damdam a écrit 19 commentaires

  • [^] # Re: N'importe quoi !

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 1.

    mais il n'existe pas dans le droit (Irlande, Malt, Pologne interdit, allemagne assez contraignant, puisse qu'il faut passer devant une commission (ou un representant de l'eglise siege) ce qui est plus qu'une regression de plus
    a lire:
    http://www.arte-tv.com/fr/histoire-societe/avortement/avortement/72(...)
  • [^] # Re: RE: Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 1.

    je ne t'es pas insulte, quand j'ai deformer tes propos, c'etait pour accentuer ceux-ci, je ne voulais en rien te froisser, il est evident que tu n'as jamais dis que "l'adoption du TCE allait permettre de diminuer le chomage" et personne ne le dit. (ce serait un scandale).
    EN outre en relisant j'ai bien fait une erreur quand j'ai dit "voila un article encourageant pour une diminution annoncee du chomage qui te tient a coeur dans une constitution" c'est bien evidemment de la constitution qui te tiens a coeur. (pour cette phrase, je dirais l'erreur est humaine...)

    Neanmoins je ne t'ai pas aggresse, il existe differente facon de faire repeter les choses pour en verifier l'exactitude... nous sommes sur un forum..
  • [^] # Re: bof

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 1.

    j'ai deforme expres tes propos.

    Si tu veux parler du deficit, on peut en dire 2 mots. ce sont les gouvernements de droite qui ont fait litteralement explose le deficit francais (Balladur et notre cher et tendre actuel..).
    Sais tu que le budget de l'armee a explose par ex. choix judicieux....
    meme chose pour la police et la justice...
    Aux USA n fait marche la planche a billet: cest a dire on cree de l'argent, depuis que l'on a l'euro, pour nous c'est impossible, uniquement dans le cadre de la BCE. Un etat ne peut plus decide de fabrique de l'argent pour payer ses creances. ce qui nous impose d'emprunter.
    Pour les deficit des comptes sociaux 2 choses:
    1) le chomage, je ne sais plus a quel date exactement mais il y a a peu 3 ans l'assurance chomage etait positif! Il a ete decide de diminuer les cotisations pour "soulager " les entreprise (car ce sont elles qui le paye).
    OK, mais quand les compte n'ont pu suivre ils n'ont pas reaugmenter les prelevements, le choix qui en est ressorti diminuer les prestations a ces feignants de chomeurs (c'est sarcastique evidemment). Mais cela ne suffit pas et ls comptent sont negatifs...
    2) la securite sociale, qui EST UNE CAISSE INDEPENDANTE DE L'ETAT (je le precise car bcp de gens pensent que c'est lie a l'etat, mais c'est un acquis d'apres la guerre en 46 ): depuis maintenant plus de 10 ans les differents gouvernements ont exonere les patrons du salaire differe pour certaines personnes (qui je le rappelle est la partie cachee du salaire et qui paye le chomage la secu etc. paye par l'entrepreneur) quelques 150 milliards d'euros d'economie (pour un deficit au final de cet ordre de grandeur)! L'etat qui s'etait engage de rembourser cette argent (avec les impots : on paye donc en theorie 2 fois cette somme...) ne l'as pas entierment fait, avec la derive des comptes (augmentation des praticiens, augmentation du cout des soins ...), le budget est negatif.

    Mais il est etonnant que pour ces deux derniers qui font partie des grandes acquis de l'apres guerre, sont soumis au 3%, on se retrouve a reduire les remboursements et le ministre a ecrit qu'il voulais encore reduire le 9 milliards les depenses (je traduit remboursement) pour satisfaire a l'europe.
    Le deficit est peut etre inacceptable mais moins soigner (si vous vouler des ex c'est facile) c'est encore plus inacceptable....
    Donc au lieu de reduire les impots pour les personnes qui ont beacoup d'argent de constrcuire des portes avions qui ont du mal a avance, construisons des ecoles, des hopitaux et apres on parlera de dette..
  • [^] # Re: bof

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 0.

