Journal en avant le matériel Vista-only

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
9
juin
2006
un article de The Register mentionne les disques durs hybrides (avec un peu de mémoire Flash pour accélerer la sortie des portables d'hibernation) :

http://www.reghardware.co.uk/2006/06/08/seagate_momentus_not(...)

un point intéressant pour nous est cet extrait :

Samsung announced its HHD (Hybrid Hard Disk) at WinHEC in May and made it clear that the drive would only be available in OEM PCs that are supplied with Windows Vista as the HHD was developed in co-operation with Microsoft.

traduction rapide : Samsung a annoncé son disque dur hybride en mai au salon WinHEC et a bien pris soin de préciser que le disque ne sera disponible que dans (ou pour) les PCs OEM qui seront fournis avec Windows Vista (préinstallé) parce que la technologie HDD a été développée en collaboration avec Microsoft.

pas de vente au détail et surtout pas aux utilisateurs de Windows 2000, XP sans même parler des Linux, BSD, Apple et autres raretés.

elle est pas belle, la vie ? imaginez un instant que la plupart des gros constructeurs de matériel informatique se mettent à se retrouver pieds et mains liés à cet éditeur, sous prétexte qu'ils travaillent ensemble d'un peu trop près à créer de nouvelles technologies et que cet éditeur sort un nouveau produit majeur et ait un calendrier à tenir et fixe ce genre de conditions.

l'expérience a d'ailleurs montré que pour ce dernier, l'art de la négociation se résume à la taille du gode-ceinture qu'il va vous appliquer ensuite : nos amis fournisseurs les constructeurs de matériel informatique auront-ils vraiment la possibilité de refuser de collaborer avec le grand méchant loup qui leur fait des grands clins d'oeil ?


(dans le même sac, on trouvera une mention rapide d'un peu de cryptographie embarquée : "Full Trusted Platform Module (TPM) support for local cryptographic key backup and archive, providing key management capabilities for individual users to large organisations" qui sera utilisée pour des bêtises à fins de DRMs. mais bref...)
  • # Qu'elle est belle la vie !

    Posté par  . Évalué à 5.

    Il se confirmerait que, faute d'une gestion adéquate des accès disque, vista ait besoin d'ajout matériel pour pouvoir fonctionner correctement et avec des temps de réponse plus ou moins corrects.

    Pour les fabricants de matériel, les choses ne sont pas vraiment aussi noires que l'on croit, au contraire, cela me paraît une bonne affaire. Il ne faut pas oublier que les mémoires flash ont un nombre limité de cycles d'écriture et que les disques hybrides vont se retrouver en panne relativement rapidement (en tout cas bien plus rapidement que les 50.000 à 60.000 heures de MTBF des disques actuels). Quel merveilleux et juteux marché de remplacement s'ouvre à eux ! Merci microsoft de ne pas savoir (vouloir) faire de bons produits.
    • [^] # Re: Qu'elle est belle la vie !

      Posté par  . Évalué à 6.

      Il ne faut pas oublier que les mémoires flash ont un nombre limité de cycles d'écriture et que les disques hybrides vont se retrouver en panne relativement rapidement

      J'imagine que ce cas a été prévu, avec un retour en mode normal, sans flash et plus lent. Mais bon, arrivés à ce stade, ce ne sera plus visible tellement le système aura été pourri de virus et malware...
    • [^] # Re: Qu'elle est belle la vie !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Il ne faut pas oublier que les mémoires flash ont un nombre limité de cycles d'écriture et que les disques hybrides vont se retrouver en panne relativement rapidement (en tout cas bien plus rapidement que les 50.000 à 60.000 heures de MTBF des disques actuels).
      Surtout qu'on imagine bien des malwares niqueurs de flash. Un truc qui écrit en boucle dessus quoi.
    • [^] # Re: Qu'elle est belle la vie !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      De ce que j'avais compris ca ne servait que à accelerer le boot ou le retour d'hibernation, donc une partie qui ne devrait pas être ecrite trop souvent.
      En imaginant que tu hibernes 2 fois par jour (comme je le fais sur mon laptop pour aller au boulot et en revenir) et que la mémoire flash ne supporte que 10000 ecritures (je pense qu'en fait c'est bcp plus surtout qi on ne la remplit pas à chaque fois) ca ferait 10000/2/365 = 13,6 ans d'utilisation.
      • [^] # Re: Qu'elle est belle la vie !

        Posté par  . Évalué à 8.

        les flash sont passé à plus d'un millions de cycle maintenant. DE plus, les controlleurs de flash ventillent les adresses pour éviter que toujours les mêmes secteurs soient écris (au hasard les tables de FAT). De plus, il y a toujours des secteurs de FAT non disponnible pour remplacer les blocs défecteurs comme pour les disques dures.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Qu'elle est belle la vie !

