• # Du vécu...

    Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

    J'ai eu affaire à une TV Toshiba dont le rétroéclairage est mort. Il a fallu démonter les différents cadres en plastique avec des clips qui cassent, puis retirer la dalle après avoir soigneusement déconnecté sa nappe fragile. Enfin, on accède aux rubans de LED qu'il est impossible de retirer sans casser car ils sont collés. Les rubans étaient en série, donc si l'une des 22 LED claque, le rétroéclairage est inopérant.
    Heureusement, c'était une TV d'entrée de gamme. J'imagine que les modèles extra plats ont recours à du collage.
    La TV était fabriquée par le turque Vestel, qui fabrique la plupart des modèles noname, donc les pièces étaient assez standards et faciles à trouver. Je crois que l'un des soucis des TV récentes est le format des condensateurs presque sur mesure, rendant l'appro plus difficile.
    Une nuance à propos de l'article : j'avais lu que les concepteurs d'alims n'avaient pas le choix du placement des condensateurs de filtrage en sortie de l'alim, qui devaient être au plus près de leur diode montée sur dissipateur. Après, rien n'empêcherait les fabricants de faire des dissipateurs plus larges pour abaisser la température de quelques précieux degrés.

  • # Et les moniteurs ne sont pas concernés ?

    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

    J'avais dans le passé un moniteur TV de chez LG. Après plus d'un an d'utilisation, par moment l'affichage coupait. Au début, je devais tapoter sur la coque arrière d'une manière particulière, ni trop fort, ni pas assez, pour retrouver l'affichage. Au bout d'un moment ça ne marchait plus. Je me suis résigné à démonter, pour voir si je pouvais réparer. Résultat : un mauvais contact de la nappe. Lors de l'assemblage, ils ont été avare en scotch apparemment.
    L'article ne parle pas si les moniteurs PC sont concernés.

  • # Bons et mauvais élèves ?

    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 23/07/21 à 09:30.

    Ca aurait été bien d'avoir la liste des bons et mauvais élèves. Ca simplifierait le choix pour le consommateur et ça serait un (petit) retour de bâton.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.