    sur alstom cela ne te gene donc pas qu'elle soit depecee en differentes entites puis vendues au prive avec financement de l'etat (cela me rappelle un certain credit lyonnais qui a ete vendu pour 3 fois rien, mais dont les pertes (plusieurs milliards) ont ete paye par nos impots...)
    (sur injonction de l'europe et seulement de l'europe, mais c'est vrai le gouvernement etait bien content de cela..) or le TGV a ete plus que subventionne par l'etat. AU final, comme d'habitude il y a chomage pour les employes (comme tu vois l'europe s'en fou des chomeurs sinon elle aurait accepte les aides de l'etat), privatisation des inventions (je ne pense pas qu'une entreprise prive aurait investit autant d'argent dans ce programme de recherche (d'ailleur c'est la seule viable...)).
    Pour Siemens, c'est une entreprise privee. donc l'argument est different.( on pourrait en discuter. pour faire vite si tu sauvegarde l'emploi ca se discute...).

    Il faut arreter de parler internet c'est pas ca qui fait vivre les gens ni les chauffer l'hiver, ni les aider a etre instruit. Moi je te parles des besoins necessaires fondamentaux qui ne seront plus publics. Regarde aux USA si tu trouves que c'est du tout bon avec les entreprises prives pour l'energie, Education, l'eau (l'eau je ne sais plus trop ou ca en est), la sante alors je comprend ton enthousiasme pour le TCE car il ne nous approte pas plus que les meme types de regles.
    Pour l'energie:
    http://europa.eu.int/comm/energy/en/internal-market/library/communi(...)
    il y a donc bien une volonte europeenne (bien sur dictee par nos tres chers et tendre politiciens d'ouvrir. Or le prix en france est bien moins cher, crois tu que partout en europe ils vont faire baisser le prix du kWatt?
    Sais tu que l'europe a voulus que EDF soit une S.A. avec possibilite de banqueroute?
    je cite (la tribune 23/juin 2004)
    Loyola de Palacio, vice presidente de la commission europeenne a rapelle:" la commssion a demande a l'etat francais de supprimer leur statut d'EPIC (etablissement public a caractere industriel et commencial). EDF et GDF doivent jouer a egalite avec les autres entreprises du secteur. Or leur statut implique la garantie de l'etat et la non-possibilitye de faire faillite"
    et depuis janvier c'est applique...
    Merci au statut des gens qui travaille chez EDF et GDF, merci pour les retraites de EDF qui ont donc bascule vers un systeme different...
    mais l'europe ne veut pas la privatissation.... (il fraut se rappeler de ce qu'avait dis le ministre de l'epoque a propos de france teleceom quand cette entreprise a change de statut, et de ses consequences sur les personnes qui y travaillent- si ca t'interesse je te ferais reference d'un article du canard enchaine qui resume la situation merveilleuse de la societe depuis sa privatisation..)


    >Libéralisation. Privatisé ou nationalisé l'Europe s'en fout (sauf si la
    >nationalisation est utilisée pour avoir des déficites (empêcher la
    >banqueroute) ou pour transférer les gains ailleurs). Par contre les
    >gouvernements profitent de la libéralisation demandée par l'Europe (et
    >validée par la France) pour vendre (donc faire rentrer de l'argent dans les
    >caisses) et mettre ça sur le dos de l'Europe.
    >Il faut dire que l'exercice de gérer une boîte qui a l'état derrière lui est
    >assez délicat. Délicat pour le dirigant et pour l'état. Que ce passe-t-il si >la boîte coule ? L'état ne peut pas la racheter.

