• # back to mainline android?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    est-ce que l'on peut faire un parralèle avec Project Treble ?

    • [^] # Re: back to mainline android?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      non.
      Treble vise à permettre de mettre à jour les couches logicielles intermédiaires (au dessus du noyau), si j'ai bien suivi
      car le noyau est assemblé avec des blobs qui empêchent sa mise à jour.

      Il n'est pas question d'intégrer les pilotes actuellement sous forme de blobs au noyau faute pour les constructeurs de vouloir les libérer.

      Il ne s'agit donc que d'intégrer à Linux les modifs le rendant plus adapté aux téléphones, mais le pb des pilotes non libres restera

      • [^] # Re: back to mainline android?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        bon bah au point où j'en suis j'en tente une deuxième : est-ce que l'on peut faire un parralèle avec le schmibilik les efforts de réduire les écarts entre les composants de la pile graphique android / linux bureau

        ( https://lwn.net/Articles/733463/ )

        • [^] # Re: back to mainline android?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 01/12/18 à 04:54.

          C'est encore la question des blobs/pilotes non libres (v. ma réponse ci-dessus).
          La communauté a obtenu des succès sur ce front : soit que le constructeur ait lancé le développement d'un pilote libre (Broadcom et son VideoCore), soit que la communauté ait elle-même développé un pilote alternatif libre (coeurs graphiques Vivante de Vivante Corporation et Adreno de Qualcomm).
          Certains matériels graphiques restent cependant sans support libre tout court ou sans support libre complet.
          À ma connaissance Google ne contribue pas directement à cet effort même s'il semble logique qu'il y soit favorable.

          L'effort des dév Android porte pour le moment à un autre niveau, comme indiqué dans ce passage de l'article :

          There are now only about 30 patches in the Android Common Kernel, adding about 6,500 lines of code, that are needed to boot Android. The eventual plan is to push that to zero, but there are a number of issues to deal with still, including solving problems with priority inheritance in binder, getting energy-aware scheduling into the mainline, and upstreaming the SDCardFS filesystem bridge

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.