Journal Comment se faire voler 230 euros par sa banque.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
16
déc.
2005
Le 30 novembre 2005, je téléphone à ma banque pour faire envoyer mon dernier chéquier à mon domicile, par la poste. Selon leur demande, je leur envoi une confirmation signée par fax.

Aujourd'hui, je lis sur mes relevés:

15/12/2005 FRAIS DE REJET -143,83 EUR
10/12/2005 FACT.INCIDENTS FO -88,00 EUR
10/12/2005 FRAIS SERVICE ENV -2,00 EUR
10/12/2005 FRAIS POSTAUX ENV -3,72 EUR
09/12/2005 FRAIS LETTRE INFO -12,50 EUR

si tout ça c'est du à l'envoi de mon chéquier, dont le paiment (de l'envoi) a été refusé parce que je suis à découvert ... le problème étant que pour rentrer l'argent qu'on me doit, faut que j'envoi un RIB qui est dans un chéquier (l'organisme payeure refuse les RIBs imprimés sur le net, et même ceux édités par mon agence; il faut un RIB de chéquier.)

Encore, 2 ou 3 euros pour payer l'envoi d'un colis recommandé, c'est cher, mais justifiable; mais la, on atteint quand même 237.55 euros pour un envoi postal ...

Maintenant, je sais qui je vais appeler demain à mon réveil.
  • # pipo

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    (l'organisme payeure refuse les RIBs imprimés sur le net, et même ceux édités par mon agence; il faut un RIB de chéquier.)

    Ils se foute de toi.
    • [^] # Re: pipo

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      C'est un vieux principe de la bureaucratie que d'exiger tout et n'importe quoi pour décourager le public.

      C'est le principe même du formulaire (papier) dont 90% des informations demandées figurent déjà dans les bases de données de l'organisme qui te les demande.

      Je me vois bien dans Alapage resaisir à chaque fois mes coordonnées... mais souvenez-vous de la phrase de Gilbert Melki dans La vérité si je mens répondant à son 'cousin' concernant son anglais déplorable : "Moi je vends pas j'achète, et je peux te dire que dans ce cas-là tout le monde comprend !". Il aurait pu dicter son RIB sur un portable à friture depuis une boite de nuit à ses vendeurs ricains !

      En l'occurrence, t'achètes pas, tu demandes un versement de prestation, alors...
    • [^] # Re: pipo

      Posté par . Évalué à 4.

      clair, le rib tu peux l'ecrire sur du pq si tu veux, c'est qu'un numero de compte, hein...

      T'es d'ailleur meme pas oblige de l'ecrire (mais faut avoir une bonne memoire :-P)
      • [^] # Re: pipo

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        L'organisme payeur etant assimilé à l'état, je ne veux meme pas essayer de jouer à ca.
        • [^] # Re: pipo

          Posté par . Évalué à 10.

          Ben t'a qu'a leur envoyer une vache en bois :-P

          ~~~~> []
        • [^] # Re: pipo

          Posté par . Évalué à 1.

          Raison de plus pour « jouer à ça ».
    • [^] # Re: pipo

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ouai, cette histoire de "RIB de chéquier" me semble abracadabrantesque ! Jamais entendu cela, surtout qu'un rib, ce n'est qu'une suite de numéros, je ne vois pas ce que cela change qu'il provienne d'un chéquier, d'une impression web, de ton agence ou va savoir quoi...

      La seule chose qui pourrait les intéresser, c'est que cela montre que tu as un chéquier... la belle affaire !

      J'ai vraiment l'impression que certaines administrations/organismes s'alimentent de toutes ces paperasseries et formalités ! Ils doivent prendre leur pied à empapaouter tous ces indélicats qui osent leur demander de faire ce pour quoi ils sont là !
      • [^] # Re: pipo

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Bah écoute, j'ai téléphoné a l organisme pour demander si je pouvais filer d'autres RIBs, ils ont dit non. Alors je suis allé en agence une fois, et le guichet m'a confirmé que d'autres clients avaient essayé d'utiliser les RIBs imprimés a la maison, et même ceux imprimés par l'agence (au guichet ou au guichet automatique), et tout a été refusé.

        il faut le RIB du chequier.

        Mais effectivement, quand je bossais dans une boutique Bouygue a vendre du telephone, on acceptais n'importequoi ... meme les cheques rayés (ou il n y a meme pas l IBAN complet) - je crois meme avoir passé une fois un dossier ou le client conaissait son IBAN par coeur, et ou on l a juste ecrit sur papier libre (mais c etait y a longtemps).
        • [^] # Re: pipo

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Bon, j'y tiens plus : J'veux des nom! c'est quoi cette administration qui est aussi chiante que ca si ce n'est pas indiscret?
        • [^] # Re: pipo

          Posté par . Évalué à 2.

          Est-il obligatoire d'avoir un carnet de chèque ?
          À mon avis, non, donc je ne comprends pas cette histoire.
          • [^] # Re: pipo

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Est-il obligatoire d'avoir un carnet de chèque ?


            Non (les banques font meme tout pour que l'on en est plus)

            En revanche, être titulaire d'un compte est une obligation dans certain cas (notamment pour percevoir un salaire au delà d'une somme assez peu élevée genre 1200 ¤).

            De meme, certains paiement (au delà d'une certaine somme, genre 7500 ¤ je crois), doit etre réalisé avec un chèque ou une carte bancaire (tu ne peux pas payer en espèce)
            • [^] # Re: pipo

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              De meme, certains paiement (au delà d'une certaine somme, genre 7500 ¤ je crois), doit etre réalisé avec un chèque ou une carte bancaire (tu ne peux pas payer en espèce)
              Attention, à ne pas confondre avec le chèque de banque
              Le chèque de banque est un chèque spécial fait par la banque qui s'assure que le client a bien l'argent dans son compte avant de faire elle même le chèque.
              C'est surtout demandé lors d'un achat d'une maison, il faut aller à la banque pour le faire (faire) ...
              Et la somme que peut sortir une carte bleue semble être limitée (semble parce que j'en ai entendu parler et qu'en vérité, je n'en sais rien ...)
              • [^] # Re: pipo

                Posté par . Évalué à 2.

