leur reprocher de le faire sur une autre platform que Linux.

      Tiens, au fait, ce commentaire est tapé sour NS6/Win, je devrais peut-être pas lire LinuxFr depuis une machine sous Windaube, moi. Ouh là là, c'est mal... ;)
    • [^] # Re: Eh ben c'est du propre...

      Posté par  . Évalué à 4.

      Si tu obtients une salle informatique gratuite de la part de l'uni de Budapest, Tu vas tout de même pas demander de te faire installer linux.

      C'est typiquement ce type de réaction que j'aime pas chez RMS. Si c'est pas tout libre, fait avec des outils libres par des gens du libre, c'est mal. Genre sapdb est GPL mais c'est fait par une boite qui fait du proprio, donc c'est mal. Cocoon est en licence apache mais ça repose sur java qui n'est pas libre, donc c'est mal...

      Mais en fin de compte tout le code de GNU, il a été écrit sur du hard archi proprio, plein de BIOS et firmware fermé. Et il est utilisé ce même hard fermé. Donc RMS n'est pas mieux que les autres (bon, j'exagère un peu).

      -1 -> coup de gueule contre productif
  • # Appel à tous les professeurs d'anglais

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Chacun se souvient d'avoir traduit des textes insipides pendant sa scolarité. Le seul but était la note et toutes les traductions sont allées directement à la poubelle... Quel gâchis ! Ce sentiment d'inutilité est un facteur de démotivation pour nombre d'élèves. L'actuel ministre de l'éducation, Jack Lang, a suggéré de faire coopérer les enseignants des différentes matières. C'est précisément ce qu'il faut faire, et c'est exactement ce que les logiciels libres(*) permettent de faire : susciter l'intérêt chez un grand nombre d'élèves, suivre les instructions du ministre et surtout être utile à la collectivité. Une autre conséquence serait de faire connaitre l'existence de ces logiciels

    L'aide des étudiants et des professeurs d'anglais serait très précieuse et faciliterait l'utilisation des logiciels libres pour des centaines de milliers de personnes. Rassurez-vous, il n'est pas question de demander à des littéraires de traduire le manuel de "ipchains-quickref" ! Il vaut mieux leur réserver la traduction de l'aide de "Pysol" (un superbe jeu de solitaire qu'ils devront tester) ou le mode d'emploi d'un logiciel qu'ils seront capables d'utiliser.

    Si chaque classe d'anglais pouvait seulement traduire un texte d'une page par an, le résultat serait énorme. De plus, quelle satisfaction de voir texte traduit et maintenu par la classe de ....... sur les sites web francophones. Ce serait très motivant pour les élèves. Un peu effrayant pour les professeurs, mais on peut les rassurer. L'aide un collègue scientifique ou d'un élève passionné par le sujet permet d'éviter les pièges liés à une éventuelle mauvaise compréhension du sujet. La dernière vérification est faite par les mainteneurs des sites de documentation. Il n'y a donc aucune crainte de publier des traductions erronées

    Pour les forts en thème, il y a de très bons textes faits en français par des personnes qui ne maitrisent pas très bien l'anglais. Il serait bon de les traduire afin d'en permettre la diffusion dans le monde. Enfin, l'internationalisation de logiciels serait réservée aux classes d'informatique, car dans ce cas, il faut aussi modifier le code.
    _______________________________________________

    Qui sera le premier professeur ? Je pense en avoir trouvé un ! Cette personne désire traduire et documenter les jeux. Les élèves seront certainement très motivés pour aller tester la véracité de leur travail ;-) Et puis c'est un bon motif pour booter sur Linux !
  • # SUpeR ! Mais ce qu'il nous faut c'est

    Posté par  . Évalué à -10.

    Un monde plus juste avec les USA.


    C'est derniers mois, les USA ont démontré qu'eux seuls pouvaient légitimement avoir d'une hégémonie mondiale. Leurs valeurs et leur modèle de société s'imposent peu à peu dans le monde comme une garantie de paix et de prospérité. En effet, ceux qui n'adopteraient pas leur modèle sont condamnés à plus ou moins brève échéance à la pauvreté et la marginalisation (cf., l'Argentine et ses fonctionnaires qui l'ont ruiné).
    Eux seuls sont capable d'inventer le futur et les nouveaux produits du futur.
    Eux seuls sont capable d'assurer aux pays développer un approvisionnement constant en pétrole.
    Eux seuls sont capable d'intervenir militairement ou et quand ils le veulent.
    Eux seuls ont le courage d'assumer leurs intérêts - Y compris par les armes.
    Eux seuls ont une langue mondiale.

    Certain diront peut être que les Américains sont cyniques.
    Seul le naïf accuse les autres d'être cyniques.
    Les Américains défendent les intérêts des USA, car sinon, personne ne le fera pour eux.

    Comme lors d'une compétition de football, vous êtes dans un camp, et les autres non. Et il faut les battre.


    Certains diront que les USA se mêlent trop de nos affaires.
    C'est justement le principe et le but de l'hégémonie mondiale !


