Journal Wanted: TOR - pour une poignée de roubles

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
-2
24
juil.
2014

Le pays d'où viennent Pavel Dourov, Garry Kasparov, Khodorkovski et qui abrite aujourd'hui Snowden, Depardieu ou encore Douguine, a lancé (le 11 juillet) un appel d'offre : 3,9 millions de roubles ( 111511 $ ) pour "obtenir des informations techniques sur les utilisateurs du réseau TOR".

source & google traduction.

Qu'attendons-nous pour nous inspirer davantage de ce beau pays de qui rayonne de vérités et de libertés ?

Bref, affaire à suivre

PS: la nimage.

  • # sur l'ukraine

    Posté par  . Évalué à 2.

    Pour être juste, il faut aussi mettre notre belle propagande sous les projecteurs, comme le fait lescrises.fr :

    http://www.les-crises.fr/misere-intellectuelle-ukraine-en-vrac-24-07/

    Bref, il y a de la manipulation partout, surtout soyons prudent. Par exemple mettre un lien « affaire à suivre » vers une très grosse société américaine, écrite peut-être en russe, dont les messages sont limités à XXX caractères, je ne suis pas sûr que ça soit très propice à la réflexion nécessaire du linuxfrien.

    • [^] # Re: sur l'ukraine

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Tu veux mettre la propagande en lumière en citant les-crises.fr, le site qui reprend toutes les "actualités" des médias d'État Russes pour argent comptant, sans aucun contact sur place et sans bouger le cul de son fauteuil, et pour qui la propagande et le mensonge viennent toujours et d'abord des nazis gays juifs qui crucifient des enfants qui osent dire autres choses que ces médias. C'est de l'ironie j'espère ?

      PS: J'ai passé ces trois dernière année plusieurs mois en Ukraine, j'y suis encore en ce moment.

      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

      • [^] # Re: sur l'ukraine

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Tu veux mettre la propagande en lumière en citant les-crises.fr, le site qui reprend toutes les "actualités" des médias d'État Russes pour argent comptant

        Ça nous change de tous nos médias qui reprennent la propagande de la CIA.

        PS: J'ai passé ces trois dernière année plusieurs mois en Ukraine, j'y suis encore en ce moment.

        Argument d'autorité qui ne vaut rien. BHL aussi est allé en Ukraine et il n'a vu aucun néonazi, donc il faudrait le croire ?

        Il ne s'agit pas de défendre la Russie, mais la propagande anti-Russie me saoule encore plus.

        Sinon pour revenir à Tor, j'imagine que notre pays des Droits de l'Homme va essayer de refourguer la technologie Qosmos. Si eux cherchent à l'acheter, nous on la produit et on la refourgue à des dictateurs : est-ce que c'est mieux ?

        http://www.dailymotion.com/video/xocq6q

        • [^] # Re: sur l'ukraine

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          tous nos médias qui reprennent la propagande de la CIA

          Conspirationisme, quand tu nous tiens… bien sûr tu n'as pas besoin de preuves, ou de contacts personnels avec des journalistes de "tous nos médias" puisque tu le sais ! D'ailleurs tout le monde le sait, non ?

          Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à 10.

            Sans parler de conspirationnisme, non, il est évident que la crise en Ukraine ne peut pas se résumer à un coup de folie expansionniste Russe en représailles contre le peuple qui a viré le pote de Poutine du pouvoir.
            Pourtant quand tu vois le paysage médiatique, ça semble extrêmement simple:
            -d'un côté, les gentils Ukrainiens, qui sont donc plutôt ouverts aux occidentaux (normal, entre gentils!)
            -de l'autre, les méchants Russes et les séparatistes

            Tu me permettras de douter donc de la soupe qui nous est servie.

            • [^] # Re: sur l'ukraine

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Là je te comprends. Bah tu n'as qu'à t'acheter un billet Paris-Kiev, puis faire un petit tour d'Ukraine jusqu'à Donetsk. Si tu pouvais ensuite te faire des amis russes, voir passer cette frontière ça serait même le top.

              Mon cousin va le faire (sans aller cependant jusqu'à Donetsk), et nous rejoindre bientôt à Kiev (ma femme est ukrainienne). C'est la première fois qu'il vient en Ukraine, et même si ils nous connaît bien et sait que l'on n'est pas des zombies naïf ou des nazis, il a toujours un peu de mal à croire tout ce que nous lui racontons. J'ai hâte de le voir découvrir une part de réalité par ses propres yeux.

              PS: On a des amis russes, qui m'ont racontés pas mal d'histoires, mais je n'ai personnellement jamais mis les pieds en Russie.

              Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à 10.

            tous nos médias qui reprennent la propagande de la CIA

            Conspirationisme, quand tu nous tiens…

            Pourtant il n'y a que les américains qui accusent formellement les Russes dans cette affaire, les pays européens sont beaucoup plus circonspects (et se décident en fonction de leurs propres services d'espionnage).

            Concernant la CIA, on peut se rappeler des photos truquées du Kosovo (qui ont poussé les Allemands à développer illico presto leur propre satellite d'observation radar, SAR-Lupe), des armes de destruction massive en Irak (elles sont où finalement ?), bref de deux ou trois mensonges et/ou manipulations…

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à 6.

            tous nos médias qui reprennent la propagande de la CIA

            Conspirationisme, quand tu nous tiens… bien sûr tu n'as pas besoin de preuve

            C'est vrai qu'il est difficile de supposer qu'une entité gouvernementale ou des fonctionnaires puissent conspirer, ça n'a jamais existé.

            Tiens, au fait, Snowden c'est pas quelqu'un qui a balancé la NSA?

            • [^] # Re: sur l'ukraine

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

              Bah la NSA n'a pas spécialement conspiré, elle a simplement de grandes oreilles comme lui a demandé le gouvernement américain.

              Sinon, dans le même genre, il y a déjà eu des espions (russes ou soviétiques) qui donnaient des papiers bien orientés à certains journalistes français (y compris tout récemment, mais je ne retrouve plus ma source). De façon générale, ce ne sont pas les histoires bidonnées qui manquent au XXème siècle, ça paraît assez peu crédible que l'on se soit brutalement arrêté d'en faire.

      • [^] # Re: sur l'ukraine

        Posté par  . Évalué à 10.

        Perso j'essaye d'adopter l'attitude de Chomsky : je critique avant tout la propagande chez nous. Je manque de culture et d'information pour juger la situation là-bas.

        Au lieu de dire des conneries genre « nazi gays juifs », je te propose de trouver des arguments contre ceci :

        – les américains ont-ils apporté des preuves tangibles sur le crash de l'avion ? Les média français ont-ils oui ou non repris sans vérification ces informations ?
        – Y-avait-il des néo-nazi (ni gays ni juif) dans le gouvernement ? Pourquoi les média et le gouvernement français minimise systématiquement l'info là-dessus (mention spéciale à Fabius… ministre des affaires étrangères

        Si tes lumières sont intéressantes, je pense que tu peux les proposer sur lescrises.fr…

        Il faut vraiment être aveugle, corrompu, ou bisounours pour ne pas voir que dans notre pays, la machine de propagande fonctionne à plein régime. Et que dans ce contexte, il est très difficile de se faire une idées des évènements en Ukraine, et que donc il faut être prudent avant d'accuser une partie ou un autre sans preuve.

        • [^] # Re: sur l'ukraine

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Pour les nazis-gays-juifs, je ne fait que contracter l'ensemble de la propagande tel qu'on la trouve sur les télés russes et réseaux sociaux russophones. Heureusement qu'il y a le FN et des types comme Olivier Berruyer pour y mettre un peu de cohérence et l’affûter pour l'audience du français moyen.

          J'ai posté au début à plusieurs reprises sur le site les-crises.fr, aucun de mes commentaires n'ont franchi la censure du "modérateur".

