Journal La dictature, c'est "Ferme ta gueule" La démocratie, c'est "Cause toujours"

Posté par .
Tags : aucun
0
28
fév.
2005
Voilà encore une fois ce que l'on constate.
Je suis optimiste par nature, mais plus ça va, moins ça va.
Disons le franchement, parfois on a l'impression d'être pris pour des "cons", mais là les pouvoirs publiques ne s'en cache même plus.
Déjà qu'en France notre gouvernement enchaîne les lois hypers libérales, en nous faisant croire il y a quelques temps que c'était à cause des contraintes qui pesait sur les entreprises qu'il y avait autant de chômage.
Le bilan de ses lois pour notre bien, pour les entreprises ça va, le CAC n'a jamais était aussi haut en quatre ans mais le chômage non plus. Si quelqu'un essai m'expliquer que l'ami Sarko fera mieux, il perdra son temps...
Mais maintenant c'est l'Europe qui s'y met, après les OGM et un conseil des ministres qui légalise la culture des OGM (qui s'arrêtent au frontière comme un certain nuage et puis comme s'a rapporte de l'argent, ça doit devenir légal), il semble clair que le conseil des ministres s'apprête à adopter le texte relatif aux brevets logiciels en l'état : http://wiki.ffii.org/Com050228En(...)
Voilà, je crois que j'ai tout dit pour ce soir, et je vais commencé à me demander vraiment à quoi sert le droit de vote...

PS : J'assume l'intégralité de mes fautes d'orthographe...
  • # j'assume l'intégralité de mes pensées

    Posté par . Évalué à 3.

    et je vais finir (moi aussi plus ça va moins ça va) par penser comme toi
    cf http://linuxfr.org/~SubBass/17082.html(...)
  • # ok

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je suis d'accord avec toi, cependant je tiens à ajouter :
    http://fr.finance.yahoo.com/q/bc?s=^FCHI&t=5y&l=on&z=m&q=l&c=

    La démocratie profite à ceux qui la font et ceux qui l'influence...
  • # Démocratie ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Cela fait plus de 10 ans que je pense que nous ne sommes plus dans une démocratie.
    Tu votes pour une personne qui elle vote pour un parti (et pas pour des idées.)
    Tu ne connais pas le vote individuel des parlementaires ni des sénateurs OR ce ne sont pas les personnes privées qui votent (Mr tartenpion) mais des représentants d'une partie du peuple, et donc leur votes devraient être publics.

    Moi, je ne vote plus depuis longtemps car que tu votes à droite ou à gauche, le résultat final est identique. Les extrèmes ? tu deviens un sale con facho nazi (si c'est à droite - bel exemple de démocratie) et un autre vilain pas bo si c'est à gauche...

    Donc ne pas voter c'est augmenter l'abstention et la preuve du désintérêt pour leur cuisine politico-politicarde.
    Je voterais pour une 6ème république, plus démocratique.
    • [^] # Re: Démocratie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Voter pour quelqu'un (ou une liste) qui te représentera dans les votes suivants, cela s'appelle du suffrage indirect. Et ce n'est pas en désaccord avec la démocratie. Ensuite, si c'est à l'échelle d'un village pour l'élection du maire, le suffrage indirect reflète ce que voulaient les électeurs (et corrige les conneries qu'ils peuvent faire : c'est pas nécessairement le plus populaire des élus qui fera le meilleur maire) mais pour ce qui est de députés européens, ça fait un peu plus "éloigné de la base".

      De toute façon, la démocratie reste le pire des systèmes, après tous les autres. (j'aurais du mettre des guillemets et dire que c'était de Tocqueville)
    • [^] # Re: Démocratie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      La reponse habituel ici c'est code le. Dans notre cas presente toi, si tu veut faire bouger les choses fait le.

      Tu ne connais pas le vote individuel des parlementaires ni des sénateurs OR ce ne sont pas les personnes privées qui votent (Mr tartenpion) mais des représentants d'une partie du peuple, et donc leur votes devraient être publics.

      Je te conseille de lire le reglement de l'assemblée nationale qui precise que les votes se font a main levée.

      http://www.assemblee-nat.fr/connaissance/reglement.asp#P598_74766(...)
      • [^] # Re: Démocratie ?

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est bien beau, ce genre de discourt mais pour ce présenter, il y a un minimum de contraintes d'abord financière mais aussi un certain nombre de signatures.
        Deplus, quelle serait la crédibilité d'un tel mouvement.
        Pour moi, le modèle libre et bien supérieur au modèle propriétaire parceque plus juste, pourtant un mec gueule depuis 20 ans pour cet idéologie et il est regardé par la presse comme idéaliste plutôt qu'un visionnaire.
        Nicolas Hulot se bat pour le respect de l'environnement depuis plus de 10 ans personnes ne l'écoute. Et si aujourdhui on commence à ce préoccupe simplement parceque la situation devient plus que critique.
        Soit réaliste tant qu'on ne sera pas arrivé à 20 % de chomeurs, à la disparition de la sécurité sociale et à 10 % de SDF, ces problèmes n'inquiéteront personne.
        • [^] # Re: Démocratie ?

          Posté par . Évalué à -1.

          Ca ne me gène pas de me faire moinsé, mais au moins donnés vos arguments parce que là je comprend pas....
        • [^] # Re: Démocratie ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Pleins de partisans du libre seraient aussi chauds partisans d'un plus grand libéralisme en économie, vu les débats politiques que j'ai vu à certaines occasions sur ce site même. D'une certaine façon, le modèle des logiciels libres étant finalement assez similaire dans son darwinisme au capitalisme (et peut-être au libéralisme), c'est compréhensible.
          • [^] # Re: Démocratie ?

            Posté par . Évalué à 0.

            Personnellement je crois surtout que le modèle économique actuelle est en train de ce casser la gueule et on pourra parler de libéralisme en france quand les banques seront prêtes à prendre des risques, parceque c'est bien beau de vouloir monter sa boite et réussir, mais si t'as personne pour te financer le temps de démarrer tu peux abandonner desuite.
            De toute façon, il semble que le modèle économique actuel soit en train de se casser la gueule et bien que je ne soit pas très doué en économie de marcher, vouloir faire des théories de grande échelle sur un système vieux de moins d'un sièce sa doit faire rire doucement plus d'un géologue ou historien...
            Je pense que le modèle économique basé sur le logiciel libre ne peux pas être appliqué dans une économie actuelle, parce qu'il doit être basé sur un réel respect des règles de concurence et de respect des licences, bref tout le contraire de ce vers quoi tend le modèle de développement de logiciels propriétaires (piratage, vol de code source...).
            • [^] # Re: Démocratie ?

              Posté par . Évalué à 10.

              l'économie de marcher, c'est quand on est fatigué de la course aux profits ?
          • [^] # Re: Démocratie ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Capitalisme = privatisation

            Au contraire le libre c'est avant tout le partage.