                Je crois me souvenir que lors d'un changement temporaire du plafond d'une carte bleue visa, le montant maximal était de 99000 (mais je sais plus si c'était encore en F ou déjà en ¤). À vérifier dans le contrat CB...

                Sinon, il est _interdit_ à un particulier de faire un paiement en liquide de plus de 3000 ¤ (c'était 20000 F) et pour un professionel c'est moins : 750 ¤ (compta oblige). Si tu ne nous crois pas, demande au fisc :

                http://www.finances.gouv.fr/DGCCRF/04_dossiers/consommation/(...)

                Le chèque de banque peut très bien être demandé pour un montant très inférieur.
                • [^] # Re: pipo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  cas critique:
                  un etranger arrive chez Surcouffe, et veut acheter un ordi portable a 10,000 euros. Sa carte de paiment etrangere bizarre est refusée en caisse, mais il a du liquide sur lui.

                  Surcouffe va etre obligé de refuser la transaction en liquide ?

                  Il est bien connu que les cheques etrangers sont tres difficiles a faire accepter en France.

                  Sinon, sa banque bien qu'etrangere n est pas trop trop préhistorique, et il a pour son compte un BIC/IBAN; cela peut-il l'aide a faire ses emplettes en magasin ?
                  • [^] # Re: pipo

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    un etranger arrive chez Surcouffe, et veut acheter un ordi portable a 10,000 euros. Sa carte de paiment etrangere bizarre est refusée en caisse, mais il a du liquide sur lui.
                    Surcouffe va etre obligé de refuser la transaction en liquide ?


                    Le risque est faible mais il existe : celui d'avoir une poursuites pour blanchiement ...

                    (sinon le plus simple c'est de diviser les achats en plusieurs...)

                    Il est bien connu que les cheques etrangers sont tres difficiles a faire accepter en France.


                    C'est nouveau ?
                    C'est juste cher (il y a des frais) et long. Mais pas plus difficile que n'importe quel cheque. Les banques mettent juste beaucoup de mauvaise foi.

                    Sinon, sa banque bien qu'etrangere n est pas trop trop préhistorique, et il a pour son compte un BIC/IBAN; cela peut-il l'aide a faire ses emplettes en magasin ?


                    Oui, un virement peut etre suffisant.
                    • [^] # Re: pipo

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      et veut acheter un ordi portable a 10,000 euros.

                      (sinon le plus simple c'est de diviser les achats en plusieurs...)

                      - Bonjours monsieur, alors aujourd'hui, je vais prendre l'écran du portable, et le touchpad. Demain, je repasserai pour le touchpad et le lecteur disquette. Ma femme passera le mois prochain pour le reste.
                      - C'est pour offrire ? je vous l'emballe ?

                      ^^

                      ~~~~~~> []
              • [^] # Re: pipo

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Non, je ne confond pas avec le chèque de banque.

                Le paiement par autre moyen de paiement que les espèces, par un chèque par exemple (mais également par virement, chèque de banque, carte bancaire...), est obligatoire au delà d'un certain seuil. Le but est la lutte contre le blanchiment d'argent.

                Quelques références :

                http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2402.xhtml?(...)
                voir également le code monétaire et financier sur legifrance
      • [^] # Re: pipo

        Posté par . Évalué à 5.

        c'est ridicule. Surtout que le rib contient une clé qui permet de vérifier que le numéro donné n'est pas bidon (et puis vu que c'est toi qui demande l'argent, tu ne vas sans doute pas donner l'importe quoi).

        De toute façon c'est la bureaucratie dans toute sa splendeur laideur

        Les frais de banque me semblent également bien abusés, surtout que les frais ils voient pour quoi c'est (envoi de chéquier), et il leur suffit juste d'autoriser ou pas un découvert supplémentaire.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: pipo

          Posté par . Évalué à 1.

          euh et comment font-il pour reconnaitre que ton rib vient de ton chequier et pas de ton relevé de compte par exemple ?
          • [^] # Re: pipo

            Posté par . Évalué à 5.

            Quelle importance ? Un RIB, c'est comme les coordonnées postales ou un email : c'est une adresse bancaire, rien d'autre.

            A l'égal d'un chèque qui peut être rédigé sur du papier libre, le format d'édition du RIB n'a aucune espèce de valeur, c'est l'information elle-même du RIB qui est importante.
  • # j'ai mal...

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    La prochaine vas y pantalon baissé, tu gagneras du temps.

    Born to Kill EndUser !

  • # Moins t'es riche, plus tu payes!

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Que veux-tu ... il faut se défaire l'image du banquier de nos aïeux...
    Les banques n'ont pas une activité philantropique!
    Aujourd'hui, il ne faut pas parler de conseillé, la personne ne fasse de toi ne cherche qu'à faire du profit! Vendre du crédit à la conso ou faire de l'agiot!
    Je ne serais pas étonné que cela soit volontaire, les p'tits commerciaux particulier cherchant à faire péter les objectifs (surtout en fin d'année)!

    J'ai des exemples bien pire que ton cas qui ont valu "des interdits banquaires", avec des agiots aux sommes astronomiques!

    Ne jamais faire confiance à ce que dit un conseillé par oral!!! Toujours vérifier ... pas plus tard qu'il y a 1 mois, on m'a proposé une assurance vie soit disant garantie ... je vérifie, tiens ce n'est pas garantie etc."
    Ne cherchez pas, toutes les banques sont pareils .... si vous être crésus ou de sa famille, alors ca change mais sinon, gare à vous!
    • [^] # Re: Moins t'es riche, plus tu payes!

      Posté par . Évalué à 5.

      A quand la banque en ligne ayant comme devise "Don't do evil things !"

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Moins t'es riche, plus tu payes!

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Mais c est ce que je fais; toutes les semaines je matte mes comptes en ligne, je verifie que tel versement a été fait, qu on m a pas pris d agios apres une authorisation de decouvers orale ...

      mais la, 237 euros pour ne pas envoyer une lettre par la poste ... par contre, ce seront les premiers a envoyer une lettre pour m avertire de mon prochain interdit bancaire ...
      • [^] # Re: Moins t'es riche, plus tu payes!

        Posté par . Évalué à 1.

