Journal PrimTux-Days 16 et 17 février 2019 à l'écospace de Beauvais

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
4
28
jan.
2019

L’équipe PrimTux propose une rencontre ouverte afin d’échanger avec les développeurs et informer les visiteurs sur le contenu de la distribution GNU/Linux éducative PrimTux, comment l’installer, l’utiliser. Un des objectifs est d’accueillir les enseignants, éducateurs, référents Numérique, institutionnels, acteurs de l’éducation et du Numérique, le grand public. Les PrimTux-Days auront lieu à l’écospace de Beauvais, samedi 16 février et dimanche 17 février 2019.

  • # Primtux-Days

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Ce sera la première édition, elle sera forcément modeste mais on est heureux de la proposer.

    • [^] # Re: Primtux-Days

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Un week-end pour se mettre aux logiciels libres avec ses enfants à Beauvais

      Vous rêvez d’un ordinateur que votre enfant pourrait utiliser sans risquer de faire une grosse bêtise ou de se retrouver sur un site où il n’aurait pas dû aller ? Dans ce cas, Primtux est fait pour vous, et vous pourrez le découvrir encore aujourd’hui dimanche 17 février à l’Écospace de la Mie au Roy, à l’occasion des Primtux Days, un nouvel événement organisé par Oisux, l’association qui fait la promotion des logiciels libres.

      Darius n’a pas lâché les jeux installés sur l’ordinateur. « C’est extraordinaire, il peut aller sur l’ordinateur sans tout parasiter », juge Anne, sa mère.

  • # Récupération de matériel

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 29/01/19 à 07:41.

    Dommage que la communication soit faite sur le recyclage de matériel : "elle a vocation à revaloriser un matériel obsolescent". Ce n'est à mon avis pas le côté le plus intéressant de cette distribution, D'autres distributions non éducatives comme BunsenLabs Linux ou SliTaz le font bien mieux. Ce n'est pas le recyclage de matériel qui intéresse les écoles, elles ont d'autres chats à fouetter. C'est un exemple de mauvaise communication où les auteurs de la distribution veulent imposer leur objectif louable (le recyclage) à des utilisateurs qui recherchent autre chose : outils avec supports pédagogiques librement utilisables, gain de temps, fiabilité, facilité d'utilisation, aval de leur inspection académique… Et c'est plutôt là que PrimTux a une carte à jouer. Qu'elle fonctionne sur du matériel ancien, c'est un gros plus mais c'est un autre combat, celui du recyclage, pas celui du libre et de l'éducation.

    • [^] # Re: Récupération de matériel

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      PrimTux a pris le relais de ASRI-Edu. L'association solidaire de revalorisation informatique en milieu scolaire avait pour but de faire fonctionner des logiciels éducatifs sur le matériel d'occasion donné aux écoles : des Pentium II et III, avec 128 Mo de RAM.

      Par sa légèreté, elle a vocation à REVALORISER un matériel obsolescent en l’orientant vers le milieu scolaire ou éducatif, dans l’esprit d’ASRI-EDUCATION, mais elle peut tout à fait être installée sur du matériel récent, notamment grâce à ses versions 64 bits.

      Aujourd'hui, du matériel plus puissant est disponible. PrimTux4-Lubuntu-18.04-amd64 est disponible pour une meilleure compatibilité avec l'UEFI et les cartes wifi.

      Le but premier n'est pas la revalorisation de matériel informatique pour prolonger sa durée d'utilisation, mais de fournir une solution éducative complète et adaptée à l'école primaire qui soit compatible avec le matériel disponible dans les écoles.

      WeeeFund a choisi PrimTux comme solution numérique éducative pour équiper les ordinateurs portables de l'école Cours la passerelle à Pierre-Bénite.

      Merci d'avoir attiré notre attention sur une communication qui aurait besoin d'amélioration et qui est tributaire de celle d'ASRI-éducation. C'est déjà une manière de contribuer à améliorer PrimTux.

      pc-recyclés-par-mdl29

    • [^] # Re: Récupération de matériel

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      Il faut se renseigner un peu sur les besoins des écoles et dans ce domaine, en tant qu'ancien erun et directeur d'école ayant côtoyé de nombreux acteurs de diverses circonscriptions, je ne pense pas avoir de leçons à recevoir.

      Le premier problème (en 2019…) est matériel et énormément d'établissements récupèrent des PC sans OS, alors oui le but premier est la revalorisation de ce matériel. De toute façon, si l'école ne dispose pas d'un enseignant ou d'un parent assez influent et à l'aise en informatique, rien ne se fait, PrimTux ou pas, matériel récent ou pas, windows inclus. Le numérique, malgré les initiatives isolées ci ou là relatées par exemple sur twitter, reste un parent pauvre dans l'emploi du temps (grossière erreur, mais on ne va pas détailler ici).

