Un état passe au libre

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes : aucune
0
21
nov.
2002
Microsoft
Choisir le libre pour des raisons de service public ? Et bien c'est possible de la part d'un état, et parfois c'est même annoncé ainsi : c'est ce qu'a fait l'état indien de Madhya Pradesh.

Et en plus ça été fait de manière assez "singulière" : officiellement par un Ministre de l'état en question au patron de Microsoft en visite en Inde, avec cette précision de sa part :
«Pour nous, il ne s'agit pas de Microsoft contre Linux. C'est juste une question de choix entre un logiciel libre et un monopole. Nous pensons que lorsque nous diffusons de l'information publique, cela ne devrait pas être fait avec un logiciel propriétaire.»

Aller plus loin

  • # Re: Un état passe au libre

    Posté par  . Évalué à 10.

    C'est juste une question de choix entre un logiciel libre et un monopole. Nous pensons que lorsque nous diffusons de l'information publique, cela ne devrait pas être fait avec un logiciel propriétaire

    C'est la logique même, toute personne doit autant que possible être mise sur un pied d'égalité pour ce qui est des documents publiques, comme tout le monde doit pouvoir accéder a sa mairie par exemple.
    • [^] # Re: Un état passe au libre

      Posté par  . Évalué à 5.

      Il suffit a Microsoft de sortir ces fichiers aussi dans un format public, XML par exemple.
      Pour grader une grande partie de son monopole. Mais y a aussi une question de principe, et surement d'exemple.
      • [^] # Re: Un état passe au libre

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

        Le format public ne suffit pas : il faut également le logiciel libre de visualisation.

        Rien ne sert de pouvoir lire dans l'absolu un fichier : en matière d'information publique, il est nécessaire de pouvoir le lire maintenant.
        • [^] # Re: Un état passe au libre

          Posté par  . Évalué à 10.

          et de pouvoir le relire demain ....
          • [^] # Coup de massue !

            Posté par  . Évalué à 2.

            Salut tous,

            En voilà une vérité bonne à dire à toutes les administrations du monde et surtout la notre.

            Mais il faut souligner que parallèlement à cette vérité de bon sens, il faut aussi mettre l'index sur le fossé numérique dans notre société.

            En effet, je crois qu'il est tout aussi important de s'attaquer au contenu (non propriétaire) qu'au contenant (abordable). Bon, il est aussi vrai que le coup du matériel à tendance à baisser, cependant il reste [matériel] toujours hors de prix (2000 à 3500Frs en Entrée de gamme) pour nombres de nos concitoyens. Choisir entre une TV et PC, le choix est vite fait, et puis avec la TV toute la famille profite (Sauf dans les cas où il y a désaccord pour la chaine à regarder :)).

            Il serait judicieux que nos dirigeant favorisent une allocation pour les ordinateurs aux familles, dans le style du bon vieux Minitel de notre enfance, ainsi seules les communications internets seront payantes. Solutions avantageuses pour l'Administration :

            1 - Economie sur le personnel (Moins d'impots :)=))
            2 - Economie sur l'infrastructure routière
            3 - Economie de pollution (plus de papiers, plus d'émission de gaz)
            4 - Efficacite dans les démarches administratives

            Mais bon, le jour où nous aurons un pc (ou terminal internet) dans chaque foyer, nous ne serons pas loin de l'ordinateur quantique ;)
            • [^] # Re: Coup de massue !

              Posté par  . Évalué à 3.

              3 - Economie de pollution (plus de papiers, plus d'émission de gaz)

              bof, même dans les bureaux complètement informatisé, ya tjrs du papier, les exemples sont légions. Le papier c'est une habitude séculaire. Et puis lire sur un écran, c'est bcp moins agréable que sur du papier.

              Mais bon, le jour où nous aurons un pc (ou terminal internet) dans chaque foyer, nous ne serons pas loin de l'ordinateur quantique ;)

              le jour où il y aura un pc dans chaque foyer, ils seront tous obsolètes.
              et puis ce serait déjà le cas si toutes les vieilles machines d'entreprise ne partaient pas à la casse. Quel gâchis...
              • [^] # Re: Coup de massue !