            L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

          • [^] # Re: Démocratie ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne suis pas du tout d'accord avec cette analogie entre le libéralisme en économie et les logiciels libres.
            Le libéralisme économique à pour objectif de faire un maximum de profits financiers, et je ne pense pas qu'un mouvement dans lequel la copie et la distribution se fait librement (et éventuellement gratuitement) partage cet objectif de rapporter un maximum d'argent. En fait, il s'agit ici plutôt de partager et rentabiliser les connaissances.
            Et autant le dire tout de suite, je ne trouve pas non plus que les partisans du libre soient proche du communisme, en fait, je pense qu'il y a des gens de tous les horizons qui ont des idées politiques différentes, mais qui partagent une même volonté d'échange.

            Maintenant une petite note hors-sujet, mais puisque tu parles de darwinisme dans le libéralisme, je vous invite à aller voir le film "le cauchemar de Darwin" :
            http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=58435.html(...)
            • [^] # Re: Démocratie ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Le libéralisme économique à pour objectif de faire un maximum de profits financiers


              Le libéralisme a pour objectif de faire faire le maximum d'économies, en laissant la concurrence faire baisser les coûts.

              C'est ainsi que le timbre postal coûte $0.37 aux États-Unis, pour couvrir l'intégralité du territoire en 48h max (pas mal, pour un territoire 18 fois plus grand que la France), 6 jours sur 7, et que pour poster une lettre, il suffit de la déposer dans sa boîte personnelle et d'en lever le petit drapeau, le facteur viendra lui-même prendre le courrier lorsqu'il déposera celui à destination.

              Maintenant, une petite comparaison avec La Poste francaise : 0,53 ¤ le timbre national, et 0,55 ¤ le timbre Européen, pour un service actif 5 à 5,5 jours sur 7 maximum (2 à 3 jours en campagne pour les points poste), et pour poster il faut se rendre à une boîte aux lettres PTT ou un bureau de poste. Et pour ce prix là, tu as à peine le droit d'espérer que ton courrier arrivera à l'autre bout de la France en 48h (s'il n'a pas été perdu/volé) dans le meilleur des cas.

              Et encore, avant que certains «points Poste» ne soient supprimés, mes grand-parents avaient un point Poste à 15 km de chez eux, ouvert 3 jours par semaine de 14h à 16 h, sans possibilité de déposer ou de retirer de l'argent. Depuis que le point poste est fermé et que l'activité a été transférée au tabac du coin, mes grand-parents sont à moins d'1 km du «relais postal», qui est ouvert 7 jours sur 7, de 7h à 19h, et il leur est possible de déposer et retirer de l'argent (pour de petites sommes jusqu'à 100 ou 150 ¤ il me semble).

              Dernière petite chose : un facteur US est bien mieux rémunéré qu'un facteur de La Poste (qui touche moins de 1100 ¤ nets par mois pour un temps plein je rappelle).
              • [^] # Re: Démocratie ?

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est très intéressant ce que tu dis.

                Cependant, comme un article du Wired de Février l'évoque sans aucun doute permis, US Postal est l'un des derniers monopoles existant aux USA en ce qui concerne la distribution aux particuliers ainsi que la livraison des magazines et autres.

                Donc je cherche le rapport avec la concurrence. Là où il y a concurrence, US Postal se fait étaler par ses concurrents, qui sont bien contents de ne pas avoir à s'occuper de l'onéreuse distribution aux particuliers.
                • [^] # Re: Démocratie ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  US Postal est l'un des derniers monopoles existant aux USA en ce qui concerne la distribution aux particuliers ainsi que la livraison des magazines et autres.


                  En quoi cela est-il différent de La Poste en France ? On a le même monopole, et ça nous revient plus cher pour un service moindre et des employés moins bien rémunérés. La différence, c'est la mentalité qui fait qu'une entreprise américaine est profondément ancrée dans le libéralisme, même s'il s'agit d'une entreprise bénéficiant d'une situation monopolistique.

                  Donc je cherche le rapport avec la concurrence. Là où il y a concurrence, US Postal se fait étaler par ses concurrents


                  Pareil en France, partout où le marché à été ouvert à la concurrence (plis d'un poids supérieur à 150 grammes), La Poste s'est fait étaler par ses concurrents. Chronopost, UPS, etc. Les offres de la concurrence sont plus complètes (livraison dans les 12h, colis de plus de 10kg, le livreur passe chercher le paquet chez l'expéditeur et le remet en main propre, en cas d'absence, le livreur peut repasser à une date et heure convenue, ou il est possible d'aller chercher le paquet à l'entrepôt, etc.), pour un coût souvent moindre, et un service de qualité, avec livraison à domicile sur la France entière.

                  qui sont bien contents de ne pas avoir à s'occuper de l'onéreuse distribution aux particuliers


                  Ce marché est déjà concurrencé en France, notamment en Alsace, où des entreprises privées proposent un service moins cher et de meilleur qualité que La Poste. Cela sera étendu à la France entière lors de l'ouverture totale du marché, et que les plis de moins de 150 grammes seront donc soumis à concurrence.

                  Pour terminer, notre système économique bien franco-franchouillard est en train de se casser définitivement la gueule. Là où les pays Européens hors de l'¤ ont des taux de chômage de l'ordre de 2,4% (Angleterre), et où les États-Unis en pleine crise arrivent à le limiter à moins de 5%, nous avons déjà plus de 10% de taux de chômage «officiel», sachant que des ONG internationales le donnaient déjà à plus de 15% «réel» il y a quelques mois.

                  Pas d'emploi, un fort taux de chômage, des chômeurs longue durée sans cesse plus nombreux, des inégalités sociales incroyablement flagrantes, une classe politique totalement déconnectée de la réalité, des chiffres officiels mensongers (taux de chômage, inflation, indice des coûts, etc.), l'immobilier qui flambe, le pouvoir d'achat qui a perdu plus de 20% en moins de 4 ans, une perte de 19 place au classement du niveau de vie mondial (en passant de la 11ème à la 30ème place), le plus fort taux de corruption des pays occidentaux, etc. Franchement, tu crois qu'on a encore des leçons économiques à donner à qui que ce soit ?
                  • [^] # Re: Démocratie ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'est vrai que le modèle anglo saxon est merveilleux: pas de sécu, pas s'assurance chômage, pas de stabilité (on perd aussi vite son emploi qu'on le retrouve), pas de système de retraite par répartition...
                    Ha et puis, c'est vraiment merveilleux, ils ont quelques Points Sacrés de Croissance en plus, je suis totalement jaloux et j'ai très peur de la faillite du pays.
                    Faut pas exagérer, le modèle anglo saxon, c'est peut-être bien, mais c'est aussi le meilleur moyen pour aggrandir encore un peu plus les inégalités.

                    Putain, je sais même pas pourquoi je parle politique sur ce site là. Je suppose que ceux qui pensent que les modèles américains sont les meilleurs et qu'il faut les appliquer à tout prix me débecquetent.
                  • [^] # Re: Démocratie ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Et aux USA, les doubles emplois pour espérer avoir suffisament d'argent en fin de mois, ils comptent 2 fois dans le pourcentage ?

                    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

                    • [^] # Re: Démocratie ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      On dérive beaucoup du sujet (à savoir : libéralisme = concurrence = coût de la vie moins cher), mais je n'ai aucune idée de la manière dont sont comptabilisés les doubles emplois aux États-Unis.