        Normalement tout ce qui t'es facturé figure dans la feuille de tarifs que la banque te fournit chaque année. Tu devrais commencer par vérifier à quoi ça correspond (dans leur jargon, c.à.d qu'il faut lire ton contrat de compte, parce que pour toi ça correspond à une perte sèche...), tu seras mieux armé pour discuter avec eux.
  • # C'est quoi comme banque.

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'aimerais bien connaitre le nom de la banque et de l'agence. Il faut balancer à la face du monde, c'est le seul moyen aujourd'hui qu'il nous reste pour nous défendre.

    Si tu a peur des représailles, passe le moi en privé, je le recopierais sur un de mes messages.
    • [^] # Re: C'est quoi comme banque.

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ca ne sert à rien de balancer... il faudrait que les problèmes soient inhérents à la banque, mais c'est souvent lié à la politique l'agence, voir au comportement d'un conseillé!
      • [^] # Re: C'est quoi comme banque.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ok, dans ce cas, il faut donner le nom de l'agence ET du conseiller.

        Si on part de ce point de vue, le journalisme ne sert à rien, ce ne sont pas les US qui torturent mais bien le soldat tartempion, ce n'est pas DSK qui pompe la mnef, mais l'employé tarmuche qui a donné.

        BIEN sur que OUI, il faut balancer, c'est CA la force du net, que chacun puisse montrer à la face du monde, ce que font les gens qu'il connait.

        Si c'est inhérent à l'agence, et bien la banque se fera un plaisir de REMBOURSER et expliquer à ce conseiller que ce n'est pas bien.
        • [^] # Re: C'est quoi comme banque.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je ne voulais pas balancer parce que je n etais pas sur de moi a 100%; en l'occurence, c'est moi qui ai mal lu mes relevés.

          Si j'avais balancé des noms, cela aurait sali la reputation d un etablissement sans raison valable, a cause de ma mauvaise comprehension des faits.

          Les commentaires de cette m'auront quand meme appris des details interessant sur le system bancaire francais.
  • # Menaces

    Posté par . Évalué à 3.


    Maintenant, je sais qui je vais appeler demain à mon réveil.


    Ton banquier et le menacer de changer de cremerie si il ne te rembourse pas les sommes indûment percues. C'est assez dissuasif en général.

    Y 2 type de clients que les banquiers chouchoutent:

    - Ceux qui sont à découvert car ils payent des agios qui sont plus rémunérateurs et moins risqués que les placements.

    Et ceux qui ont plein de fric sur leur compte courant car ils peuvent faire travailler cet argent et alors qu'on paye les frais de compte pour qu'ils jouent avec notre argent.
    • [^] # Re: Menaces

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bof, il sait déjà que j'ai des comptes dans deux banques, qu'il ne vaut pas mieux que l'autre, et que j'ai des problemes partout.

      - l un interdit les transferts vers les autres banques via le site web
      - m a refuse un contract de pret ordinaire ("Nous ne proposons pas ce service parmis nos offres" - mon père a pu le négocier pour moi en 15mn dans une autre agence)

      - l autre ne cesse de me faire des prelevements a tout va
      - la carte de credit ne permet meme pas de telephoner depuis l etranger

      - "Monsieur nous préférons la société Visa car elle engendre des frais moindres, et a une fiscalité plus interessante, et est en générale bien moins compliquée"
      - n empeche qu avec votre *** de Visa, je peux pas téléphoner depuis les cabines publiques en UK; au moins, avec une bonne Eurocarde de la concurrence, je PEUX telephoner a mon assurance/famaille/garage quand j ai une panne de voiture

      Avec FT en France, c est mois grave; une cabine sur deux accepte les Visa, tandis que l eurocard marche partout.

      J'accepte de payer 'un peu d'agios' quand je suis a decouvert (mais bon, plus de 15% ca commence a faire), mais de la a se prendre 230 euros de commission a cause d un refus de prelever EN INTERNE 5 euros pour envoyer une lettre ... meme une commission pour un cheque a decouvers coute moins cher.
    • [^] # Re: Menaces

      Posté par . Évalué à 4.

      Ton banquier et le menacer de changer de cremerie si il ne te rembourse pas les sommes indûment percues. C'est assez dissuasif en général.

      Waouh. Un client dans le rouge qui menace de partir. Ouh, la, la qu'est-ce qu'il va avoir peur...
      En plus avant de partir il faudra commencer régler ses dettes.
      • [^] # Re: Menaces

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'ai connu quelques exceptions, mais la oui, en l'occurence, je suis pas en position de faire ca.

        Genre une fois un mec qui gagne 20kf par mois se prend une comm sur un decouvers de 200 ou 300 euros, parce qu il avait mis trop tot dans le mois la partie inutilisée de sa paye sur une epargne ou il devait trainer dans le million, et une facture de fin de mois l a mis dans le rouge.
  • # Recours

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je ne sais pas quelle est ta banque mais toutes les banques (ou presque) possèdent un médiateur. Tu peux toujours le saisir et demander un remboursement.

    Sinon, une éventuelle action en justice, fondée sur l'abus de droit, pourrait etre envisageable ... (mais j'y crois pas trop)
    • [^] # Re: Recours

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je ne sais pas quelle est ta banque

      et d'ailleurs, ce serait interressant de savoir le nom de cette banque.

      Axel
    • [^] # Re: Recours

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Toutes les banque ne possedent pas de médiateur.

      Mais la démarche à suivre est extremment simple, il ne faut pas croire que le justice est contre les gens ou que c'est compliqué.

      Tu as 2 recours :

      Contre l'organisme payeur, au tribunal administratif je pense (à voir selon l'organisme), pour qu'ils payent les frais que tu as engagé, mais ça risque d'être un peu compliqué de prouver qu'ils ont demandé un RIB de chéquier, alors que c'est visiblement illégale, ne serait-ce que pour les personnes interdites bancaires.

      Contre ta banque, ils auraient dû refuser l'execution de l'acte, c'est quand même les mieux placés pour connaitre ta situation bancaire exacte, et ils ont un devoir de conseil.