          Concernant les soi-disant nazis au gouvernement, ce n'est que de la propagande. Le gouvernement français n'a pas à minimiser quelque chose qui n'existe même pas.

          Là où je me marre, c'est que ceux qui sont taxé de nazisme (Svoboda et pravy sector) par la propagande russe et en premier lieu en France par le Front National, sont en fait des anciens alliés du F.N.

          http://www.youtube.com/watch?v=HMKXgMm9Rfo

          http://www.contre-info.com/lettre-de-svoboda-au-front-national-exclusivite-contre-info

          Oh mais attend, c'est vrai : les indépendantistes ukrainiens de l'UPA
          (drapeau rouge et noir, repris en partie sur le logo par pravy
          sector et que l'on retrouve principalement dans ce parti et celui de
          Svoboda), s'était un temps allié aux nazis allemands au début de la
          guerre de 39-45*. Et donc comme le F.N. était encore alliés à Svoboda
          il y a quelques temps, cela veut dire qu'il y a 25% de nazis en
          France ! Mais t'as raison putain !!!

          *Note: On passera bien entendu sous silence que c'était pour lutter
          contre les soviets qui n'avaient pas lesiné pour détruire le peuple et
          la culture ukrainienne : holodomor et russification. On passera aussi
          sous silence le fait que l'UPA s'est aussi retourné contre les nazis
          quand ces derniers n'ont pas accepté leur indépendance et que Bandera a fini dans les geôle des allemands quand ses frères ont fini à Auschwitz.

          Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à 6.

            Pour les nazis-gays-juifs, je ne fait que contracter l'ensemble de la propagande tel qu'on la trouve sur les télés russes et réseaux sociaux russophones.

            C'est vrai, c'est utile de relayer sans discernement la propagande d'une des partie… En plus c'est complètement horst sujet puisque j'ai uniquement parlé de la propagande dans nos pays (France, UE), pas de ce qui se passe en Russie.

            Concernant les soi-disant nazis au gouvernement, ce n'est que de la propagande. Le gouvernement français n'a pas à minimiser quelque chose qui n'existe même pas.

            Donc si j'ai bien compris tu nies que Svodoba et Pravy Sektor sont néo-nazi ? Dans ce cas, effectivement, il n'y a plus grand chose à débattre.

            • [^] # Re: sur l'ukraine

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

              J'attend ta définition d'un parti néo-nazi.

              Sachant que Svoboda n'est officiellement ni anti-sémite, ni raciste. Dans les faits certains leaders ont tenu des propos anti-sémites, mais pas plus que d'autre leaders de parti d'extrême droite en France.

              Par contre Svoboda a de sérieuses et inquiétantes tendances fascistes. Comme le montraient les partis d'extrême droite en Europe, quand ils faisaient encore moins de 10% aux élections (Pour rappel le score de Svoboda au dernières présidentielles : 1,16 % ).

              Pravy sector n'appartient lui pas à la famille des partis d'extrême droite en Europe, ses partisans ressemblent plus aux indépendantistes corses, le modèle politique et militaire qu'ils ont choisi lors de leur campagne électoral s'inspirait principalement de la suisse. C'est au final un jeune et joyeux bordel avec un peu de tout : des fascistes, des juifs, des anarchistes… Leur score au dernière présidentielle : 0,70 % .

              Aucun de ces deux partis n'a de membre au gouvernement.

              Mais évidemment, tu suis les-crises.fr, donc tu connais mieux la réalité et il n'y a pas à débattre.

              Maintenant pourrais-tu stp mettre à jour ton avatar, au moins jusqu'à ce que les descendants de Makhno aient fini de se faire envahir et d'empêcher les national-communistes de construire le 3eme Reich la novorussya ? Merci.

              Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

              • [^] # Re: sur l'ukraine

                Posté par  . Évalué à -7.

                « Sachant que Svoboda n'est officiellement ni anti-sémite, ni raciste. Dans les faits certains leaders ont tenu des propos anti-sémites, mais pas plus que d'autre leaders de parti d'extrême droite en France. »

                Ah oui quand même…

                Linuxfr est devenu un putain de repaire d’antisémites…

                • [^] # Re: sur l'ukraine

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Y’a une méconnaissance de ce qu’est un parti/mouvement politique. Il faut comprendre comment ça marche en interne. Les déclarations officielles ne sont que le résultat d’un compromis des militants avec ce qu’ils estiment être l’état réel des rapports de forces politiques dans la société. Ce n’est pas ce qu’est le parti.

                  Pour savoir ce qu’est un parti politique on s’en tient aux déclarations des militants, on s’y implique, etc. Notamment les plus couillons des militants qui ne savent pas tenir leur langue quand ils ont un micro à portée de voix et qui se mettent à répéter la même chose que ce qui est dit en réunion interne (ce qui est assez fréquent venant de l’extrême-droite).

                  Se satisfaire de ce que la position officielle ne soit pas antisémite, alors que “certains leaders” le sont ouvertement, c’est juste digne d’une mauvaise foi à toute épreuve, de celle qui considère que tant que les apparences sont sauves, on s’accomode très bien de l’antisémitisme. Idem le petit jeu de dupes que la fifille a mis en place avec son paternel, manière de donner des gages à la frange antisémite de son parti.

                  • [^] # Re: sur l'ukraine

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Donc en gros les déclarations officielles peuvent n'être qu'un tissu de mensonges, et une fois élu le membre du parti n'en ferait qu'à sa tête que selon le programme officieux du parti ?
                    Tous pourris, quoi…

                • [^] # Re: sur l'ukraine

                  Posté par  . Évalué à 5.

                  Tu vois un gars qui dit un truc, et tu en tires des conclusions sur la communauté entière ?

              • [^] # Re: sur l'ukraine

                Posté par  . Évalué à 3.

                J'attend ta définition d'un parti néo-nazi.

                On peut partir sur une hypothèse consensuelle, celle de wikipedia :

                Le terme néonazisme fait référence à un ensemble d'idéologies se réclamant du national-socialisme « historique ». Considérant que le nazisme avait disparu en 1945, avec la mort d'Adolf Hitler et la chute du IIIe Reich, les politologues nommèrent ces idéologies « néonazisme ».

                Est-ce que Svoboda et Pravy Sektor sont néo-nazi ?

                • [^] # Re: sur l'ukraine

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                  Est-ce que le F.N. est un parti néo-nazi ?

                  Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                  • [^] # Re: sur l'ukraine

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Moi je dirais que Marine Lepen n'est pas néo nazi, mais son père oui, ainsi qu'une partie de leurs élus.

                    Donc Marine la grande figure médiatique, non, le parti, oui.

                    Mais je ne suis pas ça de près :-)

                    • [^] # Re: sur l'ukraine

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                      On peut débattre de la même manière à propos de Svoboda, qui depuis plusieurs années ne se revendique plus du social-nationalisme, mais comporte en effet des personnalités et des sympathisants que je qualifie volontiers de fascistes, Godwin m'incitant à une certaine prudence avant d'aller plus loin.

                      Je ne porte pas Svoboda dans mon cœur non-plus.

                      Mais dire que le gouvernement ukrainiens ou les ukrainiens sont des nazis, quand Svoboda n'a pas de membre au gouvernement et que les intentions de votes de ce parti ne sont pas du tout comparable avec les intentions de vote du FN en France, c'est un peu fort de café …

                      Qui plus est quand j’entends cela de la bouche de sympathisants FN…

                      Je n'ai dans les faits jamais eut le loisir de pouvoir rencontrer et discuter avec un sympathisant de Svoboda (est-ce tout simplement lié au fait qu'ils ont fait 1,16% au dernière élections ? )

                      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                      • [^] # Re: sur l'ukraine

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                        Mais dire que le gouvernement ukrainiens ou les ukrainiens sont des nazis, quand Svoboda n'a pas de membre au gouvernement

                        Svoboda a des membres au gouvernement. Le gouvernement ukrainien, sorte de gouvernement d'union nationale, a des fascistes parmi ses ministres. En particulier, le vice-Premier ministre, le ministre de l'écologie, le ministre de l'agriculture, l'ancien ministre de la défense (cf par exemple Gouvernement Iatseniouk. Ce n'est pas un gouvernement fasciste, mais un gouvernement avec des fascistes. A toi de voir si c'est fort de café.