    tu joue sur les motscomme nos dirigeants...
    Pour ce qui est de l'argent on prefere vendre sa maison que de reduire son armee par ex, qui est pour nos generation future un bien d'une grandeur a tout epreuve, au lieu d'augmenter certains impots par ex, et d'aider a la redistribution. Pour ce qui est des benefices des entreprises publics ils servent aussi a l'etat....
    pour lex on peut parler de renault (qui n'est plus reeelement une entreprise publique) qui fait de benefice et qui a ete tres fortement subventionne et alors? On peut parler de Thomson qu'un ministre a voulu vendre 1 francs symbolique en 95 a une entreprise coreenne qui a disparu violemment (je dis parle de violence car le PDG de cette entreprise a fait couler sa boite en s'enfuyant avec pres de 40Milliard de dollar et a fait faire faillite a son entreprise...
    heureusement qu'a l'epoque ca a ete un scandale car aujourd'hui thomson existe encore...
    argument n'est donc pas valide. la reussite d'une entreprise depend des epoques, le marche ne s'occupe pas du long terme l'etat DOIT le faire....


    pour l'education nationale un livre blanc ou un truc du meem genre parle de marche. Ce terme est clair. En outre il existe une concurrence a l'educ nat: le prive cela suffit pour que les etats privatisent.

    Enfin je termine quelques mots sur la SNCF: la SNCF = SNCF + RFF (reseau ferre de france). Cette separation n'est pas fortuite car deja on separe ce qui n'est pas rentable (RFF) et qui est le noeud du transport (les voies ferrees) du transport proprement dit.
    On peut donc louer les voies a des entreprises tierces...

    De plus, le dernier livre blanc sur les transports explique desormais que : pour les transports les collectivites locales et regionales doivent soumettre un appel d'offre pour les transports. Le monopole disparait donc necessairement.
    Si tu n'est pas convaincu il existe des directives 91/440 95/18 et 95/19 qui explique l'invention a travers une nouvelle notion importante dans le transport:( le "paquet ferroviaire".) les objectifs de l'europe.
    L'un de ces paquet parles de cette necessite d'appel d'offre, mais la derniere est plus interessante: je cite
    " Avec le troisieme paquet ferroviare presente aujourd'hui (date du 3Mars 2004) la commission propose de poursuivre la reforme du secteur ferroviaire en ouvrant a la concurrence les transports internationaux de passagers au sein de l'UE. Elle vise ainsi a parachever l'integration de l'espace europeen ferroviaire(..). Par exemple, les services actuels comme Thalis et Eurostar pourraient voir arriver des concurrents".
    assez clair?
  • [^] # Re: RE: Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 1.

    si le TCE passe, pas de pb on se revoie dans 2-3 ans pas besoin d'aller plus loin. Il existe des articles qui vont avoir un effet direct (tu seras peut etre etonne des articles "caches" dans le TCE
    voir par ex page 135 du texte envoye gracieusement par l'etat, il est precise dans l'annexe 7 article 42 de la partie "Titre II Dispositions relatives a la restructuration de l'industrie siderurgique tcheque", comment doit etre dementeller -avec une precision extreme - les industries siderurgiques tcheques, on arrive meme a trouver les noms de ces entreprises, il faut donc prevoir un remue menage apres le TCE la bas, voila un article encourageant pour une diminution annoncee du chomage qui te tient a coeur dans une constitution.)
  • [^] # Re: bof

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 1.

    si tu es fonctionnaire, regarde ce que tu touchais (hors prime quand tu en as) en decembre 2004 et en janvier 2005...
  • [^] # Re: bof

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 1.

    mais c'est exactement ce que je voulais dire avec un peu de sarcasme pour ceux qui crachent dessus un peu facilement...
    comme je l'ai dis je suis fonctionnaire et j'espere que ca va continuer...
  • [^] # Re: bof

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 2.

    bien, je ne penses pas que tu sois contre les "nantis" de fonctionnaires avec leurs pharaoniques avantages.
    Je vais clarifier les choses je fais partis d'eux. Je ne connais pas toutes les categories de fonctionnaires, mais j'en connais quelques unes et les plus importantes (fonctionnaires d'etats, enseignants, chercheurs et administratifs)