      Pour ces 2 recours c'est très simple, tu doit leur envoyer un courrier recommandé en leur demandant un reglement du litige à l'amiable. Si rien ne se passe tu saisi le tribunal copmpétent (administratif ou d'instance), c'est juste une feuille à remplir et tu n'as pas besoin d'avocat. Déjà à cette étape l'organisme que tu attaque commence à se bouger le cul. Mais si rien ne se passe tu es convoqué devant un juge qui parle la même langue que toi et qui es très sensé en général, il essaye de comprendre la situation, il y a de fortes chances que comme tout le monde ici il s'indigne de l'attitude de la banque et la condamne.

      J'ai déjà attaqué ma banque j'ai eu le remboursement du préjudice et 300 euros pour les frais de constitution de dossier, de déplacement... (art 700).

      Tu peux aussi sans doute te faire aider par une assistance juridique, un truc qu'on paye avec pleins de contrat d'assurance et qu'on utilise jamais.

      Finalement si tu pense que faire un journal sur linuxfr est le meilleur moyen de faire réparer ton préjudice c'est également ton droit ;-)
      • [^] # Re: Recours

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Toutes les banque ne possedent pas de médiateur.


        c'est bien ce que je dis :)


        tu saisi le tribunal copmpétent (administratif ou d'instance),


        Attention, dans certains cas c'est le juge de proximité qui est compétent (vu les sommes en jeu, c'est probablement le cas).
        • [^] # Re: Recours

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le juge de proximité officie au tribunal d'instance généralement.
          • [^] # Re: Recours

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            oui mais il ne faut pas confondre le lieu et la fonction... sans quoi tu risques de voir ta requete rejetée pour incompétence du juge.
            • [^] # Re: Recours

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui mais tu saisi le tribunal, pas le juge, enfin pas dans un cadre juridique en tout cas ;-)
      • [^] # Re: Recours

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En l occurence, je ne pense pas bon d attaquer ma banque alors que c est moi qui suis en faute: les 230 euros en question ne sont pas des frais internes relatif a l envoi de courrier, mais des frais de refus de paiment d une autre operation.
  • # re

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    La banque n'est pas ton ami mais un commercial.
    • [^] # Re: re

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      ?

      je ne mentionne pas les 2500 euros cumulés que divers 'amis' m'ont volé (cumule de 2005 uniquement), mais juste les 230 qu'un organisme bancaire prelève, abusivement a mon gout.

      Je pourrais gagner le SMIC ou 10ke/mois que ca changerais rien.

      Un 'ami', tu rentres chez lui, tu lui casse la figure, et basta. Une banque, c est different.
      • [^] # Re: re

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est pas des amis ceux qui t'ont volé, ou alors on a pas la meme définition du mot ami ...
      • [^] # Re: re

        Posté par . Évalué à 1.

        ouaip.
        un tour chez E.D, une teille de vodka pas cher, un chiffon, un briquet, tu t'en sort a 10 euros grand max et tu la joue remake de clichy sous bois novembre 2K5.
        • [^] # Re: re

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Oui, c'est moins chere de prendre 10¤ d'essence, tu feras plus de bouteilles...
          • [^] # Re: re

            Posté par . Évalué à 2.

            ouais, mais si t'es bronze et que tu portes la casquette de travers, t'as vu, le mec il te fait chier a la caisse tout ca, alors que la, un bon coctail molo, a l'ancienne frerot!!
            • [^] # Re: re

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              ba tu siphones une caisse... voila ca c'est un bon coctail molo, a l'ancienne!!!
  • # Un autre truc à verifier dans ce cas là

    Posté par . Évalué à 2.

    Certaines banques, pour que leur client arrive le plus rapidement possible en dessous du découvert autorisé, ce qui leur permet de facturer un maximum de frais, font passer les écritures au montant le plus élévé en premier, pour une même journée.
    Par exemple, pour un compte dont le decouvert autorisé est de 100 Euros et dont le solde est de -75 Euros, arrivent trois chèques : 15 Euros, 5 euros et 50 Euros, c'est le chèque de 50 Euros qui va passer en premier, de façon à passer sous le découvert autorisé et facturer une première fois des frais, puis le chèque de 15 Euros, avec à nouveau des frais puisqu'on est en dessous du découvert autorisé et enfin le chèque de 5 Euros. Vérifie qu'ils ne t'on pas fait ce coup là.
  • # Bon, ils ont du bagout.

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    si tout ça c'est du à l'envoi de mon chéquier, dont le paiment (de l'envoi) a été refusé parce que je suis à découvert

    ils ont tenté de m expliquer que les 88+150 euros ne sont PAS dus au probleme d envoi de chequier, mais a des rejets de paiments de fatures.

    J ai appris:
    - le 9/12, envoi d une notification d interdit bancaire (incluant interdit chequier et CB)
    - le 10/12 envoi d un chequier

    [...]

    Conclusion: ne jamais esperer de rentree d argent, meme si cet argent est espere de l etat.
    • [^] # Re: Bon, ils ont du bagout.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Vous noterez que le fait d etre interdit de chequier m'empeche de demander a ma banque d'editer un nouveau chequier, mais PAS de me délivrer ceux disponibles en agence si ils ont été édités avant mon interdit.

      Vous noterez aussi que mes cheques émis sont désormais bloqués: je ne suis pas debité du montant facturé, et le beneficiaire n'en touche rien, mais la banque preleve quand meme une commission de 143 euros ... je perds donc de l argent sans que beneficiaire du cheque ne touche le moindre centime.

      Humainement, cela m'amuse beaucoup.
      • [^] # Re: Bon, ils ont du bagout.

        Posté par . Évalué à 9.

        Il ya une douzaine d'année, alors que j'étais étudiant dans une école d'ingénieur de Paris, je devais travaillé pour me financer (logement, études, bouffe, transport), et ce ne fut pas aisé, loin de la. Mes revenus n'étaient pas très élevés ni très réguliers, mais en général, je n'étais jamais à découvert.