              • [^] # Re: sur l'ukraine

                Posté par  . Évalué à 10.

                Sachant que Svoboda n'est officiellement ni anti-sémite, ni raciste. Dans les faits certains leaders ont tenu des propos anti-sémites, mais pas plus que d'autre leaders de parti d'extrême droite en France.

                Avant, on dénonçait l'antisémitisme.
                Mais ça c'était avant. Maintenant on regarde si quelqu'un est plus antisémite que les autres, et il peut l'être, mais pas trop.
                Bon ben là ça va, il est antisémite, mais pas trop, du coup tout va bien.

              • [^] # Re: sur l'ukraine

                Posté par  . Évalué à 4.

                Pravy sector n'appartient lui pas à la famille des partis d'extrême droite en Europe, ses partisans ressemblent plus aux indépendantistes corses, le modèle politique et militaire qu'ils ont choisi lors de leur campagne électoral s'inspirait principalement de la suisse.

                J'ai ri !

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à -3.

            Arf, je viens d’apprendre que les communistes (s)ont éjectés du parlement. Une grande victoire de vous-autres, les fascistes.

            • [^] # Re: sur l'ukraine

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

              Comment est-ce qu'en France on accepterait à l'assemblé national un parti qui finance et arme des belges et des chtis afin de rattacher la région Nord à la belgique ?

              De plus le parti communiste ukrainien est un reste de l'URSS totalitaire et corrompu, question fascisme ils sont loin d'être les derniers.

              Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

              • [^] # Re: sur l'ukraine

                Posté par  . Évalué à 0.

                Oui oui, c’est bien ça, les fascistes sont ceux qui sont éjectés du parlement, pas ceux qui suppriment des parlements des représentants élus. Oui, oui.

                Pauv’ guignol.

                • [^] # Re: sur l'ukraine

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

                  Fait gaffe, tu es à deux doigts de dire que l'Holodomor et les goulags n'ont jamais existé, ou ne sont "qu'un détail de l'histoire", petit guignol bolchevique.

                  Dans les faits les Ukrainiens, à qui on ne peut reprocher d'avoir cru à l'idéal communiste et d'avoir contribuer aux idées anarchistes, ont bien plus souffert du communisme à la sauce russe, que des nazis allemands.

                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Comparaison_entre_le_nazisme_et_le_communisme

                  Mais à vrai dire ta réaction ne m'étonne guère, en Russie les deux extrêmes fascisants se sont déjà mariés. En France on en est pas très loin, rien qu'à voir le nombre d'anciens communistes qui votent désormais F.N. ou bien de voir des pseudo-anarchistes cautionner l'annexion de la Crimée et l'invasion des national-communistes post-soviétiques nourris aux idées d'Alexandre Douguine.

                  Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                  • [^] # Re: sur l'ukraine

                    Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 30/07/14 à 13:59.

                    Oui oui, la criminalisation de l’opposant politique, un véritable argument d’apprenti dictateur. Tu t’enfonces, tu t’enfonces. Tu ne sais même pas de quelle obédiance politique je suis, ni même mon histoire, ça ne t’empêche pas de me balancer sur la gueule le goulag&co. En matière d’insulte, je suis largement dépassé…

                    Juste que je juge sur pièce. Virer d’une assemblée législative toute une représentation politique, c’est de facto installer une dictature. Soit on a des éléments factuels à reprocher à tel ou tel député, à titre individuel, auquel cas l’assemblée (du moins dans notre pseudo-démocratie française, une institution judiciaire quelconque serait plus indiquée) décide de lever l’immunité pour un procès en bonne et dûe forme, soit on se lance dans les éternelles accusations de stalinisme, fascisme, avec de vagues accusations historiques balancées à l’emporte-pièce, etc. pour mieux pouvoir se comporter soi-même en stalinien ou fasciste.

                    • [^] # Re: sur l'ukraine

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0. Dernière modification le 01/08/14 à 06:06.

                      Soit on a des éléments factuels à reprocher à tel ou tel député, à titre individuel,

                      C'est le cas :

                      http://112.ua/glavnye-novosti/mvd-ukrainy-otkrylo-ugolovnye-proizvodstva-v-otnoshenii-zhirinovskogo-i-zyuganova-92631.html

                      http://www.newsru.ua/ukraine/24jul2014/kpu.html

                      Ce qui s'ajoute au fait que cela leur pendait au nez depuis la chute de l'URSS et l’indépendance de l'Ukraine (1991).

                      Tout comme le parti national-socialiste a été "interdit" en Allemagne en 1945, tout était prêt, par rapport aux charges et à la nouvelle constitution, pour dissoudre le parti communiste en 1991.

                      C'est grâce à des calculs politiciens (en soutenant Kouchma) que le parti communiste avait alors échappé à sa dissolution.

                      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                      • [^] # Re: sur l'ukraine

                        Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 01/08/14 à 12:45.

                        Oki oki. Donc on ressort les vieux dossier d’il y 25 ans ?

                        Et sinon tu fais quoi en Ukraine ? Tu y bosses je suppose ?

                        Quant aux nazis… heu… non rien. Faux mieux pas.

                  • [^] # Re: sur l'ukraine

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                    Fait gaffe, tu es à deux doigts de dire que l'Holodomor et les goulags n'ont jamais existé, ou ne sont "qu'un détail de l'histoire", petit guignol bolchevique

                    On peut avoir des opinions divergentes sans pour autant s'insulter. Merci d'éviter les attaques ad hominem. Elles n'apportent rien au débat.

      • [^] # Re: sur l'ukraine

        Posté par  . Évalué à 6.

        Pour justifier d'affirmer qu'un site prétend que les nazis gays juifs crucifient des enfants, j'aurais plutot mis… un lien vers le site en question !

      • [^] # Re: sur l'ukraine

        Posté par  . Évalué à 0.

        sans bouger le cul de son fauteuil

        Arf. Juste merci. L’auteur était passé sur @si, c’est un moment mémorable… Il m’avait fait exactement cet effet. Y’a une phénomène de politisation important parmi cette population “intellectuelle” (scientifiques/cadres, les économistes surtout sont mis au devant de la scène, ça a commencé par Chouard, c’est passé par Lordon, Sapir, Berruyer n’est donc pas tout seul et j’en oublie certainement). Ils disent des choses intéressantes dans leur domaine respectif. Par contre la tentation est grande chez eux d’en sortir et de traiter avec une arrogance extrême, exploitant de manière éhontée la respectabilité et l’estime qu’ils ont acquises dans leur domaine d’expertise, pour parler de choses qu’ils ne comprennent pas et sur lesquelles ils racontent n’importe quoi.

        • [^] # Re: sur l'ukraine

          Posté par  . Évalué à 4.

          Par contre la tentation est grande chez eux d’en sortir et de traiter avec une arrogance extrême, exploitant de manière éhontée la respectabilité et l’estime qu’ils ont acquises dans leur domaine d’expertise, pour parler de choses qu’ils ne comprennent pas et sur lesquelles ils racontent n’importe quoi.

          Il est très clair que les personnes que tu nommes usent de leur notoriété pour traiter des sujets s'éloignant quelque peu de ceux sur lesquels ont les attendrait. Mais franchement j'vois pas pourquoi ils devraient se priver.

          Étant donné qu'il s'agit typiquement des gens que je lis et écoute, je serais très intéressé par ce que tu développes un poil contre quel n'importe quoi il faut selon toi être le plus vigilant.

          Et je le demande humblement, sans bouger le cul de mon fauteuil.