    il est peut etre temps de clarifier les chosese sur leurs fantastiques avantages en liaisons avec ce que tu dis :
    >Oui. Du moins certain discours commencent à me les briser. Toujours,
    >lorsque les fonctionnaires font grève ou revendiquent, ils prétendent que >c'est aussi pour le privé. Ben le privé trinque toujours et le public a sa >sécurité de l'emploi.
    on va dons parler des greves et revendications: quand tu expliques que ceux ci ne penses qu'a eux c'est vrai et faux.
    Vrai car on travaille, mais on voudrais toujours gagner plus et travailler moins: est ce un mal. Pour ce qui est du salaire tu dois savoir que les fonctionnaires ont perdu pres de 5% du pouvoir d'achat depuis quelques annees (plus pour les agreges, chercheurs par ex). Cette annee j'ai meme eu mon salaire diminue : premiere fois depuis la fin de la guerre :60 ans!
    Le nbre de fonctionnaire diminuant on doit aussi travailler plus pour la meme chose: tu peux dire on gagne en productivite, mais la productivite est pour le prive pas pour le publique car cela sous en entend un egocentrisme particulier au fonctionnaire, ce qui est mal honnete d'affirmer.
    par contre c'est FAUX car dans le prive il n'existe bcp moins de mobilisation pour des revendications salariales pour tout le monde. Il faut voir ce qui ce passe dans les entreprises sous traitantes, il est difficle (mais pas impossible) de se regrouper en syndicats pour se defendre.
    De plus les organisations syndicales sont tres fortement encrees chez les fonctionnaires, ce qui leurs donnent de temps en temps un levier pour obtenir pour le prive des ameliorations. Apres tout depend si les personnes qui sont elues aux syndicats respectent ton vote et te defendent reeelement. (ce qui est different d'un syndicalisme d'accompagnement prone par la CES)

    >Si un jour tu te disais "mais mon gosse n'aura peut-être pas une place de
    >fonctionnaire", alors tu ferais plus attention au privé. Mais le public en a
    >rien à foutre du privé. Que le chomage dans le privé augmente, le public
    >s'en bas l'oeil, que les conditions pour avoir un retraite même décente
    >soient moins bonne dans le privé, le public s'en bas l'oeil, etc...
    pour quelqu'un qui se dit a gauche c'est un peu dur. (au passage je cotise pour le chomage et pourtant je ne le toucherais jamais....).
    Ensuite croire que les fonctionnaires ne connaissent personness travaillant dans le prive ou des peronnes au chomage c'est humiliant de croire que l'on sent fout. De plus en theorie (mais ca ca risque de changer avec notre gouvernement ) tout le monde peut devenir fonctionnaire par concours de maniere egalitaire (bon c'est pas vrai pour tous les corps, corps que je ne nommeraient pas ).

    >Je suis de gauche, je n'aime pas les privilèges, je n'aime pas les inégalités.
    >Je n'ai rien contre le principe d'avoir des fonctionnaires.
    quels avantages, on peut comparer les salaires a travaux egaux prives/publiques. Pour la retraite, desormais un fonctionnaire est perdant (surtout pour les femmes, ceci est lie aux nbre d'annees accordees aux femmes pour chacun de leurs enfants.).
    >Mais l'égalité pour la retraite, la même converture sociale,
    ce ci est gratuit est sans argumentation: si tu parles de la MGEN ou MAIF pour ne siter que le principales, elles sont l'oeuvre des enseignant uniquement qui ont cree des structures mutualistes (qui soit dit en passant
    disparaissent car les statuts des mutuelles qui a l'origines ne devaient pas faire de benefices a ete transforme par l'europe qui impose un fond de reserve (ce qui est commique pour la MGEN ou la MAIF c'est qu'elles ont deriiere elles 1-2 millions de peronnes) pour la solvabilite!!!, ce qui fait maintenant un peu diminuer leurs attraits).
    Si tu parles du reste c'est sans fondement.


    >les mêmes avantages (sauf ceux qui font la spécificité du fonctionnaria) >etc... est bien le minimum quand on sait que le public a la sécurité de >l'emploi et que le privé trinque.
    est ce la faute au public. Tu dis simplement le public est le mot de tout. Alors supprimons le fonctionnariat, on verra si appres le prive seul arrivera gagner des droits pour les travailleurs.

