• # Environnement de benchmark

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Quelques questions suite à la lecture de cet article (et de son prédécesseur) :

    • si je comprends bien, l'environnement de test est une machine virtuelle sur un serveur : est-ce que celui-ci servait d'autres machines virtuelles pendant ce temps ? Est-ce qu'elles avaient une activité conséquente ?
    • pourquoi installer VirtualBox sur un Windows Server 2016 alors que celui-ci intègre Hyper-V ? Est-ce que les extensions VirtualBox étaient installées sur la machine virtuelle ?
    • quelles sont les caractéristiques de la machine virtuelle ? Combien de processeurs virtuels ? Quelle quantité de mémoire vive ?
    • Les bases de données sont-elles sur une partition séparée ?
    • Le disque dur de la machine hôte contenant la machine virtuelle est-il rotatif ou en mémoire flash (SSD) ?
    • il me semble exister plusieurs outils de benchmark, je pense en particulier à Sysbench, mais je suppose qu'il y en a d'autres pour MySQL, pourquoi ne pas en utiliser un ?
    • [^] # Re: Environnement de benchmark

      Posté par . Évalué à -2.

      Je suis d'accord avec toutes tes remarques, mais :

      pourquoi installer VirtualBox sur un Windows Server 2016 alors que celui-ci intègre Hyper-V ?

      Réponse : sous Windows VBox utilise Hyper-v, sous linux il utilise kvm.

      • [^] # Re: Environnement de benchmark

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Non, pas du tout.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Environnement de benchmark

          Posté par . Évalué à 0.

          Non, pas du tout.

          Doc

          • [^] # Re: Environnement de benchmark

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Ta doc dit juste qu'ils simulent (de façon limitée) une interface KVM our Hyper-V en fonction de l'OS mais pas du tout que VirtualBox utilise ces technologies.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Environnement de benchmark

            Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 12/04/18 à 19:57.

            Qu'on me corrige si je me trompe, mais si j'ai bien compris la documentation, VirtualBox :

            • fait plus ou moins croire aux invités Windows que c'est un Hyper-V, pour utiliser certains pilotes paravirtuels ;
            • dans la même optique, la même chose se fait pour les invités GNU/Linux, mais avec KVM ;
            • annonce la présence d'une virtualisation aux invités macOS.

            Et ce, quelque soit l'hôte sur lequel fonctionne VirtualBox.

            Donc, VirtualBox utilise toujours sa propre technologie de virtualisation, ce qui, toujours si j'ai bien compris, rend ma remarque toujours valable. Je tiens à préciser que je n'ai rien contre VirtualBox, que j'utilise régulièrement (et sur un hôte GNU/Linux, qui plus est), mais je le trouve personnellement plus adapté à un environnement de type bureau/test, qu'un environnement serveur (la présence d'un Windows Server 2016 me fait présumer de cet environnement).

            Bon après, "c'est la solution de virtualisation avec laquelle j'ai le plus de facilité ou d'habitude" est une raison tout à fait valable ;)

            • [^] # Re: Environnement de benchmark

              Posté par . Évalué à 1.

              En gros, VBox exploite certaines fonctionnalités de KVM mais pas toutes (C'est très clair dans la doc). Pour utiliser VBox sous Linux les modules KVM doivent être chargés.

              Oui VBox n'a jamais prétendu être adapté pour la prod, mais uniquement à des fin de test ou de dev. Et la position de Redhat sur kvm+libvirt n'est pas clair sur ce point et c'est le problème.

    • [^] # Re: Environnement de benchmark

      Posté par . Évalué à -2.

      Globalement, on s'en fout. Ce sont les valeurs relatives qui sont intéressantes.

      Vous pensez ce que vous voulez. Pour ma part, cela corrobore d'autres test. J'en ferais une autre série avec PostgreSQL.

      • [^] # Re: Environnement de benchmark

        Posté par . Évalué à 5.

        Globalement, on s'en fout. Ce sont les valeurs relatives qui sont intéressantes.

        Pour être sincère j'ai pas lu tout ton article, j'ai vite stoppé. Mais les questions sont simples et précises et elles méritent ton attention amha.

        Il est important que l'on puisse nous même reproduire ce que tu as fait. Donc les questions me semblent pertinentes.

      • [^] # Re: Environnement de benchmark

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pourrais-tu élaborer un peu ? Tu cherches juste à savoir quel système de fichiers est le plus rapide, sans forcément savoir sous quelles proportions exactes ?

        Je n'ai pas l'intention de démonter ou casser ton benchmark. Je dirais même que l'idée de celui-ci est très intéressante. Il me semble par contre utile de disposer d'un maximum de détails et d'informations dans le cadre d'une potentielle reproduction de celui-ci, afin de voir si par exemple, une variation sur la mémoire vive, la vitesse du stockage ou le nombre de processeurs influerait significativement sur les proportions du résultat.

        Là où je veux en venir, c'est que la proportion des résultats peut varier de "quasiment négligeable" à "exponentielle" en fonction de la puissance de la machine. On peut arriver un point où, par exemple, une entreprise qui a des serveurs MySQL en ext4 pourrait se dire "tiens, cela vaut le coup que je passe ces machines en XFS, le gain est assez intéressant pour ne pas avoir à acheter des machines plus puissantes".

        • [^] # Re: Environnement de benchmark

          Posté par . Évalué à -2.

          Clairement, en lecture, l'avantage n'est pas significatif. En revanche, en mode OLTP, c'est Xfs qui a l'ascendant sur Btrfs. J'ai cru lire ce genre de choses sur d'autres tests qui n'avaient rien à voir avec la base de données.

          Pour ma part, ça fait belle lurette que j'ai abandonné ext4 au profit de xfs.

  • # Faites vos tests

    Posté par . Évalué à -2.

    Ce qui serait sympa, c'est aussi que vous fassiez vos tests. Le fait de reproduire les conditions de ce test (processeur, etc) n'a strictement aucun intérêt.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.