Journal Dadvsi Où en est-on ?

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
24
jan.
2006
Alors que le débat fait rage dans les média. Des nouveaux systèmes de distributions sont présentés au midem ( Leclerc va lancer un plateforme, SFR lance la location illimitée forfaitaire, airtiste ( http://www.airtist.com/ ) se lance, anothertrack perce http://www.anothertrack.com/ , jamendo passe au JT de TF1, les fnacs virgin veulent tenter un prix variable de la musique, les balladeurs mp3 sont de + en + gros (en capacité) et de + en + petits ).
L'offre s'étoffe (+ 200000 titres dans les mois qui viennent.

Mais en coulisse, le texte se refait une beauté avec l'ump qui a fait sa table ronde et qui a pondu un espèce de cahier des charges pour les amendements à soutenir (cf http://www.couchet.org/blog/index.php?2006/01/17/108-reunion(...) ), et hier encore les questions d'interopérabilité et LL ont été discutés en catimini au ministère avec de dignes représentants du libre.
Je vous laisse découvrir le compte rendu http://blog2.lemondeinformatique.fr/management_du_si/2006/01(...)

En définitive, ça bouge de partout, et c'est bien.
  • # Des articles propositions

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    J'ajoute deux articles dont les propositions sont intéressantes à évaluer (pis ça nous change de la critique habituelle et du pour/contre la licence globale) :

    - Guillaume Champeau (ratiatum)
    http://www.ratiatum.com/news2776_Droit_d_auteur_12_propositi(...)

    - Tariq Krim (generationmp3, netvibes)
    http://tariqkrim.blog.lemonde.fr/tariqkrim/2006/01/une_trois(...)
  • # DTC !

    Posté par  . Évalué à -7.

    oui oui je sais ~~~> []
  • # J'ai l'impression

    Posté par  . Évalué à 2.

    J'ai l'impression que le Dadvsi prend une nouvelle forme, il y a peu il n'etait pas question que de p2p pur et dur.
    Il etait question de protection, de drm, d'interdiction de contourner la protection sauf en cas de copie privee (mais c'est illegal malgre tout sauf que c'est permi mais c'est illegal sauf), donc de perenite, de droit sur une propriete.

    La cela tourne un peu a la farce, il est question de business de partout, de permission de diffusion contre monnaie sonnante et trebuchante.
    Je suis d'accord que tout travail merite salaire mais, il y a un je ne sais quoi qui me turlupine.

    Un poil HS,
    en farfouillant sur le net, je me suis rappele que les CD-audio etaient normes a la fabrication, donc je me suis demande si chaque distributeur de 'CD-audio' allait :
    - soit enlever leur protection (au risque de se prendre des proces, cd-audio protege non normes)
    - soit renommer leur galette (je vois bien a la fnac : un rayon CDEMI, CD-audio, CD-Sonybmg etc)
    • [^] # Re: J'ai l'impression

      Posté par  . Évalué à 4.

      >je me suis rappele que les CD-audio etaient normes a la fabrication, donc je me suis demande si chaque distributeur de 'CD-audio' allait :...

      Je ne sais pas pour toi, mais il n'y a plus beaucoup de cd avec le label [CDaudio] de nos jours. Philips a été très clair la dessus. Si il y a un système anti-copie, alors la chose résultante n'est pas un CDaudio(tm). C'est un gros monstre velu :-)
      • [^] # Re: J'ai l'impression

        Posté par  . Évalué à 3.

        Faudrait rappeler qu'un CD(pas)audio a ses données de correction abimé et durera moins longtemps. Il sera aussi illisible dans tout lecteur évolué.

        "La première sécurité est la liberté"

  • # Another Track

    Posté par  . Évalué à 1.

    Ah bon Another Track perce ?

    Y'a eu beaucoup de plateformes indés à disparaitre en France en 2005: Uploud, DigitalDeejay, Nupha, et certainement d'autres dont je n'ai jamais entendu parler...

    En revanche, NeoMusicStore (http://www.neomusicstore.com) est désormais disponible en français... et y'a du FLAC pour certains titres (qui visiblement se vendent mieux que MP3 et AAC, même à plus cher, donc c'est à espérer que ça va s'étoffer de ce côté là pour la musique indé qui pourra au moins se démarquer des bas débits DRMisés des grosses plateformes)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.