• # Il faut persévérer ! Le monde attend une version pour ZX81.

    Posté par . Évalué à 10.

    Alors en fait ça ne marche pas, quand on tape sur le clavier ça fait bouger l'extension de RAM (de 16 Ko !) et là, paf, faux contact et reset !

    C’est parce que tu n’as pas un Thomson TO7. Il suffisait d’appuyer un peu trop fort sur la barre d’espace pour le planter, vu comme les circuits imprimés étaient tassés dedans (non, je ne plaisante pas).

    Le laisser allumé plus d’une ou deux heures le plantait aussi, à cause de la surchauffe (la solution que j’avais trouvée était un refroidissement par évaporation en mettant de l’eau dans le logement du crayon optique).

    Bon, les modèles suivants ont bénéficié de puces plus intégrées qui ont permis de réduire le nombre de cartes et d’éviter ces problèmes.

    Pour en revenir au ZX81, ça sent le chiqué : si tu voulais vraiment le faire, il suffirait d’enlever l’extension 16 Ko. Tu dois pouvoir t’en passer : d’origine, il y a quand même 1 Ko de RAM ! ;-)

    Je craindrais plutôt l’absence de la fonction TIME (en se référant à ce manuel, il ne semble pas y en avoir).

    Il y a peut-être moyen de s’en sortir en suivant l’idée de totof2000 d’utiliser la fonction INKEY$, à condition qu’elle soit synchronisée sur le scan du clavier et que la fréquence de celui-ci soit suffisante pour donner des résultats probants (ce qui reste à voir).

    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Il faut persévérer ! Le monde attend une version pour ZX81.

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour avoir eu pas mal de Thomson dans ma jeunesse et avoir beaucoup travaillé dessus aussi, ce n'est franchement pas le genre de tare que j'aurais pris en exemple pour décrire le TO7. Il avait d'autres défauts mais pas ceux-là. Le plantage en appuyant trop fort sur les touches, la surchauffe et les « circuits tassés », je n'ai jamais connu ça sur un TO7. Au contraire, c'était le tout premier modèle de la gamme et il avait plutôt tendance à être plein de vide (peut-être pas autant que la carcasse d'un PC, mais en tout cas, il y avait de la place sur la carte-mère).

      Par contre, les faux contacts sur les connecteurs dès lors qu'il commençait avoir de l'âge, ça a provoqué pas mal de pertes de données, effectivement.

      • [^] # TO7

        Posté par . Évalué à 4.

        Il avait d'autres défauts mais pas ceux-là. Le plantage en appuyant trop fort sur les touches,

        Ça ne le faisait qu’avec la barre espace (située du côté le plus fin du boîtier).

        la surchauffe et les « circuits tassés », je n'ai jamais connu ça sur un TO7.

        J’ai eu l’un des tous premiers. Peut-être ont-ils utilisé plus de circuits intégrés plus tard dans la production (ne serait-ce parce que c’est plus rentable). Si cela se trouve, le mien est un modèle collector (comme les timbres avec des défauts d’impression)…

        Par contre, les faux contacts sur les connecteurs dès lors qu'il commençait avoir de l'âge, ça a provoqué pas mal de pertes de données, effectivement.

        Pour ma part, j’ai eu des faux contacts de la cartouche du BASIC surtout au début (beaucoup !), parce que les petits pitons au milieu des lamelles métalliques (destinés à améliorer le contact) côté ordinateur faisaient des trous dans les contacts de la cartouche (aussi l’une des toutes premières) ! On m’a résolu le problème en refaisant les contacts avec de la soudure à l’étain.

        Ensuite, en pensant à redresser un peu les lamelles de temps en temps, je n’ai quasiment plus eu de problème de ce côté-là… sauf quand je posais accidentellement la main sur le bouton d’ouverture de la trappe à cartouche ! Je me demande si je ne le coinçais pas en insérant un bout d’allumette ou autre chose du genre en dessous… Il a été corrigé sur le TO7-70 par l’ajout d’un loquet.

        Bref, le MO5, sorti après, était moins cher et plus fiable (mais pas tout-à-fait compatible ni avec le T07, ni avec le TO7-70), mais j’étais trop dégoûté de la marque pour reprendre un de leurs produits.

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Il faut persévérer ! Le monde attend une version pour ZX81.

      Posté par . Évalué à 6.

      En allant voir le chapitre sur les variables système du bouquin que tu donnes en référence, on peut constater que la variable a l'adresse 16436 permet de faire quelque chose. Si j'ai bien compris, la valeur contenue à cette adresse est décomptée à chaque frame affichée. (50 par seconde chez nous, 60 aux US). Attention cependant, elle est également utilisée par l'instruction pause. Mais en codant #### bien on doit pouvoir 'utiliser pour mesurer desintervalles de temps. Si quelqu'un se sent disposé à le faire …

      • [^] # Re: Il faut persévérer ! Le monde attend une version pour ZX81.

        Posté par . Évalué à 2.

        Désolé pour les fautes de frappe, j'ai rédigé ce commentaire avec le smartphone. C'est pas génial pour relire et j'ai laissé passé des choses horibles.

      • [^] # Re: Il faut persévérer ! Le monde attend une version pour ZX81.

        Posté par . Évalué à 3.

        En allant voir le chapitre sur les variables système du bouquin que tu donnes en référence, on peut constater que la variable a l'adresse 16436 permet de faire quelque chose. Si j'ai bien compris, la valeur contenue à cette adresse est décomptée à chaque frame affichée. (50 par seconde chez nous, 60 aux US).

