• # Crétin

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    C'est totalement crétin d'utiliser le logiciel libre simplement pour avoir des offres alléchantes de la part de ses fournisseurs de logiciels privés. Ca fait vraiment "Hey les mecs si vous me faites pas de ristourne je passe au libre", mais s'ils réfléchissaient un peu, ils se rendraient compte a long terme qu'ils auraient bien mieux qu'une ristourne en passant au libre
    • [^] # Re: Crétin

      Posté par . Évalué à 5.

      Raisonner comme cela, c'est négliger le problème (et le coût) d'une migration. Evidemment, le choix est très simple quand il s'agit des 3-4 machines de ton réseau local @home... Ca l'est beaucoup moins quand on ajoute 3 zéros derrière et que ton poste est en jeu si quelquechose foire dans la manoeuvre.
      • [^] # Re: Crétin

        Posté par . Évalué à 8.

        Quand un DSI fait le choix d'un OS proprio qui se chope des virus (parce que pas mis à jour) et qui bloque toute l'entreprise pendant plusieurs heures, on ne lui reproche pas son choix car il a fait la même chose que 95% des DSI.

        Si le même DSI fait le choix du libre au moindre problème même mineur, on lui reprochera d'avoir préconisé la mauvaise solution.

        Avec le proprio, on peut dire c'est pas moi c'est l'éditeur. C'est plus difficile avec le libre. J'ai déjà entendu cet argument pour justifier l'utilisation de logiciels propriètaires.
        • [^] # Re: Crétin

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'ai entendu exactement le même argument, la ou je bosse ils utilisent que des OS UNIX proprio, et on utilise d'important logiciel de calcul dessus.

          Or ces logiciels pourraient, en majorité tourné sous Linux, mais si jamais il y a un probleme avec un calcul faux, que ca puissent créer des accidents et que ca viennent de l'OS il faut que l'on puissent se retourné contre eux.

          Bref s'ils se payent des OS proprio c'est seulement pour protéger leur fesses. (enfin ça se passe comme ca ici)
          • [^] # Re: Crétin

            Posté par . Évalué à 2.

            Linux changerait le comportement des processeurs à l'insu de leur plein grès ? :)
          • [^] # Re: Crétin

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Et si les entreprises prennent une 'grosse distribution' 'commerciale' genre red hat, suse et autre, ne pourrait 'il pas se retourner contre eux ? (c'est une question :) )
            • [^] # Re: Crétin

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Non ils ne pourraient pas. Pas plus qu'il ne le peuvent avec Window$ d'ailleurs. Si tu lis la licence (il faut être patient et aimer les textes de ce genre mais bon) tu remarqueras qu'ils se déchargent de tout ce que l'utilisation de leur produit pourrait entrainer.

              Si c'est acceptable pour un produit que tu as téléchargé gratuitement, ça l'est un peu moins pour un produit payé 300 ¤ (je n'ai pas vraiment idée du prix pour XP Pro).

              Par contre, pour certains UNIX proprios, tu as une garanti. Elle est parfois restreinte à un certain matériel d'ailleurs. Mais bon, le prix est encore plus exhorbitant que pour Window$.
        • [^] # Re: Crétin

          Posté par . Évalué à 1.

          Si le même DSI fait le choix du libre au moindre problème même mineur, on lui reprochera d'avoir préconisé la mauvaise solution.

          Le DSI peut aussi embaucher un administrateur système, faire appel à une société de service spécialisée dans le logiciel libre, former ses utilisateurs auprès de certains éditeurs ou sociétés de formation, etc.

          Côté budget, évidement, il faut bien y réfléchir. La solution logiciel libre peut se révéler plus cher sur le court et moyen terme. A long terme, il est rare de voir la solution logiciel libre être moins intérressant (en terme d'économie) que la solution propriétaire. Au DSI de faire sont boulot et de convaincre ses supérieurs.
  • # très intéressant

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Juste un commentaire très intéressant en bas de cet article, que je recopie in extenso :

