Journal Plus que 3 jours pour financer deux long-métrages libres

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
12
5
sept.
2017

Si vous avez eu une impression de déjà-vu en lisant le titre de ce journal, c'est parce qu'il fait écho à celui-ci : https://linuxfr.org/users/eingousef--2/journaux/plus-que-3-jours-pour-financer-un-long-metrage-libre

Et aussi parce que je suis tout le temps à la bourre. Le film dont je vous parlais alors, Orang-U, est sorti cet été, officiellement le 9 juillet 2017, sous licence libre CC By-SA 4.0, avec les quelques fichiers source Blender utilisés, et accompagné de la mise en ligne d'un site web, monkeymovie.org, dont le but est de partager de la connaissance sur la réalisation de films amateurs sous licence libre.

Le 10 juillet, Matt Lee annonçait une nouvelle campagne de crowdfunding pour réaliser Orang-U 2 et 3, suites respectives d'Orang-U. Bien évidemment tout sera sous licence libre CC By-SA 4.0, comme le précédent. Il s'agit d'un financement flexible de 11 000 $ (le double de la campagne précédente, vu qu'il y a deux films). Et il ne reste plus que 3 jours !

Liens :

La campagne de crowdfunding pour Orang-U 2 et 3

Le site d'Orang-U

Le site monkeymovie.org

Pour regarder le film sans logiciel proprivateur : la page archive.org

ou, alternativement, la page sur monkeymovie.org

PS: J'ai parlé de plein de projet de crowdfunding dans des articles précédents et je ne suis toujours pas revenu dessus, alors que beaucoup d'entre eux sont achevés depuis longtemps. Honte à moi :'(

  • # Film précédent ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

    PS: J'ai parlé de plein de projet de crowdfunding dans des articles précédents et je ne suis toujours pas revenu dessus, alors que beaucoup d'entre eux sont achevés depuis longtemps. Honte à moi :'(

    Tu peux profiter de cet espace de commentaire pour corriger cela et nous en dire plus sur le précédent film (par exemple).

    L'as tu regardé ? Qu'en as tu pensé ?

    • [^] # Re: Film précédent ?

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

      Hé bien je pense que tu devrais le regarder pour te faire une idée par toi-même. Anéfé, rien de tel qu'un visionnage personnel pour se faire un avis vraiment objectif !

      Quand au fait de corriger, tu penses bien que si j'ai honte de ne pas avoir fait de retour sur ce film, j'aurais encore plus honte de te faire subir mon spoiling, bien évidemment !

      splash!

      • [^] # Re: Film précédent ?

        Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

        Hé bien je pense que tu devrais le regarder pour te faire une idée par toi-même.

        En regardant très vite, je n'ai pas trouvé de synopsis, autre que ce qui semble en fait être un titre ou sous-titre. Pour moi, un film avec un synopsis genre «un singe va à l'université», ça me fait penser que ça va juste être une démo technique ou un délire isolé et… bah… je reconnais que ça ne donne pas envie de creuser.

        • [^] # Re: Film précédent ?

          Posté par . Évalué à 10 (+11/-0).

          Ben pour être franc, c'est pas terrible.

          Ça fait très amateur-réalisé-avec-trois-bouts-de-scotch, la prise de son est nulle, de toute évidence il n'ont pas de micro-perche, les acteurs parlent pas assez fort, dans les scènes d'intérieur les voix résonnent et le micro sature, dans les scènes d'extérieur quand une voiture passe au loin on entend mieux la voiture que les acteurs au premier plan. Le mixage sonore est catastrophique, il n'y a pas de changements d'intensité dans la musique et celle-ci couvre régulièrement la voix des acteurs. Il n'y a pas de travail sur l'éclairage, parfois la caméra tremble, niveau prise d'image ça ressemble un peu aux films amateur qu'on fait en vacances avec le caméscope de tonton. Les décors sont mal exploités aussi, les acteurs sortent d'un appartement systématiquement par la porte des chiottes, et on voit bien les chiottes. Parfois les acteurs bafouillent sur un mot ou hésitent dans leur texte, ce qui laisse penser qu'une des règles basiques de la réalisation (ne pas s'arrêter de rejouer la scène tant qu'on n'a pas eu DEUX prises parfaites) n'a pas été respectée. En fait les acteurs ont tellement du mal avec leur texte qu'on a parfois l'impression que c'est improvisé.