          Posté par  . Évalué à 2.

          Et puis, je suppose qu'ils vont plutot stocker dans ces mémoire flash les fichiers du SE qui ne doivent pas changer tout les jours (sauf peut-être à cause des nombreux patchs de sécurité de windows ;) ) et qui sont necessaire pour démarrer plus vite.
  • # NAND

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Pour ce qui est des cycles de lecture/écriture sur de la mémoire flash NAND il parait qu'il n'y aura pas de problèmes :

    http://www.dailytech.com/article.aspx?newsid=2763

    "Unlike DRAM, flash memory chips have a limited lifespan. Further, different flash chips have a different number of write cycles before errors start to occur. Flash chips with 300,000 write cycles are common, and currently the best flash chips are rated at 1,000,000 write cycles per block (with 8,000 blocks per chip). Now, just because a flash chip has a given write cycle rating, it doesn't mean that the chip will self-destruct as soon as that threshold is reached. It means that a flash chip with a 1 million Erase/Write endurance threshold limit will have only 0.02 percent of the sample population turn into a bad block when the write threshold is reached for that block. The better flash SSD manufacturers have two ways to increase the longevity of the drives: First, a "balancing" algorithm is used. This monitors how many times each disk block has been written. This will greatly extend the life of the drive. The better manufacturers have "wear-leveling" algorithms that balance the data intelligently, avoiding both exacerbating the wearing of the blocks and "thrashing" of the disk: When a given block has been written above a certain percentage threshold, the SSD will (in the background, avoiding performance decreases) swap the data in that block with the data in a block that has exhibited a "read-only-like" characteristic. Second, should bad blocks occur, they are mapped out as they would be on a rotating disk. With usage patterns of writing gigabytes per day, each flash-based SSD should last hundreds of years, depending on capacity. If it has a DRAM cache, it'll last even longer. "

    En gros y'a des algos qui évitent d'écrire toujours sur les mêmes endroits et comme la mémoire peut supporter des cycles de 1 million de lecture/écriture y'a de la marge.
    Maintenant j'ai une question : est-ce qu'il faut un driver pour utiliser ce genre de disque (avec tous les problèmes que cela implique : liberté du code, adaptation aux OS) ou est-ce qu'il suffit d'un firmware interne dans le disque et alors l'OS le verra comme un disque dur classique et le fonctionnement sera complètement transparent ?
    • [^] # Re: NAND

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      alors l'OS le verra comme un disque dur classique et le fonctionnement sera complètement transparent ?
      Ben étant donné que l'intérêt de la techno réside dans une utilisation particulière par l'OS de cette mémoire Flash, il faut que l'OS est une connaissance de cette techno, bref rien de transparent pour l'OS (sinon ca serait un bête cache d'ailleur). Le but est que l'OS utilise ce bout de mémoire pour y mettre les appli les plus souvent utilisées pour améliorer le temps de démarrage (ou retour de veille).
      • [^] # Re: NAND

        Posté par  . Évalué à 2.

        tout bêtement un deuxième disque / partition avec un nom ou un identifiant particulier ???
  • # Le marché dans tout ça..?

    Posté par  . Évalué à 5.

    Vous croyez pas tout simplement que si une demande existe pour ces disques hybrides, en dehors du marché OEM, on pourra se les procurer?

    Que dire aussi des magasins qui permette d'acheter de l'oem sans pc neuf?

    J'ai un peu l'impression que ça revient à raler du style: bouh, on veut pas me vendre un disque avec mémoire flash sans vista alors que ça n'a aucun intéret sans vista (pour le moment)...

    Enfin, techniquement, comment ça tient la route? quelqu'un à des détails? j'ai vu pas mal d'article expliquant que "grâce à la mémoire flash, c'est plus mieux", mais comment cela est-il possible? le temps de lecture depuis la flash est tellement plus rapide?
    • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

      Posté par  . Évalué à 4.

      Un temps d'accès de disque dur se compte en millisecondes. La mémoire flash, c'est finalement assez proche d'une mémoire vive et les temps d'accès se comptent donc plutôt en nanosecondes. Normal, il n'y a pas de pièces mécaniques dans une mémoire flash...
      Je crois que pour les avantages tout est dit : on y met les parties les plus importantes de l'OS pour qu'il démarre plus vite et on obtient un gain de performance non négligeable. De plus, ça consomme BEAUCOUP moins que le moteur d'un disque dur. Dans les ultraportables, on commence à envisager l'utilisation de petits "disques durs" Flash pour toutes ces raisons là.