    >Si on dit :
    >- "on va aligner le régime de retraite du public sur le privé pour financer >les chomeurs et sans globalement diminuer les prestations sociale (et >pourquoi pas les augmenter)."
    >Alors il va y avoir un tôlé des fonctionnaires. Ça, ça me les brise.
    de quoi parles tu ? tu melanges retraite et chomage... ce n'est PAS tu tout pareil (pas les meme caisses, les memes services...)

    >Tu serais d'accord à un peu plus de solidarité ? Je ne parle pas de perdre >la sécurité de l'emploi, mais simplement à plus de solidarité. Je ne parle >de réduire les prestations sociales mais de mieux les répartir.
    >Tu serait d'accord ?
    >Tu vas me dire oui, mais dans les faits, ce n'est jamais constaté.
    >Il n'y a des dixaines d'années (!) le public par ses revendications a aidé le >privé. OK, c'est un fait. Mais depuis bien bien longtemps ce n'est plus le >
    >cas.
    depuis 30ans le public et le prive se sont fait entuber jusqu'au trognon
    ca c'est un fait (retraite prive en 95, augmentations des prestations payees directement par le salairie, diminution du salaire indirect: tu sais ce que bp de gens appelle la contribution patronale qui est une partie in6egrante de ton salaire car il paye la retraite, le chomage etc..)

    >Je répète, je ne parle pas de nivellement par le bas. Mais d'une meilleur >répartition. Une répartition qui réduit les inégalités et non qui les creuse. >D'un peu plus de considération pour les "souffrances" DURES, parfois >impitoyable du privée.
    OUI, mais ce n'est pas en detruisant le public que le prive y gagnera (il faut noter que les fonctionnaires sont des consommataurs comme les autres, des personnes qui sont redevables des impots, des taxes etc.)

    >Le coup du "nivellement par le haut" c'est une justification qu'on entend >depuis longtemps. Mais dans les faits, car c'est ça qui me préoccupe, on >voit quoi :
    >- le chomage qui augmente (dans le privé évidemment)
    la encore d'accord mais alors pourquoi crois tu qu'il est si important en europe. Ca permet comme ca par ex de dire aux gens qui travaille chez Boch a Villeurbanne (ou a cote, je ne me rappelle plus du bled): vous augmenter votre charge d'heure par jour, oublier les augmentations pendant 3 ans, supprimons quelques jours de RTT pour garder votre emploi
    sinon on delocalise. Les gens ont peurs du chomage (qui frole les 4millions voir les vrais statiques = 2.6 pour la categorie 1 et categorie 2-> 8: 1.8millions), et ce n'est pas moins qui les contrediraient...

    >- les indemnités chomage qui diminues
    >- des carrières professionnelles morcellées qui fait que les gens ont une >retraite de misère
    >- les intermitants du spectacle qui trinquent
    >- une espérance de vie plus faible dans le privé que dans le public (alors >qu'en plus le privé à sa retraite plus tard)
    >- etc..

    pourquoi les indemnites chomages diminuent: il faut respecter les 3 % de deficit sociaux (l'europe), donc on baisse les indemnites (voir ce qui se passe en allemagne...)

    en conc c'est bien en tappant sur les fonctionnaires que ca irra mieux (vaut mieux trouver un bouc emissaire et s'endechirer entre travailleurs que de trouver l'origine du mal...)
  • [^] # Re: bof

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 0.

    suf qu'avec l'euro on nous prevoyait monts et merveilles avec de magnifique lendemains qui chantent, car on aura une monaie forte au service de l'europe.