        Un jour, ou plutôt un mois, mon « salaire » a mis plus longtemps que de coutume à m'être versé. Oh, pas grand chose, quelques jours à peine, 1 semaine à tout casser. Le problème, c'est qu'entre-temps, factures aidant (loyer, EDF, etc.), mon compte venait de tomber à -3000 francs. J'ai alors reçu de nombreux courrier de La Poste, fort onéreux (65 francs par courrier), pour me signaler mon interdit de chéquier, puis interdit bancaire. Au passage, chacun de mes chèques qui se présentaient (en général d'un montant de moins de 20 francs, prix de mon repas chez Quick, c'était le prix du menu XL à l'époque) étaient refusés, et mon compte était débité d'une amende de 140 francs ! Deux jours après la mise en interdit, le virement arrivait sur mon compte, d'un montant de 7000 francs. Entretemps, du fait des amendes, mon compte était passé en dessous de 7000 francs de découvert. Début de la descente aux enfers.

        Je ne sais pas si vous avez un jour été interdit bancaire, mais c'est l'horreur : vous n'avez plus accès à rien ! Impossible de bouffer, impossible d'acheter ses titres de transport pour aller bosser, les amendes pleuvent mais les chèques sont refusés, etc.

        Bref, j'ai eu 47 chèques de refusé au total, et 47 fois 140 francs d'amendes directement prélevées sur mon compte. C'est à dire qu'au lieu d'encaisser un chèque de 20~30 francs, La Poste refusait le chèque, et prélevait une amende de 140 francs ! Ce n'est pas tout ! Les clients qui voyaient le chèque revenir demandait alors à La Poste de leur fournir une attestation de non paiement pour me pouvoir me poursuivre, et à chaque fois mon compte était prélevé de 65 francs de frais, et je recevais une lettre AR pour m'informer de la chose. Ce n'est pas encore fini ! Pour régulariser la situation, il fallait rembourser chaque chèque refusé et en apporter la preuve, mais également couvrir une amende fiscale (n'ayant là rien à voir avec La Poste, mais avec l'État) de 120 francs par chèque !

        Je résume donc rapidement (c'était valable en 1992, ça a partiellement changé depuis):

        - Un virement de 7000 francs tarde à arriver sur mon compte qui est à découvert depuis quinze jours, pour un montant de 3000 francs.
        - La banque me place en interdit bancaire avec de nombreux frais (t'as pas de fric mais c'est pas grave, on te prend ce que tu n'as pas), du coup, mon compte passe au delà de 7000 francs de découvert, et 2 jours après la banque crédite mon compte du virement de 7000 francs, trop tard... mon compte est « bloqué »
        - Les chèques d'un montant ridicule sont refusés et mon compte est prélevé de 140 francs par chèque refusé (encore une fois, t'as pas de fric, mais c'est pas grave...)
        - Les personnes qui se voient refusé le paiement des chèques demandent des attestations de non paiement, qui sont encore une fois débitées, aggravant encore plus ledécouvert. Malgré le virement de 7000 francs, mon compte est encore à presque 5000 francs de découvert !
        - Pour régulariser la situation, il faut non seulement rembourser tous les chèques impayés (normal, on va dire), mais également s'acquitter d'une amende de 120 francs par chèque, en timbres fiscaux !

        J'ai eu beaucoup de chance de m'en sortir rapidement, mais ça m'a coûté cher, et pas que financièrement : j'ai du arrêté immédiatement mon école d'ingénieur, et je suis parti bosser. D'abord à La Poste, ensuite en tant que commercial.

        De cette histoire, je retiens que les banques et l'État sont de gros connards hypocrites, et surtout, qu'ils n'en ont strictement rien à battre des problèmes du commun des citoyens. Ils vivent grassement dans leur sphère, déconnectés de la réalité, dans des conditions de vie princières.

        Combien de personnes n'ont pas le moral pour encaisser un tel choc ? Combien se sont suicidés pour de l'argent qu'on leur réclamait qu'ils n'avaient jamais dépensé ? J'ai eu la chance d'être célibataire, jeune, sans personne à charge, ce qui m'a permis de faire des choix drastiques rapidement, mais vous vous imaginez dans une telle situation avec des gosses à charge ? Vous les nourrissez comment les enfants ?

        Les choses ont un peu changé récemment, plaçant des montants forfaitaires par ci, des amendes max par là, etc. afin d'éviter les situations dramatiques que j'évoquais, et qui étaient la réalité de milliers de personnes, mais ce n'est pas encore la joie.

        Toujours est-il que je ne souhaite à personne de vivre l'enfer que j'ai vécu. Pour 3000 francs de découvert pendant à peine plus de 15 jours, la banque s'est auto-rincée de 9000 francs en amendes et frais divers sur mon compte (en plus des 3000 francs que j'ai remboursé), et l'État s'est ensuite rincé presque 6000 francs en timbres amende. Pour 3000 francs de découvert, j'ai du rembourser 3000 francs et payer 12000 francs d'amendes et frais. C'est dire... J'ai du rembourser 5 fois la somme que je devais pour un découvert de quelques jours à peine...
        • [^] # Re: Bon, ils ont du bagout.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je n'ai jamais beaucoup aimé les cheques, et je leur ai toujours préféré le liquie, ou la CB. Quand mon affaire sera finie, je pense pouvoire ne pas depasser les 500 a 800 euros de perte seche (en trucs forfaitaires de gestion des refus divers et frais postaux).

          Tout ce qui m'importe pour l'heure, c'est de garder a terme le droit d'usage d'au moins une CB pour les paiments en ligne.

          Un interdit bancaire qui m'empecherait juste de signer des cheques ne devrait pas me perturber outre mesure. Je dis pas pas du tout, mais pas trop
  • # Moralité

    Posté par . Évalué à -4.

    Comme quoi, tu aurais mieux fait de te bouger le cul et d'aller toi même à cette fichu agence !
    • [^] # Re: Moralité

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est stupide ce que tu dis: Parfois on n'a pas le choix.
  • # le découvert

    Posté par . Évalué à 5.

