Journal Slackware 9.1 et passage à KDE 3.2 et autres histoires.

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
1
avr.
2004
Voilà, j'ai récemment installé la Slackware 9.1. Je me débrouillais pas trop mal, j'arrivais à installer quelque driver pour ma Radeon 9600Pro, lui faire charger des modules de son pour ma carte intégrée à mon nFORCE 2, idem pour le réseau, ...

Puis, je suis allé sur le site de Slackware pour voir s'il n'y avait pas moyen de mettre à jour quelques gros paquets tels que KDE. Oui, et même en 3.2; génial, l'apperçu que j'en avais eu sous Mandrake était prometteur. Je télécharge donc tous les paquets, et j'en profite pour prendre quelques mises à jours d'autres paquets pour test. Le "upgradepkg nomdupaquet-versiondudit" marchait bien, j'ai donc fait de même pour tous les paquets de KDE, joyeusement, sans plus me soucier de la moindre dépendance et estimant que de toute façon, il ne me virerait que les versions précédentes des divers paquets de KDE, pour mettre la nouvelle à la place, donc aucun problème en vue.
Une fois tout mis à jour, je me délogue, je relance la bestiole et il me dit qu'il ne trouve pas kdeinit. Quand je regarde un peu plus en détail mon /opt/kde/bin, je le vois bien.
Je balance un kdestart dans ma console et parmi les messages, il me dit qu'il n'arrive pas à trouver libXinerama.so.1 et me remet le message comme quoi il ne trouve pas kdeinit (alors que dans les messages de la console, il a l'air le trouver quand même).

Bon, alors voilà, j'ai manqué quelque chose dans ma mise à jour?
Sinon, elle sert à quoi cette libXinerama?
Et la question prinipale, où puis-je la trouver? Parce que le moteur de recherche du site de la Slackware n'a pas l'air très efficace en la matière...


Sinon, j'expérimentais quelques ennuis avec les économiseurs d'écran OpenGL qui malgrès la dernière version des drivers de chez Ati ramouillent plutôt un peu trop pour une Radeon 9600 Pro, il y a un truc particulier à mettre lors du fglrxconfig?

Merci de votre aide!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.