    Certains diront que les USA ne sont pas généreux avec les pays miséreux.
    Et alors ? Y aurait-il une obligation à la générosité ?
    L'argent des Américains est la propriété exclusive du peuple américain. Il ne peut servir que pour ses intérêts bien compris.
    De plus il est mauvais d'habituer des gens à vivre dans un luxe qu'ils ne peuvent naturellement se permettre.
    Chacun à sa place : certains sont nés qui n'auraient pas dû. En outre les aumônes n'encourage que l'onanisme chez ces gens la, pas le travail.
    (Enfin, si vous vous voulez donner, ne vous en privez surtout pas !)

    Ce n'est pas moral ? Très drôle ! La morale est l'excuse des ratés et l'argument des impuissants.



    Dans la compétition à couteaux tirés pour l'hégémonie mondiale, chacun pour soi.

    Et pour l'empire du monde, il faut choisir entre le chinois et l'Américain.

    Mais rassurez-vous, vous resterez la première puissance touristique du monde.
    Vos monuments et vos musés sont vos meilleurs atouts pour l'avenir.
  • # La blague du jour

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Hongrois que c'est difficile la traduction, mais pas du tout.
  • # Voila !

    Posté par  . Évalué à -10.

    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    A porto Alegre, sans Alegre le bouffit, toutes les putains du monde se réunissent pour façonner un nouvelle avenir. C'est vers une société participative que les déchets du monde portent leur pensées. Là où revenus à l'état d'hommes et de femmes normales, faisant respecter leurs droits élémentaires, ils ne seront plus considéré comme du vomi par d'ignobles exploiteurs. Et de ceci, comme vous, la justice j'en fait mon combat. Un combat contra libéral. Un combat contre les exploiteurs. Exploiteurs des banlieues sensibles, ils affament nos jeunes pour s'adonner à leurs débauches de stupre et de lucre. Exploiteurs réactionnaire garde-mites foulant aux pieds de l'homme lui même ses propres droits.
    Mais nous devons dire non ! Nous devons opérer un recentrage humiste par une dépollution de l'espace public international. Car le mouvement humiste a les solutions. La première, c'est la dépollution. Et tout d'abord de l'espace public international. Car on vois trop ce que font subir les pays de nantis aux pauvres : ils soignent mieux leur prostate ! Oui ! La France a ruiné l'argentine par ses demande spoliatrice de remboursement d'intérêts ! Nous exigeons l'abolition de toutes les dettes ! Car cette féniace de riche est assez riche !
    La seconde c'est l'exécution de la clause 248A du programme humiste qui consiste en la mise en application par les sections internationales du mouvement précité des donnés directives du plan de blocus marchand des pays capitalistes exploiteurs et pollueurs de la nature. Ainsi, vivant en autarcie, les larves de la terre pourrons se développer. Par exemple en devenant informaticien. Puis en formant des millions d'informaticiens chez les damnés de la terres. Puis en infiltrant les gueux du genre humain dans les pays exploitatifs, et en cassant par leurs travail à prix réduit le marché local, tout en permettant une redistribution des commandes vers leurs patrie sacré. Ainsi, l'informatique sera désormais réservé aux humistes et à leurs bons.
    Ainsi de toutes possibilités économiques exo centripéte pour un développement auto externalisé à 360 degrés.
    Car nous avons tous soif de justice et de pain ! Je suis un homme de grosses convictions avec des valeurs morales fortes, et je ne peux approuver le tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !
    Une régulation créatrice de richesse pour un monde ordonné autour de ses vrais valeurs, voilà le but. Et l'intervention de décision doit maintenant tenir compte du peuple, et de son avenir.
    • [^] # Communiste va !

      Posté par  . Évalué à -7.

      En plus, version gauche caviard.
      Car ici, de pauvres, il n'y en a pas. C'est pas les favelas le net.
      Espece de communiste fin de race. Parvenue
    • [^] # Re: Voila !

      Posté par  . Évalué à -2.

      tendance mondialo cosmopolite du capitalisme libéralo-facho d'économique de marchais !

      Georges a dû apprécier.

      (-1, tout ça)
    • [^] # Re: Voila !

      Posté par  . Évalué à 1.

      et les fautes d'orthographe !!!
      Relis ta copie avant de poster.
      A moins que tu ne saches ce qu'elle contient.

      --
      C01N C01n will save your soul !!!
  • # Racisme anti-quiches...

    Posté par  . Évalué à 4.

    des boissons et des pizzas (pas de quiches).

    Mais qu'est ce que c'est que ce racisme honteux contre notre bonne vieille quiche ?

    J'appelle à moi tous ceux qui croient encore aux produits de nos grand-mères !

    Amateurs de quiches de tous les pays, unissez vous ! Et refusez cet américanisme grandissant !
    • [^] # Re: Racisme anti-quiches...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

      1- Real programmers don't eat cache.

      Premier commandement, y'en a d'autres qui suivent.
    • [^] # Re: Racisme anti-quiches...

      Posté par  . Évalué à 8.

      Bouffer des Pizzas je veux bien que se soit un américanisme, mais alors un américanisme d'émigré italien.

      La pizza n'est ni un beignet (donut) ni un hamburger (de préférence de chez MacDo).

      Un peu de respect pour nos voisins italiens, merci ;o)

      Sinon ça veut peut-être dire qu'il y a moyen de gagner de l'argent en ouvrant une chaîne de restaurant à Quiches en Hongrie (et plus si affinités).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.