Très haut débit à Pau, interface sous Linux

Posté par  . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
8
sept.
2003
Internet
À partir de Janvier 2004, les Palois pourront (si leur habitation est raccordée) s'abonner à un service très haut débit. 10 MB/s pour 30 euros/mois, c'est de la fibre optique.

L'installation (90 euros de base), comprend une interface matérielle qui permet de recevoir Internet sur la télé et notament d'accéder à un bouquet de chaines ansi qu'à une vidéotèque. Ce matériel, un petit PC dont je ne connais pas encore les caractéristiques, tournera sous Linux et pourra être piloté soit au clavier soit par une télécommande.

NdR : flash inside sur le site web du prestataire de services, mais il ne sagit que d'une animation publicitaire sans importance. Comme il est indiqué sur le site web, le matériel de partage est un hub, qui peut être livré en version WiFi.

L'adresse IP de chaque abonné est statique pour le sous-domaine, et une adresse IP fixe globale peut être demandée en option.

Pour la téléphonie, les communications deviennent gratuites entre utilisateurs de la technologie, et devraient être allignées sur les tarifs FT pour le reste des communications. Nous n'aurons en tout cas plus besoin d'abonnement FT !

La bande passante de 10 MB/s est garantie... elle est allouée aux différents services en fonction de leurs besoins. Par exemple, si on ne téléphone pas et si on ne regarde pas la télé, tout la bande passante peut être allouée au téléchargement d'une distrib... faites le calcul du temps de téléchargement de votre distrib ;-)

On ne connait pas encore le montant du supplément pour les différents services, ni pour les options WiFi et adresse IP fixe, par rapport aux 90 euros d'installation et 30 Euros d'abonnement de base.

Le bon plan pour les Palois libristes, se sera peut être alors de se regrouper en un réseau p2p pour accèlérer encore les échanges de softs et distribs...

Aller plus loin

  • # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

    Posté par  . Évalué à 3.

    C'est une initiative privée, ou c'est la municipalité qui régale ?
  • # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Ba, on attend ça a Paris depuis ... deux ans.
    Mais le projet semble au point mort :
    http://www.placenet.fr(...) :(
  • # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    tout la bande passante peut être allouée au téléchargement d'une distrib... faites le calcul du temps de téléchargement de votre distrib

    Ouais, enfin n'imagine pas pour autant que le serveur de la distrib va vous fournir du 10 mbps (quoique, 1,1 Mo/sec, c'est pas infaisable¹). Par contre, avec BitTorrent, vous allez vous éclater pour redistribuer de gros fichiers entre vous !

    ¹ Le record que j'aie vu, c'est kernel.org, à presque 60 mbps.
  • # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    A noter que la diffusion et la réception de vidéo seront probablement faits par VLC.
  • # Il y a 20 ans à Bayonne...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Il y a une vingtaine d'années, on avait mis des fibres optiques en quantité à Bayonne. C'était la ville témoin.
    Le résultat n'a pas été très brillant car les gens ne savient pas quoi faire de la bande passante qu'on leur offrait et puis ils n'en avaient pas vraiment besoin puisqu'il n'y avait que très peu de services associés.

    Par contre, Pau pourrait réussir : Internet existe, il y a du contenu et des services comme le téléphone local. Le prix aussi est un gage de réussite. On sait que l'ADSL à 30 \€ a du succès. il n'y a pas de raisons pour qu'au même prix et plus de services il y ait moins de demandes.
    • [^] # Re: Il y a 20 ans à Bayonne...

      Posté par  . Évalué à 4.

      C'était pas Bayonne, c'était Biarritz. La ligne était couplé avec un visiophone c'était génial. Ca n'a pas pu se developper pour des raisons évidente de coup, mais ca marché bien, je l'ai essayé.
      • [^] # Re: Il y a 20 ans à Bayonne...

        Posté par  . Évalué à 3.

        Ce n'est pas seulement un problème de coût : personne ne veut d'un visiophone grâce auquel ton crorrespondant peut te voir. C'est marrant une fois, mais comment tu fais pour montrer à tes collègues que celui à qui tu causes te gonfle ? Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Le visiophone n'a pas d'avenir.
        • [^] # Re: Il y a 20 ans à Bayonne...