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à -2.

            Qu’ils gardent leur réflexion pour eux, plutôt que d’étaler à la terre entière leur ignorance crasse. Avec tout ce que ça implique de virus/gouroutisés qui viennent pourrir la vie de tout ceux qui connaissent un peu leur sujet et qui sont précisément totalement noyés par le flot des imbéciles.

            Imagine un peu, un mec qui va régulièrement en Ukraine depuis des décennies, qui connaît bien la culture, l’histoire politique du pays. Bon je ne parle pas évidemment de celui qui commet ses caca nerveux sur Linuxfr (qui lui utilise son argument d’autorité de manière illégitime, parce qu’il n’a pas été capable de prouver qu’il connaît la culture ukrainienne, avec un minimum de recul et de jugement…) mais de quelqu’un d’un poil sérieux. Ce mec connaît son sujet et dit des choses intéressante, t’as mille crétins qui viennent lui pourrir la vie dans les commentaires parce qu’il a le malheur de défendre une thèse différente de la leur. Ça le dissuade de publier. C’est ce qui est en train de se passer sur Mediapart, et tous les bons sentiments de Plenel sur la participation sont en train de voler en éclat à l’épreuve de la réalité, les journalistes réagissant très violemment à ce fait (par le dédain&ignorance ou le mépris&colère). Alors les journalistes s’en foutent parce qu’ils voient que le lectorat est là, par contre y’a des tas de gens qui auraient certainement des trucs passionnants à dire… et de ceux-là seul ceux qui ont un max. d’égo pour résister à la pression survivent&publient.

            • [^] # Re: sur l'ukraine

              Posté par  . Évalué à 6.

              Qu’ils gardent leur réflexion pour eux, plutôt que d’étaler à la terre entière leur ignorance crasse.

              Ça serait mieux si tu disait de qui tu parles, et pointer quelques exemples. Ton commentaire fait un peu rageux (ignorance, imbéciles, caca nerveux, crétins). Le public de Linuxfr demande juste des avis construits avec des sources pour les infos non encore débattues (le taux de validation pour une info doit être de 200 messages environ, dont 50 de Zenitram), et surtout de ne pas considérer que son point de vue est unique ou parfait.

              Imagine un peu, un mec qui va régulièrement en Ukraine depuis des décennies, qui connaît bien la culture, l’histoire politique du pays

              Imagine un peu, j'habite en France depuis quelques décennies, et je ne m'estime pas représentatif du tout pour juger des tendances d'opinions, ou de tout ce qui se passe dans mon pays et avoir un avis tranché sur la question.

              Si j'ajoute que l'Ukraine semble être un pays hétérogène avec des clivages plus marqués géographiquement que dans d'autres pays, je me dis qu'il ne doit pas être facile d'avoir une bonne idée de tous les avis (pas plus que je n'ai eu d'avis clair sur les séparatismes régionaux français par exemple)


              Notez que la fracture n'est pas que sur le candidat, elle l'est aussi sur le taux de participation, qui renforce la représentativité du candidat voté par l'ouest.

              • [^] # Re: sur l'ukraine

                Posté par  . Évalué à 1.

                1/ Pourquoi la carte de l’élection du président ?

                2/ Le clivage ? Et alors ? qu’elle est la répartition des pouvoirs ? Centralisé ou pas ? Par exemple.

                3/ Est-ce vraiment l’élection présidentielle qui est un sujet de fracture et de clivage en Ukraine ? Qu’en pense la population ?

                4/ Tu crois que tu as la capacité critique d’évaluer par toi-même la pertinence des faits qu’on te présente et d’en débattre. C’est niais.

                En l’espèce et sans autre forme de procès, je me torche le cul de ta carte.

                • [^] # Re: sur l'ukraine

                  Posté par  . Évalué à 7.

                  Pourquoi cette carte ? Parce qu'elle est récente et a en même temps les résultats et la participation, et suprême avantage, elle était en première page de google images.

                  Je rééquilibre avec une législative plus vieille, d'une autre source, toujours à partir de google.

                  J'ai juste étayé mon propos sur cette difficulté de connaître un pays grand comme la France en pointant un exemple, celui d'un clivage géopolitique fort en ukrainienne, qui me semble doublement marqué sur la dernière carte électorale. Je ne cherche pas à donner des avis tranchés sur une situation que je ne connais pas plus que par la multitude de sources non fiables disponibles.

                  Mon avis c'est qu'une telle guerre civile n'est pas sans causes, ni sans conséquences… Sans minimiser les fautes des insurgés (les juges et les historiens distribueront les points), c'est pas à coup de canons que ce genre de problèmes se règle pour un gouvernement dans une "démocratie".

                  L'Europe soutient et cautionne, les USA impriment et fournissent. Tout le monde hurle si la Russie bouge. Je n'avais plus de doute sur l'absurdité que l'on nous a vendu avec un beau slogan "l'Europe pour la paix". J'ai surtout espoir que d'autres comprennent. Cela ne me classe pas pro-Russe ou anti-Américain. J'espère être juste un citoyen conscient que le problème est plus large, il est celui d'une perte de souveraineté d'une partie des peuples de la planète, dont le mien, et un autre pays se fait attraper.

                  J'ajoute un des derniers sites que j'ai trouvé, la série Russian Roulette sur Vice News. Je n'ai vu que quelques épisodes, je ne sais pas si il y a une orientation. C'est un très long reportage vidéo par épisodes fait par deux américains sur le terrain. Je ne peux que noter et apprécier la bonne ambiance lors du référendum à l'est (ep 38), m'indigner des morts et destructions partout (ep 36, 57), voir un mec embarqué de nuit par une milice pour avoir organisé un référendum (ep 56), la police sermonnée (ep 38, 56), une troupe militaire non officielle qui se déclare patriotes ukrainiens pour "sécuriser" avant l'élection (ep 41), l'élection ou certaines villes ne veulent ou ne peuvent pas voter (ep 42, 43).
                  Interview de l'ambassadeur américain en Ukraine dans l'épisode 58. Regardez l'extrait au début, et dites moi ce que vous pensez de son langage corporel pendant son affirmation. Naïvement, je dirais que sa tête fait non, et qu'il est BIEN trop nerveux (7"10, d'un seul coup c'est plus dur de parler).

                  T'as des infos fiables ? Partage… Tu veux juger de mon orientation, voici quelques uns de mes posts sur une déclaration de poutine

                  Pour ma défense, je peux lire ou écouter toutes les sources en anglais, et ne m'en prive pas, donc la seule orientation que je peux avoir, c'est celle de la limite d'informations que je peux recevoir et traiter (et je n'ai fait presque que ça depuis 2 mois), et de ce que mon esprit très critique compile des différentes sources en fonction dont l'info est présentée.

                  Je ne suis partisan QUE de l'info critique, de la contre information, celle qui est réprimée partout, mais que l'intelligence des geeks a réussi à faire survivre ici par exemple.

                  J'ajouterais : Si il y a des pro-Kiev ou autre, avec une bonne connaissance de quelques endroits, OK, super, vous n'avez plus qu'à nous faire des posts de 3 pages ou plus avec quelques liens pour nous donner un autre avis sur ce qui se passe en ce moment de ce coté. Du moment que l'avis reste plus ou moins objectif (pas trop binaire) et calme, il devrait être bien reçu.

                  Je crois en tout cas que j'ai la capacité critique d'évaluer tes non arguments, dont l'insinuation grotesque du point 4.

                  Pour le reste, tu fais ce que tu veux.

                  Titre de l'image

                  • [^] # Re: sur l'ukraine

                    Posté par  . Évalué à -4. Dernière modification le 28/07/14 à 11:29.

                    Je vais juste répondre un bon gros « LOL ». Il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Remarque, moi aussi j’ai eu ma phase « put***-d’américains-impérialistes-chic-le-dernier-GOT-est-sorti ». À propos, qu’est-ce que vous avez pensé des dernières saisons ? Je trouve qu’il y a du laisser-aller, voilà un vrai sujet de discussion :) !