                      Note cependant que le taux de chômage n'a rien à voir avec les double-emplois, car le fait d'avoir un emploi simple ne te compte déjà plus comme chômeur.

                      Et puis, le double-emploiment existe aussi en France, et la différence entre la France et les États-Unis, c'est que là-bas, ils ne sont pas hypocrites au point de laisser croire qu'un smic ça suffit pour vivre.

                      Les vrais chiffres des statistiques officielle en France ne sont guère reluisants :

                      - 1 million d'enfants vivent sous le seuil de la pauvreté, seuil qui est de 559 euros par mois (soit 8% de la population des jeunes de moins de 18 ans)
                      - 2 millions d'enfants qui vivent sous le seuil de la pauvreté européen (qui est à peine 20% plus élevé que le seuil de la pauvreté français)
                      - 4,5 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté (559 euros par mois)
                      - 3,4 millions d'allocataires du RMI (373 euros)
                      - 4,3 millions de personnes qui bénéficient de la CMU
                      - Plus de 3 millions de personnes vivent dans des conditions de logement très précaires, et plus de 5 millions pourraient basculer dans cette situation à court terme.
                      - 1,6 millions de personnes vivent sans douche ni toilettes
                      - 500.000 personnes vivent en hôtel, ou en sous-location
                      - 86.000 personnes en vagabondage
                      - Rien qu'à Paris, 200.000 personnes vivent avec moins de 670 euros par mois
                      - Selon l'Insee, un tiers des sans-domicile de la capitale déclarent avoir un emploi
                      - Le taux de pauvreté des ménages a progressé de 38% en 30 ans.
                      - 5,5 millions de personnes, soit 10,4% des ménages sont pauvres
                      - Sans le versement de prestations sociales, le taux de pauvreté de la population française dans son ensemble atteindrait 17,1% (contre 10,4% si on les prend en compte)
                      - 50% des jeunes diplômés du cycle supérieur n'ont toujours pas obtenu de premier emploi 1 an après l'obtention de leur diplôme
                      - Le taux de chômage officiel des moins de 25 ans atteint le chiffre faramineux de 22% (et on parle de taux officiel là)
                      - Le taux de chômage officiel est de plus de 10% (le taux officieux établi par des ONG est aux environs de 15%)
                      - En 2000, 1 personne sur 3 a renoncé à des soins pour raisons financières

                      Alors, tu crois franchement que l'on a encore des leçons à donner au monde en France ? Certes, pour l'instant, notre système social a fonctionné, et cela a minimisé grandement l'ampleur de la catastrophe sociale, mais il est évident que l'on est arrivé au bout des prélèvements obligatoires. À l'avenir, il ne sera plus possible de tirer davantage sur le dos des actifs, la situation ne pourra dès lors que se dégrader, à moins d'un miracle.

                      Dans ce tableau de la France, je ne vois rien de mieux que dans celui des États-Unis. Tout au plus, les États-Unis ne se cachent pas hypocritement derrière un système social.

                      Alors ? Vaut-il mieux moins de pauvres plus pauvres, ou plus de pauvres moins pauvres ? Vaut-il mieux crever de faim, SDF, au smic ou au RMI ou se tuer à la tâche dans un double-emploi et faire vivre sa famille dans une maison de plus 200m² dont 60% des familles pauvres américaines sont propriétaires ?

                      Voir le rapport du CERC, entre autre : http://www.cerc.gouv.fr/rapports/sixpages.pdf(...) ainsi que Google, pour les chiffres, les stats, les informations et autre.

                      Je ne suis pas pour qu'il n'y ait aucun système social ni aucune protection, mais je suis contre cette hypocrisie typiquement française qui tend à faire croire (et les français doivent bien être les seuls persuadés) qu'on a le meilleur système social... Notre système n'est certes pas le pire, mais il est d'une part très coûteux, et très loin d'être le meilleur. Et pour le prix qu'il nous coûte, ne serait-on pas en droit d'en attendre un meilleur rendement ? Pour information, un meilleur rendement signifierait par exemple moins de gens à la rue, moins d'enfants sous le seuil de pauvreté, etc.
                      • [^] # Re: Démocratie ?

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Dans ce tableau de la France, je ne vois rien de mieux que dans celui des États-Unis. Tout au plus, les États-Unis ne se cachent pas hypocritement derrière un système social.

                        Ben vu que j'y habites je vais t'enlever qqe idees recues.

                        Oui aux USA les entreprises ne font pas greve tous les 5 jours comme en France et c'est bien agreable pour le client.

                        Non aux USA les gens ne vivent pas mieux qu'en France, ici ils doivent payer des sommes astronomiques pour les etudes de leurs enfants, payer des sommes astronomiques si ils ont le malheur d'avoir un accident et qu'ils n'ont pas d'assurance(ce qui est le cas de bcp de gens car c'est cher), un pays ou tu te retrouves du jour au lendemain, et c'est pas une expression, a la rue,...

                        Alors bref, les USA c'est le paradis des entreprises et du client, mais c'est loin d'etre le paradis de l'etre humain.

                        Vaut-il mieux crever de faim, SDF, au smic ou au RMI ou se tuer à la tâche dans un double-emploi et faire vivre sa famille dans une maison de plus 200m² dont 60% des familles pauvres américaines sont propriétaires ?

                        Il faut redescendre sur terre mon cher, des SDF aux USA il y en a _plein_, bien plus qu'en France. De meme les familles qui sont soi-disant proprietaire ne le sont pas vraiment, ils sont tous en train de payer des credits enormes pour la payer leur maison et ne seront proprietaire que si par miracle ils arrivent a finir de payer, tout cela en hypothequand les etudes de leurs enfants, parce qu'a 10'000$ l'annee pour une ecole acceptable, ca fait vite cher pour une famille pauvre.

                        Que le systeme francais ne soit pas ideal, j'en suis 100% convaincu, par contre une chose dont je suis convaincu c'est qu'un francais vit en moyenne mieux qu'un americain, et je connais les 2 pays de pres.
                        • [^] # Re: Démocratie ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Qu'il ne fasse pas meilleur vivre sans emploi aux USA est une chose, mais de là à vouloir faire croire que dans l'ensemble il fait meilleur vivre au chômage en France qu'au travail aux USA, il y a un gouffre...

                          Certes, il doit y avoir des cas de types surexploités, à la limite de l'esclavagisme, tout comme on en a découvert récemment en France...

                          Mais dans la grande majorité, les américains disposent d'un pouvoir d'achat plus 2 fois supérieur à celui des français.

                          En ce qui concerne les 60% de pauvres américains propriétaire d'un logement de 200m² au moins, il s'agit des chiffres officiels. Alors cela doit être comme en France : les gens s'endettent pour acquérir leur bien, qui au passage leur coûte bien moins cher.

