Journal GNU vs Linux ? Mais que fait la Presse ?

Posté par .
Tags : aucun
0
17
nov.
2004
Me promenant dans la librairie en face de mon école chaque matin, je ne me retiens jamais pour flaner quelques temps du coté des revues informatique. J'ai remarqué que depuis la rentrée, quasiment tout les magazines rencontrés, non seulement ceux spécialisés mais aussi les autres, parlaient de GNU/Linux en couveture. Des gros titres accocheur du genre "Profitez de la rentrée pour franchir le pas" ou encore "Faites tourner Windows sous Linux"...

La question que je me pose est: Est-ce utile de voir “Linux” en première page sans jamais parler de l'idéologie qui s'en dégage ? Je veux dire, est-ce vraiment une bonne chose de faire passer les gens sous Linux sans leur enseigner ce qu'est le GNU ?

Je me marre en imaginant les gens qui achèteront le magazine proposant l'article pour faire tourner une session Windows sous son système Linux, qui s'installeront une distribution sans chercher à comprendre comment elle fonctionne et iront ensuite télécharger une version crackée de VMWare dans sa plus belle mouture pour pouvoir faire tourner leur beau Windows tout tuné à coups de sharewares crackés. Et qui iront s'en venter ensuite sur MSN...
Tout ce ci est bien entendu assez parodique, ce que je veux soulever est une question importante à mes yeux:

Est-il plus important d'inculquer en premier les notions de GNU et de Libre, ou est-il mieux de faire migrer les gens vers un système dont ils ne comprènent rien à l'idéologique/la politique ?

Un utilisateur Lambda fesant l'effort d'essayer des logiciels GNU sous Windows est-il moins félicitable que celui qui s'installe une distro Linux sans en comprendre l'utilité ? Je pense qu'avant de changer de système, il est important de se rendre d'abord compte pourquoi il faut changer de système.
  • # utopie...

    Posté par . Évalué à 10.

    La majorité des gens ne voient pas les logiciels et l informatique comme une idéologie , il s en tape les cou*lles , c est la dure realité, bienvenue dans le vrai monde des vrais gens.
    • [^] # Re: utopie...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne peux qu'approuver. Tout ça c'est de l'idéologie, de l'intégrisme de bas étage. L'utilisateur ne veut qu'une chose : que ça marche. Le reste c'est de la foutaise et un excellent moyen de ne rien faire avancer.
      • [^] # Re: utopie...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.


        L'utilisateur ne veut qu'une chose : que ça marche. Le reste c'est de la foutaise et un excellent moyen de ne rien faire avancer.


        C'est tellement un excellent moyen de ne rien faire avancer que je tape ceci depuis un environnement graphique GNU et dans un navigateur dont la licence est compatible GPL.

        Ah mais tu voulais parler d'évangélisation ? Ben ça revient au même, croire que la majorité des gens sont des moutons "qui veulent juste que ça marche", c'est de la caricature. Certains sont comme ça, mais la majorité des gens que je rencontre sont plus intéressés par l'aspect éthique des LL, ce qui ne leur fait pas passer le pas c'est leurs habitudes.
    • [^] # Re: utopie...

      Posté par . Évalué à 9.

      Ce n'est pas sur.
      "Les gens" sont intéressés par au moins un corrollaire de l'idéologie des LL : ils peuvent partager facilement des applications et des tas de gens partagent leurs applications.

      "Grâce à Linux" on peut installer facilement, rapidement et en toute sécurité des tas de logiciels formidables. Tout ça sans voler, sans risque de virus/troyens/vers/peste bubonique, sans perdre de temps à fermer 1000popups de fesse sur le site qui propose des cracks foireux, sans passer des heures sur des newsgroups binaires (parfois payants !) pour tenter de récupérer désespérément le fragment N°457 qu'on a loupé, etc. Tout ça pour pas plus cher que la connexion internet la plupart du temps!

      Il découle de l'idéologie des LL un confort considérable dans la consommation de logiciels. Une fois qu'on a gouté au "j'ai un besoin, je télécharge fissa le logiciel qui y répondra" on ne peut plus s'en passer.

      On fini alors par trouver totalement surréalistes les discussions d'utilisateurs de Macs et de Windows à propos de tel ou tel shareware en version bridée qui est très pratique et qui ne coûte "que" 20 ou 30¤.

      On peut alors s'amuser à calculer le coût d'un équivalent de son système à base de Linux avec tous ses petits utilitaires performants et correctement dimensionnés sous un autre système. C'est l'occasion de découvrir un autre avantage des LL : un utilitaire est conçu pour répondre à UN besoin mais le mieux possible. Alors que sous Windows un utilitaire, pour justifier son coût, sera surchargé par douze mille fonctions inutiles et pas en relation du tout avec le besoin initial.


      C'est vrai qu'il est dommage qu'on ne parle pas plus du confort des LL à la place de leur supposée gratuité.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: utopie...

      Posté par . Évalué à 4.

      (petit parrallèle entre logiciel libre et OGM, sur le type de combat et la réaction des gens, pas sur un fond qui serait comparable, je n'ouvre pas ce débat dans ce commentaire !!)
      ça donne : "La majorité des gens ne voient pas le MAÏS et la BOUFFE comme une idéologie , il s en tape les cou*lles , c est la dure realité, bienvenue dans le vrai monde des vrais gens."

      Pourtant un nombre significatif de personnes sont au courant qu'il existe du maïs OGM, bcp sont contre, bcp sont prêts à refuser d'acheter une boîte de maïs OGM pour en prendre une sans...

      Il y a quelques années, le mot OGM était connus de quelques spécialistes...
      Sommes-nous devenu spécialistes de la génétique ? Non...
      Par contre, nous savons +/- vaguement ce que c'est, et nous avons +/- une position sur le sujet...