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                Et puis lire sur un écran, c'est bcp moins agréable que sur du papier.

                Cela est surtout vrai quand on sait que la plupart de ceux qui publient ne savent pas comment mettre en page correctement et faire une mise en forme digne de ce nom (latex mon amour ;)

                Très bon article à ce sujet sur

                http://www.uzine.net/article1738.html(...)
                • [^] # Re: Coup de massue !

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  ceux qui publient ne savent pas comment mettre en page correctement et faire une mise en forme digne de ce nom (latex mon amour ;)

                  Ceux qui se réfèrent aux délices de Latex quand ils font une mise en page Web sont incompétents aussi, car le Web n'a rien à voir avec le papier et n'a pas à se conformer aux mêmes règles, même si une flopée de designers pensent le contraire et infligent des mises en pages millimétrées et inflexibles. Et je ne parle même pas des atroces découpages en "pages" quand un article est un peu long...
                  • [^] # Re: Coup de massue !

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    D'autant plus qu'une publication imprimée aura forcément la même apparence pour tous les lecteurs, ce qui est loin d'être le cas dans le cas d'un texte sur écran (pas le même écran / navigateur / configuration de fontes, etc.)

                    une flopée de designers pensent le contraire et infligent des mises en pages millimétrées et inflexibles

                    C'est une hérésie en effet.
                    La référence en matière de publication est toujours le papier, donc les concepteurs ont encore cette culture dans l'esprit.
            • [^] # Re: Coup de massue !

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

              Choisir entre une TV et PC, le choix est vite fait, et puis avec la TV toute la famille profite (Sauf dans les cas où il y a désaccord pour la chaine à regarder :)).

              Au contraire c'est surtout dans le cas où il y a désaccord que le plus de monde profite !

              Le père se déchaine en foutant une vollée à la femme !
              Donc la femme en profite pour aller finir sa vaisselle.
              Le gosse se prend un bon coup de tatane parce que : "chialer pour une morue ça se fait pas ! au moins là, il a une bonne raison".
              2ème effet KissKool, le gosse profite des bons conseils de son père.
              Le chien qui se fait carresser parce que : "y a que lui qui comprend que c'est dur de bosser toute la journée".

              Donc en fait la télé, c'est bien ! la famille profite tout le temps !

              N.B. : je me demande si j'ai pas vu ça dans une série ....
            • [^] # Re: Coup de massue !

              Posté par  . Évalué à 2.

              3 - Economie de pollution (plus de papiers, plus d'émission de gaz)

              Il ne s'est jamais autant consommé de papier depuis la généralisation de l'informatique (désolé, pas de chiffres...).
              Mais il est vrai que de nombreux documents pourraient passer par voie numérique (y'a qu'a voir le nombre de notes de services qui passent dans les entreprises, qui finissent quasi-systématiquement à la corbeille dans les deux minutes qui suivent leur lecture).
              • [^] # Re: Coup de massue !

                Posté par  . Évalué à 1.

                Il ne s'est jamais autant consommé de papier depuis la généralisation de l'informatique (désolé, pas de chiffres...).

                En tous cas c'est ce que j'ai entendu dire plus d'une fois. En particulier, dans la boîte de mon père où il récupérait des piles de papier pour servir de brouillon. Ca sortait des imprimantes en lignes 132 colonnes des gros ordinateurs de l'époque (années 80). J'avais vu une fois une grande corbeille où il y avait presque 1 m3 de papier ! Apparemment, il y avait une grande quantité qui ne servait à rien.

                Actuellement, dans ma boîte, parfois ce sont des gens qui impriment des "dump" interminables et qui en plus ne viennent même pas les chercher. Je vois mal l'utilité par rapport à un écran où on peut faire des recherches. Et je n'imprime que rarement des sources, ou alors quand elles ne sont pas très longues.

                Mais il est vrai que de nombreux documents pourraient passer par voie numérique (y'a qu'a voir le nombre de notes de services qui passent dans les entreprises, qui finissent quasi-systématiquement à la corbeille dans les deux minutes qui suivent leur lecture).

