Journal Le mode histoire de Nikki And The Robots libéré

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
35
19
avr.
2018

Bonjour,

L’équipe derrière Nikki and the robots a enfin pris le temps de rendre le mode histoire disponible sous licence libre avec le reste du jeu. La décision avait déjà été plus ou moins prise depuis longtemps (le système d’achat du mode histoire étant de toutes façons hors ligne depuis un moment) mais ça n’avait pas été fait jusque maintenant.

Un membre de l’équipe a aussi pris le temps d’adapter le système de build et de me guider pour faire un paquet AUR qui construit le jeu depuis les sources: https://aur.archlinux.org/packages/nikki

Pour ceux qui ne connaissent pas, le jeu est un jeu de plateforme entièrement libre (seul le mode histoire était vendu sous licence restrictive et il vient de rejoindre le dépôt principal) dans lequel on guide un personnage déguisé en chat qui doit activer un certain nombres d’interrupteurs, souvent à l’aide de robots.
Il y a aussi des batteries à collecter sur les niveaux, et la résolution est aussi chronométrée ce qui augmente la rejouabilité.

C’est un jeu vraiment très sympa, petit défaut pas de support manette malheureusement. Si quelqu’un maitrise haskell ce serait hyper cool de faire une PR qui ajoute ça. De même, ceux qui savent faire je vous encourage à empaqueter ça pour votre distribution.

Malheureusement le serveur pour partager des niveaux faits par la communauté est hors-ligne également.
Il existe une archive des niveaux communautaires sur github: https://github.com/nikki-and-the-robots/nikki-levels (également packagé dans AUR: https://aur.archlinux.org/packages/nikki-levels-git)
Je ne sais pas si le code du serveur de niveaux est disponible.

https://github.com/nikki-and-the-robots/nikki-website-assets/raw/master/img/screenshot-05.png

Cette nouvelle version contenant le mode histoire est estampillée 1.1.1.

Un grand merci à l’équipe derrière le jeu pour la libération du mode histoire et l’aide à l’empaquetage.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.