Journal Je vous présente mes excuses...

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
30
mai
2005
Je vous présente mes excuses, j'ai voté Non hier au réferendum.

J'assume entièrement les conséquences catastrophiques qui peuvent en découler :

- Anakin Skywalker va basculer du côté obscur ;
- les Spice Girls vont se reformer [1] ;
- des boules de feu vont pleuvoir, suivis des Quatre Cavaliers ;
- des exhibitionniste Roumains vont s'installer dans votre salon.

Mais par pitié, cessez de faire croire que j'ai voté contre Raffarin, Chirac ou Sarkozy, que j'ai voté contre l'Europe ou les polonais, ou pire : que je suis tellement idiot que je me suis laissé avoir par Fabius, le Pen ou de Villier.

J'ajouterais que, mieux que de se foutre les uns les autres sur la gueule (en insultant ou en discréditant les gens qui ne sont pas d'accord en particulier), il va être temps de la construire cette Europe.


[1] http://www.mtve.com/article.php?ArticleId=5615(...)
  • # Pas si graves comme conséquences...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Moi j'aime bien les exhibitionnistes Roumains... ça met de l'ambiance dans le salon.
    Par contre, ils peuvent pas s'empêcher de réclamer de l'argent même à poil.
  • # Ah bon ???

    Posté par  . Évalué à -10.

    Tu n'as jamais voté Chirac ? Tu as donc voté Le Pen un certain 21 avril ???
  • # Sondage Ipsos

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Je suis arrivé par rezo.net sur un sondage qui a été fait sur les intentions de votes et situations des partisans des deux camps... ça vaut ce que ça vaut, mais ça aide à se faire une idée.

    Par exemple, le dernier diplôme obtenu par les partisans du non et du oui

    *Sans diplôme
    oui: 28% - non:72%
    *BEP/CAP/Certificat d'études primaires
    oui:35% - noni:65%
    *Baccalauréat
    oui:47% - non:53%
    *Bac + 2
    oui:54% - non:46%
    *Au moins Bac + 3
    oui:64% - non:36%

    Bon, c'est vrai que j'ai même pas trouvé les conditions du sondages (et puis classer les gens par diplomes, çaimal). Il n'empêche que ça donne l'impression qu'il y a un lien. Même remarque pour avec les salaires (voir un peu plus bas)...

    Mais par pitié, cessez de faire croire que j'ai voté contre Raffarin, Chirac ou Sarkozy

    C'est vrai que ce n'est une raison que pour 30% des sondés qui votent non.
    Par contre, 52% des français qui votent non disent le faire entre autre par rapport à la situation économique et sociale actuelle en France !

    que j'ai voté contre l'Europe
    40% de ceux qui votent non ont répondu qu'ils étaient peu ou pas favorables à la poursuite de la construction europeénne -_-.
    Enfin, ça fait qu'un peu plus d'un tiers d'une moitié, et en pleine pèriode de doutes vis à vis de l'UE, mais quand même...

    ou les polonais, ou pire: que je suis tellement idiot que je me suis laissé avoir par Fabius, le Pen ou de Villier.

    De toute manière, entre les gens qui votent non contre la Turquie et ceux qui votent oui pour éviter les guerres... J'ai vraiment l'impression que les gens sont passés à coté du débat. Et pourtant je vote non, alors je devrais m'estimer satisfait du résultat.

    Enfin, y'a pleins de trucs dans ce sondage, ça peut être interessant de le regarder.

    Et pour ce qui est d'arrêter de se foutre sur la gueule, attends un peu que la prohibition des brevets logiciels soit confirmée.
    • [^] # Re: Sondage Ipsos

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je pense que t'es pas tombé sur le bon sondage, ca à été repris puis affiné, et on se rends compte que quelle que soit la catégorie de gens, on tombe toujours sur a peu près le même résultat; 55% / 50%, sauf chez les vieux.
      Bien sur quand je parles de catégorie, ca été montré entre salariés/chômeurs, ou riches/pauvres, etc etc..
      Et un plus récent sondage dit que 72% des gens ayant voté non sont pour l'Europe sociale, mais pas le modèle présenté.

      Après ce ne sont que des sondages; et je dois dire que je les prends pas à la lettre.. et que la constitution avait des bonnes choses, mais pas assez cool pour que je vote oui :)

      Finissons par cette petite citation bien dans son contexte;

      - May the Swartz be with you!
      • [^] # Re: Sondage Ipsos

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        Je pense que t'es pas tombé sur le bon sondage
        Rah ! Mais quelle annerie !
        J'ai oubliée l'URL. Alors que c'est ce que je voulais présenter !
        http://www.ipsos.fr/referendum/soiree/referendum.htm(...)

        Désolé
        • [^] # Re: Sondage Ipsos

          Posté par  . Évalué à 2.

          Peut-etre que c'est lié a comment il est fait, par exemple en général c'est du genre (pour celui SOFRES en sorti d'urne"Enquête Unilog réalisée par téléphone le 29 mai 2005 pour TF1, RTL et Le Monde auprès d'un échantillon de 1500 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage PCS) et stratification par région et catégorie d’agglomération.")

          Et donc pour style de diplome moins frequent, le sondage ne deviens pas trop représentatif (si par exemple les niveaux MD représentent 10% de la population et que c'est proportionnel au nombre de sondé, alors pour le cas de SOFRES cela donne 150 personnes sondées, donc pas nécéssairement représentatif pour cette question).

          Moralité: méfiez-vous des sondeurs et autre statistitiens (les chiffres ne disent rien, c'est l'analyse dont on en fait, et donc subjectif).
        • [^] # Re: Sondage Ipsos

          Posté par  . Évalué à 1.

          c'est a peu près ce que disais toutes les émissions de tv que j'ai pu voir, enfin après entre ce qui est dit et ce qu'il en est
    • [^] # Re: Sondage Ipsos

      Posté par  . Évalué à 7.