                Je réalise en te lisant que dans ma boîte (une grosse boîte), il n'y a aucune note de service en papier, tout se fait par courriel.
                • [^] # Re: Coup de massue !

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Je réalise en te lisant que dans ma boîte (une grosse boîte), il n'y a aucune note de service en papier, tout se fait par courriel.

                  C'est une bonne chose. Où je suis, même si le courrier électronique est massivement utilisé, il ne l'est pas pour ce genre de documents. (ah oui, j'oubliais, il n'y a pas d'ordi sur les bureaux des chefs de services, ils ne pourraient pas lire les notes, suis con moi).

                  Apparemment, dans certaines grandes entreprises ou administrations (je sais plus), les syndicats vont avoir la possibilité d'envoyer les tracts par courriel, ou d'utiliser l'intranet à la place du traditionnel panneau d'affichage.
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par  . Évalué à 4.

        Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

        • [^] # Re: Un état passe au libre

          Posté par  . Évalué à -7.

          On ne connait pas bien les spec du futur format de Microsoft. Laissons le temps au temps, avec un peu de chance il sera ouvert mais cela m'etonnerai bien, sont pas fous les marketeux de Microsoft
        • [^] # Re: Un état passe au libre

          Posté par  . Évalué à 3.

          Bah honnetement, la semaine passée, je pensais encore comme ca, que Microsoft avait tout interet à faire un format .doc proprio pour winword afin d'empecher les gens d'échanger des informations facilement.. depuis, j'ai vaguement regardé le format d'Office, dont tout le monde dit le plus grand bien. Et bah j'ai pas cherché en profondeur, mais j'ai ressenti toute la puissance qu'avait un traitement de texte qui génère du XML.
          Avec Office, il est sans doute possible de rédiger le document (n'importe quel neuneu habitué à Winword n'aura aucun mal), de le transformer pour le web (au fait, pour les maths Office génère du mathml) avec des manipulations minimes et très faciles (je suis sur que ca doit exister, des éditeurs xsl pour neuneus), de la convertir en docbook, de la transformer en latex, de l'archiver, trier, chercher, hyper facilement, etc tout ca..
          (J'avais pas vraiment réalisé ca jusqu'a maintenant, j'ai pas particulièrement de docs, et encore moins à traiter)
          Beaucoup de gens seraient, s'ils étaient un peu plus informés, près à faire une transition vers Office. D'ici quelques années, on verrait fleurir partout des convertisseur Office <-> Web <-> XML <-> AppliParticulièrementAdaptéeAqqc <-> publication <-> etc, Bref, toute la chaine serait grandement simplifiée et winword tomberait en désuétude (qui en plus, ne serait meme pas foutu d'ouvrir autre chose que son .doc).
          Microsoft a suremement vu venir cela, et préfère prévenir que mourir [déjà qu'ils vont plomber windows avec Palladium, faudrait pas qu'ils bousillent aussi WinWord, leur autre source majeure de financement ;)] En faisant un Winword capable de générer un XML, complétement standard, ca évite aux gens de foncer dans la voie que je décris plus haut. Si la DTD est disponible et que winword la respecte, c'est encore plus convaincant. Apres, je dis pas que quand tous les outils WinWord<->monde seront bien implantés, ils s'amuseront pas à embrace&extendre histoire de bousiller les convertisseurs winword<->office...

          (désolé si ca parait très banal ce que je dis, mais ca m'a réellement impressionné quand j'ai fais un unzip mon.sxw, puis un mathml2ps dans un de ses sous-reps, et que ca m'a fait un eps de l'équation qui était dans le document !)

          Au fait, si quelqu'un a des liens vers je-sais-plus-qui qui imposait ou recommandait le format office comme standard je-sais-plus-où, je suis prenneur ;)
  • # Re: Un état passe au libre

    Posté par  . Évalué à 2.

    Je crois qu'il n'est pas bon d'imposer le libre comme il n'est pas bon d'imposer n'importe quoi d'autre. Même au niveau de l'administration, les choix locaux doivent rester libres.

