• # radio active

    Posté par  . Évalué à 0 (+2/-2).

    je m'y suis baigné, je clignote la nuit. Donc un peu plus un peu moins ………

  • # Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-3).

    Sauf nouvelle annonce que j'ai raté, il s'agit de la même actualité qu'il y a une dizaine de jours, peut-être le temps que la presse française s'en empare.

    Cet article « oublie » quelques précisions fondamentales :

    • Les eaux contaminées ont été diluées selon un ratio de 1:40
    • Le rejet va se faire sur 30 ans (soit 115 m³ par jour, soit 80 litres par minute)
    • En proportion du volume de l'océan Pacifique, c'est une demi-goutte d'eau dans une piscine olympique

    Mais quand on voit certains articles illustrés avec des photos génériques d'usines pleines de fumées, on sent que l'importance est moins d'informer que d'exciter et de faire cliquer.

    • [^] # Re: Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

      Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

      Ok tout est sous contrôle, les courants ça donne quoi ?? Aucun phénomène de concentration à prévoir ?? Les moules ça donne quoi ??

      • [^] # Re: Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

        Le souci c'est que stocker l'eau dans des citernes n'est pas sur non plus : une catastrophe naturelle pourrait s'y reproduire.

        Il y a du avoir une analyse des risques sur qu'est ce qui est le plus dangeureux.

        Il n'y a malheureusement pas de bonnes solutions, mais ce qui est sur c'est que garder une aussi grosse quantité d'eau au même endroit n'est clairement pas une bonne idée

      • [^] # Re: Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

        Posté par  . Évalué à 10 (+16/-1).

        C'est un process assez similaire à ce qui est rejeté à la Hague.

        https://www.laradioactivite.com/site/pages/RejetsEffluents.htm

        En gros, on peut filtrer a peut prêt tout ce qui est radioactif dans l'eau sauf le tritium. Il n'est pas séparable de l'eau par les moyens connu de filtration, typiquement, je crois que c'est essentiellement par centrifugation. On fait tourner a très haute vitesse le fluide à nettoyer et les particules contenues, voire même les molécules les plus lourde viennent se coller a l’extérieur du bol, ensuite on pompe ce qui a au centre et on évacue régulièrement ce qui se trouve en périphérie en ouvrant le bol. C'est une technique qui est utilisé aussi pour l'enrichissement du plutonium a des fins militaires, et dont ont parle souvent au sujet de l'Iran. ça marche visiblement aussi avec du gaz, du moment que c'est fluide quoi.

        Ce qui veut dire aussi qu'on devrait plutôt s'inquiéter de ce qui n'est pas rejeté dans l'eau. C'est un peu le probléme de la Hague justement. Ce qui n'est pas recyclé comme combustible est pour l'instant stocké dans des piscines sur place en attendant la disponibilité de sites d'enfouissement profond qui fond régulièrement polémique comme celui de Bure.

        Donc, si on parle de la Hague, le risque que ce qui se trouve dans les piscines soit disséminé dans la nature n'est pas nul. Il a fait l'objet de scénarios en particulier lié au risque terroriste (Un avion qu'on forcerait a se crasher sur ces piscine pourrait avoir un effet dévastateur, cf wikipedia)

        Concernant le Japon, je n'ai aucune idée de la sécurité des installation ou sont stocké ces déchets particulièrement dangereux, surtout que question stabilité géologique, le Japon, c'est pas l'endroit le plus zen du monde. D’ailleurs il y a visiblement un accord entre le Japon et la France pour qu'une partie du matériel radioactif soit retraité a la Hague visiblement : https://www.ouest-france.fr/europe/france/fukushima-le-combustible-nucleaire-retraite-la-hague-435300

        Donc transporté par des navires depuis l'autre coté de la planète de façon bien évidement totalement sure. (Enfin surtout de façon particulièrement discrète, j'imagine).

        Et comme d'habitude concernant le fait de s'informer sur le risque nucléaire, entre l'information que l'on cache et celle qu'on agite comme un épouvantail, c'est le parcours du combattant pour se faire une idée précise de la situation. Voila ce que j'en pense, et c'est a prendre avec des pincettes comme tout ce qui est radioactif.

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

        • [^] # Re: Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

          Posté par  . Évalué à 9 (+7/-1). Dernière modification le 14/04/21 à 12:16.