    Je comprends difficilement qu'on soit à découvert.
    Il n'est pas difficile d'être toujours en positif, et ça simplifie tellement la vie !
    Quand j'étais étudiant j'avais très peu d'argent (j'étais boursier et mes parents ne me donnaient rien, j'étais obligé de faire des petits boulots). Je n'ai jamais été à découvert. Il suffit de prévoir et de ne jamais s'engager sur la voie du découvert.
    • [^] # Re: le découvert

      Posté par . Évalué à -1.

      ben ouais, font chier ces pauvres, zont qu'a en acheter, de l'argent, ils nous emmerdent quoi.

      kenny!!! j'vais t'latter les couiiiiiiilles!!!

      et sinon, ca va cartman?
    • [^] # Re: le découvert

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      m'est d'avis que toi, c'est ton compte linuxfr qui va rapidement se trouver a découvert...
    • [^] # Re: le découvert

      Posté par . Évalué à 4.

      Il peut y avoir besoin d'investir, et là c'est loin d'être aussi évident que tu sembles en être persuadé. Sans compter que si on n'oubliait pas les promesses faites dès que le client sort du bureau-conseil, il n'y aurait pas vraiment de problème dans la démarche d'accepter le découvert.

      Plus, c'est économiquement plus rationnel d'être à zéro pile que d'être positif sur son compte courant (le positif doit aller sur le livret jeune et le compte épargne).
      (Mais bon, faut pas faire n'importe quoi non plus. Perso, depuis que je dois me taper la compta de mes droits de copie de musique DRM-isée, j'ai décidé de laisser tomber la compta financière et de faire en sorte de rester en positif.)
    • [^] # Re: le découvert

      Posté par . Évalué à 5.

      Je ne suis pas d'accord avec toi. Les gens qui n'ont pas les moyens sont beaucoup plus sujets à être à découvert que les autres.

      Je n'ai pas non plus été spécialement gâté par mes parents, et j'ai donc du travailler pour me financer (études, loisirs, loyer, bouffe, vêtement, la totale) au-dela du bac, et si je n'ai été à découvert qu'une seule fois dans toute ma vie, ce fut une véritable descente aux enfers.

      Quand tu n'as pas un matelas financier suffisant pour amortir des imprévus (paye qui ne tombe pas, réparation sur la voiture, etc.), tu te retrouves à découvert. Je ne vais pas répéter ici mon expérience, je t'invite juste à lire mon autre commentaire dans ce journal, où j'explique comment avec un découvert minime tu te retrouves en un rien de temps à devoir rembourser 5 fois la somme. Il y a de quoi pourrir ton budget à vie, et te transformer en personne vivant continuellement à découvert, ou presque, et cela malgré toi.
      • [^] # Re: le découvert

        Posté par . Évalué à 3.

        On a compris ton histoire, mais justement, ce qui était sous entendu dans le post de goeb, c'est qu'il faut surtout toujours vérifier l'état de son compte pour ne jamais être en découvert, car alors là, pour quelques jours, tu commences la descente aux enfers.

        De toute façon, on ne peut pas dépenser plus qu'on touche, donc au bout du compte (arf), il faut "s'arranger" pour ne pas dépasser la ligne jaune, sinon tu te fait pénaliser à mort, et t'aura finalement dépensé moins pour toi.

        Donc avant de faire son premier chèque sans provision, il faut être _vraiment_ conscient de ce qui nous attend derrière, et pas se dire "la banque laissera passer et j'aurai des agios ridicules".

        Perso je garde toujours une marge sur mon compte, au cas où (et pourtant je suis chômeur ex-smicard). Je suis peut-être con de pas dépenser cette marge pour pouvoir vivre un peu plus "normalement", mais bon, je préfère prévenir.
        • [^] # Re: le découvert

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu sais qu'il n'y a pas que des chèques qui viennent débiter ton compte, il y a aussi des « prélèvements », des imprévus, et autre. Si ta voiture est en panne et que c'est ton unique moyen pour aller travailler, hé bin tu fais le chèque au garagiste quand même. S'il est sympa, il acceptera de le présenter avec du retard, voire un paiement en plusieurs fois, mais ce n'est pas toujours possible.

          Pareil, si tu es malade et que tu as besoin d'être hospitalisé, ben tu payes. Et comme jusqu'à preuve du contraire tu es toujours obligé de subvenir des tes besoins alimentaires, et que se nourrir est payant dans notre société, ben tu payes encore, et tu te retrouves à découvert quand tu n'as pas les quelques centaines d'euros suffisantes pour amortir des imprévus sur ton compte.

          Sans compter qu'un petit salaire pourra difficilement faire fasse à un imprévu, car le salaire du mois suivant est en général déjà entièrement affecté à des dépenses incompressibles, contrairement à un gros salaire qui pourra toujours réduire des dépenses secondaires pour amortir le truc le mois suivant.

          Personnellement, pendant mes problèmes bancaires, j'ai mangé pendant 15 jours avec un billet de 50 francs qui me restait heureusement en poche, mais t'en as vite ras le cul de manger des pates sans rien, même pas de beurre.

          Sinon, mis à part cet « accident », je n'ai jamais eu le moindre problème bancaire, mon compte est toujours approvisionné, j'ai des économies qui m'ont permis de vivre sans ressources pendant plus d'1 an sans demander le RMI, et ensuite qui ont financé ma mise à mon compte (parce que là encore tu peux toujours te tâter pour avoir un quelconque support des banques et/ou de l'État).

          C'est toujours facile de se dire que les gens qui sont à découvert sont cons, ils auraient pu facilement l'éviter... Jusqu'au jour où ça t'arrive, pour une raison ou pour une autre (quand je bossais, La Poste a systématiquement renvoyé le virement de mon salaire à mon boîte pendant 3 mois, sans raison, si si, ils l'ont fait ! J'ai gueulé et ils ont arrêté leurs conneries, sans aucun mot d'excuse, mais je ne te raconte pas l'angoisse si je n'avais pas eu d'économies), et que tu te rends compte de la stupidité et l'inhumanité de l'administration et des banques.
          • [^] # Re: le découvert

            Posté par . Évalué à 3.

            Exact, et c'est à cause de ça que j'ai une "grosse" marge sur mon compte (enfin grosse pour mois, c'est-à-dire un mois d'allocation), même si desfois j'aimerai bien la dépenser. Donc je mène un train de vie de "super" pauvre, alors que je pourrai me permettre un train de vie pauvre tout court. Mais c'est vrai que j'ai personne à ma charge, et j'ai un peu de chance (copine, loyer hyper bas par exemple (bon y'a des rats dans l'immeuble en contrepartie - vive paris!)).