                          Par exemple, le prix moyen du logement en France est de 120.000 ¤, alors que tu trouves de maisons avec 2 garages et piscine pour $50.000 aux USA. Cela dit, la différence de prix s'explique certainement par les différences techniques de construction, notamment le fait que la construction bois sans fondations est majoritaire aux USA (bizaremment, mes voisins se sont fait construire une telle maison en France, et elle leur est revenue plus cher qu'une maison traditionnelle... Les entreprises du BTP s'en mettraient-elles plein les poches ?)

                          Pour clôre le débat, sache qu'en France, la durée moyenne des prêts «logement» a glissé en quelques année de 13 à 17 ans, et c'est énorme ! Cela reflète une hausse considérable des prix de l'immobilier (50% en 3~4 ans), conjuguée à une baisse importante de pouvoir d'achat (20% en 4~5 ans), d'autant plus importante que les taux de crédit n'ont jamais été aussi bas.

                          Maintenant, comparons le travailleur moyen américain, et le travailleur moyen français : l'américain dispose du niveau de vie d'un français aisé (2 voitures voire plus si enfants, 2 garages, piscine, grande maison dont il est propriétaire, etc.), tandis que l'autre n'a bien souvent qu'un smic amélioré.

                          Le fait que 60% des ménages pauvres américains soit propriétaires de leur logement remonte au crash boursier de 1929, où des millions de familles américaines se sont retrouvées à la rue du jour au lendemain. Depuis, ils ont ancré le fait d'être propriétaire de leur logement dans leur mode de vie.

                          En comparaison, en France, à peine plus de 50% de la totalité des ménages (classe pauvre, classe moyenne, et classe riche inclues donc) est propriétaire de son logement ! Il faut bien avouer que rien que pour avoir accès aux emprunts bancaire, il faut toucher bien plus que le smic et offrir une situation professionnelle stable et rassurante (être fonctionnaire vous ouvrira toutes les portes des banques, alors qu'ouvrier smicard vous les fermera toutes). Je recherche activement la page que j'avais trouvé sur le pourcentage de «pauvres» propriétaire de leur logement en France, mais si je me rappelle bien, ce nombre était inférieur à 10%.
                          • [^] # Re: Démocratie ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Mais dans la grande majorité, les américains disposent d'un pouvoir d'achat plus 2 fois supérieur à celui des français.

                            Ben moi je regardes la realite de tous les jours plutot que des stats faites on ne sait comment, et je trouves que c'est loin d'etre le cas.

                            Par exemple, le prix moyen du logement en France est de 120.000 ¤, alors que tu trouves de maisons avec 2 garages et piscine pour $50.000 aux USA

                            Eh, il faut arreter de deconner quand meme, dans la region de Seattle il n'y a _RIEN_ a moins de 150'000$, et les maisons a ce prix sont ridicules, la piscine faut meme pas y penser. L'appartement ou j'habites il coute 500'000$ a l'achat, et il ne fait pas 200m2.

                            Maintenant, comparons le travailleur moyen américain, et le travailleur moyen français : l'américain dispose du niveau de vie d'un français aisé (2 voitures voire plus si enfants, 2 garages, piscine, grande maison dont il est propriétaire, etc.), tandis que l'autre n'a bien souvent qu'un smic amélioré.

                            Mais tu est totalement a cote de la plaque mon cher !!! Oublies la grande maison, la piscine, etc... ce n'est _absolument pas_ le cas !!! Je te rappelles que je vis dans une region aisee des USA, et les grandes maisons avec piscine ca court pas les rues.

                            Plutot que croire ces mythes, viens voir par toi-meme, moi ca fait 5 ans que j'habites ici et que je les cotoie les americains.
                        • [^] # J'oubliais !

                          Posté par . Évalué à 2.

                          a 10'000$ l'annee pour une ecole acceptable, ca fait vite cher pour une famille pauvre


                          En France, chaque étudiant dans le cycle supérieur nous revient à plus de 8.000 euros, donc cela revient plus cher que faire ses études aux États-Unis. Et encore, cela inclus même les études dans des établissements de merde, sans matériel et dans des locaux proche de l'effondrement : c'était l'état de l'un de mes lycées, qui était construit en provisoire et qui 20 ans après sa date de destruction programmée était encore debout (du coup, on ne faisait monter les classes que une par une dans les escaliers branlants).

                          Étant donné qu'une étude officielle à montré que en grande majorité, les fils d'ouvriers ne poursuivaient pas des études supérieures (en gros et de mémoire, 80% des fils de cadres et d'ingénieurs poursuivent des études supérieures, contre 20% seulement des fils d'ouvriers ou autre), notre système ne permet pas dans les faits l'égalité des chances.

                          L'Éducation Nationale a un budget de 64,5 milliards d'euros par an, et dispose de surcroît chaque année de rallonges budgétaires considérables. Ces 64,5 milliards d'euros ne sont pas payés que par les gens qui payent des impôts, mais par tout le monde (la TVA, la CSG, le RDS, etc. sont payés par tous), alors que tous les enfants pauvres ne feront pas d'études supérieurs.

                          Si l'on donnait cet argent en le répartissant à toutes les familles (comme aux États-Unis), les fils d'ouvrier seraient du coup favorisés, car ils n'auraient en grande majorité (80%) pas dépensé cette somme, et pourraient en disposer à autre chose, tandis que les 20% restants auraient tout loisir de poursuivre leurs études avec l'argent dont ils disposeraient alors.

                          Mais voilà, comme je le calculais auparavant, il semblerait que notre système permette des gaspillages considérables* à tous les niveaux, et qui dit gaspillages, dit détournements de fonds, etc. Après, il ne faut pas s'étonner du fait que notre pays soit considéré comme étant l'un des pays occidentaux les plus corrompus.



                          * d'après un rapport de l'Assemblée Nationale, plus de 98% des 64,5 millions d'euros de l'Éducation Nationale sert soit-disant à rémunérer les 1,138 millions d'employés (en incluant les employés du privé sous contrat), ce qui fait en théorie un salaire moyen de 4000 euros nets par mois, charges sociales et patronales déduites. En pratique, la grande majorité des employés et des profs sont loins de ces salaires, et donc, on est en droit de se demander où passe cette argent ! Visiblement, dans les poches de quelques personnes... Ce qui doit faire de sacrées sommes chaque mois !
                          • [^] # Re: J'oubliais !

                            Posté par . Évalué à 0.

                            8000 euros pour qui, l'état où la famille ?

                            Quelle proportion pour la famille ?

                            Quelle prix pour les études aux Etats-Unis rapporté aux revenus d'une famille pauvre (prenons comme critère lla moyenne des revenus de l'ensembles des familles dont le revenu est inférieur revenu moyen américain)


                            Quelle est la proportion entre les ecoles d'ingénieurs privées et les universités qui n'ont pas le même coùt pour une famille

                            Quelle est la proportion des boursiers aux Etats-Unis ?
                            Quelles sont les conditions d'obtention d'une bourse aux US?

                            En quoi ton sytème serait plus équitable, La somme reversée aux familles aux US est elle suffisante pour financer des études dans une famille pauvre dont les enfants montrerait du potentiel ?

                            d'après un rapport de l'Assemblée Nationale, plus de 98% des 64,5 ...


