• # Incompétence

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Information très intéressante. Et qui souligne d’une part la nature prédatrice de bien des éditeurs de logiciels qui ne reculeraient devant aucune forme de prévarication à l’encontre de leurs clients ; et d’autres parts l’incompetence Crasse de bien des services publics et élus, bien souvent incapables de se défendre face à des stratégies délétères vieilles de plus de 40 ans. Bonne nouvelle d’après le lien, certains arrivent à se sortir de ce guêpier des formats privateurs. Et dire qu’aujourd’hui encore on a des collègues prêts à nous vendre/imposer du privateurs sous tous les prétextes.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

  • # Cette histoire est quand même invraisemblable

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    On en est arrivé à un tel point qu'il y a maintenant un marché pour pouvoir récupérer ses propres données sur ses propres serveurs.

    J'ai du mal à voir la différence entre les rançongiciels et les éditeurs qui demandent de payer si on veut récupérer ses données dans un format exploitable.

    • [^] # Re: Cette histoire est quand même invraisemblable

      Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 24/06/19 à 11:37.

      J'ai du mal à voir la différence entre les rançongiciels et les éditeurs qui demandent de payer si on veut récupérer ses données dans un format exploitable.

      Dans un cas, les utilisateurs sont consentants pour utiliser le logiciel et un service est rendu avant de se trouver confronté au problème de la récupération des données.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.