            Sinon, en cas de coup dur, vaut mieux demander à son entourage, il t'enfonce pas comme les banques (du moins si tu rembourses toujours).

            Concernant les administrations, j'ai perdu 3 mois d'allocs (ASSEDIC) pour des histoires de papiers, alors je connais, comme tout le monde d'ailleurs.
          • [^] # Re: le découvert

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            « La Poste a systématiquement renvoyé le virement de mon salaire à mon boîte pendant 3 mois, sans raison, si si, ils l'ont fait ! J'ai gueulé et ils ont arrêté leurs conneries, sans aucun mot d'excuse, mais je ne te raconte pas l'angoisse si je n'avais pas eu d'économies), et que tu te rends compte de la stupidité et l'inhumanité de l'administration et des banques. »

            La poste, c'est une banque de merde, et je pèse mes mots. Je pense que du fait qu'ils acceptent dans leur clientèle ceux qui sont refusés par toutes les autres banques joue pas mal sur le respect qu'ils ont de leurs clients.

            Je ne suis pas à la poste mais ma compagne y est. Et je trouve ça épatant, ces virements mal fait, ces virements en retard, cette impossibilité de suivre en direct l'état de son compte, l'impossibilité de faire un dépôt dans un GAB.

            C'est vraiment une non-banque. Et le plus fou, c'est que les services postaux deviennent de la bouse à cause de ça. Parce que maintenant, quand tu dois acheter 3 timbres (et que la machine automatique est comme d'hab en rade) ou chercher un colis (parce qu'un livreur qui ne sait pas dire bonjour préfère mettre dans ta boite au lettre des avis de passages sans sonner, avec une date et heure mensongère -- authentique, j'invente rien et ça m'est arrivé 3 fois cette année encore), t'attends 25 minutes devant des guichets parmi lesquels se trouvent des guichets « professionnels », histoire de bien dire aux citoyens français qui payent des impôts pour avoir un service postal qu'on les emmerde bien profond en donnant des privilèges aux clients du service bancaire. En bref, si tu va à la poste pour la _poste_, tu peux attendre, t'interesse personne.

            Mais après, bien entendu, on va nous raconter que la poste ne peut pas fonctionner comme service public parce que tout le monde passe par internet ou autres : tu m'étonnes, si acheter 3 timbres signifie bousiller une matinée à rien foutre, tout autre solution est préférable.

            Alors la Poste, c'est con, mais je crois qu'il n'y aura personne pour pleurer sa mort. Comme beaucoup de services public, c'est manifestement géré par des gens qui ont complètement oublié le sens du mot « service ».

            Sans être dans une banque fabuleuse, avec mon petit compte de base, j'ai tout sur internet, je peux faire des virements et tout le tralala quand je veux, je peux déposer des thunes dans un GAB, lorsque j'ai besoin d'un truc urgent, je peux contacter mon conseiller qui m'obtient ce que je veux dans des délais excellents, sans bordel de lettres à envoyer, recevoir etc etc...

            Alors bien sur, s'ils peuvent se faire du blé sur des découverts et autres, ils ne se privent pas. Mais au moins, il y a un service à coté...
  • # Pour le rib

    Posté par . Évalué à 4.

    demande un rib imprimé sur PAPIER A ENTETE de la banque.
    Discute rapidement avec ton banquier pour voir ce qu'il peut faire : meme si il est pas philantropique, les banquier se foute souvent pas mal des "petits" découverts et ne sont pas forcement alertes si un compte passe sous le rouge.
    Les frais etant automatique, tu peux demander un étalement , etc...
    bref -> va voir ton banquier.
    Et si l'organisme payeur te fais chier , tu peux aussi aller voir a mon avis la bdf pour que l'organisme se calme un peu sur les conditions d'acceptation d'un rib;)
    • [^] # Re: Pour le rib

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si son conseiller ne l'a pas vu venir : il n'a pas fait son boulot.

      Le résumé de cette histoire : c'est une agence de merde. Et ils continueront parce que personne ne sait ce qui s'est passé. Parce que les clients "normaux" (ceux qui n'ont pas de problème mais qui ne trouve pas cela normal) ne le savent pas.

      Parce que si c'était la même banque/agence que moi, lorsque mon "conseiller" m'apellerait, je lui ferait remarquer que je ne connaissais pas son goût immodéré pour la sodomie.
      • [^] # Re: Pour le rib

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'ai plutot des découvers moyens (500 a 800), et tres regulierement, et sans rentrée régulière. Je comprends tout à fait que mon conseiller en ait marre de faire des efforts avec moi depuis 2 ans, tandis que moi je n'en ai pas fait de visibles a ses yeux.

        Enfin, il a toujours été OK pour négocier un découvers sur 15j, hors la on est arrivé au 31e consécutif.
      • [^] # Re: Pour le rib

        Posté par . Évalué à 2.

        Si son conseiller ne l'a pas vu venir : il n'a pas fait son boulot.
        un conseiller pour combien de compte ?
        il est pas rare d'avoir un conseiller pour 1000 comptes .
        De la a dire qu'il fait mal son boulot parce que le conseiller n'as pas pu savoir qu'il allait dépenser sans avoir de rentrée il y a un pas que je ne franchirais pas.

        le reste du post n'a , a mes yeux aucun interet : les cout de rejet d'un cheques, d'opposition sont disponibles publiquement a ta banque .
        • [^] # Re: Pour le rib

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Non, tu te trompes.

          il y a une différence entre ce que les clients perçoivent [ce que tu penses être publiquement disponible (mais caché dans des sous alinéas de conditions générales de 30 pages)] et ce qui est.

          Par exemple, tout le monde parle d'agios de 18%, mais dans ce cas particulier, il y a 230 euros pour un découvert de 5 jours à cause d'un montant de 5 euros.

          Je suis entièrement d'accord de payer un service. Je suis entièrement ok pour que la banque fasse du bénéfice car ils fournissent un service à leurs clients, c'est la loi du marché. Parfois (et on peut le comprendre que traiter 'en masse' de nombreux dossiers laisse la place à des couacs -là c'en est un !) le système s'emballe, et il faut faire machine arrière.

