« Supervision » SMTP & IMAP

Posté par  . Édité par Ysabeau. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
27
21
mar.
2022
Supervision

Bonjour,

Prélude

J’ai mis « Supervision » entre guillemets car c’est un peu prétentieux vu l’outil.

Introduction

Il vous est certainement arrivé de constater des indisponibilités ou des lenteurs de votre boite email.

Quand c’est occasionnel on patiente, quand c’est récurrent on contacte le support client de l’hébergeur. Le dialogue avec le support des différents opérateurs/hébergeurs est souvent compliqué sur ce genre de problème de qualité et d’évènements intermittents.

Afin de pouvoir dialoguer avec eux et avoir une vue objective, il faut quantifier et avoir des données fiables. D’où le développement de ce petit outil qui teste les connexions à un ou plusieurs serveurs SMTP/IMAP et génère un historique.

Journal resticterm V0.5 : Une interface pour restic

Posté par  . Licence CC By‑SA.
10
2
mai
2021

Bonsoir,

resticterm est une interface pour le programme de sauvegarde restic.

Plus de détails sur le précédent journal ou sur le GitHub

La version 0.5 vient d'être publiée avec les améliorations issues des tests et remarques de la communauté de LinuxFR. Merci à tous.

Les 2 principales évolutions sont l'affichage détaillé lors de la sauvegarde et la correction d'un blocage en cas d'erreur lors de la sauvegarde.

Le détail des mises à jour ainsi que le binaire sont là (…)

Journal resticterm une interface pour restic

Posté par  . Licence CC By‑SA.
19
28
avr.
2021

Bonjour,

Certains d’entre vous connaissent probablement restic : https://restic.net/
Pour les autres et en faisant court, je dirais : restic est à la sauvegarde ce que GIT est à la programmation.

C'est un très bon outil de sauvegarde, multi-plateformes et qui gère plusieurs type de stockage (Local/SSH/Cloud).
Il s'utilise exclusivement en ligne de commande.

Pour la sauvegarde, ce n'est pas gênant car c'est souvent scripté.
Mais pour consulter le contenu et faire les opérations de gestion courante c'est plus lourd.

(…)