Journal KDE is dying

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
7
3
nov.
2018

Ah Nal,

Je t'écris pour te faire part d'une triste nouvelle: Red Hat abandonne KDE!

KDE has been deprecated
KDE Plasma Workspaces (KDE), which has been provided as an alternative to the default GNOME desktop environment has been deprecated. A future major release of Red Hat Enterprise Linux will no longer support using KDE instead of the default GNOME desktop environment.

https://access.redhat.com/documentation/en-us/red_hat_enterprise_linux/7/html-single/7.6_release_notes/#chap-Red_Hat_Enterprise_Linux-7.6_Release_Notes-Deprecated_Functionality

La nouvelle tombe quelques jours après qu'IBM se soit acheté ce beau chapeau rouge, un hasard? Je ne crois pas !

  • # Eh ben non...

    Posté par . Évalué à 10.

    … KDE ne meurt pas. Redhat peut bien faire ce qu'il veut. KDE is alive… and kicking !

    • [^] # Re: Eh ben non...

      Posté par (page perso) . Évalué à -3. Dernière modification le 05/11/18 à 08:55.

      Exact, ils ont fait pareil avec btrfs. En fait, tout ce qu'ils n'aiment pas ils le considèrent obsolète et répandent de la mésinformations.

      vanilla, ma distribution radicalement différente : http://projects.malikania.fr/vanilla

      • [^] # Re: Eh ben non...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        En fait, tout ce qu'ils n'aiment pas ils le considèrent obsolète et répandent de la mésinformations.

        Où est-ce qu'ils disent que KDE est obsolète et qu'ils dénigrent le projet ?
        Les notes de version à ce sujet sont neutres, ils disent juste que le projet n'est plus pris en charge par le support de Red Hat.

        deprecated ne signifie pas obsolète et n'a rien d'insultant.

        • [^] # Re: Eh ben non...

          Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 05/11/18 à 10:24.

          la phrase KDE has been deprecated peut être rapidement mal interprétée par des personnes qui survolent ce type d'informations.

          vanilla, ma distribution radicalement différente : http://projects.malikania.fr/vanilla

          • [^] # Re: Eh ben non...

            Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 05/11/18 à 10:55.

            Les gens qui survolent interprètent tout mal donc bon tu peux le tourner comme tu veux quand redhat parle de leurs distros, ça ne concerne qu'eux.

          • [^] # Re: Eh ben non...

            Posté par . Évalué à 7.

            Faut arrêter à un moment. Ils utilisent la même terminologie pour ansible alors que c'est a eux. Tu peux trouver la tournure pas terrible, mais leur prêter de mauvaises intentions c'est un peu fort (à moins qu'ils FUD leurs propres projets ?).

        • [^] # Re: Eh ben non...

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Deprecated signifie justement « obsolète » d'après Google, Reverso et Linguee, au mieux dénigré selon Collins ou WordReference. Dur d'y voir quelque chose de très positif ;)

          • [^] # Re: Eh ben non...

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Et ça tombe bien, la présence de KDE dans RH en tant qu'environnement pris en charge officiellement par RH est obsolète. Désolé les bichons, c'est pas très inclusive gender fluid, plaignez-vous sur twitter de cette formulation DE-splaining avec les autres fragiles si vous voulez, mais RH c'est pas votre tatie non plus, faut s'y faire. Vous arriverez à gérer le poids des mots sans le choc des photos ? Vous trouverez bien votre bonheur parmi les 872 distributions monopersonelles sur Distrowatch.

  • # Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Red-Hat (IBM) développe des logiciels et réalise une distribution (pro) qu'elle maintient des années. Il est normal et des plus logiques qu'elle ne supporte pas 50 bureaux.

    Pour la diversité tant des logiciels que des architectures, vaut mieux se tourner vers une distribution communautaire dont l'objectif n'est pas de développer du nouveau code ou d'étendre des logiciels mais d'en faire un tout cohérent qui fonctionne sur un maximum de plateforme. C'est exactement ce que tente de faire Debian et d'autres…

    À chacun son rôle ;-)

    • [^] # Re: Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 03/11/18 à 17:02.

      vaut mieux se tourner vers une distribution communautaire dont l'objectif n'est pas de développer du nouveau code ou d'étendre des logiciels mais d'en faire un tout cohérent qui fonctionne sur un maximum de plateforme.

      Un bel appeau à troll anti-systemd :-)

      • [^] # Re: Debian

        Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 03/11/18 à 17:19.

        @kerro: Es-tu en mode moutonné ou as-tu encore ton libre arbitre?

        • [^] # Re: Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          techniquement les être humains n'ont pas plus de libre arbitre que les moutons (non aucun rapport avec l'iphone)

      • [^] # Re: Debian

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Après le point Godwin, proposons l'instauration d'un point Poettering ?

        http://gregr.fr

  • # ni chaud ni froid

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Red Hat Enterprise est une distribution plutôt orientée serveur, alors l'environment graphique …
    En tout cas sur les miens, il n'y a ni gnome, ni kde, ni même X11, je réserve cela aux postes de travail (desktop, laptop).

    • [^] # Re: ni chaud ni froid

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour GNU/Linux en entreprise, l'usage n'est pas réservé uniquement aux serveurs, y a aussi des postes utilisateurs. Dans ce cadre là, Red Hat est un bon choix.