          Le pire dans cette histoire, ce n'est pas tant les 230 euros, c'est au fil des messages, le discours du propriétaire du compte passe de 'je vais les appeler' à (je caricature) 'je suis une sous-merde c'est de ma faute de toute façon blablabla.

          Maintenant, il y a ton point de vue : les conditions sont disponibles pour tous, il n'avait qu'a faire attention blabla. Ok, ce n'est pas complètement faux dans l'absolue et se serait entièrement vrai si il était dans une banque entièrement informatisée, SANS personnels HUMAINS, et qui appliquerait les règles logiques des contrats signés. Mais comme dans les frais que lui coutent sa banque (tenus de compte, agios, services divers) il y a la part de rémunération de ce conseiller, cette personne DOIT faire son travail de CONSEIL pour lequel il est REMUNERE.

          Effectivement, nous sommes dans un monde de merde, ou il est plus facile de prendre 230 euros à un mec qui se culpabilise afin de pouvoir accorder un credit à un taux défiant toute concurrence aux potes du responsable ou aux gros comptes.

          D'ailleurs, peut être que les frais qui lui ont été facturés ne sont PAS prévues par la convention de compte qui a été signée à l'ouverture de ce compte, car il est de notoriété publique que les banques abusent de conditions générales mouvantes avec le temps, en contradiction avec la législation sur les dates d'effets des contrats.

          Mais je trouve dommage de ne pas connaitre l'agence et la banque. Le coût des frais de rejets me semblent exhorbitant 1000 balles, est-ce que vous vous rendez compte ce que cela représent par rapport à un smic ?

          Banque de voleur.
          • [^] # Re: Pour le rib

            Posté par . Évalué à 2.

            Maintenant, il y a ton point de vue : les conditions sont disponibles pour tous, il n'avait qu'a faire attention blabla.
            Oh non ce n'est pas mon point de vue.
            Simplement je vois aussi un peu l'autre coté du décor , et les banquiers ne peuvent physiquement pas surveiller tous les comptes .
            Quand dans une agence tu as 10 000 comptes de particuliers, tu comprend que si l'un passe sous le rouge, alors le banquier est pas forcément avertis.
            ensuite mon point de vue est : "qu'il aille voir son banquier".
            Seul le banquier peut faire quelquechose pour son compte, si le banquier le veux il peut meme supprimer les frais ! Mais pour ca il faut qu'il aille voir son banquier. Le banquier, encore une fois, ne connait pas les circonstances de chaque compte.

            J'ai déja entendu parler de comptes qu'ils ont "laissé planter" (cad que la personne a un découvert , on clos le compte sans chercher a recouvrir les sommes) parce que la personne avait des soucis , et que le banquier ne cherchait pas vraiment a faire de l'argent dessus.(de tete la personne avait été réglo depuis plus de 20ans donc ca aide ;))

            cette personne DOIT faire son travail de CONSEIL pour lequel il est REMUNERE.
            tout a fait d'accord, mais encore faut t'il lui demander conseil ...


            Pour le cout de rejet du cheque : je viens de regarder sur le dépliant pour la sg :
            opposition d'un cheque/chequier : 13¤
            forfait de rejet d'un chèque sans provision (frais de dossier, frais par cheque, frais de lettre di'njonction, gestion du compte pendant la période d'interdiction, délivrance d'un certificat de non paiement, régularisation par blocage de provision, frais de mainlevée de l'interdiction bancaire)
            -pour un cheque de moins de 50 euros : 30 ¤
            -pour un cheque de plus de 50 euros : 70 ¤

            donc effectivement ca semble etre cher et la personne peut faire jouer qu'il auraient tres bien pu le mettre a découvert et accepter le cheque.
            • [^] # Re: Pour le rib

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              tout a fait d'accord, mais encore faut t'il lui demander conseil ...

              c'est parce que j ai deja dis quatre fois plus haut que je ne m étais pas bougé, que je refuse de salire la reputation de ma banque.

              -pour un cheque de plus de 50 euros : 70 ¤

              intéressant ...

              j'imagine que ce tarif varie peu d'une banque à l'autre, mais lors du
              15/12/2005 FRAIS DE REJET -143,83 EUR
              le compte était déja en interdit depuis le 14 (mais ca je ne l'apprendrai que le 17 du mois, via une lettre envoyee le 9) ... tandis que tu annonce ce tarfi juste pour un cheque sans provisions.
              Est-ce que le fait d'etre un interdit peut justifier de rehausser de ~70 a 140 ?
              • [^] # Re: Pour le rib

                Posté par . Évalué à 2.

                j'ai demandé à un banquier de ma connaissance.
                D'habitude non (mais bon il dis que c'est vraiment n'importe quoi dans ce domaine, chaque banque fait ce qu'elle veut ...)
                Peut etre qu'il y a eu deux rejets ?
          • [^] # Re: Pour le rib

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est la premiere fois qu'un de mes journaux dépasse les 5 réponses ... je ne pensais pas avoir trouvé un titre si accrocheur.

            le discours du propriétaire du compte passe de 'je vais les appeler' à (je caricature) 'je suis une sous-merde c'est de ma faute de toute façon blablabla.

            Le journal lui meme était soumis à condition. Je ne pensais pas que les moules de Noel seraient si locaces.

            Le coût des frais de rejets me semblent exhorbitant

            Non, apres qu'il m'ait expliqué ce qui avait été rejeté, les frais prélévés correspondent tout a fait aux CGdV. Le probleme, comme partout, c'est la communication. Moi je vois mes relevés sur le net, tandis que la poste a mis plus de 5j ouvrables pour acheminer la lettre explicative détaillant le probleme, lettre qui aurait du arriver sous 48h (ouvrables).

            Chronologiquement, mon conseiller a du me dire par téléphone ce qu'il pensait m'avoir ecrit, et j'ai recu la lettre 2j apres lui avoir telephoné.

            Par le passé, il s'est toujours montré très humain, accordant des découvers de 1000 euros pour 3 semaines quand je l'appelais. La, j'ai fait le mort pendant plus de 40j, alors que je savais que j'etais rouge.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.