Christophe Gouiran a écrit 6 commentaires

  • [^] # Re: Souvenirs

    Posté par  . En réponse au journal Episode de Podcast francophone sur le langage Ada. Évalué à 2.

    Tu parles de chaines de caractères qui se redimensionnent à la volée?
    Dans ce cas il est possible d'utiliser les Unbounded_String je pense.

  • # Traduction en anglais

    Posté par  . En réponse au journal Episode de Podcast francophone sur le langage Ada. Évalué à 6.

    Bruno, l'animateur du podcast, a gentiment accepté de rajouter une transcription que je lui ai soumise écrite en anglais.
    Ça se trouve toujours à la même adresse et il y a même un lien direct.

  • [^] # Re: Souvenirs

    Posté par  . En réponse au journal Episode de Podcast francophone sur le langage Ada. Évalué à 2.

    Merci pour le lien vers les vidéos.
    Effectivement il y en a pas mal je vais me régaler.

  • [^] # Re: Souvenirs

    Posté par  . En réponse au journal Episode de Podcast francophone sur le langage Ada. Évalué à 2.

    Merci.
    Je me considère plus passionné que spécialiste.
    Et effectivement l’exercice n'était pas facile.

    Mon but était de braquer les projecteurs sur ce langage qui le mérite tant à mon avis.

    Tu es membre de l'association Ada-France?

    Si oui, sais-tu pourquoi ils ont publié des vidéos il y a presque un an et depuis plus rien?

    Dommage je les avais trouvées intéressantes.

  • [^] # Re: Souvenirs

    Posté par  . En réponse au journal Episode de Podcast francophone sur le langage Ada. Évalué à 6.

    Et oui il est encore utilisé mais trop peu dommage.
    Comme je le dis dans l'épisode plus grand monde ne le connait ceci expliquant cela.
    J'estime faire partie des (rares ?) chanceux à le côtoyer.

  • # Quel superbe langage !

    Posté par  . En réponse au journal WebEx Ada France le 26 mai à 10h. Évalué à 2. Dernière modification le 02/05/20 à 22:50.

    Bonsoir tout le monde,

    Je me lance et ceci est mon tout premier commentaire sur linuxfr.
    Soyez donc indulgents avec moi si mon style n'est pas très orthodoxe.

    J'ai (re)découvert la programmation en Ada dans les 6 derniers mois (mon expérience précédente datait d'il y a une quinzaine d'année).

    J'ai toujours apprécié ce langage depuis que j'en ai fait la connaissance en première année d'IUT informatique. C'était en 1996.

    Depuis j'ai travaillé sur des projet aéronautiques fin des années 90/début des années 2000 et, tout naturellement, on programmait en Ada (la version 83).
    Il est vrai que le compilateur peut paraître "lourd" aux premiers abords à ne rien laisser passer (tout doit être clairement et explicitement exprimé en Ada, même des opérations entre deux types entiers différents).
    Mais en contrepartie je trouve que l'on produit du code bien plus maintenable et ayant beaucoup moins de bugs que si on avait codé en C par exemple.

    Avec mes collègues de boulot on plaisantait souvent en disant que en Ada, quand ça compile, ça marche.

    J'ai changé plusieurs fois de services pour travailler sur d'autres activités où le C++ et le Java sont (peut-être) plus appropriés.

    Depuis 6 mois je refais du logiciel embarqué.
    Et j'ai malheureusement constaté que beaucoup d'eau a coulé sous les ponts et les décideurs d'aujourd'hui ne jurent plus que par le C.
    Je ne dis pas que le C est un mauvais langage mais je trouve que le développeur n'a pas droit à l'erreur.
    Et, du fait qu'il soit très permissif, souvent le compilateur ne nous met pas en garde vis à vis de constructions dangereuses.
    Pour moi l'Ada lui est tellement supérieur (typage fort, généricité, vérifications faites à l'éxécution, etc…).
    Je ne rentrerai pas dans les détails ici car mon commentaire me semble déjà assez.
    Je veux bien en débattre si quelqu'un n'est pas d'accord avec moi.

    J'ai donc du me battre pour que sur mon projet nous fassions de l'Ada à coup de démonstrations et de chiffrages et ça a fini par payer!
    Au début ça fait bizarre de revenir sur un langage aussi strict mais j'ai quand même l'impression de faire les choses bien du premier coup.
    Tant pis si le temps de développement est un petit peu plus long : sur la longue vie d'un projet aéronautique on sera gagnant j'en suis sûr.