                    « depuis 2 mois »

                    Ça j’avais bien compris que ça ne faisait que deux mois que vous vous y intéressiez. Courage, plus que 9 ans et 10 mois, et là vous aurez l’occasion de vous dire « put*** mais qu’est-ce que j’ai pu dire de conneries à l’époque ».

                    Sinon plus intéressant, vous ne faites rien d’autres ? Vous ne travaillez pas ?

                    « Je ne suis partisan QUE de l'info critique, de la contre information, celle qui est réprimée partout, mais que l'intelligence des geeks a réussi à faire survivre ici par exemple. »

                    Tiens un résistant de la 23ème heure. :) Ils me font marrer :)

            • [^] # Re: sur l'ukraine

              Posté par  . Évalué à 3.

              Qu’ils gardent leur réflexion pour eux, plutôt que d’étaler à la terre entière leur ignorance crasse. Avec tout ce que ça implique de virus/gouroutisés qui viennent pourrir la vie de tout ceux qui connaissent un peu leur sujet et qui sont précisément totalement noyés par le flot des imbéciles.

              Si je comprends bien ton propos, si les Lordon, Sapir, et autres Berruyer fermaient leur gueule, les imbéciles influençables en mal de maîtres à penser n'importeraient plus les gens intelligents et cultivés. Bwof.

              Imagine un peu, un mec qui va régulièrement en Ukraine depuis des décennies, qui connaît bien la culture, l’histoire politique du pays. Bon je ne parle pas évidemment de celui qui commet ses caca nerveux sur Linuxfr (qui lui utilise son argument d’autorité de manière illégitime, parce qu’il n’a pas été capable de prouver qu’il connaît la culture ukrainienne, avec un minimum de recul et de jugement…) mais de quelqu’un d’un poil sérieux. Ce mec connaît son sujet et dit des choses intéressante, t’as mille crétins qui viennent lui pourrir la vie dans les commentaires parce qu’il a le malheur de défendre une thèse différente de la leur.

              Comme tu m'le présentes j'trouve ça dommage mais j'ai aussi un peu l'impression que tu ne fasses guère que la même chose que les mille crétins qui ont le malheur de défendre une thèse différente de la tienne, fût-elle assise sur du vent et pas la tienne.

              Ça le dissuade de publier. C’est ce qui est en train de se passer sur Mediapart, et tous les bons sentiments de Plenel sur la participation sont en train de voler en éclat à l’épreuve de la réalité, les journalistes réagissant très violemment à ce fait (par le dédain&ignorance ou le mépris&colère). Alors les journalistes s’en foutent parce qu’ils voient que le lectorat est là, par contre y’a des tas de gens qui auraient certainement des trucs passionnants à dire… et de ceux-là seul ceux qui ont un max. d’égo pour résister à la pression survivent&publient.

              Pression dont seraient responsables les personnes citées plus haut. Bwof encore.

      • [^] # Re: sur l'ukraine

        Posté par  . Évalué à 2.

        Tu veux mettre la propagande en lumière en citant les-crises.fr, le site qui reprend toutes les "actualités" des médias d'État Russes pour argent comptant, sans aucun contact sur place et sans bouger le cul de son fauteuil, et pour qui la propagande et le mensonge viennent toujours et d'abord des nazis gays juifs qui crucifient des enfants qui osent dire autres choses que ces médias. C'est de l'ironie j'espère ?

        PS: J'ai passé ces trois dernière année plusieurs mois en Ukraine, j'y suis encore en ce moment.

        Non mais tu confonds Olivier Berruyer et Caroline Fourest là !

        Mouhaha !

      • [^] # Re: sur l'ukraine

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        PS: J'ai passé ces trois dernière année plusieurs mois en Ukraine, j'y suis encore en ce moment.

        Ah ça faisait longtemps jbar et son "objectivisme" sur l'Ukraine.
        Ca me rappelle un vieux souvenir :
        https://linuxfr.org/users/jbar/journaux/comprendre-l-ukraine
        jbar disait sans aucun problème que toute l'Ukraine (sans aucune exception, "le peule" dans son ensemble se soulève!) était contre le gouvernement de l'époque, alors que l'histoire a complètement montré le contraire.

        Les-crises.fr est complètement enfermé dans son anti-occidentalisme (c'était déjà pas triste au sujet de l'économie, avec des belles recherches factuelles pour dire qu'il est crédibles mais aux conclusions orientées ne reflétant pas les chiffres qu'il avance avant), ok, mais jbar n'est pas mieux à l'autre extrème autant enfermé et refusant de voir les problème côté ukrainiens pro-occidentaux qui sont loins d'être de parfaits bisounours voulant le bien de tous (sérieux, c'était fort cette idée de virer le russe des langues officielles pour faire soulever l'est du pays… On voudrait créer la guerre civile qu'on n'aurait pas toruvé autre chose).
        1 point partout.

        C'est fou comme il faut absolument être binaire et avoir des méchants et des gentils, alors que ben… La, on a surtout que des gens plus ou moins gris des deux côtés.

        • [^] # Re: sur l'ukraine

          Posté par  . Évalué à 6.

          Les-crises.fr est complètement enfermé dans son anti-occidentalisme

          C'est fou comme il faut absolument être binaire et avoir des méchants et des gentils

          Mode Zenitram, faites ce que je dis…

          Et j'avais écrit mon autre message t'invoquant avant ton apparition, mais je ne l'ai pas vérifié et validé dans les temps :)

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à 3.

            Et je te plusse parce que malgré ce raccourci, ton message ne mérite pas d'être caché.

            Au fait, ça veut dire quoi "anti-occidentalisme" pour un français, allemand, ou autre européen ?

            • [^] # Re: sur l'ukraine

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Au fait, ça veut dire quoi "anti-occidentalisme" pour un français, allemand, ou autre européen ?

              Peut-être la même chose que "anti-sémitisme" pour un africain, ou un perse ?

    • [^] # Re: sur l'ukraine

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

      et le lien "à suivre", c'est de l'humour pour ceux connaissent un peu la réalité et qui comprennent le russe. Trois choses qui manquent à de plus en plus de français…

      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

      • [^] # Re: sur l'ukraine

        Posté par  . Évalué à 6.

        -humour:
        J'espère que j'en ai encore un peu

        -qui connaissent un peu la réalité
        Pas celle de l'Ukraine ou la Russie, faute d'y avoir mis les pieds et d'avoir confiance dans les diverses sources d'info, mais je me garderais bien de reprocher à qui que ce soit de ne pas tout savoir sur tout dans le monde.

        -comprennent le Russe
        Celle-là je vois mal comment tu peux considérer que ça "manque" à trop de Français. Parce que vois-tu je pense que le Chinois aussi, ça manque à trop de Français, tout comme le Portugais ou le Turc.
        C'est pas comme si le Russe était une langue internationale de premier plan, hein!

        • [^] # Re: sur l'ukraine

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          -comprennent le Russe
          Celle-là je vois mal comment tu peux considérer que ça "manque" à trop de Français. Parce que vois-tu je pense que le Chinois aussi, ça manque à trop de Français, tout comme le Portugais ou le Turc.
          C'est pas comme si le Russe était une langue internationale de premier plan, hein!

          Non, en effet, mais pour traiter de la "crise en Ukraine" et comprendre l'ensemble des vidéos et des interventions sur le sujet, il faudrait au moins comprendre le russe (qui est parlé par la majorité des ukrainiens, ceux de l'ouest étant quasiment tous bilingues).

          Mais les trois manquent déjà à Olivier Berruyer et à ses fans, est-ce la haine des USA, de la CIA, de la NSA ou de l'OTAN qui les aveuglent et les font fuir Charybde pour Scylla ?

          Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à 1.

            Mais les trois manquent déjà à Olivier Berruyer et à ses fans, est-ce la haine des USA, de la CIA, de la NSA ou de l'OTAN qui les aveuglent et les font fuir Charybde pour Scylla ?

            Tu as déjà lu son blog, notamment avant l'Ukraine ??

            • [^] # Re: sur l'ukraine

              Posté par  . Évalué à 5.

              Il est difficile de nier, justement, que le blog de Berruyer a changé du tout au tout depuis qu'il s'est pris d'une passion dévorante pour l'Ukraine. Autant auparavant c'était très intéressant (ses compilations et présentations éclairantes de statistiques diverses), autant c'est devenu un pauvre gloubiboulga tonitruant et univoque.

              (trajectoire un peu semblable à celle d'un Thierry Meyssan, si on veut)

          • [^] # Re: sur l'ukraine

            Posté par  . Évalué à 8.

            Ca fait environ 2 mois que je lis le site les-crises.fr et que je ne peux que constater un très grand sérieux de la part de l'auteur, sauf sur un point, le droit d'auteur. Mais comme il fait de grosses copies d'articles de plein de sources et liens, avec un regard très critique, et peu d'affirmations à part des démontages de propagande à partir des autres infos disponibles, je crois que je peux qualifier son travail de journalistique. Il présente les diverses versions, et son analyse en fonction de ce qu'il sait à un instant donné. Je crois qu'il fait preuve d'une très grande retenue avant de tirer des conclusions définitives, ce qui manque cruellement à tant de torchons vendus en kiosque.

            La seule chose que je vais moi-même affirmer sur M. Berruyer, c'est que pour le moment, il n'a pas l'air de se dédire. Il pose beaucoup de questions sur les incohérences des discours et c'est un plaisir de lire d'autres sons de cloche.

            Un débat sur France 24 le 22 juillet : la journaliste, le député de la majorité, le citoyen informé. Est-ce dire que je suis orienté si à la fin je traite le député de guignol guerroyant ?

            fuir Charybde pour Scylla ? Mon avis limité : Heureusement qu'il reste des dirigeants dans le monde qui agissent pour protéger une certaine souveraineté et les intérêts de leurs peuples. Quand mon gouvernement est vendu au privé, que sa politique extérieure est alignée sur d'autres, les vas-t-en-guerre, que la représentation politique n'offre plus de choix, je n'ai plus de doutes sur Charybde. J'en ai encore sur Scylla, mais il est loin, et il y a peut être un peu de place entre les deux. Peut-être encore, vu que si j'ai bien compris, c'était la position française sous de Gaulle, et elle me paraissait bien plus saine que tout ce que j'ai connu.

  • # Informaticiens russes

    Posté par  . Évalué à 3.

    Je suis tombé récemment sur le tableau des récompenses ("bounty") offertes par Google pour la détection des failles dans Chrome.

    Les premiers ont des noms à consonance russe. Je me souviens du premier qui à récolté 100 000 $ pour des failles subtiles dans la gestions des événement en Javascript.

    Je pense que la gouvernement russe n'a pas vraiment besoin d'aide dans ce domaine. C'est de la communication en politique.

    Il est clair que le régime russe est un régime autoritaire.

    La population ne décide rien. Ni en Russie, ni en France, ni aux US.

    J'aime bien cette vision au sujet de la chute de l'empire romain.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9clin_de_l%27Empire_romain_d%27Occident#Th.C3.A9ories_.C2.AB_il_n.27y_a_pas_eu_de_fin_.C2.BB

    A ma connaissance, le seul mouvement pour qui la fin ne justifie pas les moyens est l'anarchisme. Tous les autres valident la hiérarchie, la domination, le pouvoir, l'argent, les séparation, les frontières …

    Il est sur que la vie est plus douce ici qu'en Russie ou en Ukraine. Pour la population d'Ukraine, c'est surement mieux d'être sous l'aile américaine que l'aile russe.

    La rébellion poutinienne ne durera pas. Les américains sont trop puissants. Ils soumettent chaque pays qui leur résiste. Ca vaut le coup de regarder les mails de Stratfor sur Wikileaks.

    Si un jour, il y a un changement réel dans l'organisation de l'humanité, ça ne viendra pas d'en haut mais directement de la population.

    J'ai donné ma télé.

    • [^] # Re: Informaticiens russes

      Posté par  . Évalué à 2.

      Hmm, rien à voir.

      J'ai un problème avec ce mot

      anarchisme, anarchiste

      Ce mot à la mauvaise connotation de 'foutre bordel', alors que je refuse les hiérarchies de fait à tout un chacun, comme n'importe quel nanar, je ne cautionnes pas pour autant le foutoir, et donc, j'aurais plutôt envie de parler d'auto détermination.
      Sauf que à s'auto déterminer, les gens se marchent dessus et s'organisent toujours autour d'une hiérarchie…………………………
      Alors je ne sais pas, étant tout aussi cons que les autres, après tout. bref, je dois bien dire que cette question de l'organisation des sociétés me laisses pensif.

      Si vous avez des idées…

    • [^] # Re: Informaticiens russes

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      La population ne décide rien. Ni en Russie, ni en France, ni aux US.

      Mais encore moins en Russie :)

  • # nimage

    Posté par  . Évalué à 1.

    Peut on accepter ici un lien vers une image qui accuse un journaliste britannique, Graham Phillips, d'être un touriste sexuel sans aucune preuve?
    Surtout sachant qu'il a été capturé par l'armée ukrainienne il y a quelques jours et qu'il n'y a plus de nouvelles depuis. Un de ses collègue capturé en même temps a été relâché après avoir été torturé.

    • [^] # Re: nimage

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

      C'est de l'humour, Graham Philips travaillant pour la chaine Russia Today* dont le professionalisme et l'objectivité ne sont plus à démontrer :
      http://www.brainstuffshow.com/blog/what-is-russia-today-and-who-is-paying-the-bills/
      http://www.rferl.org/content/ukraine-rt-reporter-sara-firth-resigns/25462473.html

      Si tu veux jouer au jeu des journalistes capturés, torturés ou assassinés, tu risques fort de perdre :
      http://en.rsf.org/ukraine-more-journalists-abducted-in-04-06-2014,46399.html
      http://www.amnesty.org/fr/node/46805
      Avril : http://www.ibtimes.com/full-list-journalists-captured-ukraine-simon-ostrovsky-among-7-reporters-kidnapped-1575406
      et récemment : http://www.buzzfeed.com/mikehayes/cnn-journalist-abducted-by-pro-russian-separatists-in-ukrain

      Sinon graham phillips va bien, dans les faits il n'a pas été battu. Par contre je cherche encore la vérité concernant sa fuite ou expulsion.

      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

      • [^] # Re: nimage

        Posté par  . Évalué à 6.

        Si pour toi accuser quelqu'un de tourisme sexuel, généralement associé à la pédophilie, est de l'humour alors nous n'avons pas la même définition de l'humour.

        Pour RT le fait qu'elle soit financée par l'état russe et soit destinée à propager la vision russe n'a rien de caché, elle a été créée officiellement pour ça. Elle a donc forcément un biais pro russe très marqué. Mais ce biais n'est pas plus fort que le biais pro occidental des médiaux occidentaux. Quand nos médias "oublient" les morts civils à l'est de l'Ukraine, les réfugiés en masse qui doivent maintenant se compter en centaines de milliers, et se permettent de titrer sur Putin's missile sans la moindre preuve on peut parler de propagande aussi. D'ailleurs la quasi totalité des journaux français sont financés en bonne partie par l'état.

        Quant à compter les points pour savoir qui a le plus maltraité les journalistes cela n'a aucun sens. Il y a des exactions de chaque coté et c'est inacceptable dans tous les cas.