                            J'ai peut-être une explication, cet argent disparait peut-être dans les tarifs exhorbitants accordés aux entreprise BTP privées qui ont obtenus des marché publics avec des pots de vins. Qu'en penses tu ?
                          • [^] # Re: J'oubliais !

                            Posté par . Évalué à 3.

                            En France, chaque étudiant dans le cycle supérieur nous revient à plus de 8.000 euros, donc cela revient plus cher que faire ses études aux États-Unis. Et encore, cela inclus même les études dans des établissements de merde, sans matériel et dans des locaux proche de l'effondrement

                            Ah oui ? Parce que l'etudiant en France il les paie ces 8'000 euros ? Non, il en paie une partie par ses impots, alors qu'aux USA l'etudiant qu'ils soit riche ou pauvre doit les payer en plus de payer des impots.

                            Étant donné qu'une étude officielle à montré que en grande majorité, les fils d'ouvriers ne poursuivaient pas des études supérieures (en gros et de mémoire, 80% des fils de cadres et d'ingénieurs poursuivent des études supérieures, contre 20% seulement des fils d'ouvriers ou autre), notre système ne permet pas dans les faits l'égalité des chances.

                            Ben viens voir aux USA ce que c'est l'egalite des chances, tu vas rentrer en France et embrasser le sol de ton pays apres. Les USA sont l'exemple meme de l'inegalite dans les etudes, une faible minorite des pauvres ayant tres bien reussi leurs examens peut suivre des etudes de qualite avec des bourses, l'enorme majorite finit dans des ecoles de merdes qui coutent malgre tout 3000$ par an si ils ont de la chance et sinon finissent dans des jobs non qualifies qui paient une misere.

                            Serieusement, plutot que supputer des trucs totalement faux, viens voir par toi-meme, tu vas etre _effare_ par les inegalites sociales dans ce pays. Elles sont flagrantes et enormes.
                  • [^] # Re: Démocratie ?

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Chronopost estun service de la poste.

                    Tu as déjà commandé chez UPS ?

                    Si tu n'es pas chez toi le jour de la livraison ton colis est renvoyé à l'expéditeur ou renvoyé lors de la prochaine tounée (1 mois après)

                    Avec la poste tu as un service de proximité qui te dit où tu peux récupérer ton colis sous 8 j.

                    Forcément ca à un prix que je suis prête payer.

                    Quant au salaire du postier américain , tu as essayé de rapporté ca niveau de vie pour voir si c'est un bon salaire.

                    Quant au chômage, je te rappelle que ton beau modèle liberal se base sur l'optimisation de productivité , ce qui signifie produire plus avec moins de ressources, donc forcément y'en a qui resteront sur le carreau si il n'y a pas redistribution.

                    Je me rappelle assez bien de la campagne des démocrates qui se demandiat pourquoi la croissance ne baissiat pas le taux de chômage aux US. Peut -être que ca ne profite qu'aux riches . On m'aurait menti .
                    • [^] # Re: Démocratie ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Chronopost est un service de la poste.


                      Chronopost est une filiale de droit privé de La Poste, créée en 1985. De plus, à l'époque où je travaillais encore à La Poste, vendre un Ted250 (nom donné à un petit chronopost, le Ted750 étant celui du gros) rapportait à l'agent une prime de presque 10 francs, en sus de son salaire déjà intéressant (pour 1 mois et 1 semaine à Paris Europe, j'ai touché en tant que contractuel plus de 14.000 Francs nets en 1992, pour 37 heures payées 39, effectuées en brigade, donc en demi-journées travaillées alternativement, c'est-à-dire un coup le matin, un coup l'après-midi).

                      Dans le même genre de filiales de droit privées, il y a eu Dilipack, qui a disparu après 5 ans d'activité. On a aussi eu droit à la SERNAM, qui s'est faite eclatée par la concurrence.


                      Tu as déjà commandé chez UPS ?


                      Ça m'arrive régulièrement. De même que je travaille avec DHL, FedEx, UPS, TNT et Jet Services. Tu veux mon avis de client professionnel ? Rien ne vaut une société de livraison privée ! Rapide, fiable, pratique, bon marché, et très fonctionnel.

                      Si tu n'es pas chez toi le jour de la livraison ton colis est renvoyé à l'expéditeur ou renvoyé lors de la prochaine tounée (1 mois après)


                      Si ça c'est pas du gros FUD. Déjà, si tu n'es pas chez toi, ils te laissent un avis de passage où tu trouveras un numéro de téléphone pour les contacter et convenir d'un autre rendez-vous, comme cela t'arrangera le mieux. Si tu ne peux pas ête chez toi aux heures ouvrées, tu peux toujours te faire livrer à ton boulot, ou tu peux passer directement aux entrepôts. Note que le problème est le même avec La Poste, sauf que La Poste en représentera jamais le paquet, ne changera pas de lieu de livraison, et que tu devras forcément te rendre au bureau de poste correspondant à ton code postal.

                      Avec la poste tu as un service de proximité qui te dit où tu peux récupérer ton colis sous 8 j.


                      Pareil chez la concurrence (voir au dessus), en mieux. J'avais commandé un téléviseur sur internet, mais je n'étais pas là pour le réceptionner, donc j'ai trouvé l'avis de passage du transporteur. Il était prêt à repasser quand cela m'arrangerait, mais il m'a conseillé de refuser le colis car pour lui, vu l'état extérieur, le contenu ne pouvait qu'être endommagé. Par curiosité, alor qu'il m'avait proposé d'enregistrer mon refus par téléphone, je me suis donc rendu sur place, et effectivement, le carton avait pris un coup de transpalette, et le téléviseur était éclaté.

                      Quant au chômage, je te rappelle que ton beau modèle liberal se base sur l'optimisation de productivité , ce qui signifie produire plus avec moins de ressources, donc forcément y'en a qui resteront sur le carreau si il n'y a pas redistribution.


                      Entre 2,4% de chômeurs en Angleterre, avec des salaires bien plus élevés, et plus de 10% de chômeurs en France, avec des salaires proches du smic en grande majorité, je crois qu'il n'y a pas photo : il fait meilleur vivre en Angleterre. Maintenant, imagine qu'aux États-Unis, ils n'ont que 4,5% de chômeurs, mais des salaires encore plus conséquents... Ce n'est qu'une question de compromis, mais de quel droit devrais-tu décider pour les gens sans emploi du modèle dans lequel tu souhaites les voir vivre (2,4 ou 4,5 ou 10+ % de chômeurs) ? Nos aides sociales ne sont que de la poudre aux yeux, des millions de gens restent sur le carreau, et il n'y aura bientôt plus assez d'actifs pour financer la machine.

                      Je me rappelle assez bien de la campagne des démocrates qui se demandiat pourquoi la croissance ne baissiat pas le taux de chômage aux US. Peut -être que ca ne profite qu'aux riches . On m'aurait menti .


                      Ou peut-être qu'il faut une certaine latence avant que la reprise économique ne se fasse sentir sur l'emploi. Nous on a même pas de croissance, et on se tape pourtant le fort taux de chômage... Les inconvénients sans aucun avantage... Pas de bol hein ! :-)
                      • [^] # Re: Démocratie ?

