Journal quand les constructeurs découragent la communauté

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
16
avr.
2008
J'ai eu hier soir une conversation très interèssante avec Sam Revitch. Pour ceux qui ne le connaissent pas c'est un employé de chez HP (le constructeur qui se présente comme un soutien de Linux!) qui a développé le driver r5u870 (pas intégré dans le kernel mainstream) pour les webcam USB Ricoh intégrées dans certains portables de chez HP et de Sony (comme le mien par exemple).

Donc nous parlions de son projet et du fait qu'il l'ai abandonné...
Je lui demande donc tout naturellement "pourquoi?". Et là quelle ne fut pas ma surprise...HP, en la personne de son supérieur lui aurait demander d'arrêter tout simplement de travailler sur ce driver car son développement impliquait du reverse-enginering et que cette pratique mettais HP mal à l'aise face à son fournisseur Ricoh!
Alors je me pose la question:

Est ce bien comme je le pense une imbécilité? une preuve de frilosité voir de rétisance... ou alors suis je naïf? est ce courant?
Car enfin je tiens à le rajouter... ce driver (GPL) marche superbement bien depuis sa verion 0.8!

Enfin en ce qui me concerne... CARTON JAUNE pour ces messieurs de chez HP!
  • # Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

    Posté par  . Évalué à 10.

    La question que je me pose moi en lisant ça, c'est plutôt comment Ricoh peut-il avoir autant d'influence sur HP, qui est le client!?
    Ainsi, une boîte telle que HP ne peut utiliser les produits de ses fournisseurs dans son intérêt qu'avec l'accord du fournisseur!
    Y-a-t-il des anciens de chez MS chez Ricoh??

    Si HP veut vraiment avoir un pilote libre pour les webcams qu'elle utilise, qu'est-ce qui les empêche d'intégrer ce paramètre dans la sélection du fournisseur?

    Vu de ma fenêtre, ce devrait être carrément l'inverse: on veut qu'il y ait un pilote libre pour le périphérique: on inclue ça dans la sélection du fournisseur, et là c'est Ricoh qui devrait mettre des gens sur le pilote!

    Ricoh proposerait-il des solutions à prix tellement imbattable qu'elle peut dicter sa loi à tout le monde??
    • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

      Posté par  . Évalué à 5.

      La question que je me pose moi en lisant ça, c'est plutôt comment Ricoh peut-il avoir autant d'influence sur HP, qui est le client!?

      Comme si MS n'avais jamais eu de l'influence sur ses clients (particuliers ou contructeurs/assembleurs de PC) ;)


      Je ne connais pas bien Ricoh, mais je doute que MS soit un cas isolé.
      • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

        Posté par  . Évalué à 6.

        moi, je doute que Ricoh ait le meme poids sur le marche des webcams que MS sur celui des OS et des suites bureautiques.
        • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je serais tenté de te donner raison... Mais vu l'influence de Ricoh sur HP, j'ai d'un coup comme un doute :-/
        • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

          Posté par  . Évalué à 1.

          moi, je doute que Ricoh ait le meme poids sur le marche des webcams que MS sur celui des OS et des suites bureautiques.

          Je n'ai jamais prétendu le contraire. Je faisais juste remarquer que ce "pouvoir du client" n'est pas une nouveauté et qu'elle existe dans d'autres secteurs (bien que toujours dans le domaine de l'informatique). Ce que l'on connait parfaitement depuis des années (le poids de MS sur ses clients) semble être dur à imaginer pour d'autres boites/situations.
    • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Ricoh est loin d'être seulement un fournisseur de webcams...
      Je suppose qu'ils ont d'autres liens.
      Par exemple, Ricoh est aussi un constructeur d'imprimantes professionnelles. Or, il y a belle lurette qu'HP ne fabrique plus ses imprimantes (mais aux dernières nouvelles, le coeur des laserjets c'était du Canon).
      Ceci explique peut-être cela.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

      Posté par  . Évalué à 10.

      Attention, je tiens à souligner que je n'ai jamais eu aucune information sur une intervention de Ricoh auprès de HP. D'après la conversation que j'ai eu, il s'agirait plutôt d'un "code de conduite" qu' HP se serait imposé dans de cas...

      Quant à microsoft.. par pitié ne tombons pas dans les clichés... c'est ici complètement hors sujet.
      • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

        Posté par  . Évalué à 4.

        Quant à microsoft.. par pitié ne tombons pas dans les clichés... c'est ici complètement hors sujet.

        Pas certain.

        Bon ok, il est clair que ce n'est pas Microsoft qui est intervenu pour intimer l'ordre à Ricoh de faire pression sur un manager de chez HP pour qu'il décourage un de leurs employés de développer un pilote open source. Par contre, je suis sûr que tous les grands groupes de l'informatique ont des accords latéraux entre eux, et que ceux-ci s'accompagnent de chartes plus ou moins contraignantes à chaque fois.