    La realite est souvent plus difficle dollar tres fort euro faible enchaine au dollar, et une BCE dontle seul objectif est de stabiliser les prix (moi qui suis un nanti de fonctionnaire je sais ce que cela veut dire: salaire qui baisse depuis un petit nbre d'annees car pacte de stabilite = stabilite des prix = stabilite des salaires )
  • [^] # Re: bof

    Posté par . En réponse au journal Les avancées du TCE par rapport au traité de Nice. Évalué à 2.

    en effet, TOUS les gouvernements precedents ont accepte peu ou prou de privativer les entreprises publiques, et sur ce point je suis tout a fait d'accord (et c'est sous un gouvernement de gauche que le nbre de privatisation a explose; EDF-GDF sont devenue des societe anonymes depuis janvier, La Poste en 2009 avec la liberalisation total du fret, Air France, France Telecom, le fret feroviere est soumis a concurence depuis quelques mois), et personne ne pourrra revenir sur les privatisations (sur ce point Hollande a explique qu'il n'etait pas question de renationaliser un jour Air France) car de toute facon c'est/sera impossible (exemple : aider une entreprise comme alstom que l'on prefere depecer et revendre sur injonction de l'europe
    http://europa.eu.int/luxembourg/docs/285-2003_fr.pdf(...)
    sans parler des effectifs qui passent de 120 000 a 70 000 , l'europe ne veut en effet que le plein emploi de ses concitoyens...).
    Car nationaliser c'est aider une entreprise/service en donnant de l'argent, ce qui est impossible par l'article III-166 et III-167.
    Donc maintenant quand un service public (qui proposent des services generalement incompatibles avec des criteres de rentabilites: meme prix pour l'acheminement de l'electricite partout en france, du courier, existence de petites ecoles qui existent un peu partout dans de p'tites villes...) perdra de l'argent, on devra le fermer ou le vendre.
    (une annecdote a ce sujet, Fr Tele a du rembourser les aides de l'etat versees entre 1994-2002: soit 4 milliard d'euros, et ceci sur injonction le 20/04/2004 de la commission europeene, ce qui est assez marrant c'est qu'avant 97 FT etait un monopole d'etat...).

    L'article III-148 parle bien de liberaliser les services (si on me dis que c'est dans le cadre machin chose en liaison de l'article III-147, il suffit de regarder TOUS les pays voisins de droite et "gauche" qui privatisent ce qui reste et diminuent les prestations sociales (allemagne par ex), la ligne directive est PRIVATISONS, euh pardons en france c'est EXTERNALISONS).

    Pour la SNCF le tour est joue grace l'article III-246 "marches ouverts et concurentiels", c'est clair, ce qui est aussi clair c'est qu'en Angleterre on sait ce que veut dire privatisation (accidents a repetition, pb d'horraires etc.).

    Pour ce qui est d'EDF, EDF a en effet acquis des entreprises etrangeres et donc vendu de l'electricite a l'etranger, mais pour realiser ces achats c'est l'argent normalement concerve pour le recyclage les centrales nucleaires...
  • [^] # Re: 20 - La pétition du million.

    Posté par . En réponse au journal Le traité de Nice, le TCE, la majorité politique actuelle et l'Europe que nous voulons.... Évalué à 1.

    si tu veux, mais si tu trouves qu'il n'y a pas de chomage en Europe alors que soit disant l'europe fait tout son possible (5Millions de chomeurs officiellement en allemagne, working poor en angleterre, en france n'en parlons pas...), si tu trouves que la politique de l'OTAN n'est pas du tout controlee par les USA (voir ce qui c'est passe en Irak, ...), si tu penses que la commission europeene qui possede un tres grand nbre de prerogative est impartiale (voir tous les pb de loobing rendent le systeme clairement democratique: OGM, phamaceutique, informatique, ...) et democratiquement elue, alors je pense que le defaut de democratie tant decrie jusqu'a present est resolu a travers en particulier ce droit a la petition...

    Cette petition pouvait etre a la rigueur acceptable si elle donnait AUTOMATIQUEMENT un droit a un referendum (en suisse il existe un truc dans ce genre la), ou a l'ecriture de lois qui ne seraient votees uniquement par le parlement europeen (qui possederait au passage un vrai pouvoir de legislation, et de revocation de la CE) et non comme pour bp de chose d'etre une simple chambre d'enregistremen puisque c'est la CE qui a le dernier mot..
  • [^] # Re: 06 - L'impossible révision d'un texte gravé dans le marbre ?

