• # Petite correction?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 08/06/20 à 10:56.

    Je ne sais pas pourquoi ils ont écrit 5 ans, moi je calcule 6 ans… (et je semble ne pas être le seul)
    Après, c'était plutôt déjà le cas de facto non? Avec les distribs majeures (RHEL, SUSE, Debian, Ubuntu…) qui ont une durée de vie par version de bien plus que 2 ans…

    • [^] # Re: Petite correction?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      C'est surtout que cette augmentation a déjà quelques années.

      Après cette augmentation n'est pas inutile. Cela permet justement aux distributions qui avaient une longue durée de vie de mutualiser et de soulager une partie du travail en gardant la même procédure de travail que pour un noyau récent. Du moins pendant une partie significative de leur support.

      Puis le gros avantage est que les projets ou équipes plus petits peuvent bénéficier d'un support longue durée de qualité sans devoir récupérer du travail non officiel à droite ou à gauche. Par exemple un constructeur de puces pour téléphone, une petite équipe embarquée qui bosse avec buildroot ou Yocto, etc.

      Mais cela n'empêchera pas les grandes distributions d'avoir pour un tel support leur propre branche suivant leurs besoins respectifs. Par exemple RHEL change énormément de choses pour essayer d'avoir un support matériel raisonnable malgré un noyau très ancien tout en étant compatible avec la pile en espace utilisateur en dessous. Travail qui n'est pas forcément accepté en amont car assez invasif.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.