• # Envisag

    Posté par  . Évalué à 2.

    é

  • # Comment

    Posté par  . Évalué à 5.

    Comment on fait pour démanteler Facebook, on sépare comment les services ? D’un côté les photos de profil et de l’autre les actualités ? Parce que je ne suis pas sûr que séparer Instagram ou Whatsapp changerait grand-chose.

    Et pour Google, comment tu fais une entreprise rentable en séparant la pub du reste ? Il y a peu de service de Google qui doivent être rentable si tu retires la forte intégration avec la régie de publicité (parce que sinon, il y aurait beaucoup plus de concurrent).

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Manque d'imagination

    Posté par  . Évalué à 6.

    Les lois anti-trust représentent bien la schizophrénie de la pensée ultra-libérale… Pas de grande originalité ici, le débat est vieux de plus d'un siècle. Pas la peine d'imaginer que le problème est différent parce qu'on parle d'Internet.

    Au final, quand on parle des GAFAM, on parle quand même de cinq entreprises. Bien sûr, elles n'ont pas exactement les mêmes niches et les mêmes marchés, et chacune peut imposer sa position dominante dans sa catégorie de prédilection. Mais quand même, on reste loin d'une situation où tout Internet serait contrôlé par une seule boîte. On ajoute à ça les FAI, les gestionnaires des réseaux "physiques", et les millions d'acteurs qui fournissent des services majeurs de manière indépendante de ces grosses boîtes, et on reste loin d'un marché complètement trusté ; il y a quand même beaucoup plus d'acteurs que dans beaucoup d'autres domaines (aéronautique? automobile?). Il suffit de prendre la liste des sites les plus consultés pour voir apparaitre des dizaines d'acteurs indépendants (Baidu, Wikipedia, Yahoo, Twitter, plein de trucs chinois…). Au final, ça fait plus penser à un énorme marché dynamique (avec des monstres, certes), plutôt que quelque chose de complètement trusté par une grosse boîte.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.