Disparition de Philippe Aigrain

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau. Modéré par Xavier Claude. Licence CC By‑SA.
63
13
juil.
2021
Communauté

Philippe Aigrain était multiple : docteur en informatique, ancien chef du secteur technique du logiciel à la Commission européenne, contributeur dans des revues, auteur de livres, entrepreneur avec Sopinspace dans le développement de logiciels libres et de services basés sur ces derniers ; il a lutté contre les brevets logiciels et contre DADVSI, a été administrateur du Software Freedom Law Center, a cofondé La Quadrature du Net, ainsi que le webmedia Nonfiction et il a présidé la maison d’édition Publie.net. Il a été tout ça et bien plus.

Il était un militant en faveur des communs, défenseur du logiciel libre, luttant contre les abus de la propriété intellectuelle et l’appropriation de l’information par quelques-uns. Les dizaines d’articles étiquetés philippe_aigrain ici sur LinuxFr.org illustrent son implication et son importance dans les communautés et dans les débats sur ces thématiques.

Quelle chance de l’avoir connu, et quelle profonde tristesse suite à cette nouvelle.

Photo prise lors de la Journée du domaine public 2012 à Paris, par Marie-Lan Nguyen - CC By 2.5 (Photo prise lors de la Journée du domaine public 2012 à Paris, par Marie-Lan Nguyen - CC By 2.5)

Nos pensées vont à sa famille et ses proches.

Journal Nostalgie d'Internet des années 2000.

Posté par  . Licence CC By‑SA.
65
10
avr.
2021

Bonjour tout le monde.

Je suis nouveau ici, mais cela fait des années que je lis LinuxFR.org, je remercie d'ailleurs les membres de cette communauté pour toutes les publications que j'ai trouvé intéressantes.

Je poste ce message ici, en espérant que les personnes fréquentant ce forum seront plus à même de comprendre ma pensée et mes inquiétudes par rapport à la tournure que prend le numérique et Internet. Je poste donc ici un billet d'humeur/coup de gueule.

J'ai touché un (…)

Journal Droit voisin et plainte de la presse française contre Google

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
36
24
oct.
2019

Nal,

Il y a quelques mois les médias Français étaient heureux de voir transposé la directive européenne sur le droit voisin. Directive qui devait - selon eux - de demander des sous à Google pour afficher leur contenus sur Google News.

Etonnement, Google n'était pas vraiment de cet avis et a proposé un nouveau deal aux médias: vous nous laisser reprendre vos contenus ou on arrête de vous référencer.

Pour rappel, Google avait fermé le Service Google news en Espagne (…)

Journal Ce soir, ça parle technique à l'assemblée nationale

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
18
15
avr.
2015

enfin peut-être.

Les députés ont votés l'article 1 du projet de loi relatif au renseignement
Le gouvernement a fait des petites concessions pour un poil plus protéger certaines professions (les journalistes et les avocats, make sense, et bien sur les parlementaires… why not) et sur la composition de la haute autorité censée contrôler le bousin (en… mettant plein de parlementaires dedans)

Et puis contre l'avis du gouvernement, les députés ont refusé au ministère de la justice de ne (…)

Journal Histoire des titres restaurant, ou comment les salaires furent placés sous DRM

73
17
août
2014

L'April présente les DRM comme « des dispositifs qui ont pour but de contrôler l'accès aux œuvres numériques et l'usage qui en est fait. Elles peuvent concerner tout type d'œuvre numérique (musique, vidéo, livre, jeu, logiciel en général, etc) sur tout type d'équipement (ordinateur, téléphone mobile, baladeur numérique, station multimédia, etc) ».

On trouve parfois jusqu'au sein des communautés informées et militantes quelques idiots pour réclamer des DRM libres - et les débats sans fin permettront au moins de les débusquer (…)

Le Père Noël rate cette année encore sa mise à jour

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Xavier Claude et Nils Ratusznik. Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
36
25
déc.
2013
LinuxFr.org

Malgré le non-respect des conditions générales d'utilisation du Père Noël (voir la suite de la dépêche), l'équipe du site LinuxFr.org vous souhaite (suivant les cas) de bonnes fêtes de fin d'année, un joyeux CCC à Hambourg, des vacances à bidouiller, de bonnes fêtes de faim damnée ou de l'inspiration pour écrire ici-même.

Joyeuses fêtes

Revue de presse de l'April pour la semaine 25 de l'année 2013

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco. Licence CC By‑SA.
21
24
juin
2013
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Le Parti de Gauche publie le code de son site sous licence libre

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud, Bruno Michel et Nils Ratusznik. Modéré par patrick_g.
Étiquettes :
56
14
nov.
2012
Internet

Le Parti de Gauche, co-présidé par Martine Billard (bien connue des libristes depuis la loi DADVSI lorsqu'elle était députée) et Jean-Luc Mélenchon, est un parti politique français.