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Maintenant, imagine qu'aux États-Unis, ils n'ont que 4,5% de chômeurs, mais des salaires encore plus conséquents...

                        Ca ne veut absolument rien dire du tout.
                        Ces chiffres ne refletent absolument pas la realite du terrain, les salaires US ne sont absolument pas comparables aux salaires francais car dedans il faut compter l'argent pour les etudes de tes enfants, etc... choses qui sont donnees par l'etat en France.
                        De meme, le salaire moyen aux USA ne reflete absolument pas le salaire de la plupart des gens, typiquement moi je gagne plus de 3x le salaire moyen, je te laisse imaginer combien de bas salaires mon salaire compense...

                        Le niveau du chomage est probablement plus bas qu'en France, mais a voir comment un chomeur francais vit et comment certains salaries US vivent, je me dis que certains salaries americains seraient ravis d'etre chomeurs en France.
                        • [^] # Re: Démocratie ?

                          Posté par . Évalué à 4.

                          Sans parler des « poor workers », dont le salaire faramineux leur permet tout juste de vivre dans leur voiture sans grand espoir de sortir de leur situation.

                          L'american dream est pour certains un cauchemard.

                          À noter que tout états-unien, que son salaire soit de 200$ ou de 200000$, se dira toujours « middle-class »...
                          (Les généralisation sont toujours fausses. :o)
                          • [^] # Re: Démocratie ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Si tu lis bien l'un de mes commentaires plus haut, tu liras :

                            «- Selon l'Insee, un tiers des sans-domicile de la capitale déclarent avoir un emploi»

                            Et eux n'ont même pas une voiture !

                            Maintenant, tu mets le doigt sur un phénomène intéressant et typiquement français : on est toujours à voir la merde des autres et jamais la notre.

                            Au fait, on a donné combien de milliards pour les victimes du tsunami ? Et combien pour nos SDF qui crèvent de faim et de froid chaque année ? Voilà...
                            • [^] # Re: Démocratie ?

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Quel rapport ?

                              On ne dit pas qu'il n'y a pas de pauvres en France on prétend simplement que notre protection sociale permet de mettre à l'abri plus de personnes qu'aux US.

                              As tu des statistiques sur la criminalité , sur le nombre de sans abris, d'illétrés ...
                      • [^] # Re: Démocratie ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ou peut-être qu'il faut une certaine latence avant que la reprise économique ne se fasse sentir sur l'emploi. Nous on a même pas de croissance, et on se tape pourtant le fort taux de chômage... Les inconvénients sans aucun avantage... Pas de bol hein ! :-)



                        C'est impressionnant cette propension que tu as à retourner les arguments comme ca t'arrange, tu devrais faire de la politique.

                        Quand on dit le réseau ferroviaire british est privé et dans un état déplorable, c'est parce qu'il a été public avant (LA SNCF aussi d'ailleurs et c'est l'un des moyens de transport les plus sûr).

                        Maintenant ce n'est de leur faute aux Bushistes si le chômage ne baisse pas, il faut leur donner le temps (y ont déjà eu 4 ans d'ailleurs) , c'est la faute à ceux d'avant.

                        Entre 2,4% de chômeurs en Angleterre, avec des salaires bien ...

                        L'angleterre où il fait tellement bon vivre , c'est d'ailleurs pour ça que les plus aisés d'entre eux s'expatrient en masse en France contribuant à la spéculation immobilère déseratant la City ou les prix sont inabordables tandis que les plus autres s'entassents dans les villes sinistrées comme Liverpool.

                        Encore une fois tu ne prend pas en compte le niveau de vie. Dans les systèmes libéraux que tu évoques, le but est de produire plus avec les mêmes moyens. Donc il est évident que les pays où le niveau de vie moyen est plus élevé sont défavorisés. Un ouvrier américain coutera plus cher qu'un ouvrier francais qui coutera plus cher qu'un ouvrier chinois.

                        Donc tous les emplois délocalisables le seront grâce au libéralisme.
                        Les plus vulnérables sont donc ceux qui sont déjà pauvres.
                        Il n'y a que 2 façons de lutter:
                        Baisser nos propres coûts, accepter de travailler plus avec des conditions moins favorables (sanitaire, sociale,...) et accepter le nivellement par le bas pour tous. Par exemple accepter que les industrues polluent à outrance parce que sinon on ira s'intaller dans un pays moins regardant. Accepter de travailler plus pour gagner moins. Ceux qui se sacrifient doivent être les mêmes et je ne crois pas que le niveau de vie des pauvres dans niveau les pays "emergents" rattrapera celui des occidentaux avant un moment. Du coup ils seront moins chers pour un moment encore.

                        L'autre solution c'est le protectionnisme qui permet d'imposer des conditions pour accèder à nos marché et malgré ce que tu crois les américains avant d'être libéraux sont protectionnistes et jouent sur les 2 tableaux. Libéraux quant ils sont forts et protectionnistes quand ils sont en position d'infériorité (cf. crise de l'aluminium où ils ont taxé les importations d'acier le temps que leurs entreprises se restructurent, idem pour l'aérien où l'état a renfloué les compagnies qui s'apprêtent maintenant à envahir le marché européen).

                        Je crois en cette solution (Loi Tobbins) car c'est en étant des consommateurs puissants on pourra exporter notre modèle plus équitable.


                        Moi j'ai choisi ma voie et je sors parce que tes contre-exemples et tes chiffres sont toujours sujet à interpretation (bouteille à moitié vide ou pleine)
              • [^] # Re: Démocratie ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                > pour poster une lettre, il suffit de la déposer dans sa boîte personnelle et d'en lever le petit drapeau

                Pour poster une lettre en France, je me contente de la donner à mon facteur au moment où il passe. Oui, il faut que je sois chez moi à ce moment, en meme temps, si je n'y suis pas, la probabilité que je passe à moins de 100 mètres d'une boite à lettre est très proche de 1, donc... Ah effectivement, il faut aussi que le facteur passe, bah, ca coute le prix de l'abonnement au journal du pays et il passe tous les jours.

                Quant aux lettres qui mettent longtemps à arriver, j'ai connu des lettres lentes, mais une seule fois ca a mis 8 jours sans raison (raison pouvant etre un code postal illisible qui a envoye la lettre dans un departement a l'autre bout de la France), mais majoritairement, du jour pour le lendemain ca marche, dans 90% des cas, en 36 heures, la lettre est arrivée.


                Mais je vois avec beaucoup de peur arriver le jour où concurrence oblige, la poste ne livrera plus le courrier à domicile.
              • [^] # Re: Démocratie ?

                Posté par . Évalué à 0.

                Très convainquant ton analyse.

                Tout comme les reportages qui montrent l'impact de la libéralisation des soins dentaires au Royaume Uni.
                Conclusion, les liste d'attentes sont de plusieurs mois et carrément inaccessibles à qui n'a pas les moyens. C'est quand même dur pour un abcès.