          Si j'avais 10 multi je ferais +10 sur ce commentaire! Bon, mauvaise blague à part.

          On fait tourner a très haute vitesse le fluide (..) technique qui est utilisé aussi pour l'enrichissement du plutonium a des fins militaires

          Une autre technique est la diffusion gazeuse. Le procédé par centrifugeuse est plus récent, et moins couteux. Nous (en fr_fr) obtenons un Uranium enrichi à 95%, c'est le standard de la qualité militaire française. Nous pouvons commencer à avoir un regard 'intrigué' sur tout enrichissement dépassant les 20%.

          entre l'information que l'on cache et celle qu'on agite comme un épouvantail, c'est le parcours du combattant pour se faire une idée précise de la situation

          Personne ne relève l'absence d'informations concernant la récupération de ces eaux de refroidissement : aucune photo à ma connaissance des installations, aucun descriptif public. Et c'est bien dommage. On ne peut que difficilement jeter la pierre à ceux ayant des peurs irraisonnées lorsque l'information n'est pas communiquée. C'est une étape majeure que devra franchir le secteur nucléaire. Pour ces eaux là, par exemple, leur rejet n'est rien d'autre qu'une pratique déjà utilisée par ailleurs, oui. Et ne pas dire aux gens qu'une partie de ces eaux n'est pas récupérée après avoir traversé les espaces où se trouvent les coriums est à mon humble avis une erreur. La peur que les gens prennent peur est une erreur.

          Point de situation à 10 ans :

          En 2012 Tepco annonçait le retrait des coriums pour 2021.
          En 2015 Tepco ré-itérait, en décalant légèrement vers un début de retrait des coriums pour 2021.
          Nous sommes en 2021, et quant est il ?
          Un robot a réussi l'exploit d'atteindre en 2018 le fond de cuve du réacteur 2, percée. En 2019 le meilleur des robots jamais conçu réussi, lui, à atteindre le fond de l'enceinte de la tranche n°2, le radier sous la cuve. Nous découvrons un corium complexe, tant en composition qu'en situation, il n'est pas uniforme mais dispersé. La totalité de l'environnement en est recouvert. Dans cet environnement une vie biologique est liquifiée en 10mn.

          Pour les coriums des tranches 1 et 3, nous ne savons toujours pas où ils sont exactement. De bonnes certitudes mais toujours sans preuves.

          Il y a ~10 tonnes de combustibles par tranche, auxquels s'ajoutent les différents matériaux fondus. D'après l'IRSN il faut s'attendre à plusieurs centaines de tonnes de corium. Le meilleur des robots a réussi à en soulever par deux fois un morceau d'environ 3 centimètres. Un morceau de 3cm..

          On continue de faire croire aux gens qu'on pourra extraire et traiter cet énorme merdier. Je vous met une main en pari que cela finira en 3 petits sarcophages.

          Et n'oublions pas que le secteur pétrolier est à l'origine de 60 000 morts en France par an, par l'usage que nous faisons de ces produits. Pour remettre un peu de contexte …

    • [^] # Re: Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-1).

      En proportion du volume de l'océan Pacifique, c'est une demi-goutte d'eau dans une piscine olympique

      Si quelqu'un pisse dans une piscine olympique, tu continues à y nager?

      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

      • [^] # Re: Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

        Posté par  . Évalué à 10 (+10/-1).

        Si quelqu'un pisse dans une piscine olympique, tu continues à y nager?

        ça dépend, si il bosse à l'usine de la Hague, surement pas ! Sinon, l'urine c'est plutôt peu toxique, voire au contraire, potentiellement utilisable comme désinfectant. Le probléme dans les piscine, c'est que son acidité peut agir avec le chlore présent dans l'eau (qui est bien plus toxique soit-dit en passant mais qui a une "odeur de propre") et du coup pourrait produire un gaz le dichlore, utilisé entre autre comme gaz de combat durant la secondaire mondiale. J'ai appris ça le jour ou j'ai versé par inadvertance un peu de vinaigre ménager dans un seau qui contenait de l'eau javellisée et que j'ai failli mourir. Depuis, je ne fait plus le ménage, c'est bien trop dangereux. Un petit coup de balai, on aère un peu et ça suffit.

        Donc, en pratique, il faut surtout être stupide pour se baigner dans une piscine ou l'on a versé du chlore, aucune autre espèce que l'homme, même aquatique, ne ferait jamais ça.