        Bien vu !
        J’ai fait un test de faisabilité très basique sur un émulateur (sz81) :

        10 CLS
        20 PRINT AT 1,0; (PEEK(16436) +PEEK(16437) *256) /50
        30 GOTO 20

        Mais il révèle un souci qui risque de limiter très fortement l’intérêt d’une adaptation de TapTempo : il se passe environ 0,6 s entre chaque affichage !

        Bon, sur le ZX81, le processeur passe une bonne partie de son temps à générer le signal vidéo (je en connais aucune autre machine où le processeur doive faire cela lui-même !) et le BASIC est réputé lent (comparativement aux autres de l’époque).

        Il y a bien l’instruction FAST qui libère le processeur de l’affichage, mais en conséquence, il n’y a plus d’affichage ! C’est moins pratique…

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: Il faut persévérer ! Le monde attend une version pour ZX81.

          Posté par . Évalué à 3.

          Mais il révèle un souci qui risque de limiter très fortement l’intérêt d’une adaptation de TapTempo : il se passe environ 0,6 s entre chaque affichage !

          C'est ce que je craignais …

          sur le ZX81, le processeur passe une bonne partie de son temps à générer le signal vidéo (je en connais aucune autre machine où le processeur doive faire cela lui-même !)

          J'avais vu ça : d'après ce que j'avais lu, c'était pour réduire le coût de la machine. mais effectivement c'est pas très pratique …

          Il y a bien l’instruction FAST qui libère le processeur de l’affichage, mais en conséquence, il n’y a plus d’affichage ! C’est moins pratique…

          J'avais vu cette possibilité également … et effectivement c'est ce que j'avais pensé aussi. Peut-être quelqu'un qui connait mieux la machine aurait une solution ?

          • [^] # Re: Il faut persévérer ! Le monde attend une version pour ZX81.

            Posté par . Évalué à 3.

            Peut-être quelqu'un qui connait mieux la machine aurait une solution ?

            Ce qui me viendrait, c’est : demander à l’utilisateur d’appuyer sur Entrée seulement tous les dix battements. À part ça…

            Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Il faut persévérer ! Le monde attend une version pour ZX81.

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour en revenir au ZX81, ça sent le chiqué : si tu voulais vraiment le faire, il suffirait d’enlever l’extension 16 Ko. Tu dois pouvoir t’en passer : d’origine, il y a quand même 1 Ko de RAM ! ;-)
      

      Allez j'avoue c'est bien un fake, je ne suis pas allé chercher le ZX81 dans le grenier chez mes parents, mais je l'ai vu il y a pas si longtemps. Mais je n'aurais pas pu enlever facilement l'extension de RAM : pour éviter les fameux faux contacts (qui étaient vraiment la plaie), mon père avait solidarisé le zx et l'extension avec une entretoise métallique sur laquelle ils étaient tous les 2 vissés… Ça hackait déjà fort, et je ne vous parle même pas du clavier bricolé relié par un toron de fils qui sortaient des entrailles de la bête. :p

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

  • # Petite question

    Posté par . Évalué à 4.

    Tu as encore un ZX81 qui tourne ?
    tu as aussi conservé une vieille TV ?

    ça c'est du VRAI collector sasfépu … :)

    • [^] # Re: Petite question

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne sais pas s'il tourne encore. Quel genre d'écran peut on brancher là dessus à l'heure actuelle ?

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Petite question

        Posté par . Évalué à 2.

        Quel genre d'écran peut on brancher là dessus à l'heure actuelle ?

        De ce que j’en sais, le ZX81 émettait sur câble d’antenne sur un canal de télévision, donc logiquement une télévision qui supporte encore les chaînes hertziennes non numériques (je ne sais pas si c’est toujours le cas des dernières, je n’en ai pas de très récente) doit faire l’affaire.

        Si tu essaies, je serais curieux de savoir s’il a survécu, et ton impression en retrouvant sa résolution de l’époque sur un écran récent.

        Après, si tu as l’intention de relire tes programmes de l’époque, avant même le problème du vieillissement des bandes magnétiques, tu risques d’être bloqué par le fait que les courroies du magnétophone d’époque soient HS (bon, ça peut se changer, à condition d’en trouver de la bonne taille).

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: Petite question

          Posté par . Évalué à 2.

          IMHO Les TV mêmes récentes devraient permettre d'attraper les transmissions UHF …mais bon si un spécialiste peu valider c'est intéressant.

          Par contre pour la recherche du canal 36 cela peut être problématique
          Si ce n'est pas détecté automatiquement alors il faudra passer par la recherche "fine"

          Et un question qui devrait réveiller les dinosaures et autres cyber papy :)

          Il n'y a pas une question de standard PAL/SECAM et de nombre de lignes ?

          • [^] # Re: Petite question

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 20/03/18 à 14:14.

            Il n'y a pas une question de standard PAL/SECAM et de nombre de lignes ?

            Le nombre de lignes et le nombre d’images par seconde différents ne concernent que les américains.

            Je suppose que les téléviseurs récents (à supposer qu’ils supportent encore les émissions hertziennes analogiques) gèrent indifféremment PAL et SECAM, mais de toute façon, la différence entre les deux réside dans le codage de la couleur. Le ZX81 ne fait que du noir et blanc (même pas de niveaux de gris, en fait).

            Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.