      J'ai en horreur ce genre d'analyse. On peut faire dire n'importe quoi.

      Par exemple ici, le sondage semble vouloir dire "diplomé => vote oui". Cela signifie qu'il existe un lien entre le niveau d'étude et le résultat du vote. Certes. Mais ça ne signifie en aucun cas qu'il existe un lien de cause à effet. Une première analyse ferai dire qu'il faut vraiment avoir un manque de culture pour voter non. Une deuxième noterai qu'un haut niveau d'étude implique un niveau social aisé, et donc qu'il ne faut être qu'un sale bourgeois pour voter oui. etc. Bref, tournez ces sondages dans le sens que vous voulez, vous réussirez toujours à les utiliser pour étayer vos propres prégugés.

      Alors bon, les sondages, c'est à lire avec autant de sérieux et d'intérêt que la section "météo et horoscope" de votre quotidien préféré.
      • [^] # Re: Sondage Ipsos

        Posté par  . Évalué à 1.

        Alors bon, les sondages, c'est à lire avec autant de sérieux et d'intérêt que la section "météo et horoscope" de votre quotidien préféré.


        Malheuresement beaucoup de gens regardent / lisent / écoutent leur horoscope pour savoir ce qu'il feront de leur journée. Et ce avec le plus grand sérieux du monde !
      • [^] # Re: Sondage Ipsos

        Posté par  . Évalué à 1.

        tout a fait d'accord
      • [^] # Re: Sondage Ipsos

        Posté par  . Évalué à 3.

        Tout à fait d'accord. J'ai déjà vu le lien posté plusieurs fois mais je le poste à nouveau : il s'agit d'une rubrique consacrée à la sondomanie sur le site d'acrimed, qui analyse en profondeur la conception, l'interprétation et l'utilisation des sondages en général.

        Une suite de publications très instructives qui aident à prendre du recul : http://www.acrimed.org/rubrique40.html(...)
  • # t'as pas à t'excuser

    Posté par  . Évalué à 4.

    Pas de catastrophe non plus.

    Cependant le vote de contestation à quand même joué, peut être pas sur toi j'en sais rien.

    OK, il va falloir construire l'Europe (politique), à mon avis on pouvait le faire hier aussi, mais le non est passé.

    Bon, là maintenant on ne peut qu'attendre de voir ce qui va se passer, c'est plus du ressort des seuls Francais. Wait and see. Que ceux qui veulent un autre texte (et les autres) fassent toutes les propositions qu'ils veulent.

    Un truc important est aussi de réconcilier les francais contestataires avec la politique, mais là, la balle est dans le camp ... des politiques, sauf si vous vous sentez une âme de militant/élus potentiels ;)
    • [^] # Re: t'as pas à t'excuser

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      <humour>

      mais là, la balle est dans le camp ... des politiques

      L'idéal, ce serait une balle directement dans les politiques.

      Ou une charge de dynamite. Ou une ceinture piégée : tu respecte pas tes
      engagements, paf, tu saute.

      Un genre de grand ménage ... en plus brutal :o) à laCharles Bronson (qui est mort, je le rappelle, au risque d'en attrister certains).

      </humour>
  • # Ca me rappelle irrésistiblement...

    Posté par  . Évalué à 4.

    ... Une chanson de Didier Super (oui, je sais, niveau référence culturelle ça vole bas, m'enfin), intitulée On va tous Crever:


    ...
    Et puis ya les martiens qui vont nous j'ter des boules de feu,
    Exprès pour que ca nous bruuuleuh!
    Et puis ya le lapin géant bouffeur de planètes,
    Il bouffe des planètes alors que YA DES GENS DESSUS!!
    ...


    C'est a ranger avec le passage du coté obscur donc: les martiens et leurs boules de feu, et le lapin géant bouffeur de planètes ;-)

    Déconnade à part, je suis on ne peut plus de ton avis. Je trouve ce genre de surclassification assez énervante, que ce soit d'un coté ou de l'autre d'ailleurs (les partisans du oui ont eu le droit aux mêmes généralisations de la part de certains supporters du non).
    • [^] # Re: Ca me rappelle irrésistiblement...

      Posté par  . Évalué à 1.

      ahah ! :}

      /!\ fan de didier super spoted ! /!\
    • [^] # Re: Ca me rappelle irrésistiblement...

      Posté par  . Évalué à 2.

      Déconnade à part, je suis on ne peut plus de ton avis. Je trouve ce genre de surclassification assez énervante, que ce soit d'un coté ou de l'autre d'ailleurs (les partisans du oui ont eu le droit aux mêmes généralisations de la part de certains supporters du non).


      Ce besoin presque maladif de classifier les choses ou les personnes est très bien expliqué par Bourdieu dans son ouvrage intitulé "Sur la télévision". Ce tout petit livre, que je te recommande vivement, illustre parfaitement les dérives et autres amalgames engendrées par cette maladie de la classification.

      Autre anecdote intéressante : je discutais il y a quelque mois avec un ami, chroniqueur musical sur un webzine rock/métal, qui m'expliquait que la classomanie n'apportait - à ses yeux - aucune avancée particulière dans la découverte des genres pour le néophyte, mais qu'elle fournissait en revanche une matière inespérée pour les trolleurs en tous genres qui en faisaient leurs choux gras.

      En gros, c'est tout à fait la même problématique : un classement arbitraire est proposé (pour ne pas dire imposé) par une entité quelconque, ce qui permet à d'autres avis arbitraires de s'appuyer dessus pour étayer toutes sortes de théories frelatées. Tout reste arbitraire du début à la fin, mais chiffré. "Donc sérieux".

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.