Un outil de conception pour CPLD et FPGA sous Linux.

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
25
mar.
2005
Matériel
Les "Réseaux logiques programmables" (CPLD et FPGA) permettent de réaliser des composants électroniques comme un micro-processeur[1] par exemple.

La programmation se fait depuis un PC et les constructeurs proposent des outils de design complet. Xilinx propose un kit de base gratuit (non libre) en téléchargement sur leur site. La nouveauté est qu'il est aujourd'hui disponible pour Linux [2].

Pour ceux qui se demandent comment développer sur un FPGA en tant qu'amateur à moindre frais, je vous propose de regarder du côté de Charmed Labs[3]. Ils proposent une carte d'extension pour Gameboy qui vous entraînera dans des expériences passionnantes.

Aller plus loin

  • # Ou est-ce qu'on peut trouver plus de porte ?

    Posté par  . Évalué à 4.

    Les kits de charmed labs ont l'air pas mal mais est-ce que quelqu'un connaitrait pas un vendeur (de kits pour particulier, je connais les fabriquants de puces :) proposant des fpga avec un nombre de portes plus grand, de l'ordre du million, et avec des outils permettant de synthétiser du VHDL ?

    A oui et pas cher et avec les outils sous Linux en plus ;) (hm quoi je rêve ? j'aurais pu rajouter "libre" les outils ;)) )
    • [^] # Re: Ou est-ce qu'on peut trouver plus de porte ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Bien sûr, rien de plus facile avec la poudre verte : http://www.poudreverte.com/(...)

      Sérieusement, même payant, il n'existait jusqu'alors pratiquement aucun outil sous Linux permettant de programmer des puces CPLD ou FPGA, ou de synthétiser du ABEL ou du HDL ! Certes Xilinx ne propose son produit que pour RHEL 3 sur x86 en 32 bits, et toujours en logiciel propriétaire de surcroît, mais ça reste tout de même une très bonne initiative de la part de cet éditeur important, en espérant que cela poussera ses concurrents à le rejoindre, avec des logiciels libres cette fois hein :-) ...
    • [^] # Re: Ou est-ce qu'on peut trouver plus de porte ?

      Posté par  . Évalué à 1.

    • [^] # Re: Ou est-ce qu'on peut trouver plus de porte ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      J'aimerais comprendre :
      - Est-ce ce Alliance http://www-asim.lip6.fr/recherche/alliance/(...) répond au problème ?
      - Comment se positionnent ces outils les uns par rapport aux autres ?
      Yann Guidon m'avait expliqué et montré comment on créait des circuits dans le projet FCPU. Est-ce que ce cela va avoir une incidence sur le développement de FCPU ?
      Quand on n'est pas (plus) électronicien, l'article est assez difficile à décoder.
      • [^] # Re: Ou est-ce qu'on peut trouver plus de porte ?

        Posté par  . Évalué à 7.

        Alliance ne répond pas au même problème. Si on peut imaginer que la partie synthèse soit à peu près identique (à partir du code VHDL, on génère une netlist au niveau porte) (et encore, c'est vraiment très simplifié), le back-end (placement-routage du circuit) est très différent. Alliance vise la création d'ASIC (Application Specific Integrated Circuit). Autrement dit, il va placer les différentes cellules réalisant les tâches de base (AND, OR, multiplexeur,... elles sont fournies avec l'outil) de façon à réaliser la fonction recherchée en optimisant les coûts, mais n'a pas a priori de contrainte à la base (hormis celles du bon sens).

        Au contraire, dans un FPGA, on a une structure qui nous est donnée et le but consiste à mapper son application sur cette structure en cherchant là encore à réduire les coûts (en place, en vitesse de fonctionnement,...).

        Autrement dit, pour qu'Alliance soit utilisable avec un FPGA, il faudrait que le placeur/routeur connaisse la structure des FPGA cibles, connaisse le langage utilisé par le FPGA pour se configurer et implémente les algorithmes ad-hoc. Donc, beaucoup de travail pour quelque chose qui n'est peut-être pas si utile étant donné que les outils seront toujours en retard par rapport à ceux des constructeurs (Xilinx, Altera, Cypress et les autres)
    • [^] # Re: Ou est-ce qu'on peut trouver plus de porte ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      A noter qu'une partie du WebPack sus-cité soit sous GPL (dit lors de l'installation). Maintenant, quand à savoir quoi, j'ai pas encore repéré.
  • # Opencores

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    C'est un bon pas pour utiliser les http://www.opencores.com sous Linux ;)
  • # Hi !

    Posté par  . Évalué à 1.

    Par hasard, je m'éloigne du débat,
    quelqu'un a essayé d'installer xilinx pour linux ?
    moi j'ai une erreur du type :

    error while loading shared libraries: li bXm.so.3: cannot open shared object file: No such file or directory


    je ne sais pas si c'est parce que c'est réservé à Red Hat Entreprise Edition 3 comme c'est marqué sur le site (j'ai une ubuntu) ou si c'est parce qu'il me manque quelque chose.


    merci d'avance
    Kib
    • [^] # Re: Hi !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Ce fichier a l'air d'appartenir à lesstiff (un toolkit graphique, censé être compatible avec Motif, lequel punaipalibre).

      Le programme que tu lances est dynamiquement lié à cette bibliothèque dans une version que tu n'as semble-t-il pas sur ton système. Si tu es sous Debian, installe le package libmotif3 et ça devrait fonctionner.
      • [^] # Re: Hi !

        Posté par  . Évalué à 1.

        Merci pour ton aide
        maintenant, j'ai la même chose pour une autre librairie (que j'ai déjà installée), je vais me débrouiller

        merci encore !
        +
  • # En combien de temps...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    un FPGA modifie son circuit ? Plus clairement quel est l'ordre de grandeur de temps que met un FPGA à reconfigurer son circuit ?

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.