        Mais bon, d'une manière générale, il faut bien se souvenir que l'adage "le client est roi" n'est qu'une illusion. Il y a longtemps que les forces commerciales ne se laissent plus dicter leurs prix. La négoce est une activité de pointe, menée par des gens généralement très éminents, et est un rapport de force, pas de complaisance. Surtout que dans le "B2B", comme on dit, il s'agit rarement de créer le besoin.

        Ensuite, l'open source, c'est peut-être clair pour un gallolinuxéiste, beaucoup moins pour quelqu'un qui n'est pas du métier. Ça s'apprend. Alors dans le monde du travail où la concurrence règne et où le moindre avantage n'est de toute façons jamais acquis ... d'ailleurs, je suis sûr que la plupart des développeurs qui lisent ces lignes aujourd'hui ont commencé par celer jalousement leurs premières lignes de code. Pour devenir libriste et que le mouvement prenne, il faut une offre logicielle initiale conséquente (GNU, en ce qui nous concerne), et des garanties : une licence bien ficelée, un mode de diffusion, et des exemples montrant que ce que l'on reçoit est au moins du niveau de ce que l'on produit. Tout cela n'est pas automatique.

        D'autre part, j'ai l'impression que le protectionisme fait un peu partie de l'esprit du monde de l'édition de l'image, en général. On connaissait Canon, leur réputation n'étant plus à faire, on dirait que c'est un peu pareil dans les autres compagnies occupant le segment.

        Enfin, il faut se souvenir que les cas où le logiciel embarqué dans un périphérique constitue sa plus grande valeur ajoutée sont rares, mais qu'ils existent. On ne pilote pas une carte vidéo de la même façon qu'un chauffe-tasse USB. Certaines astuces algorithmiques peuvent faire fonctionner un même appareil deux à trois fois plus vite, et c'est un avantage face à un client, qui a une impression globale de performances au moment de faire son choix. Ces développements sont parfois très lourds et coûteux, en temps et en compétences, et deviennent alors très règlementés.

        Tout cela pour dire, donc, qu'il faudra encore du temps pour que l'Open Source entre dans les mœurs de tout le monde. Le gars d'HP a peut-être eu tout simplement une attitude prudente vis-à-vis de ses fournisseurs. Mieux vaut prendre le temps de convaincre et de faire les choses avec la bénédiction de tout le monde plutôt que de se fâcher définitivement et pénaliser toute initiative future du même ordre.
    • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Attention, il n'est pas dit dans le journal que Ricoh a dit quoi que ce soit.
      Il est tout à fait possible que ce soit HP qui se limite lui même pour éviter que ça vienne sur la table ou qu'on puisse lui reprocher.

      Quand il y a des luttes d'influences, les plus gros censeurs et les plus grosses contraintent viennent le plus souvent de ceux qui les subissent, "au cas où" ou croyant bien faire, voire parce qu'ils pensent à tort que ça pose problème.

      Ceci dit des relations comme ça entre clients et fournisseurs c'est plutot habituel entre grosses boites.
    • [^] # Re: Mauvais fournisseur, changer de fournisseur...

      Posté par  . Évalué à 2.

      >>La question que je me pose moi en lisant ça, c'est plutôt comment Ricoh peut-il avoir autant d'influence sur HP, qui est le client!?<<

      Il y a de forte chance pour que les relations soit bilatéral comme dans beaucoup de grands entreprise ou relations fabricant - sous-traitant. Tous ce qui pourrait froisser ou dégrader les bonnes relations entres les deux entreprises doit être éviter parce que cela peut peser lors de négociations ( et la on parle d'€).
      En gros plutôt que de régler les problèmes lors des négociations ( ce qui fait perdre du temps ) on les évite en amont.

      >>Si HP veut vraiment avoir un pilote libre pour les webcams qu'elle utilise, qu'est-ce qui les empêche d'intégrer ce paramètre dans la sélection du fournisseur?<<

      Les coûts, il est tous a fait possible que l'accès aux spécifications détaillés soit payant et que Ricoh vende en plus du matériel des drivers ou des composants logiciel tous faits, qui sont sûrement moins coûteux que de les développer soit même a partir des specs. Ou que ce ne soit tous simplement pas économiquement viable, en imposant une nouvelle condition qui diminue le nombre de fournisseur en lis, et donc fait moins jouer la concurrence, de plus augmenter le nombre de sous traitant à un coup, etc.

      Diffuser les spécifications n'est pas gratuit et ne relève pas uniquement de la bonne volonté des fabricants.