    "We feel that when we are putting public information out in the open, then it should not be through a proprietary software."

    Je ne comprend évidemment pas ce point de vue, on a l'impression qu'un soft propriétaire fait automatiquement des documents de formats propriétaires.

    L'important c'est d'utiliser des standards de documents, de partages de fichiers, de réseaux, .... Si MS fait des documents standards et des applications qui ont d'autres avantages sur des applications libres, style une édition ou une visualisation plus simple, pourquoi l'interdire ? Du moment que ce programme exporte un document standard, au moment ou une logiciel libre semblera supérieur à la solution propriétaire, il la remplacera.

    Ensuite, le coût, la maintenance, la sécurité entreront aussi en jeu.

    Mais n'imposons jamais quelque chose, c'est le contraire même de la liberté.
    • [^] # Re: Un état passe au libre

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

      Tu as raison, on devrait enlever toutes des choses qu'on nous impose. Ca devrait etre possible de tuer son voisin, de voler une grand mère, de faire souffrir des animaux. On serait beaucoup plus libre si on enlevait toutes les lois!

      mais bien sur ...
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par  . Évalué à 1.

      Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

      • [^] # Re: Un état passe au libre

        Posté par  . Évalué à 2.

        Permettre l'audi: Les logiciels proprios peuvent très bien le permettre, il suffit de signer des DNA et je suis sûr que moyennant l'achat de suffisamment de licences on peut avoir accès a tout.

        De plus, si tu me relis, tu peux voir que je dis que la sécurité entre aussi en jeu et que cela peut determiner le choix. Mais pour certains softs, la sécurité n'est vraiment pas importante, c'est comme si avant d'utiliser photoshop tu voudrais auditer son code.

        "la pérénité de l'application doit être assurée, cad si un jour la boite arrête de la dévellopper, on doit pouvoir la reprendre"

        Oui mais non :-)
        En fait cette phrase, ne contredit pas ce que je disais, car elle ne touche pas aux mêmes soft. Si sans l'application, le format de fichier est a peu près inutilisable (même si totallement documenté), cela indique que c'est un format connu, mais pas pour autant ce que j'appelle un standard. Un standard pour moi est quelque chose d'officel qui peut et qui est lu et modifié pas beaucoup d'applications, comme le HTML version X par exemple. C'est clair que dans le cas ou l'application est très spécifique, qu'on sait pertinemment qu'il n'y en a pas d'autre et qu'il serait très couteux d'en refaire une ayant les caractéristiques de l'application originale, il vaut mieux s'assurrer de la perrenité de son choix en exigeant le sources même si elles ne sont pas divulguables publiquement.

        Outre le fait que les 2 derniers arguments tombent plus ou moins complétement lorsqu'il s'agit de standards, que c'est le cas 95% du temps et que le premier argument n'est pas toujours vrai, Il y a une chose dont tu ne parles pas du tout. La productivité entre le soft X et le soft Y. Avec le soft X BSD GPL, un employé fait 5 heures pour faire son boulot et un autre (avec les mêmes compétences) fait 20 minutes avec M$ Y méchant. Ca compte pas ça ? Le gain de productivité est le facteur le plus important dans les choix de programmes. Par exemple, les boîtes utilisant la CAO, sont capable de payer un soft 10 fois plus cher, si sur l'année l'architecte qui l'utilise fait 10% de boulot en plus.

        Moi, je préconise l'utilisation de logiciels libres lorsque la productivité est supérieure ou équivalente au logiciels propriétaire, également quand le logiciel propriétaire n'assure pas la sécurité voulue et dans tous les cas que tous les logiciels utilisent des formats standards.
    • [^] # Re: Un état passe au libre

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Donc les choix devraient être libres... sauf pour l'administration qui elle serait obligée d'utiliser di logiciel propiretaire?