                La solution, venir se faire soigner en france, pas de remboursement
                mais c'est toujours moins cher qu'au pays. Et les dentistes normand se frottent les mains, ca rapporte plus que de soigner des francais au tarif conventionné.
                Belle exemple de gain grâce au libéralisme.

                Autre exemple , le réseau ferroviaire anglais complêtement privatisé.
                Le fait que les statistiques d'accident se retrouvent palmi les pires d'europe n'est qu'une coincidence.
                Ou alors les trains sont surement encore dans le service public et y svent pa sconduire ces faineants de fonctionnaires.

                Et si on parlait des coupures d'electricité qui ont paralysé New-york l'année dernière. Les américains sont habitués remarque.

                Ou alors des gens qui crèvent aux US parce qu'ils on fait un fait infarctus mais que le seul hopital public était à 100 km et qu'il n'avait pas de couverture pour être accepté dans la clinique du quartier.
                Faut dire: Quelle idée de se promener à Beverly Hills, il avait qu'à rester chez lui dans son ghetto de latinos. Pas assez riche mon fils.

                Ah oui mais Cooker est jeune , bien portant , aisé, célibataire ...


                Le jour où tu auras que le libéralisme va de pair avec le gain de productivite
                => concentration, fusion => oligopoles => entente sur les taris => prix qui remontent
                || => marché non rentables abandonnés (cf opérateurs ADSL/téléphoniques dans les campagnes)
                tu auras sans doute 45 ans , tu seras au chômage parce que le libéralisme aura délocalisé ton poste pour que les consommateurs qui restent payent moins cher, tu ne retrouveras plus de boulot parce que l'ANPE n'existera plus et aura fait place à des boîte privées qui ne placent que des profils intéressants (financièrement bien sûr) et jeunes et tu ne toucheras plus, ni chômage ni retraite parce que la poulation active ne pourra plus te financer et que les boites ne payent plus d'impôts grâce à tes idées génereuses et dans le temps.
                • [^] # Re: Démocratie ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Conclusion, les liste d'attentes sont de plusieurs mois et carrément inaccessibles à qui n'a pas les moyens


                  Ça va te surprendre, mais je suis Français, et malgré la sécu et une bonne mutuelle, j'ai une dent qui attends sa couronne depuis plusieurs mois maintenant, parce que ça me coûtera plus de 300 ¤ à débourser, pour un modèle de base, métallique.

                  le réseau ferroviaire anglais complêtement privatisé.
                  Le fait que les statistiques d'accident se retrouvent palmi les pires d'europe n'est qu'une coincidence.


                  Marrant ton exemple, parce que c'est le service public qui a laissé pourrir son réseaux ferroviaire, et qui l'a refourgué au privé après l'avoir largement surexeploité, et une fois que les coûts de remise en état étaient inéluctables et trop importants. Et il est un fait bien connu qu'un mauvais entretien revient toujours plus cher qu'un entretien régulier.

                  La situation actuelle n'est pas due à la gestion privée, mais à l'abus de l'État, et elle était largement prévisible. Depuis la privatisation, la situation s'améliore chaque jour, mais il faut du temps et énormément d'argent pour réhabiliter des infrastructures ferroviaires à l'échelle d'un pays.

                  Et si on parlait des coupures d'electricité qui ont paralysé New-york l'année dernière.


                  Après la tempête, mes grand-parents ont passé plus d'1 mois sans électricité, à se chauffer avec une petite chaudière au fuel. C'était en France, et c'était EDF. Pas la peine d'aller aux États-Unis pour se rendre compte qu'il existe des imprévus et qu'ils peuvent avoir des répercussions considérables.

                  Ou alors des gens qui crèvent aux US parce qu'ils on fait un fait infarctus mais que le seul hopital public était à 100 km et qu'il n'avait pas de couverture pour être accepté dans la clinique du quartier.


                  Ça c'est du grand n'importe quoi, ça fait partie des légendes urbaines très populaires en France, même si de rares cas particuliers ont pu exister.

                  Maintenant, sans vouloir te vexer, ma correspondante américaine s'étant ouvert la main avec un couteau, nous avons du l'emmener à l'hôpital, où ils ont refusé de la soigner parce qu'elle n'était pas Française, et qu'elle n'avait pas ses papiers sur elle concernant la couverture médicale internationale.

                  Je tiens à préciser que comme elle ne bénéficiait pas de la sécu, je m'étais proposé de payer l'intégralité de l'acte sans bénéficier d'un quelconque remboursement. Au bout de 3 heures, alors que le linge qui faisait office de bandage se soit intégralement tâché de son sang, un interne est enfin venu lui poser ses 2 points, et ça m'a coûté pas loin de 45 ¤.

                  C'est pas pour le prix, c'est pour le principe : voir ces cons refuser de soigner un blessé lorsque ça prend 2 minutes de poser 2 points et que ça ne coûte que 45 ¤ à tout casser et que je m'étais proposé de payer la chose, ça m'a légèrement dégoûté de notre «fabuleux» système dont on nous vante l'universalité des soins.

                  Ah oui mais Cooker est jeune , bien portant , aisé, célibataire ... [...]
                  tu auras sans doute 45 ans , tu seras au chômage parce que le libéralisme aura délocalisé ton poste pour que les consommateurs qui restent payent moins cher


                  Cooker n'est plus très jeune, se porte comme il peut, et n'est pas du tout aisé, loin de là. J'ai la trentaine, j'ai connu une adolescence pas forcément facile, même s'il y a facilement pire, et depuis mes 18 ans, j'ai du totalement m'assumer, et donc travailler pour financer mes études, mon logement, ma voiture, ma nourriture, etc.

                  J'ai connu récemment le chômage longue durée suite à l'effondrement de la bulle de 2000, et j'ai vu arriver la précarité et le RMI, avant de me mettre à mon compte. Aujourd'hui, je m'en tire tant bien que mal avec 1200 à 1500 ¤ nets par mois, sachant que la majeure partie de mon chiffre d'affaire part à l'État pour des services sociaux dont je ne verrais jamais la couleur. À ce propose, l'État me ponctionne grassement, que je fasse du chiffre d'affaire ou pas, tandis que mon salaire lui fluctue en fonction de mon activité : par exemple ce mois-ci, en raison d'une panne de véhicule et de la vague de froid, je n'ai même pas pu me dégager 1000 ¤, et encore, ça fera peut-êter la moitié...

                  tu ne retrouveras plus de boulot parce que l'ANPE n'existera plus et aura fait place à des boîte privées qui ne placent que des profils intéressants


                  Je vais terminer sur cela, en te faisant remarquer avec humour qu'en 3 ans de chômage, l'ANPE ne m'a jamais contacté pour le moindre emploi, et qu'à de nombreuses reprises elle a abusé de ses pouvoirs pour me radier sans raison, au point que j'ai eu à déposer une plainte à son encontre auprès du tribunal administratif, qui ne m'a apporté qu'une mutation de mon dossier dans une autre agence, ainsi qu'un rétablissement total dans mes droits.

                  Il faut dire que de radier un chômeur 2 mois parce qu'il n'a pas pu se présenter à un entretien semestriel parce qu'il était en entretien d'embauche, ou qu'il avait la grippe, alors que systématiquement les services de l'ANPE avaient été prévenus par courrier et par téléphone à l'avance, c'est fort de café, pour un service... public !