    EmpereurZorg - #

    C'est vrai qu'un Windows XP couplé à Office 2003 est vraiment bluffant au niveau rapidité de démarrage, réactivité des applis, prise en main, etc...
    Linux/KDE/Gnome/OpenOffice.org ont encore un long chemin avant d'atteindre ce niveau d'intégration. En fait "intégration", c'est le mot, . Parfois en regardant le petit monde du libre, je me dis qu'il n'y a pas de concertation : tout le monde fait sa cuisine, au final on assemble dans une distrib et ça marche pas trop mal, alors que MS "pense" ses applications bien plus avant, et avant tout "pour l'utilisateur".
    Bien sur, KDE et Gnome font leurs logiciels intégrés, mais quand on ajoute un OOo ou un Mozilla, ça s'intègre pas toujours bien du premier coup, c'est (relativement) lent, les copier/coller ou drag&drop ne fonctionnent pas toujours entre appli, etc...
    L'association Mozilla/Gnome pour contrer Longhorn (www.mozillazine.org/artic... est un des premiers stades à franchir, mais il en faudra beaucoup d'autres pour arriver au niveau d'intégration de MS ou de Mac. L'avenir du libre est certainement très prometteur, mais certains virages doivent être négociés aussi rapidement que prudemment.

    23.08.2004 @ 10:42
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 3.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: très intéressant

        Posté par . Évalué à 0.

        L'intégration est une des forces de M$. C'est bien pour ça qu'ils incluent un navigateur, un un lecteur multimédia, etc. La suite bureautique, c'est presque une option de leur OS (du coup il faut rebooter dés que tu fais une modif sur l'installation).

        Le pb du libre c'est que c'est libre ;-) chacun fait comme bon lui semble. On atteindra sûrement diffcilement le niveau d'intégration de certains OS priopriètaires (Win et MacOS en partiulier) mais des environnements comme GNOME ou KDE offriront des solutions intéressantes, si les performances et l'intégration s'améliorent. Par contre, dés qu'on sort des applis de l'environnement, on perd l'intégration.

        Pour avoir l'intégration, il faut utiliser une suite de logiciels. Que ce soit du proprio, GNOME ou KDE, ce premier choix limite les autres. Si tu es satisfait du niveau d'intégration de KDE, tu choisiras plutôt Konqueror que Mozilla et ainsi de suite pour d'autres applis. Du coup tu deviens + ou - dépendant des développeurs KDE. Pour une entreprise ce genre de choix est assez compliqué car il faut voir sur le long terme et ne pas tout re-changer du jour ou lendemain.
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: très intéressant

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            >C'est vrai qu'un Windows XP couplé à Office 2003 est vraiment
            >bluffant au niveau rapidité de démarrage, réactivité des applis, prise
            >en main

            Perso chez moi ça broute des que j'ai deux trucs lancés

            La force du libre c'est quand même le choix. La question à résoudre n'est donc pas simplement comment faire des applis intégrées, mais comment integrer les applis de notre choix. Ce n'est pas aussi simple.

            Si tu laisse le choix de rien c'est facile de faire un truc cohérent.

            Moi j'aime bien Gnome mais pour graver j'aime k3b, pour lire les vidéos Mplayer, et pour surfer Galeon ou firefox, donc totem, epiphany, Nautilius CD-Burning, je m'en fout.

            Mais Gnome avec metacity ou sawfish ?

            J'aime bien rox-session aussi. Puis franchement kde c'est pas dégueu.

            Je choisis, je change. Et j'aime ça.
    • [^] # Re: très (in)intéressant

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bien sur, KDE et Gnome font leurs logiciels intégrés, mais quand on ajoute un OOo ou un Mozilla, ça s'intègre pas toujours bien du premier coup, c'est (relativement) lent, les copier/coller ou drag&drop ne fonctionnent pas toujours entre appli, etc...

      C'est clair. Alors que Mozilla s'intègre bien mieux à windows; de même pour Nero, winamp, "windows mediaplayer", le dernier msoffice, les outils fournis avec les pilotes... il n'y a pas le même problème qu'avec KDE|Gnome où on finis par constater que chaque application a son propre système de skins et son propre choix de placements des éléments graphiques et menus. Sans parler de l'absence d'un système cohèrent pour mettre à jour et administrer les programes, et de la miriade de formats incompatibles entre eux et autres logiciels qui se font la guerre et rendent GNU/Linux invivable.

      Ah bon ? C'est pire sous windows ? Bein mince alors !

      La seule chose que je retient dans ton comentaire, c'est la remarque sur l'interface d'OO.org (tout les autres ont des équivalents KDE); dont l'intègration est prévue pour la 2.0 mais pour laquelle ximian a déjà sortit des patchs qui sont assez bluffants (USE="oookde" emerge openoffice-ximian). Sans parler du prochain Koffice qui risque de roxer.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.