        Et c'est là que vous vous tirez une balle dans le pied. Avant maidan le pays était uni. Au niveau culturel, historique et autre il était coupé en 2 mais tout le monde acceptait de vivre ensemble, avec des institutions communes.

        Mais avec maidan on a eu l'arrivée au pouvoir d'extrémistes interdisant le russe comme langue officielle, dépénalisant l'apologie du nazisme, cherchant à interdire le parti communiste, et ayant déjà fait par le passé des déclarations fortement anti russes ou même simplement anti russophones. Tout cela n'était pas fait pour rassurer les habitants de l'est. Ils ont donc manifesté, pris des bâtiments publics (comme l'ont fait ceux de maidan). Et l'intransigeance des nouveaux dirigeants a fait monter la tension ce qui a entrainé une dégradation de la situation. On a glissé petit à petit de manifestations en affrontements localisés puis en guerre civile.

        Cela a attiré des gens pas très recommandables, des ultra nationalistes russes, des mercenaires, des gens assoiffés de combat. Cela a aussi radicalisé la population sur place dont une partie a pris les armes pour défendre leur terre. Vous en êtes arrivé à la même situation qu’Israël: 2 communautés qui se détestent mais doivent cohabiter.

        Donc en faisant ton "humour" tu ne fais que jeter encore un peu plus d'huile sur le feu. Tu es comme l’israélien de base qui demande que Tsahal aille détruire le Hamas sans s'intéresser aux pertes civiles.

        Tout cela aurait pu être évité si vos dirigeants n'avaient pas été aussi idéologiques et extrémistes et avaient privilégié le dialogue à la force. Si vous aviez discuté plutôt que d'envoyer des chars avec des soldats qui eux même ne voulaient pas se battre.

        Vous avez semé les graines de la haine et il est l'heure des récoltes…

        • [^] # Re: nimage

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

          Si tu veux en savoir plus sur Graham Phillips (et pourquoi les ukrainiens le qualifient de touriste sexuel) :
          http://globeukraine.blogspot.com/2014/07/russia-today-buzzfeed.html

          un peu moins mais en anglais :
          http://www.interpretermag.com/trip-wire/

          Note: il faut savoir que les derniers à l'avoir arrêté sont des séparatistes :
          http://ukraine2014.canalblog.com/archives/2014/07/23/30300407.html

          Sa dernière interview à Sloviansk (soi-disant sous le joug des néo-nazis ukrainiens) qui ne sera jamais traduite par ses employeurs dans la langue de sheakspeare ou la langue de Molière :
          https://www.youtube.com/watch?v=3_sMfdCOf04

          Pendant ce temps là toujours à Sloviansk :
          https://fr.news.yahoo.com/lukraine-premi%C3%A8re-fosse-commune-d%C3%A9couverte-%C3%A0-slaviansk-114341668.html

          Mais avec maidan on a eu l'arrivée au pouvoir d'extrémistes interdisant le russe comme langue officielle, dépénalisant l'apologie du nazisme, …

          Ton analyse n'est pas mauvaise, si ce n'est ce paragraphe basé sur des informations fausses et le manque cruel de davantage d'informations.

          Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

          • [^] # Re: nimage

            Posté par  . Évalué à 4.

            Généralement le terme touriste sexuel est rattaché aux pédophiles qui vont dans des pays asiatiques ou autre pour assouvir leurs envies. Or je n'ai rien vu de tel concernant Graham Phillips. Il est vrai que sur son blog il raconte quelques rencontres avec des prostituées. Et alors? Cela en fait il un suppôt de Satan qu'il faut bruler?
            Quant à ses capacités de journalistes il a le mérite d'aller sur place, de voir par lui même et d'en rendre compte. Ensuite si ce qu'il dit est faux vous pouvez le dénoncer, apporter des preuves pour le montrer. Mais l'arrêter et l'extrader est quelque peu exagéré.

            Et les derniers à l'avoir arrêté sont bien les ukrainiens, c'est un fait officiel reconnu par tout le monde. Il y a une rumeur qui dit qu'il a été trahi par des rebelles mais ce n'est qu'une rumeur. Il lui avait été déconseillé de s'aventurer la bas. Il y a été quand même, il s'est fait prendre.

            Quant à sa vidéo à Slaviansk je ne parle par ukrainien ni russe donc je ne sais pas ce qu'elle contient. Mais on peut deviner que ce sont des gens qui n'aiment pas les rebelles. Si c'est bien ça cela prouve qu'il met des vidéos qui vont dans les 2 sens. Donc ce n'est pas un propagandiste russe qui écarte tout ce qui ne va pas dans son sens.

            Pour finir les "informations fausses" dont tu parles j'avais été vérifier à l'époque sur le site de la Rada, le parlement ukrainien. On peut encore lire les textes de l'époque:

            Ajouté à toutes les déclarations russophobes cela donne un climat haineux de la part du gouvernement. Et les évènements d'Odessa en ont rajouté une grosse couche. Surtout avec des réactions se réjouissant de voir "cramer des doryphores" (surnom donné aux anti Kiev), y compris parmi des députés soit disant modérés.

            • [^] # Re: nimage

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Putain, mais comment tu oses être aussi sûr alors que tu ne comprends rien.

              Sur le premier projet de loi, le sujet n'est pas "la dépénalisation de l'apologie du nazisme", mais "la dépénalisation de l'apologie du fascisme". Sachant que les ukrainiens qui ont bien connu l'URSS savent que le fascisme n'est pas la propriété exclusive des nazis. C'était une intention d'ouverture vis à vis de quelques excités, quelques soit leur "rang" (Svoboda ou parti communiste).

              Mais la commission du parlement a dit "hé, ho, faut quand même pas déconner !" et ce projet de loi n'a même pas atteint le vote (moi même j'en ignorais l'existence avant que tu me le fasse étudier).

              Sur la suppression du russe comme langue officielle. Il faut comprendre que le russe est vu pour beaucoup comme la langue de l'occupant, du colon. Tandis que l’ukrainien la langue du résistant, du partisan. Historiquement ensuite la colonisation ou l'occupation des russes en Ukraine a duré bien plus longtemps que l'occupation en France ou que la colonisation en Afrique, à tel point que certains ukrainiens ne parlent même plus l'ukrainien, tandis que tous les ukrainiens comprennent le russe.

              C'est un sujet sensible, et oui dans l'euphorie du 23 février le parlement s'est autorisé un peu n'importe quoi.

              Et le lien que tu as donné (thetoc.gr) ne fait visiblement pas la différence entre un projet de loi et une loi qui est effectivement passée.

              A ne pas faire la différence entre projet de loi et loi en application, entre nazisme et fascisme, entre anarchisme et totalitarisme, pas évident que les français ne comprennent rien, décidément je me demande si mon pays n'est pas aussi une clinique psychiatrique ?

              Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

              • [^] # Re: nimage

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6. Dernière modification le 27/07/14 à 11:38.

                Les communistes ne sont pas des fascistes.
                Il y a certes pas mal de points communs entre fascistes et communistes (mythe de l'Homme Nouveau, embrigadement de la jeunesse, négation de l'individu, terreur de masse, …), mais si tu veux mélanger joyeusement fascisme, nazisme et communisme, tu devrais parler de totalitarisme.

                Certes, les communistes n'ont pas été spécialement cools en Ukraine (Terres de sang est assez instructif à ce sujet, par exemple), mais ce n'est pas une raison pour ne pas appeler un chat un chat.

                • [^] # Re: nimage

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  Il y a certes pas mal de points communs entre fascistes et communistes (mythe de l'Homme Nouveau, embrigadement de la jeunesse, négation de l'individu, terreur de masse, …)

                  s/communistes/staliniens/

              • [^] # Re: nimage

                Posté par  . Évalué à 2.

                Sur la suppression du russe comme langue officielle. Il faut comprendre que le russe est vu pour beaucoup comme la langue de l'occupant, du colon. Tandis que l’ukrainien la langue du résistant, du partisan.