                  Tiens, c'est marrant, parce que la seule aide que j'ai obtenue pour la mise à mon compte, c'est grâce à des organismes privés, sachant qu'au bout de 9 mois de tergiversations auprès de l'administration pour l'obtention d'une aide de 2000 ¤, j'ai laissé tombé les aides publiques à la création d'entreprise.
    • [^] # Re: Démocratie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      > Moi, je ne vote plus depuis longtemps

      on a la démocratie qu'on mérite...
      • [^] # Re: Démocratie ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        A quand une utilisation citoyenne des réseaux de communications ?

        Mais si, vous savez, les autoroutes de l'information, là, celles qui font vibrer notre nouveau monde ...

        Suffirait de pas grand chose, pour rallumer la flamme citoyenne : le vote au bout du mulot, donc une implication plus directe du quidam dans les processus politiques.

        Des gens informés car intéressés, interessés car impliqués, impliqués car respectés.

        ...

        "On imagine un nouveau départ" ( Microsoft )
        • [^] # Re: Démocratie ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          le vote au bout du mulot


          Un vote sans isoloir, sans la certitude que la personne a voté seule et en pleine possession de ses moyens (ni même que c'est bien elle qui a voté). On est pas à l'abri du petit ami fanatique ou du père autoritaire etc...
          Pas de possibilités de dépouiller (ou tout du moins de vérifier le dépouillement).
          Plus la peine de faire voter les morts, une simple requette SQL et le tour est joué.
          Sans parler des problème de sécurité, notamment du plus gros, celui qui ne sait pas allumer son ordinateur tout seul et qui doit se connecter sur le bon site, accepter les certificats de sécurité, voter etc. avec un risque éventuel de phishing, de keylogers etc...

          C'est ça ou continuer à avoir un fort taux d'abstention de toutes manières (je vais peut être me faire naturaliser belge moi...)


          J'ai bien fait de me lever moi. Je vais me recoucher.

          Plus ça avance, plus je me dis que je ferais bien de profiter de maintenant, même si ce n'est pas la panacée, parce que je suis de moins en moins sûr que demain ce sera mieux (lire au moins aussi bien) qu'hier...
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Démocratie ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Au hasard, la Suisse?

              ~~~~>| Bang! Aïe!~~~~> []

              Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

      • [^] # Re: Démocratie ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        " > Moi, je ne vote plus depuis longtemps

        on a la démocratie qu'on mérite..."


        tu votes depuis lontemps ? tu as celle que tu mérites.
    • [^] # Re: Démocratie ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Moi, je ne vote plus depuis longtemps ...

      Les extrémistes continuent de voter, eux.
    • [^] # Re: Démocratie ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Donc ne pas voter c'est augmenter l'abstention et la preuve du désintérêt pour leur cuisine politico-politicarde.
      Je voterais pour une 6ème république, plus démocratique.


      Aaaah ! Oh Joie !

      Voilà la théorie de la Bonne Crise Salutaire qui revient sur le devant de la scène, c'est vraiment hyper tendance, un vrai succès dans les comptoires près de chez vous.

      Puis-je demander naivement qu'on m'explique à moi qui suis un peu bête en quoi la perte de tout l'acquis qu'on a actuellement, qui n'est pas parfait certes, puisqu'il existe, débouchera obligatoirement sur quelquechose de meilleur (en l'occurence une VIe république, plus démocratique ? Cela va-t'il se faire tout seul, pendant que les gens intéressés par une meilleure démocratie, vont à la pêche le jour même de l'élection. Et à quel prix se fera cette transition du style "Faisons rien pour que ca pête dans tous les sens, puis du passé faisons table rase" ?

      Merci pour vos réponses, je suis un peu perplexe.
      • [^] # Re: Démocratie ?

        Posté par . Évalué à 2.

        OUi, dans le principe tu as tout à fait raison, mais il y a quelques temps on a eu droit à des élections des déléguès syndical dans ma boite et une des personnes de mon service n'est pas allez voté parcequ'aucun des syndicats ne représenté ses opinions. Quelqu'un lui a bétement demander pourquoi elle ne se présenté pas, et en regardant le règlement on s'est rendu compte qu'au premier tour seuls les membres de syndicat déjà représenté peuvent votés, donc elle aurait été tout simplement éjecté...
        Voilà où en est notre système actuel, il tend à augmenté le pouvoir des gens déjà en place... C'est comme l'histoire des 500 signature pour les présidentiels, en théorie tout le monde peut se présenté dans la pratique, c'est faux.
        Regarde le site http://www.presidentielles.net/alaune/une129_03042002.htm(...)
        Et tu veras que justement ceux qui posent les vrai question n'ont surtout pas leur place...
      • [^] # Re: Démocratie ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Anonymous (#1) : Merci pour vos réponses, je suis un peu perplexe.

        ben moi je suis encore plus bète que toi : explique moi quoi faire ?

        Je ne cherche pas à perdre des acquis (quoi que j'ai un peu de mal à voir quels acquis réels dans ma vie de tous les jours ne sont pas déja remis en cause).

        Je fais quoi : je vote pour quelqu'un qui ne me convainc pas ?
        Je vote pour un extrème (pour marquer le coup) ?
        Je vote pour te faire plaisir ?
        Je vote pour le moins mauvais, même si je ne suis pas d'accord avec lui ?
        Je fais un parti politique nouveau ? (je n'ai pas le temps et ce n'est pas mon métier) ?
        Je rentre dans un syndicat (qui par nature se rapproche de la politique et qui ne défend jamais sa base mais se monte en groupe de pression politique) ?

        Que fais-je? tu n'as qu'a faire un partie politique (puisque tu as des choses à défendre), et si tes idées me conviennent, promis je vote pour toi.
        • [^] # Re: Démocratie ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Si le vote blanc était comptabilisé dans les résultats finaux de l'élection, voter blanc aurait été la solution. En l'état, je comprends parfaitement que l'on s'abstienne de voter.
          Pour la théorie de la crise salutaire, force est de constater que c'est effectivement assez risqué. Après les tolles prises par le gouvernement et la majorité aux dernières élections régionales et européennes, la seule conclusion que ces abrutis en ont tiré, c'est qu'il nous fallait plus de libéralisme. Après le 21 avril et la victoire de l'UMP, ces abrutis ont cru que 80% de Français avaient voté pour Chirac et ses amis politiques (RPR puis UMP et à droite quoi) alors qu'il était évident qu'on avait voté pour la démocratie et donc par défaut pour Chirac. On voit le résultat actuellement. Il en faudra malheureusement beaucoup plus pour faire bouger les politiques; et je ne suis pas sûr qu'un "Non" au référendum suffise.
          Je pense qu'histoire d'aller faire mon devoir électoral, je tirerais blanc, oui ou non au sort.
  • # Motion de censure

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Si je ne me trompe pas le Parlement peut adopter une motion de censure de la Commission pour en forcer les membres à démissioner.
    Ne serait-ce pas le dernier recours ?

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.