Il vient d'annoncer la publication des sources de son site sous licence GPL. Le site a été réalisé entièrement par ses militants pendant la campagne présidentielle en avril 2012 : il ne s’appuie sur aucun système de gestion de contenu et intègre sa propre chaîne éditoriale. La publication sous licence libre qualifiée de « démarche originale de production coopérative et d’éducation populaire » est jugée « en parfaite cohérence avec le programme politique du parti ».

Techniquement le site utilise HTML5 et CSS3, et de nombreux logiciels libres : Ubuntu, Ruby, Ruby Enterprise, Apache MPM worker, Ruby on Rails, Phusion Passenger, Git, Capistrano, Sqlite, Tinymce, Paperclip, ImageMagick, Compass, Sass, jQuery, ChiliProject, Aptana Studio.

Les sources du site sont disponibles sur la plateforme de partage Github (ainsi que sur le site lui-même).

NdM : la dépêche a été écrite suite à la réception du communiqué de presse, conformément aux règles de modération (« les communiqués de presse copiés/collés rapidement dans le formulaire ne doivent pas être approuvés. Cependant des exceptions peuvent être faites, au libre jugement du modérateur. »)

Journal La presse va mal

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
40
20
oct.
2012

Sommaire

Bonjour à tous,

Ceci est un petit long complément au journal de totof2000 sur la taxe Google. J’attire ici votre attention sur le contenu désespérant du texte envoyé par les associations de presse à nos gouvernants.

Intégrer le dispositif DADVSI

Les associations de presse considèrent produire des contenus ayant une « forte valeur ajoutée ». Aussi, pour que « les organismes (…)

Revue de presse de l'April pour la semaine 22 de l'année 2012

11
4
juin
2012
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Videolan (VLC) dépasse le milliard de téléchargements et saisit l'HADOPI

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et B16F4RV4RD1N. Modéré par j. Licence CC By‑SA.
59
12
mai
2012
Audiovisuel

Les statistiques de téléchargement du lecteur audio/vidéo multiformat VLC le montrent : toutes versions confondues, le logiciel a été téléchargé plus d'un milliard de fois.

Malgré cette popularité (essentiellement sur des systèmes propriétaires), VLC rencontre encore des problèmes légaux de taille, notamment en ce qui concerne les DRM et le Blu-Ray. Une saisine a été déposée par VLC auprès de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (HADOPI) ; cette dernière issue de la loi éponyme a succédé à l'Autorité de régulation des mesures techniques (ARMT) mise en place par la loi DADVSI.

L'objectif du projet Videolan est d'éclaircir la position légale de VLC concernant le droit de lire des Blu-Ray verrouillés par DRM (l’Advanced Access Content System (AACS) et la machine virtuelle BD+). La saisine évoque les articles du code français de propriété intellectuelle L122-6-1 IV sur la non-nécessité d'avoir l'autorisation de l'auteur pour obtenir les informations nécessaires à l'interopérabilité d'un logiciel créé de façon indépendante (sous conditions), L331-5 et suivants concernant la définition des mesures techniques de protection, L331-31 et suivants concernant le rôle de l'HADOPI, L331-36 concernant la possibilité de saisine, R331-56 et R331-74 sur les modalités de saisine.

NdM : VLC, un des projets majeurs du libre, est évoqué fréquemment ici-même. Petite plongée dans le temps : version 0.3.1, 0.4, 0.4.3, 0.5, 0.5.3, 0.6, 0.6.2, 0.7.0, 0.7.1, 0.7.2, 0.8, 0.9.2, 1.0, 1.1, 2.0, l'histoire du code de VLC dans le rootkit Sony, le Conseil d'État qui statuait sur un décret DADVSI, etc.

Revue de presse de l'April pour la semaine 18 de l'année 2012

Posté par  (site Web personnel) . Édité par baud123. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
19
7
mai
2012
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal Comment je vais quitter gmail

Posté par  . Licence CC By‑SA.
23
18
fév.
2012

Salut Journal,

J'avoue être un peu surpris du peu de trol^W discussions lancées suite à la sortie des «règles de confidentialité unifiées pour une expérience Google unique».
Personnellement, ça faisait un petit moment que ça me titillait: je ne voulais plus utiliser mon compte gmail. Depuis que j'ai mis en place mon propre serveur de courrier électronique, en fait.

Du coup, je profite lâchement de cette occasion pour ne plus utiliser leurs services. J'ai donc envoyé un message à mes (…)

ACTA : où en est-on ?

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco, Lucas Bonnet et Xavier Claude. Modéré par tuiu pol. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
47
13
fév.
2012
Internet

De grandes mobilisations ont vu le jour le 11 février 2012 dans toute l'Europe : les citoyens ont clairement montré leur opposition à l'adoption de l'Accord Commercial Anti-Contrefaçon, mieux connu comme ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement).

La prochaine aura lieu le 25 février partout dans le monde. Ceci est un appel à manifester votre opposition dans la rue.

Quelques brèves explications sur pourquoi on n'en veut pas, ainsi que les dernières actualités (revirements et temporisations des États, prises de positions politiques, etc.) sont dans la seconde partie de la dépêche.

Merci à Nÿco, Oumph et tankey pour leurs contributions sur la dépêche.

No to ACTA