      Les communes sont responsables de cet équipement et font la plupart du temps (je parle de communes moyennes de plus de 30 000 habitants) appel à des prestataires qui installeront une "solution" (qui devient plus un problème qu'une solution!) à base de systèmes propriétaires, notre équipe n'a que peu de prise sur ces choix et sans la motivation des enseignants, il n'est pas ou peu utilisé, à moins que vous ne souhaitiez devenir notre VRP!

      Heureusement pour elle, Genoble a pris une autre option, elle ne le regrettrera pas et on ne lui a pas imposé un quelconque recyclage puisque PrimTux est installée sur des PC neufs. Avec un peu de jugeote, on sait bien que qui peut avec le moins peut avec le plus…

      L'EN (parlons des décideurs car nombre d'erun s'est déjà emparé du bijou) ne s'intéresse pas à PrimTux, sinon les PrimTux-Days sont l'occasion de me faire mentir.

      • [^] # Re: Récupération de matériel

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        erun ?! cékoidon ?

        • [^] # ERUN = enseignant référent pour les usages du numérique

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 30/01/19 à 14:25.

          ERUN. L’enseignant référent pour les usages du numérique est un enseignant du premier degré possédant une expertise du numérique. Il est membre de l’équipe de circonscription et exerce ses fonctions sous l’autorité de l’inspecteur de l’éducation nationale en charge d’une circonscription. Son action au niveau départemental est coordonnée par l’inspecteur de l'éducation nationale en charge du numérique. Il exerce des missions complémentaires à celles des conseillers pédagogiques.

      • [^] # Re: Récupération de matériel

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

        En conclusion, pourquoi avoir choisi PrimTux à Grenoble et pas autre chose ? Parce que les logiciels sont d'une bonne qualité pédagogique ? Parce que les écoles n'ont pas de personnel pour gérer l'informatique et parce qu'il y a un prestataire, un enseignant ou un parent d'élève qui s'occupe des installations de PrimTux ? Pourquoi les logiciels proposés sur les postes neufs sont-ils devenus des problèmes plus que des solutions ? Parce qu'ils n'étaient pas adaptés ? Parce qu'il n'y avait pas de gestionnaire des postes ? Autres ?

        • [^] # Re: Récupération de matériel

          Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

          Pourquoi PrimTux et pas autre chose? Tout simplement parce que Primtux est adaptée à l'école primaire:

          • Par sa base: la base linux protège plus que windows face aux troyens et virus. Qui plus est, c'est une Debian (derivative), réputée et stable. Sa légèreté permet de démarrer firefox et libreoffice plus rapidement: si la charge mémoire est moins utlisée à la base, la réserve de RAM s'en trouve grandie, a fortiori sur des postes modernes. C'est un système libre, qui autorise la modification, la personnalisation.

          • Parlons-en de la personnalisation: 4 environnements dès l'installation (3 élèves, un prof), des interfaces purifiées, dépourvues de toute fioriture, protégées contre toute modification impromptue de la part des élèves, modifiables à souhait par les enseignants, un contrôle parental qui filtre le https de manière transparente, une page de démarrage du navigateur adaptée (qwantjunior), libreoffice dispose d'une interface adaptée aux 3 cycles de l'école primaire, disponible aussi sous Raspberry Pi…

          • Côté logiciel: les logiciels inclus sont de 2 ordres: libres dans l'iso de base (les classiques linux gcompris, omnitux…), non-libres mais gratuits et autorisés à la diffusion non-commerciale par les auteurs une fois le système installé: c'est aussi là que PrimTux tire son épingle du jeu: la plupart de ces logiciels et activités ont été conçus par des enseignants, viennent donc du terrain, et on ne parle pas d'une dizaine d'activtés, mais de plusieurs centaines, dont pepit.be, les logiciels pragmatice, des activités jclic, calcul@tice… L'encyclopédie Vikidia peut être installée hors ligne…

          • Côté support: le système est maintenu, dispose d'un forum actif, de contributeurs, d'un wiki, d'aides à l'inclusion du numérique dans la pédagogie quotidienne…

          Voilà, maintenant question, pourquoi windows? Jamais ils n'arriveront à ça avec leur mode de fonctionnement propriétaire. Un problème reporté? On l'étudie et on le corrige, la plupart du temps ça ne prend même pas une semaine. Une question portant sur la presonnalisation? Même chose. Le forum est composé aussi bien de développeurs que d'utilisateurs novices, et c'est une force car ça nous oblige à nous adapter

          Le numérique et ses problèmes en école:

          Il y a effectivement très peu de personnel chargé du numérique en école primaire (officiellement un par circonscription à mi-temps ou à temps plein selon les départements, soit grosso modo pour 200 enseignants), ce qui pose le problème de la formation. La plupart du temps, celui qui utilise des PC s'est autoformé et peut devenir, s'il le souhaite, un référent numérique au sein de son école, écoles qui souvent diposent d'une salle informatique, autre erreur: quand on a la place, les PC doivent être dans la classe afin de priviliégier l'intégration du numérique dans la pédagogie de tous les jours, mais c'est moins cher de mettre 15 PC dans une école de 10 classes que 10 PC par classe, le calcul est vite fait, et on voit là l'intérêt pour les PC de récupération. En outre, des solutions alambiquées à base de mini-pc reliés à un serveur windows, choisies par les communes par économie et non pour l'usage, ne sont jamais utilisées, et on comprend pourquoi: ça met 10 minutes à démarrer et il faut 2 secondes au curseur de souris pour bouger, c'est là que la solution devient le problème. J'ajoute que dans ce cas tout a été installé comme conseillé, et que les machines utilisées devaient largement assurer le travail, tant la puissance déployée dépassait celle qui était recommandée. Les projets école numérique rurale avec des gros serveurs linux bien lourds à configurer et qui eux-aussi mettent un temps certain à devenir utilisables n'ont pas faits bien mieux.

          Le prof lambda (95% du personnel à la louche) n'ira pas plus loin et "fera de l'informatique" un coup de temps en temps, quand il sera dans un jour à être confronté à des problèmes plus ou moins tordus qu'il ne saura pas résoudre (le bureau window retourné à 180°, c'est marrant pour les élèves, moins pour le prof!). L'autodidacte motivée par le numérique quant à lui va chercher une solution viable (ça peut être lui ou un parent) pour pouvoir l'intégrer dans sa pédagogie, c'est là qu'intervient PrimTux à l'origine: au départ c'est un itinéraire bis, force est de constater qu'elle peut devenir la route principale.

          • [^] # Re: Récupération de matériel

            Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 30/01/19 à 18:50.

            Hé bien voilà des arguments très intéressants pour faire la promotion de PrimTux ! Il ne faut pas vouloir vendre ce qu'on aime (la récupération) mais demander aux enseignants quels sont leurs problèmes et ce qu'ils trouvent de bien dans PrimTux : protection contre les virus, stabilité, vitesse, interfaces simples, adaptables et protégées contre les modifications des élèves, contrôle parental, disponible sous Raspberry Pi, des centaines de logiciels pédagogiques et d'activités créés par des enseignants et adaptés aux 3 cycles, Wikipédia même sans accès à internet, mises à jours sans limite de durée, aide technique + pédagogique sur le web, contribution à l'évolution de PrimTux possible…

            Après, les arguments peuvent être différents pour un comptable, un élu, un inspecteur. Il suffit de leur faire tester et de leur demander quels sont leurs problèmes. C'est bien quand il y a des problèmes, on peut "vendre" des solutions (qui marchent réellement).

            • [^] # Re: Récupération de matériel

              Posté par . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 30/01/19 à 19:01.

              Ayant été fournisseurs de l'EN pendant de nombreuses années, j'ai eu par exemple comme arguments et questions (pour les 2 dernières lignes, ce n'est pas inventé, c'est vraiment du vécu) :

              • pour un comptable : facilité de paiement, tout est inclus dans le budget initial…
              • pour un élu : communiquer sur une opération d'équipement avec plein de photos et d'articles dans les revues et journaux (il faut pouvoir mettre quelque chose au bilan pour les élections)
              • pour un inspecteur : un voyage est-il offert par le fournisseur, on peut mettre en place une carte d'achats avec la banque dans laquelle je suis membre du conseil d'administration (ça c'était embêtant parce qu'ensuite, c'était notre siège qui prenait les commandes et non les agences et on avait moins de primes) ?

              On voit donc que chaque décideur dans la chaîne d'achat a des besoins différents auxquels il faut pouvoir répondre !

  • # EPI

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

    Une personne à inviter, peut-être, si elle est intéressée : https://www.epi.asso.fr/biblio/jpa_biographie_2014-06.htm

    • [^] # Re: EPI

      Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

      Pourquoi pas mais pour il s'agit d'une première édition, on préfère déjà faire nos premières armes avant d'inviter des personnalités. Par contre, si elles sont au courant par les listes de diffusion libristes et qu'elles souhaitent venir, welcome.

  • # programme des ateliers de la manifestation

    Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

  • # La banderole de la rencontre est arrivée

    Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

    Bannière

  • # Bel article de présentation des Primtux-Days dans l'Observateur-de-Beauvais

    Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

    ici :
    Titre de l'image

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.