          Posté par  . Évalué à 1.

          Si ca a un avenir si on peut choisir de montrer son image ou pas à son correspondant. Ca revient un peu à décider de décrocher après présentation du numéro :)
    • [^] # Re: Il y a 20 ans à Bayonne...

      Posté par  . Évalué à 2.

      C'était bien Biarritz. Une installation modèle dédiée au visiophone (et à la télé - je crois d'ailleurs qu'une télé biarotte avait vu le jour). On venait de tous les coins de la planète admirer le bébé.
      Mais bon, si c'était techniquement excellent, c'était cher payer pour donner à voir la tête qu'on a de dimanche matin.
      Toujours est-il que l'objectif était l'expérimentation, pas la rentabilité.
  • # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

    Posté par  . Évalué à 1.

    Je ne comprends pas. Au Japon ca fait longtemps qu'il y a l'ADSL a 12MB/s, et le 26MB/s est sorti recement (environ 4000 yen).

    http://bbpromo.yahoo.co.jp/(...)

    Il y a aussi la fibre optique (dans les 5000 yen si on est bien place) mais c'est du 100MB/s.

    http://www.mmcatv.co.jp/opt/opt_main.html(...)

    C'est pas les memes lignes de telephone ? Pas la meme fibre optique ?
    • [^] # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

      Posté par  . Évalué à 1.

      _A_DSL, tu es sûr ?
      A moins d'être à 20 mètres du DSLAM, je vois pas trop comment ils atteignent ces débits. Et encore.
      • [^] # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Oui, ce sont les nouvelles normes ADSL, certaines encore en phase de béta... Quand a etre a 20 mètres du DSLAM : Bingo !! Ils vivent les uns sur les autres !!!

        On ne peut pas comparer le Japon (ou la Corée du Sud) et la France pour l'ADSL de toute facon :
        - densité de population
        - transit US/Europe différent
        - IPv6 (pas de fourniture d'une IPv4 publique le plus souvent)

        etc....
    • [^] # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

      Posté par  . Évalué à 2.

      bah les densités de population ne sont pas les mêmes qu'en France surtout....

      Bon, allez, c'est qu'une rumeur sur les ng, mais y'a de fortes chances que Free débride un jour toutes des connections ADSL ( dégroupées of course), et laisse même la bp inutilisée de la Freebox lorsqu'on ne regarde pas la tv.

      donc pour tous les freeboxés, 4Mpbs mini, et 8Mpbs dans le meilleur des cas. Un jour peut-être :)

      On sera certes bien loin du japon, mais ce sera joli quand même.
    • [^] # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      En Belgique, au Pays Bas ou encore en Suède, pour les pays que je connais un peu, ça fait un BON bout de temps qu'ils ont des connections au delà du Mb, bien avant notre petite ADSL (qui soit dit en passant ne doit pas arriver a 12Mb/s, ptet XDSL ou autre).
      Quand je pense ce que ça coûte à mon bahut pour faire installer une pauvre ligne 4Mo entre les batiments et le réseau RENATER qui n'est qu'à un kilomètre...
  • # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

    Posté par  . Évalué à 2.

    Avoir un accés à 10MB avec un hub Wifi pour brider le tout ça c'est du gaspillage...
  • # comment poster un article sans lien ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    j'ais entendus parler de ce projet en mars 2002 ( la tribune ) ; mais comme je n' avais pas de lien sur le ternet impossible d'en parler sic
    on connaissait dèja le prix et la vitesse de connection
  • # Re: Très haut débit à Pau, interface sous Linux

    Posté par  . Évalué à 1.

    J'habite a pau depuis peu, et le service est annoncé pour debut janvier 2004.
    moi je suis en train de créer une soiciété sur pau pour developper le wifi
    www.wifiairline.com
    je vous invite a lire l'article paru en page 68 de la revue reseau & telecoms du mois d'octobre 2003.
    mon offre est differente des autres car elle ne fonctionne pas avec des cartes prepayée et rend l'usage d'internet gratuit

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.