          Pour ce qui est de l'histoire, je peux pas dire grand chose parce que j'ai rien compris, et franchement j'ai pas trop envie de me refarcir 40 minutes de film pour essayer de comprendre. Entre les dialogues mal articulés, pas prononcés assez forts, couverts par les bruits de voiture ou par la musique, j'ai simplement compris que c'était l'histoire d'un fils de milliardaire oisif vivant dans son appart avec un orang-outan, et dont le père (du jeune homme, pas de l'orang-outan) vient de mourir, lui laissant en héritage une entreprise qui s'appelle "Zoo-Lu" que le fils n'a absolument pas envie de reprendre. Le testament dit que si le fils ne veut pas reprendre l'entreprise, il doit faire des études à l'université (de droit, je crois). On apprend ensuite que "Zoo-lu" serait une entreprise pas très éthique qui fait du mal aux animaux, que le fils serait un végétarien qui adore les animaux et que ce serait la raison pour laquelle il aimait pas son père ni son business. Il décide d'envoyer son orang-outan étudier le droit à sa place, et ça passe comme une lettre à la poste. Cependant il doit accompagner son orang-outan à l'université et c'est là que les étudiants (qui sont tous bobo-végétariens-agressifs) lui tombent dessus et commencent à le charrier à cause de son père (parce qu'à l'université ils sont tous végétariens aussi). Du coup il doit réussir à leur faire comprendre qu'il n'a rien à voir avec le business de son père et qu'il n'aime pas "Zoo-Lu" lui non plus. Après il y a une histoire de relation amoureuse, de vampire-zombie et de tueur sataniste, ce qui est probablement la partie la plus intéressante mais comme je dormais déjà à moitié j'ai même pas essayé de comprendre. À la fin l'orang-outan obtient un diplôme en droit et on se demande comment il a fait et on saura jamais.

          Et pour couronner le tout c'est pas drôle. Ils avaient un bon concept (faire passer un diplôme de droit à un singe sans que personne ne s'en aperçoive), je m'attendais à ce qu'il y ait des scènes caricaturant la vie étudiante et les études de droit, des scènes de singe qui fait des conneries dans l'amphithéâtre, des scènes drôles exploitant la spécificité du personnage du singe : rien de tout ça. Et en plus de ça le costume du singe ressemble plus à un costume d'halloween conçu pour faire peur qu'à une marionnette conçue pour faire rigoler.

          Finalement j'ai trouvé le film tellement nul que la partie que j'ai préféré était le générique de fin, où on s'amuse à retrouver les noms des personnalités du libre. Et la musique est pas mal, puisqu'elle est de Kevin MacLeod.

          Maintenant je laisse les autres linuxéfériens qui ont financé le film (j'en ai vu dans le générique, pas la peine de vous cacher) nous donner leur avis détaillé sur l'œuvre. _o_

          splash!

  • # Dubitatif

    Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

    Je suis assez dubitatif sur le projet.

    J'ai regardé rapidement le premier film, j'ai regardé les conditions de financement et de production. Pour faire simple, le budget de 6K$ me semblait extrêmement bas pour avoir de la qualité, notamment pour un "long métrage". Long métrage qui n'en est pas un, le film dure moins de 60 minutes, un film devient long-métrage en dépassant les 60 minutes. En dessous de cela, c'est un court-métrage. Au niveau de l'aspect artistique, c'est malheureusement très très amateur: des cadrages relativement pas bons, la caméra n'est pas stabilisée, des erreurs dans le montage (plans de coupe mal gérés, mauvais cut, …). Ils ont tourné en GoPro à priori et cela se voit assez rapidement: au niveau des objectifs et du rendu, c'est assez basique (une seule focale sur une bonne partie des plans que j'ai pu voir et l'étalonnage semble avoir été effectué rapidement). Il aurait été préférable pour Matt et toute son équipe de réduire la voilure: de faire un court-métrage en dessous des 10 minutes. Le budget s'y aurait mieux prêté (en espérant que son équipe technique bosse gratuitement…) et la possibilité de louer une véritable caméra (RED, Sony, ARRI, Pana) et quelques optiques de bases.

    Quand je lis "Il s'agit d'un financement flexible de 11000$ - le double de la campagne précédente, vu qu'il y a deux films", cela me perturbe un peu. Cela veut dire qu'il y aura moins de financement que pour le premier film… qui n'avait déjà pas beaucoup de budget, pour un résultat qu'on connait. A titre de comparaison, le Projet Blair Witch, c'était entre 50.000$ et 60.000$ de budget. Le documentaire SuperSizeMe (tourné avec une caméra basique, sans ou peu d'équipe technique, aucun besoin en logistique et peu en régie) est déjà autour des 65.000$. Soyons sympa, citons Paranormal Activity avec ses tous petits 15.000$, mais c'était un huis-clos avec peu d'acteurs, une équipe technique très très réduite, des lights simples, peu de changements caméra (et quand cela est effectué, ils utilisent une caméra au poing, plus facile à monter et étalonner vu que cela ressemble plus à du "making-of"), et une grosse partie du coût de post-production assurée par la production. Comparons maintenant le plan initial du projet: 11K€ pour deux long-métrages :-/

    J'espère malgré tout que Matt et toute son équipe arrivent à leur but.

  • # Moi aussi j’ai fait un film libre !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 07/09/17 à 07:12.

    C’est en lisant le commentaire d’eingousef au dessus:

    Ça fait très amateur-réalisé-avec-trois-bouts-de-scotch, la prise de son est nulle, de toute évidence il n'ont pas de micro-perche, les acteurs parlent pas assez fort, dans les scènes d'intérieur les voix résonnent et le micro sature, dans les scènes d'extérieur quand une voiture passe au loin on entend mieux la voiture que les acteurs au premier plan. Le mixage sonore est catastrophique (…)

    que ça m’a fait une association d’idée dans ma tête, parce qu’il y a bien une à deux heures de travail pour ces 8 secondes de bonheur :

    Vin d’orange

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.