      C'est drôle, quand une administration choisit du Microsoft on n'a rien à redire; mais quand elle decide de choisir du logiciel libre on crie au scandale et au manque de liberté dans les choix.
      Apparamment la propagande microsoftienne a fait des ravages, puisqu'on voit fleurir ces derniers temps les arguments hypocrites comme le votre: "je suis pour le libre choix des logiciels", mais quand une entité publique exerce ce libre choix pour utiliser du non-microsoft être contre. Oui c'est hypocrite de dire que le libre choix des logiciels n'est acceptable que quand c'est des logiciels windows qui sont choisis.
      • [^] # Re: Un état passe au libre

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ou as-tu vu qu'il disait que les administrations devaient etre obligees d'utiliser du logiciel proprio ?
      • [^] # Re: Un état passe au libre

        Posté par  . Évalué à 3.

        J'ai dit que tout le monde devait être libre de choisir, que l'important étaient les standards...

        J'ai parfois l'impression que quand on ne passe pas la brosse a reluire sur Linux, on parle a des murs ici...
      • [^] # Re: Un état passe au libre

        Posté par  . Évalué à 0.

        Donc les choix devraient être libres... sauf pour l'administration qui elle serait obligée d'utiliser di logiciel propiretaire?
        Cite moi un seul pays ou la loi interdit à une administration d'utiliser un soft qui convient bien à ses besoins sous pretexte qu'il est sous licence libre.
        Par exemple, en France, il y a des milliers de chercheurs/thésard qui font partie de l'administration et utilisent Emacs ou Latex.

        C'est drôle, quand une administration choisit du Microsoft on n'a rien à redire; mais quand elle decide de choisir du logiciel libre on crie au scandale et au manque de liberté dans les choix.
        Bah, tu triche en comparant des choses qui ne sont pas comparables
        Si cette loi était voté un développeur qui penserait comme Linus que CVS est une m**de (c'est subjectif, donc il a droit d'avoir cet avis), devrait l'utiliser même s'il a posséde déja une license Bitkeeper.

        Que je sache il n'y a aucun pays qui ait voté une loi pour empêcher quelqu'un d'utiliser CVS, donc ta comparaison est malhonnête, et traduit un intégrisme délirant.
        • [^] # Re: Un état passe au libre

          Posté par  . Évalué à -1.

          J'hésite entre me tordre de rire et me taper la tête contre les murs tellement c'est à manger du foin.

          Par exemple, en France, il y a des milliers de chercheurs/thésard qui font partie de l'administration et utilisent Emacs ou Latex.

          Le rapport avec le schmilblik ?
          1- Les chercheurs/thésards ne sont pas vraiment les premiers fonctionnaires auxquels je pense quand on parle d'administration et de services publics. Ton exemple est complètement à côté de la plaque.
          2- Je suis prêt à parier mon slip que si les publications scientifiques exigeaient des contributions au format Word, des milliers de chercheurs/thésards utiliseraient Word.
          3- Les multiples décisions en faveur des logiciels libres qui ont été rapportées dans ces colonnes disent simplement : « Entre deux applications, l'une libre, l'autre propriétaire, répondant à un même besoin, les services de l'état doivent privilégier la solution libre ». Les raisons en ont été longuement argumentées. Je te renvoie à l'article sur le Pérou.
          En clair : si un labo public veut fournir à ses chercheurs/thésards un logiciel pour produire des documents au format postscript ou pdf, il doit préférer latex à XPress ou InDesign.
          Un labo privé fait ce qu'il veut, à la maison tu fais ce que tu veux, c'est pas une loi punie par la peine de mort comme tu a l'air de le penser dans ton délire paranoïaque mais un critère qui entre dans le cahier des charges ou les appels d'offre d'un service gouvernemental, point barre.

          Bah, tu triche en comparant des choses qui ne sont pas comparables

          C'est vrai qu'il compare l'utilisation de logiciels propriétaires dans les administrations à l'utilisation de logiciels libres dans les administration, ce qui n'a absolument rien à voir et n'est pas du tout le sujet.
          Heureusement que tu nous a remis sur la bonne voie en assimilant les logiciels utilisés par l'administration aux logiciels utilisés par les chercheurs/thésards.
          Pablo, que je ne te reprenne plus à faire des comparaisons abusives, tu pourris le débat !