      Opera le fait depuis 10 ans.

      • [^] # Re: ni chaud ni froid

        Posté par . Évalué à 4.

        La vraie question, c'est combien parmi ces postes clients avaient KDE en desktop ? Un pouième ?

      • [^] # Re: ni chaud ni froid

        Posté par . Évalué à 2.

        il y a aussi l'usage client distant type VNC ou NX pour faire tourner des logiciels métiers ou accéder à des environnement sécurisés: tu ouvres une session distante à partir de ton poste windows mono-bureau… j'en ai un qui tourne en permanence, avec GNOME (et c'est toujours GNOME 2), mais j'ai des collègues qui sont accros à KDE, j'ai de la peine pour eux…

      • [^] # Re: ni chaud ni froid

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 04/11/18 à 08:51.

        Red Hat Enterprise, c'est un peu comme une debian stable : les logiciels ne sont vraiment pas de la dernière fraîcheur. Tout dépends des besoins des utilisateurs.
        A mon travail, ils veulent les mêmes versions de logiciel que ce qu'ils ont à la maison (souvent une ubuntu).

        • [^] # Re: ni chaud ni froid

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Tout à fait, tout dépend de l'environnement voulu. Si tu veux des postes durcis, Red Hat est une bonne solution. Surtout pour les habilitations, qui demandent des postes basés sur ce qu'a monté l'ANSI.

          Opera le fait depuis 10 ans.

          • [^] # Re: ni chaud ni froid

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            J'ai un peu du mal à comprendre ta dernière phrase. Pour moi, une habilitation correspond à la possibilité d'une personne d'accéder à des informations classifiées. Je ne vois pas bien en quoi elle pourrait demander quoique ce soit, et encore moins un poste basé sur ce qu'a monté l'ANSI (American National Standards Institute).

            • [^] # Re: ni chaud ni froid

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pas que, car tu peux aussi avoir certains qui sont obligés d'utiliser des outils dans leur référentiel d'outil si il y en a un qui a été homologué (il y a plusieurs niveaux à l'intérieur et c'est sacrément galère et surtout cher s'y être mais bon).

              Les très vitaux pour la nations sont ainsi obligés sur certains secteurs de ne prendre que dans ce catalogue (pas sur le poste bureautique de la secrétaire, mais côté serveur/infra là c'est carrément plus restrictif).

              • [^] # Re: ni chaud ni froid

                Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 06/11/18 à 19:06.

                Je ne comprends toujours pas le message précédent.
                Les habilitations sont pour les personnes.
                Les systèmes d'informations, eux, seront classifiés, comme les informations elles-mêmes. Quant aux logiciels et matériels, ils ne sont ni habilités, ni classifiés (je parle de logiciels publics, là) mais éventuellement qualifiés par l'ANSSI. Je ne vois pas trop non plus à quoi correspondent les « postes basés sur ce qu'a monté l'ANS[S]I ». L'ANSSI propose bien CLIP (basée sur Gentoo), mais ça n'a rien d'obligatoire.

  • # L'avis de J. Riddell

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 03/11/18 à 19:03.

    C'est ici : https://jriddell.org/2018/11/02/red-hat-and-kde/

    Petit extrait : «The real surprise here is that RHEL supported KDE all»

    • [^] # Re: L'avis de J. Riddell

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 04/11/18 à 11:18.

      Je trouve juste son commentaire comme quoi c’est une diversion du rachat un peu bizarre. C’est juste que la version 7.6 est sortie à cette date-là (et j’imagine que ça ne fait pas une semaine qu’ils ont planifié la sortie).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # s/KDE/KDE4/ is dying

    Posté par . Évalué à 2.

    Permet moi de corriger.

    • [^] # Re: s/KDE/KDE4/ is dying

      Posté par . Évalué à 8.

      Pour celui qui a moinsse, je vais faire une explication de texte:

      le KDE qui etait "fournit" par RHEL etait KDE4 qui est comment dire… legerement mort depuis deja bien longtemps?

  • # Une raison de plus pour moi

    Posté par (page perso) . Évalué à -6.

    Pour ne pas passer sur Redhat (et dérivées) — au cas où j'aurais pu avoir un doute. Pas grave, KDE Neon est basé sur Ubuntu LTS.

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Une raison de plus pour moi

      Posté par . Évalué à 9.

      Bof.

      J'ai utilisé la KDE Neon pensant que j'aurais ce qu'il y'aurait de mieux vu que c'est censé être maintenu par l'upstream KDE. Ben en fait non j'avais pas mal de bugs.

      Moi je suis retourné voir du côté de gnome 3 mais parrallèlement à ça j'ai des collègues qui utilisent https://spins.fedoraproject.org/en/kde/ et en sont bien plus satisfaits. Comme quoi.

      • [^] # Re: Une raison de plus pour moi

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Moi pour le moment je suis sous Kubuntu sur mes machines perso (une gamine sous KDE neon, pour son usage ça tourne — par contre il faut faire attention, il y a différentes versions pour différents usages… plus ou moins stable, dev vs user). Au boulot c'est ubuntu + les packages KDE, c'est clairement moins bien intégré que Kubuntu.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.