        Concernant l'urine, je conseille fortement la lecture de la page wikipedia qui lui est consacré et qui grouille d'info intéressante, en particulier sur son utilisation comme source d’énergie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Urine

        Contenu énergétique : 13 à 21 ml d'urine permettraient ainsi de produire assez d'eau chaude pour une douche de 15 minutes ; 70 à 130 ml de cuire des haricots en cocotte-minute durant une heure26. 1.400 ml/jour/personne en moyenne soit plus de 10 milliards de litres pour l’humanité.

        Remplaçons les centrales nucléaire par des smart-pissotière installée dans des pub et produisons en masse de la bière (bio of course), voila qui serait un bon programme pour des écolo !

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

      • [^] # Re: Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

        Si quelqu'un pisse dans une piscine olympique, tu continues à y nager?

        Alors déjà tu parles d'un rejet 8000 fois supérieur en proportion (en imaginant un petit pipi de 0,2 L), sur un laps de temps infiniment plus court (quelques secondes vs. trente ans).

        Et concrètement, ça m'est certainement déjà arrivé sans que je le sache. Et j'ai donc continué à y nager.

      • [^] # Re: Diluées 40 fois et rejetées sur 30 ans

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+3/-4).

        Si quelqu'un pisse dans une piscine olympique, tu continues à y nager?

        C’est pire que ça, le mec t’explique que si une autre personne à 3 cm de toi pisse dans une piscine olympique, ça ne pose aucun soucis pour toi de boire la tasse, parce qu’à l’échelle de la piscine la pisse est négligeable.

        C’est comme les mecs qui expliquaient que le DC immergé de Microsoft ne faisait pas augmenté la température de l’eau, parce que y a beaucoup d’eau sur la planète.

  • # OSEF

    Posté par  . Évalué à 10 (+9/-1).

    OSEF, c'est le ton provocateur de la vidéo de "Le Point Genius" qui remet des ordres de grandeurs sur cette "information".

    https://www.youtube.com/watch?v=mgPTe_ROMho

    "Quel est l'impact réel du milliard de litres d'eau radioactive de Fukushima rejetés en mer ?

    10 ans après l'accident nucléaire de Fukushima, on va rejeter 1 milliard de litres d'eau radioactive en mer… Heureusement, OSEF !!

    Il y a 10 ans aujourd’hui, le Japon subissait une nouvelle fois la fureur de la Terre.
    Un terrible tsunami consécutif à un séisme colossal de magnitude 8,9 a frappé les côtes japonaises. Une vague de 14 à 15 mètres est venue s’écraser à l’Est du Pays, détruisant une région entière et frappant au passage la centrale nucléaire de Fukushima. Une série de défaillances et de mauvaises décisions mènent à la fusion de 3 réacteurs de la centrale. Dans l’urgence, pour limiter les dégâts, on arrose alors les cœurs en fusion pour les refroidir."

    Je conseille.

    • [^] # Re: OSEF

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1). Dernière modification le 14/04/21 à 14:13.

      Moi je conseille plutôt la vidéo officielle de l’événement, enfin quand elle sera remise en ligne :/

      C.f. https://soranews24.com/2021/04/14/japan-government-makes-cute-illustrated-version-of-radioactive-isotope-it-plans-to-dump-into-sea/ en attendant.

      Bref, comme d'habitude, une communication à la hauteur des enjeux…
      Et que dire du timing (JOs de 2020 pour l'image a l'international, léger retard a l'allumage pour la campagne de vaccination, enfin, je dis ça d'avance parce qu'elle n'a en réalité pas vraiment démarré…]?

      Mon aigreur vient du fait qu'il est clair depuis au moins 5 ans que c'est la solution qui a été choisie par les partie prenantes, mais qu'il ne savent pas comment faire passer la pilule avec les habitants des préfectures concernées.

      Cette critique sur la partie communication étant faite, je suis 100% d'accord avec les commentaires de Big Pete et de ymz plus haut, ainsi qu'avec la solution choisie; toutes les centrales rejettent déjà du tritium (Seuil déclaratif de 1000Bq/L d’après ce rapport d'EdF; soit d’après les tableaux en page 19 et 20, 1147 GBq pour la centrale du Tricastin en 2018).

      Rien de nouveau ni d'extraordinaire donc…

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.