    Posté par . En réponse au journal Le traité de Nice, le TCE, la majorité politique actuelle et l'Europe que nous voulons.... Évalué à 1.

    bon ce n'est pas l'unanimite au parlement mais unanimite des gouvernements ET des parlements.
    Pour Nice, seuls les gouvernements ont decide personne n'a eu son mot a dire, et ce sont les memes qui le critiques aujourd'hui qui l'on vote hier
  • [^] # Re: 02 - L'économie sociale de marché, l'harmonisation, le dumping socia

    Posté par . En réponse au journal Le traité de Nice, le TCE, la majorité politique actuelle et l'Europe que nous voulons.... Évalué à 2.

    >> si tu parles de l'augmentation de l'age a la retraite (traite de Nice)

    >C'est où dans le traité de Nice ?
    >C'est du n'importe quoi.

    mea cupla j'ai fait une erreur: ce n'est pas a Nice que cela a ete signe mais a Lisbonne (signe par Jospin et Chirac): voir le lien qui est dirige par le site suivant:
    http://mapage.noos.fr/jouan/coirier%20web%20europe%20sncs/r%E9sum%E(...)


    >> disparition de toute l'industrie de l'acier
    >C'est encore du n'importe. L'Europe est un acteur majeur dans cette industrie.

    Si tu veux verifier regarde le nombre d'emploi qui reste dans le secteur de cette industrie, l'acier n'est quasiment plus produit en Europe

    >> travail de nuit des femmes
    >Principes de l'égalité des sexes. Faut assumer ce principe "noble".
    >Soit on interdit le travail de nuit pour tous, soit on l'autorise pour tous. >Mais la discrimination est stupide.

    C'est bien ce que je dis, ce n'est pas une avancee mais un recul (ce droit en France datait du XIXeme s.

    >> liberalisation de l'energie
    >Décision de l'état français. Rien à voir avec l'Europe. La France veut >vendre son électricité en Europe (c'est le premier exportateur d'électricité >en Europe et de très loin). Elle doit le faire suivant les conditions >européennes. En quoi ça te gène ? Si tu veux la dictature de la France >sur l'europe ? Tu rèves et je n'en veux pas.

    tu ignores peut etre que dans tous les pays qui ont ouvert le marche de l'energie les prix ont flambe, de plus c'est un choix europeen: Barcelone (voir ce site):
    http://geronim.free.fr/ecogene/bts1/partie762.htm(...)
    pour l'eau voir cet article:
    http://www.astm.lu/article.php3?id_article=479&astm_lang=fr(...)


    > >semaine de 68h

    > Il y a le principe de subsidiarité. Ça reste du domaine des états.
    desole c'est 65h c'est une projet de directive
    http://www.cfdt.fr/actualite/inter/actualite/europe/2004/europe_200(...)
    ce doit etre ce que tu appelles un progres

    >> sans parler de l'enseignement et de la recherche qui devient un marche comme un autre

    > C'est encore du n'importe quoi.
    alors explique moi pourquoi en Angletterre et en Allemagne les universite deviennent soit payante soit encore plus chere,
    dans les labo de recherche, les entreprises ont un poids de plus en plus important dans le choix des thematiques et des financements (desengagement de l'etat). En ce qui concerne l'europe il suffit de lire un article qui date un peu mais qui resume bien le pb:
    http://humanite.presse.fr/journal/2004-07-07/2004-07-07-396807(...)


    pour finir, dans tous les pays qui entrent dans l'europe le systeme d'aide disparait, et c'est notre europe qui les conseil (augmentation de l'age a la retraite disparition de la securite sociale)

    bref je ne dis pas toujours n'importe quoi,
  • [^] # Re: 20 - La pétition du million.

    Posté par . En réponse au journal Le traité de Nice, le TCE, la majorité politique actuelle et l'Europe que nous voulons.... Évalué à 1.

    ce texte fait croire aux gens qu'ils vont pouvoir agir sur la politique de l'europe, mais elle est totalement laisse au libre arbitre de la commission europeene, mais rien ne les engage a le faire, en ce qui concerne les justifications c'est toujours facile de trouver des arguments contre quand on veut, et de toute facon la CE pourra porposer le texte qu'elle voudra.
  • [^] # Re: 06 - L'impossible révision d'un texte gravé dans le marbre ?