                Voilà la parfaite illustration de ce qui a fait dégénérer la situation. Cette vision est celle de l'ouest, pas celle de l'est.
                Avant maidan il y avait des élections et un certain équilibre qui se faisait sur la base d'un consensus. Cela permettait à la majorité des ukrainiens de trouver leur compte dans une Ukraine unie.
                Après maidan c'est l'ouest qui a pris le pouvoir. Et plutôt des extrémistes. Ils ont donc pu imposer leur point de vue sans prendre en compte celui de l'est. Dans un pays aussi divisé cela ne peut conduire qu'à une catastrophe.

                Comme tu le dit il y a des ukrainiens qui ne parlent que russe, certains se sentent même plus russes qu'ukrainiens. Pour eux ce genre de loi, et l'arrivée de russophobes notoires au pouvoir est une insulte, une négation même de leur identité. Et tout cela au nom d'une idéologie d'une idée de nation ukrainienne.

                Ils ont donc manifesté, fait savoir qu'ils n'étaient pas d'accord. On les a traité de terroristes. Il y a même eu des projets de loi (voté ou non je ne sais plus) qui voulaient pénaliser le fait de manifester pour le séparatisme. Puis on leur a envoyé les chars. La spirale infernale était lancée et rien ne peut l'arrêter.

                Imaginons que l'inverse se soit produit. Que ce soit les russophones qui aient pris le pouvoir et imposé le russe comme seule langue officielle. Qu'aurais tu pensé? Que c'était inacceptable certainement. Et la situation aurait fini par dégénérer de la même façon.

                Et contrairement à ce que tu dis la loi a été votée par la Rada. Il y a le lien avec les résultats en bas. Mais devant le tollé, y compris international, Tourchynov a mis son veto. Maintenant il y a une commission qui planche sur le sujet avec entre autre Iryna Farion, une russophobe extrémiste notoire qui voulait pénaliser le simple fait de parler russe et se félicitait de la mort de manifestants anti Kiev à Odessa ("Bravo, Odessa. (…) Laissez bruler les démons en enfer.")

                Tu dis pourtant que vous avez été victime du communisme. Mais qu'était ce donc si ce n'est une idéologie appliquée aveuglément par un petit groupe d'idéologues? Exactement la même chose que ce que fait le gouvernement ukrainien actuel…

              • [^] # Re: nimage

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 27/07/14 à 15:13.

                (moi même j'en ignorais l'existence avant que tu me le fasse étudier).

                Merci pour la démonstration : tu montres que tu ne t'interesse qu'à l' "ennemi" sans te préocupperl e moins du monde du camp d'en face qui te parait tout blanc alors qu'il ne l'est pas, et donc tu loupes les plus grosses raisons de la violence de l' "ennemi".

                C'est sûr, c'est plus simple quand on ne cherche pas à comprendre un "camp.

                Sur la suppression du russe comme langue officielle. Il faut comprendre que le russe est vu pour beaucoup comme la langue de l'occupant, du colon. Tandis que l’ukrainien la langue du résistant, du partisan. Historiquement ensuite la colonisation ou l'occupation des russes en Ukraine a duré bien plus longtemps que l'occupation en France ou que la colonisation en Afrique, à tel point que certains ukrainiens ne parlent même plus l'ukrainien, tandis que tous les ukrainiens comprennent le russe.

                Expliquer ne veut pas dire accepter que ce soit "normal".
                C'était juste mettre BEAUCOUP d'huile sur le feu alors qu'il fallait apaiser.
                Le fait que ce soit retiré, tout le monde le sait, contrairement à ce que tu te plait à penser, le problème n'est pas que la loi existe (elle n'existe pas), le problème est que les personnes en place y ai pensé à ce moment la. Ca implique pour les gens ne parlant pas Ukrainien la peur que ça reviendra, super en tout cas ça a bien motivé les gens à vouloir faire sécession de l'Ukraine "fasciste".

                A ne pas faire la différence entre ne pas proposer et un projet de loi, à ne pas se renseigner sur les conneries de propositions de loi (et plein d'autres trucs qu'ils ont fait ensuite qui ne va pas ouvent dans le sens de vivre ensemble, toujours à opposer) qu'il y a eu dans "son" camp adoré sans avoir la moindre critique ("dans l'euphorie" ça excuse beaucoup dans un camp, mais ça n'excuse rien comme réaction en face), c'est un peu normal de passer pour un extrémiste non objectif qui ne veut pas réfléchir, et du coup c'est difficile de convaincre les autres…

                Ta vision est d'une partialité un peu grose quand même, tu pourrais un peu mieux cacher ta partialité.

                Bon, l'avantage est que ça contre-balance l'autre extrémiste opposé de les-crises…


                Juste réfléchi 30 secondes : qu'est-ce que tu aurais dit qi l'Ukraine avait décidé que l'ukrainien ça commence à gonfler, la langue nationale est maintenant le russe c'est plus simple pour de simples raisons historiques d'il y des siècles?
                Toi-même ne veut aucun appaisement, tu veux "détruire" l'autre. Forcément, en face, confronté à ce genre de partisan, c'est normal de vouloir faire sécession… Ou comment se plaindre de se qu'on créé.

                • [^] # Re: nimage

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 27/07/14 à 20:11.

                  (moi même j'en ignorais l'existence avant que tu me le fasse étudier).

                  Si je devais m'intéresser à tous les projets de lois qui sont proposés au parlement ukrainien et qui passent à la trappe avant même d'être soumise au vote… je pense que je ferais rêver même les parlementaires les plus assidus.

                  Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                • [^] # Re: nimage

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  Je te signale juste que c'est Yanoukovitch qui avait remis le russe comme langue officiel avec l'ukrainien, et à l'époque ça avait pas mal grogné. Mais Yanoukovitch venait d'arriver et il avait droit à un peu d'indulgence…

                  Faire cette loi signifiait aussi effacer les années Yanoukovitch.

                  Sauf qu'en effet s'était sans compter qu'en fait c'était très pratique et très apprécié à l'est qui, plus russophone et à l'époque de mentalité plus "soviétique", avait en effet moins participé à Maidan.

                  Si quelqu'un avait imposé que le russe est maintenant la seule langue national, ça rappellerai les pires moments de la russification et aurait fait un sacré bordel.

                  Je ne veux pas détruire le russe, ou l'ukrainien qui ne parle que russe.

                  Je veux par contre que les mafieux post-sovietiques (Akhmetov, Yanoukovitch), ou que les mêmes, doublés d'impérialisme russe (l'entourage de Poutine), foutent la paix aux ukrainiens, et les laissent essayer de réaliser leur rêves.

                  Or ceux là ont tout fait : menaces, violences, propagande, tentative de terreur, annexion de territoire, et maintenant guerre.*

                  • Poussant au passage les ukrainiens à se jeter dans les bras de l'occident, alors qu'une majorité, il y a quelque mois encore, aimaient bien l'idée d'être un pont au milieu de l'Europe.

                  Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                  • [^] # Re: nimage

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Poussant au passage les ukrainiens à se jeter dans les bras de l'occident, alors qu'une majorité, il y a quelque mois encore, aimaient bien l'idée d'être un pont au milieu de l'Europe.

                    Cette phrase souligne bien l'ampleur du problème : l'Ukraine et la Russie sont des pays frères, un peu comme la Belgique et la France. La culture (musique, cuisine etc.) est commune en grande majorité, un très grand nombre d'ukrainiens parlent le russe (russophones de naissance ou non). Les Ukrainiens brillants font souvent leurs études en Russie. Beaucoup de Russes vont en vacances en Ukraine.

                    Le problème, c'est que le pont sur l'Europe, ça a posé problème, entre les ambitions de l'OTAN et celles de la Russie. L'Ukraine est mal positionnée sur la carte, un peu comme le Liban qui se fait taper régulièrement par ses voisins.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.