      Nous considères-tu comme des idéologiques de la bouffe ?
      • [^] # Re: utopie...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Le problème des OGM c'est que c'est avant tout une idéologie économique... mais les gens les considèrent comme des problèmes de santé publique.

        C'est comme si les gens gueulait contre le propriétaire parce que c'est payant, alors que le vrai problème se situe avant tout au niveau de l'ouverture.
      • [^] # Re: utopie...

        Posté par . Évalué à 3.

        Pourtant un nombre significatif de personnes sont au courant qu'il existe du maïs OGM, bcp sont contre, bcp sont prêts à refuser d'acheter une boîte de maïs OGM pour en prendre une sans...

        Et non... , la couverture mediatique du probleme des OGM est sans commune mesure en comparaison de celui des logiciels libres, sans compter que la bouffe est un besoin primaire et les gens ( surtout en France ) voient beaucoup plus facilement les problemes que peuvent engendrer la malbouffe, alors l ordinateur et l informatique absolument pas.
    • [^] # Re: utopie...

      Posté par . Évalué à 1.

      comme tu dis ils s'en tapent les cou*lles et ça fait très mal !
  • # Oui... mais non

    Posté par . Évalué à 10.

    Ton raisonnement peut certes s'appliquer à certaines personnes, mais comme toujours, faut voir à pas trop généraliser.

    J'ai au moins un contre-exemple, que je connais bien puisqu'il s'agit de moi-même. J'ai installé ma première distro (une Kheops je-sais-plus-quoi) parce que c'était :
    - gratuit ;
    - sur un CD livré avec Sciences et Vie Micro ;
    - ça m'intriguait.
    Aucune notion de logiciel libre. Je voulais juste essayer un autre OS et il était gratuit.

    Plus tard, j'ai voulu me mettre à UNIX plus sérieusement, comme ça, sans raison rationnelle. C'était parti pour une RedHat 5.1 et c'était rigolo. Mais surtout, c'était gratuit. Le code ouvert, toussa, ça m'est bien passé au-dessus de la tête.

    Et puis à force... Je me suis mis à l'utiliser de plus en plus, mon GNU/Linux. Parce que UNIX c´était pas mal. Et en plus GNU/Linux, au moins, c'était légal. J'ai fini par craquer il y a deux ans en supprimant mon dual-boot lors d'un basculement total sous debian. J'étais (enfin) rentré dans la légalité.

    Depuis, j'ai découvert une communauté autour de GNU/Linux. Cette communauté possède des valeurs. J'y ai adhéré.
    • [^] # Re: Oui... mais non

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'ai fini par craquer il y a deux ans
      Je croyais qu'avec les logiciels libres, plus besoin de cracker ...
    • [^] # Re: Oui... mais non

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et puis encore plus tard, t'as arrêté de lire SVM, aussi, j'imagine, c'est l'ordre naturel des choses... 'Devraient pas donner des distrib comme ça, ils se coupent l'herbe sous les pieds.
      Ceci dit, moi, c'est pareil, c'est eux et Freelog spécial Linux (avant que ça ne devienne Planète Linux), qui m'ont donné l'envie et c'est vraiment par curiosité, avec une vague notion de frime, aussi que j'y suis venu. Mais pas du tout pour le LL. L'intérêt pour le LL est venu après. Beaucoup plus tard, même.
      En fait, je pense même que c'est surtout la curiosité et l'amusement qui feront venir les gens à Linux, beaucoup plus que le catéchisme.
    • [^] # Re: Oui... mais non

      Posté par . Évalué à 1.

      J'y crois pas !

      Pareil, première install Kheops 3.3 (basée sur Slackware).
      Pas réussi à faire marcher X.
      Donc achat RedHat 5.2.
      Puis Mandrake 6.0...8.2 et cooker.

      Au passage j'ai changé de boulot, passé de développeur d'appli de gestion sur environnement pas très intéressant (NSDK) à Ingé système.

      Evidement, si on adhère pas à la philosophie, ça devient comme ma boite, on prend parceque c'est gratuit, et dès qu'il y a un problème, ou des coûts de services, on est pret à tout envoyer balader :(
  • # open source VS Free Software

    Posté par . Évalué à 3.

    La réponse a la question dis si tu es plutot open source ou free software.

    "La première sécurité est la liberté"

  • # Nous vivons dans un monde bien tristre...

    Posté par . Évalué à 3.

    Et oui... Partout dans le monde, des gens meurent de faim, de maladie, des intempéries, des guerres, alors qu'il faudrait pas grand chose pour povoir tout changer : par exemple, plutôt que changer de PC on pourrait envoyer l'argent pour aller nourrir tout un village au bangladesh pendant 1 an ; on pourrait aussi se mobiliser contre les guerres que les puissances occidentales créent dans le reste du monde... faire pression contre les marchands d'armes... mais non, il y en a qui préfèrent passer une journée à recompiler leur kernel, qui s'emportent parce qu'ils ne peuvent pas lire le fichier grosses_putes.ppt que leur a envoyer leur pote Robert qui n'utilise pas le bon système d'exploitation, qui font faire un scandale parce que le point 26-b de la license d'utilisation de tel soft est incompatible avec la vraie liberté de pensée cosmique vers un nouvel age reminiscent.... tout ça alors que de pauvres enfants meurent dans l'indiférence et le mepris les plus totaux. Quel egoïsme. Quelle hypocrisie. C'est monstrueux. Je m'indi----

    ...bon allez hop, c'est pas tout ça j'ai du boulot à finir, je terminerais ma petite crise un autre jour ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.