          Si cette loi était voté un développeur qui penserait comme Linus que CVS est une m**de (c'est subjectif, donc il a droit d'avoir cet avis), devrait l'utiliser même s'il a posséde déja une license Bitkeeper.

          Je sens que je vais t'étonner mais si je bosse pour une boîte qui fait du développement sur Visual Studio, eh ben je dois l'utiliser même si je pense que c'est une merde, alors que j'ai un compilateur C chez moi ! Étonnant, non ?
          Plus fort encore : on est obligé d'utiliser une voiture de fonction dans le cadre de son boulot même si on pense que c'est une merde et qu'on en a une mieux chez soi !
          Si y'a pas de l'atteinte aux libertés individuelles, je sais pas ce qu'il faut ! Quelqu'un a pensé à prévenir Amnesty International et la cour européenne des droits de l'homme ?

          Que je sache il n'y a aucun pays qui ait voté une loi pour empêcher quelqu'un d'utiliser CVS, donc ta comparaison est malhonnête, et traduit un intégrisme délirant.

          Là je dois dire que ça se pose là comme argumentaire. Je ne trouve rien à répondre sinon te conseiller d'investir dans la Logique pour les Nuls.

          Sinon, à part scander OBLIGER SAI PA BIEN, INTERDIRE SAI MAL, vous avez quoi comme argument, les zozos ?

          Un intégriste délirant
        • [^] # Re: Un état passe au libre

          Posté par  . Évalué à 2.

          Par exemple, en France, il y a des milliers de chercheurs/thésard qui font partie de l'administration et utilisent Emacs ou Latex.

          Faudrait peut-être sortir de son trou à nerds et arrêter de croire qu'il n'y a que des chercheurs et des thésards dans l'administration. Ceux-ci bénéficient d'une certaine liberté, et ne se prendront pas un coup de pied au cul s'ils râlent parce qu'on leur demande d'écrire et de lire des .doc ou autres. Par contre, si un employé ou un cadre moyen produit des docs en Latex, j'aimerais bien voir la réaction de ses supérieurs.

          Après, si tu veux apprécier la pertinence de l'argument, tu peux faire des recherches pour trouver le pourcentage de chercheurs par rapport au total des agents de la fonction publique ;-)
    • [^] # Re: Un état passe au libre

      Posté par  . Évalué à 2.


      Si MS fait des documents standards et des applications qui ont d'autres avantages sur des applications libres, style une édition ou une visualisation plus simple, pourquoi l'interdire ?


      Il ne s'agit pas de l'interdire, mais de ne pas choisir cette solution ! L'administration doit permettre a ses administres de lire gratuitement les informations qu'elles diffuse.

      Si le .doc etait ouvert et qu'il existait un logiciel libre, gratuit et de bonne qualite permettant de consulter et modifier ces documents .doc alors oui l'administration pourrait utiliser word pour pour ecrire ses .doc.
    • [^] # Re: Un état passe au libre

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Il serai acceptable d'utiliser des logiciels propriétaires si ceux-ci utilisaient des formats de fichiers ouvert, et n'imposerai donc à personne d'utiliser le même logiciel pour lire ces fichiers.

      Avec Ms Office ce n'est pas le cas pour le moment: les formats sont fermés et même OpenOffice.org n'est pas parfaitement compatible avec les .doc et encore moins avec les fichiers ppt, excel ou access.

      Et si en plus le libre permet d'économiser l'argent de nos impots, que demander de plus ?
    • [^] # Re: Un état passe au libre

      Posté par  . Évalué à 1.

      Voter une loi qui interdit l'usage des logiciels proprietaires dans l'administration c'est un choix ! Les administrations dependent directement de l'etat donc l'etat peut choisir (par une loi) de leur faire utiliser telle ou telle chose. C'est un peu centralise comme systeme certes mais la decentralisation ca fait longtemps qu'on en parle !

      Bref, il ne s'agit pas d'une interdiction mais d'un choix d'un pays, cela est parfaitement respectable. Il ne s'agit pas d'interdire l'usage des softs proprietaires en Inde !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.