• # Ahhh

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'en entends déjà critiquer la méthode, comme quoi c'est commercial, c'est marketing et tout et tout et tout.
    Oui mais n'empeche, commerciale, toutes les sociétés le sont, c'est leur but, et ibm se distingue par le fait qu'au moins, elle fait un peu avancer les choses, pas comme les ptitmous de chez Redmond.

    Bon allez, ll leur reste plus qu'a libérer la suite websphere, et j'leur érige une statue a ces gens là moi...
  • # Une seule réponse...

    Posté par . Évalué à 5.

    Plus je vois comment IBM se comporte envers GNU/Linux et le monde du libre en général, plus j'ai envie de dire :

    MERCI !

    En plus ils font des bons portables, je vais peut-être craquer à cause de leur marketing indirect ;-)
  • # Bof !

    Posté par . Évalué à 5.

    Par rapport à une boîte normale, I.B.M a un problème : ils ne peuvent pas tirer autant d'argent de leurs brevets que ce qu'ils voudraient.

    Je ne me souviens plus des chiffres exacts, mais depuis leur condamnation dans le procès antitrust des années 80, ils sont obligés de fournir des licences de leurs brevets à des prix raisonnables, et à partir de 5, je crois, on a accès à tout leur portfolio. Tout ca doit se retrouver via Google.

    À la lumière de cela, leur action est moins spectaculaire, et on peut y trouver plein de bonnes raisons.
  • # 500 Brevets sur 40000

    Posté par . Évalué à 4.

    Faut pas non plus s'emballer, ça fait à peine plus d'1%.

    Après faut aussi voir quels brevets ont été libérés.
    • [^] # Re: 500 Brevets sur 40000

      Posté par . Évalué à 5.

      et d'après /., ca serait pas vraiment une vraie Libération, vu qu'il faudrait :
      1. s'enregistrer pour pouvoir utiliser le truc breveté
      2. que ce soit pour un projet Libre.

      si le 2 ne m'emmerde pas outre mesure, j'apprécie pas tellement le 1, si tant est qu'il faut effectivement s'enregistrer auprès d'IBM...
      • [^] # Re: 500 Brevets sur 40000

        Posté par . Évalué à 4.

        Je pense que 1. relève d'une démarche logique, pas forcément néfaste.

        En t'enregistrant, tu dois obtenir un certificat. C'est un peu comme obtenir un bout de papier sur lequel il y a écrit "M. Nicodache, vivant à Linux en France, a une licence pour 500 brevets IBM, afin de développer un logiciel F/OS". Pour t'établir ce papier, ils ont besoin de certaines données.

        Une fois ton certificat obtenu, tu auras la conscience plus tranquille. Imagine qu'un jour IBM retourne sa veste (on sait jamais, avec ces boîtes américaines, pour peu que les actionnaires réagissent mal...). Ils ne pourront pas te faire de problèmes, car tu as une licence valide signée par eux.

        Comme on dit, une promesse, c'est bien, par ecrit et avec une signature, c'est beaucoup mieux !
  • # Evident

    Posté par . Évalué à 3.

    l'un des gros avantage des brevets dixit les gens bien pensants est: "cela protège l'innovation!"


    Mais si, c'est evident, elle est tellement bien protege que personne ne l'a voie. C'est pas ca la protection a laquelle ils pensent ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.