      Donc oui, c'est plus rapide. De là à dire que cela n'a d'intérêt que pour Vista, j'ai comme un gros doute, je suis sûr qu'un Linux prévu pour en tirerait aussi bien partie. Tenez, on pourrait y mettre un bout du swap par exemple et là, tout de suite, ça commence à avoir de l'intérêt.

      Moi je pense que ça peut apporter quelque chose mais c'est comme tout, il faudra voir en fait comment c'est utilisé. Par contre, le point de vue exprimé dans le journal, je trouve que ça fait un peu réactionnaire ou jaloux. Rien ni personne n'empêchera les développeurs Linux de tirer partie de tels disques durs si la technologie fonctionne bien et si c'est le cas, tous les disques dur en profiteront à terme et il n'y aura plus de problèmes philosophiques à se poser.
      • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Dans les ultraportables, on commence à envisager l'utilisation de petits "disques durs" Flash pour toutes ces raisons là.

        C'est même assez avancé: le proto du projet OLPC avec son portable à 100$ tourne avec 512Mo de Flash

        http://wiki.laptop.org/index.php/Hardware_specification
      • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Finalement quel intérêt de mettre ça dans un disque dur ? Ne peut-on pas rajouter des cartes de mémoire flash dans son PC pour avoir ce genre de fonctionalités ? Où carrément intégrer ça sur la CM, avec des barrettes comme la RAM ?
        • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

          Posté par  . Évalué à 3.

          Il est aussi prévus dans Vista que l'on puisse utiliser de la mémoire flash venant d'une clé USB.

          L'intéret d'intégrer cela au disque dur est de gérer la mémoire flash intégré comme un cache par le matériel du disque directement donc de manière transparente.

          En fait il y aurai trois niveau d'intégration possible:
          - dans le disque dur : transparence maximale
          - gérée par la carte mere : il faut un chipset adapté
          - n'importe ou : il faut que l'OS le gère.

          Pour le moment je ne trouve pas le discours commercial très clair, wait and see ...
        • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

          Posté par  . Évalué à 2.

          Certains l'envisagent aussi, il y a souvent des annonces de disques flash de temps en temps et ça ne m'étonnerai pas que certains PC à 10000 dollars aient quelques disques flash. D'ailleurs, il me semble qu'une boite de matos avait sorti une carte PCI sur laquelle on pouvait mettre des barettes de RAM possiblement alimentées par une batterie (quand la machine est éteinte) et reliées au controlleur de disque pour en faire un RAMDisk magnifique et même pas en flash.

          Je suppose que l'intérêt d'avoir la mémoire flash dans le disque dur est d'économiser un peu la place, voire même rendre transparente la présence de cette mémoire flash. D'où la nécessité d'avoir un OS qui sache utiliser ces disques.
        • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          >> intégrer ça sur la CM, avec des barrettes comme la RAM ?

          C'est prévu et c'est la technologie Robson d'intel (prévu pour débarquer l'an prochain).
          Moi je préférerais que ce soit intégré dans le disque dur et que ce soit transparent pour l'OS (pas de problème de driver). Ce serait juste un gros cache NAND de 256 Mo qui se remplit au fur et a mesure que tu utilise ton ordi. Quand il approche de la saturation hop, il reveille le vrai disque dur, il se vide dedans (ce n'est pas sale) et hop, il éteint le disque dur !
          Conséquences le disque tourne beaucoup moins souvent ce qui est excellent pour l'autonomie et la fiabilité.
          • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

            Posté par  . Évalué à 2.

            sauf que le cache dd ca existe déja sous tutux (en utilisant la ram) et en interne (16 Mo pour les derniers) , et ca n'empeche pas le dd de tourner : on n'écris pas toujours sur les meme fichiers, ni on ne lis les meme
            • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              c'est quand même bien plus souvent 8 Mo de cache sur les disques des portables...donc passer à 256 Mo ça aiderait bien !
              Encore une fois je ne suis pas contre un fonctionnement plus complexe qui implique de modifier l'OS...mais ça implique un driver et ça ça m'ennuie. Les problèmes de drivers on les rencontre déja pour les cartes graphiques ou les cartes wifi alors pas besoin que les disques dur s'y mettent.
              • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

                Posté par  . Évalué à 2.

                Et puis une grosse différence est que le cache disque n'est pas persistant, plus de courant, c'est foutu, la stratégie est donc souvent d'écrire au plus tôt sur le disque.
    • [^] # Re: Le marché dans tout ça..?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Vous croyez pas tout simplement que si une demande existe pour ces disques hybrides, en dehors du marché OEM, on pourra se les procurer?

      Que dire aussi des magasins qui permette d'acheter de l'oem sans pc neuf?


      ben justement, l'article peut être lu d'une façon telle que la réponse est... non.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.