• # Le journal-diagnostique initial

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

  • # bravo et merci

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8. Dernière modification le 15/01/22 à 23:47.

    Bravo et merci à Pinaraf pour l'enquête du bug constaté (cf le journal initial) et le remède (cf ce lien) :)

    • [^] # Re: bravo et merci

      Posté par  . Évalué à 10.

      Merci bien. Y'a plus qu'à attendre une nouvelle version de fontconfig avec le patch.
      Je suis un peu triste de voir que la dernière version stable date de 2018, et qu'une version est en développement depuis mais avec une ou deux versions de test par an seulement.
      C'est une brique majeure des environnements graphiques sous Linux, même en embarqué, et au final pas grand monde n'y contribue…

      • [^] # Re: bravo et merci

        Posté par  . Évalué à 4.

        Effectivement, ça peut poser problème. Heureusement, certaines distributions n'hésitent pas à prendre une version de développement de fontconfig, ou en tout cas faire du cherry-picking de certains commits.

        Je vois par exemple du côté de Fedora :
        - https://koji.fedoraproject.org/koji/packageinfo?packageID=174
        - https://koji.fedoraproject.org/koji/buildinfo?buildID=1786608

        Avec dans le Changelog (mais en 2020) :

        cherry pick some upstream patches


        En ce qui concerne le peu de contributions, je pense que c'est pcq les développeurs sont occupés à développer des trucs au-dessus, et comme fontconfig fonctionne bien, qu'il n'y a pas (trop) de bugs, ou des bugs qui ne les concernent pas, alors ils ne pensent pas à améliorer fontconfig.

        C'est le problème des logiciels libres qui fonctionnent (trop) bien, où il n'y a quasi aucuns bugs, et qui ont suffisamment de fonctionnalités. C'est à croire qu'il faut faire exprès d'introduire un bug, pour avoir des contributeurs en plus.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.