      >>Vu de ma fenêtre, ce devrait être carrément l'inverse: on veut qu'il y ait un pilote libre pour le périphérique: on inclue ça dans la sélection du fournisseur, et là c'est Ricoh qui devrait mettre des gens sur le pilote!<<

      Voir plus haut, pourquoi donner ce que l'on peut vendre ?

      >>Ricoh proposerait-il des solutions à prix tellement imbattable qu'elle peut dicter sa loi à tout le monde?? <<

      Le choix d'un fournisseur ou d'un sous traitant est excessivement complexe et fait intervenir beaucoup d'autre paramètre que le simple prix. Mais en gros, beaucoup de monde se bat pour avoir les meilleurs sous-traitant au meilleurs prix. Dans ces conditions tous est important.
  • # UVC

    Posté par  . Évalué à 5.

    J'avoue que concernant les web cams usb, on a depuis quelques années maintenant une norme (mais avec ce qui est arrivé à l'ISO... je crains que la valeur des normes soit sur une pente descendante...).

    Bref... on a l'UVC http://linux-uvc.berlios.de/ et toutes les web cams modernes devraient la gérer.

    Pour en revenir à cette histoire de pression de la hierachie sur un contributeur du libre: c'est particulièrement malsain. C'est énorme. Je pense ici qu'on a affaire à la partie émergée d'un iceberg plutôt hostile.
    • [^] # Re: UVC

      Posté par  . Évalué à 2.

      oui effectivement... si quelqu'un a une idée pour faire en sorte que ce projet puisse être repris par son initiateur.... je suis à l'écoute.
      • [^] # Re: UVC

        Posté par  . Évalué à 2.

        La solution : Travailler en dehors de la responsabilité d'HP. Lorsque je veux faire des programmes (que j'utiliserai ensuite en entreprise) et être libre de choisir la licence, je programme en dehors de mes heures de travail. En entreprise, reste à faire la rédaction de la documentation et la mise en production pour avoir les retours d'expérience utilisateur. Ce temps hors codage est presque aussi important que le temps de codage.

        Dans son cas, il peut donc réaliser ce qui est "génant" chez lui. Maintient du site web du projet, maintient de la documentation et autres choses annexes peuvent continuer à être faites lors de ses heures de bureau.

        HP va peut-être vouloir qu'il ne fasse _rien_ de près ou de loin avec ce projet. Dernière solution dans ce cas, c'est travailler sur le produit totalement en dehors des heures de bureau (hors locaux d'HP et sans matériel d'HP), et anonymement (il donne le projet à qqcun d'autre et continue à contribuer sous un pseudo non connu). Sinon, changer d'entreprise.
  • # poulpe

    Posté par  . Évalué à 5.

    Quelle sera la première société à "s'imposer" une ligne de conduite qui interdit le reverse sur les produits concurents mais l'autorise sur les produits de fournisseurs/partenaires (qui ne sont pas concurents) ?

    Mwahahahahahaha
  • # Législation

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Il me semble qu'HP soit basé aux États-Unis, or dans ce pays, la rétro-ingénierie est mal vue, voir interdite (à vérifier). Ça expliquerait pourquoi HP a demandé à son employer d'arrêter (de violer la loi ?).
  • # Petit aperçu de la vision du libre par HP

    Posté par  . Évalué à 3.

    Personnellement, ce qui m'a beaucoup amusé, c'est lorsque j'ai feuilleté les pages du Guide de garantie limitée et d'assistance technique fournit avec un nouvel ordinateur HP. En page 7 de ce dernier, on peut lire :

    « Systèmes d'exploitation et applications freeware (« graticiels »)
    HP ne fournit aucune assistance technique pour les logiciels fournis sous licence publique par des tierces parties, notamment les systèmes d'exploitation ou applications Linux (« freeware » ou « graticiels »). »
    • [^] # Re: Petit aperçu de la vision du libre par HP

      Posté par  . Évalué à 2.

      yep pas mal en effet :).
      Mais à la rigeur personne ne leur demande de fournir du support .... juste de laisser la communauté (y compris quand ca engage leurs employés) developper autour de leurs produits.
      • [^] # Re: Petit aperçu de la vision du libre par HP

        Posté par  . Évalué à 4.

        Le truc qui m'a amusé, c'est surtout le fait qu'ils assimilent le libre à du freeware/graticiel. :-)
        • [^] # Re: Petit aperçu de la vision du libre par HP

          Posté par  . Évalué à 2.

          Le principe est toujours « démmerdez-vous avec celui qui vous a vendu le logiciel », que ce soit eux ou un autre. Remarquons que lorsque c’est eux, ils renvoient quand même vers un autre…

          Là, ils se dédouannent (aussi) pour le cas où on l’a eu gratuitement.
          Blabla habituel.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.