    Posté par . En réponse au journal Le traité de Nice, le TCE, la majorité politique actuelle et l'Europe que nous voulons.... Évalué à 1.

    tu oublie de dire que pour etre revisable il faut :
    1) unanimite au parlement (bonne chance)
    2) que chaque etat la ratifie
    donc a 25 (voir plus dans les annees a venir) etats, c'est quasiment impossible.
    Donc et c'est en soit normal que l'on ne puisse pas la modifier comme cela, il faut donc qu'elle soit minimale (se cantonner aux droits fondamentaux a la rigueur), et que tout le reste (BCE, economie...) soit relegue en qualite de lois qui serait a la rigueur modifiable plus facielement.
    Elle ne peut etre valide actuellement dans ces termes.
  • [^] # Re: 03 - Les monopoles et la concurrence libre et non faussée.

    Posté par . En réponse au journal Le traité de Nice, le TCE, la majorité politique actuelle et l'Europe que nous voulons.... Évalué à 2.

    si tu penses que les monopoles d'etat ne sont pas incompatibles avec le marche interieur europeen, alors il faudra m'expliquer pourquoi depuis plus de 10 ans tous les gouvernements (droite et gauche) ont privatises les differentes entreprises (France telecom, EDF, GDF pour apres le referendum, l'eau, Renault, La poste, Credit Lyonnais...)?
    Il afut savoir que TOUT est/sra privatisable du moment qu'il existe une concurence (ecole prive pour l'education nationale, Fedex pour la poste, etc.)
    seules les fonctions regaliennes de l'etat: police, armee et justice peuvent faire exception.
    Il ne peut y avoir de monopole de l'etat car cela bloque forcement cette "concurence libre et non faussee"
  • [^] # Re: 02 - L'économie sociale de marché, l'harmonisation, le dumping socia

    Posté par . En réponse au journal Le traité de Nice, le TCE, la majorité politique actuelle et l'Europe que nous voulons.... Évalué à 1.

    si tu parles de l'augmentation de l'age a la retraite (traite de Nice), disparition de toute l'industrie de l'acier (alors que l'europe est nee pour soutenir cette industrie), travail de nuit des femmes (interdit en France il y a quelques annees), liberalisation de l'energie (voir ce qui se passe aux USA avec Enron et autres pb d'allimentation en energies de certains etats), liberalisation de l'eau (ce qui nous a permis de faire literalement exploser le prix de l'eau en France), semaine de 68h (prevu par la commission), ce fameux droits aux soins ce qui n'oblige pas l'europe a fournir un service de sante accessible et de droit a toute personnes, pas de salaire minimum (enfin si celui des pays de l'est...) sans parler de l'enseignement et de la recherche qui devient un marche comme un autre (dont a plus au moins long terme privatisation, voir ce qui se passe en angleterre et en allemagne) alors oui on peut penser que le nivellement se fera naturellement par le haut (sic).
    Car comme tu le souligne ce sont les pays pauvres qui devraient en tirer benefice, mais l'europe ne fait que s'elargir (Roumanie, Ukraine, ...), on ne profite que de ces pays pour leurs mains d'oeuvre bon marche, dans ces pays tout les acquis sociaux disparaissent (diminution de la duree de vie, etc.)
  • [^] # Re: Dans le cul lulu...

    Posté par . En réponse à la dépêche La brevetabilité des inventions mises en oeuvre par ordinateur adoptée par le Conseil. Évalué à 1.

    as tu imprime et lu les differentes annexes et en particulier l'annexe B qui s'interesse a une explication de texte du praesidium et qui fait acte de foie?
  • # faut pas abuser....

    Posté par . En réponse au journal Linux encore dans la presse. Évalué à -2.

    Considerer metro ou 20 minutes comme faisant partie de la presse, c'est faire croire que l'aspartame c'est du sucre, ca en a bien le gout mais a forte dose ca peut provoquer un cancer.