Un effet pervers du brevetage des gènes

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes : aucune
0
30
mar.
2001
Justice
Voici un article de la Recherche du moi d'avril qui est très intéressant.

« Le marché des tests de prédisposition au cancer du sein illustre les dérives engendrées par l'appropriation par des entreprises des gènes humains qu'elles ont contribué à découvrir. Les gènes humains devraient être considérés comme un bien commun de la recherche et de la santé publique. »

Aller plus loin

  • # ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    On peut brveter des gènes humains? C'est quoi ce bordel? Il y a des milliards de personnes qui constituent un prior art...
    Je pensais qu'on ne pouvait breveter que des gènes artificiels...
    Est-ce que ça veut dire qu'une multinationale peut envoyer un document cease and desist aux six milliards d'humains en leur demandant de ne plus utiliser un gène quelconque qu'elles ont breveté ou de lui verser des royalties?
    Encore une preuve que ceratins brevets sont vraiment abusifs.

    (Sorry pour the Franglais)
    • [^] # Re: ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      L'article explique ça :

      - on ne peut pas breveter une partie analysée du corps humain ;

      - on peut breveter la fabrication d'éléments... même s'ils sont identiques à des parties humaines naturelles.


      Ce qui, comme le fait remarquer l'article, brise la frontière qu'il y a entre découverte et invention.

      Plutôt génant.
      • [^] # Re: ?

        Posté par  . Évalué à 0.

        C'est effecitivement la ou on vois la dérive idiote de l'appopriation.
        A la base rien ne devrais etre approprié car ce sont des découverte et non des inventions.
        Inventer réellement serais construire quelque chose a partir de rien ce qui n'est pas possible dans ce bas monde !!!
        Mais désormais le brevet au lieu de permettre la protection temporelle du découvreur pour donner une motivation a la recherche et lu ipermetttre de manger devient une arme économique. Un breveet ne devrais jamais se vendre ( et ainsi interdire au découvreurs d'utiliser sa découverte ... ce qui se fait actuellement ).
        De plus si effectivement une utilisation comerciale devrais privilégier le découvreur ( pour l'aider ) toute utilisation personnelle de la découverte ne devrais pas être interdite.
        Bref des brevets pareil ca ne devrais meme pas etre autorisé!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.