Journal IPv6 pour tous ???

Posté par .
Tags : aucun
0
4
jan.
2006
Comme le dit le site : "À notre connaissance, un seul fournisseur d'accès à Internet en France propose une connectivité IPv6 native : il s'agit de Nerim. Malheureusement, aucun des FAI grand public ne permet d'utiliser cette technologie. Cette absence d'offre est un frein au développement d'IPv6..."
Vous pourrez trouver ces quelques mots sur un site qui demande "l'IPv6 pour tous" : http://ipv6pourtous.free.fr/
Ce site offre, en effet, la possibilité de signer une pétition demandant au FAI Free de fournir l'IPv6.

Ca sert à quoi l'IPv6 ?
IPv6 est une nouvelle version du protocole IP, qui est le principal protocole de transport et de routage des paquets utilisé sur Internet. IP est une couche de base dans Internet et vous l'utilisez quotidiennement sans vous en rendre compte. Lorsque vous vous connectez sur Internet, vous disposez d'une adresse IP qui permet de vous identifier de manière unique sur Internet. La version d'IP la plus souvent utilisée actuellement est la version 4, plus couramment appelée IPv4.

Oui mais encore ? ...
IPv6 vous permettra de bénéficier des dernières avancées en matière de réseau : si vous disposiez d'IPv6 maintenant, vous auriez une meilleure garantie de sécurité sur Internet, la configuration fastidieuse n'existerait pas, vous pourriez rester connecté en vous déplaçant sans que cela pose de problème et les performances seraient aussi bonnes, voire meilleures que celles que vous avez actuellement. En outre, IPv6 rendra possible l'émergence de nouvelles applications, actuellement bloquées par certaines limitations d'IPv4. Comme il s'agit de futur, il nous est difficile de prédire exactement les applications qui tireront profit d'IPv6 avec succès. Enfin, IPv6 permettra à tout le monde de disposer d'une adresse (et même plusieurs !) sur Internet, ce qui est loin d'être le cas actuellement. Par exemple, il est aujourd'hui impossible que tous les étudiants dans le monde soient directement connectés à Internet avec les technologies actuelles. Il vous faut évidemment réaliser que tout cela n'arrivera pas du jour au lendemain lorsqu'IPv6 sera disponible.

Alors : convaincu ? ...

Billet original : http://www.s2ii.com/blog/
  • # Bah

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je suis chez wanadoo et j'ai une connexion ipv6 native!

    C'est de l'experimentation d'accord mais ils faut bien commencer.

    http://www.ipv6.wanadoo.fr/mxBB/index.php
    • [^] # Re: Bah

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      L'expérimentation n'est pas impossible avec certains abonnements (« ASDL Netissimo » aussi connu comme « ADSL 512K ») ou avec certaines options (IP fixe). C'est dommage, je m'étais inscrit dans les tous premiers pour tester.
    • [^] # Re: Bah

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > C'est de l'experimentation d'accord mais ils faut bien commencer.

      Bon courage à toi. J'ai participé aux 1ères expérimentations de l'ADSL en 97 chez FT et mes lignes viennent juste d'être autorisées à être dégroupées. Captif pendant 8 ans pour avoir eu la chance d'essuyer les plâtres...
  • # FDN

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Chez FDN, il n'y a pas l'ipv6,

    Mais les abonnés ADSL étant membre de l'association, ils peuvent très bien aider à mettre en place l'infrastructure permettant de le fournir, et beaucoup d'autres choses aussi :) c'est encore mieux non ?

    http://www.fdn.fr/

    Fournisseur d'Accès à Internet associatif depuis 1992.
  • # Le retour de la vengeance

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

  • # Et surtout...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    ... plus de NAT de merde :-)
    • [^] # Re: Et surtout...

      Posté par . Évalué à 5.

      Pourquoi tout le monde en veut-il donc à ce pauvre NAT ? C'est quand même hyper pratique, ca fait un peu galérer parfois ( typiquement pour des protocoles comme SIP) mais des solutions existent, et en plus ca fourni un semblant de sécurité.

      Alors c'est sur, on va gagner une régle dans nos iptables, mais bon, de la à renier ce vieil ami quand même...
  • # Prématuré...

    Posté par . Évalué à -1.

    Tant que l'infrastructure n'est pas complétement en IPv6, c'est prématuré d'y passer. Tu va faire de l'IPv6 jusqu'a ton FAI puis lui te transformera en IPv4 parceque tous les sites de contenu sont en IPv4, quel en est l'intérêt ?
    • [^] # Re: Prématuré...

      Posté par . Évalué à 2.

      OK, c'est vrai... Mais si personne ne saute vraiment le pas (a part quelques exemples tels renater, nerim..), l'arrivee d'IPv6 risque de se faire attendre un moment. Alors autant bousculer un peu les choses et se lancer.
    • [^] # Re: Prématuré...

      Posté par . Évalué à 4.

      Non, dans le cas de l'IPv6 natif, les deux protocoles circulent sur le lien PPP : IPv4 et IPv6. Il n'y a en aucun moment transformation de l'IPv6 en IPv4. Donc si tu fais de l'IPv6, tu en fais jusqu'au bout (comprendre la destination IPv6), et non pas simplement jusqu'au FAI.

      Selon ton OS et/ou navigateur, l'utilisation d'IPv4 ou IPv6 est transparente : par défaut, il va y avoir une résolution DNS en AAAA pour savoir si l'url est joignable en IPv6. Si oui, tant mieux, sinon une nouvelle résolution DNS est effectué en A pour avoir l'adresse en IPv4.
      • [^] # Re: Prématuré...

        Posté par . Évalué à -1.

        Non, dans le cas de l'IPv6 natif, les deux protocoles circulent sur le lien PPP : IPv4 et IPv6. Il n'y a en aucun moment transformation de l'IPv6 en IPv4. Donc si tu fais de l'IPv6, tu en fais jusqu'au bout (comprendre la destination IPv6), et non pas simplement jusqu'au FAI.

        Ce qui ne servira donc à rien, si ton serveur de contenu est en IPv4, tu passera directement en IPv4 et donc à quoi te servira l'IPv6 (d'un point de vue purement technique et pragmatique, bien sûr) ?
        • [^] # Re: Prématuré...

          Posté par . Évalué à 2.

          Dans le cas de visites de sites uniquement en IPv4, un accès IPv6 ne sert effectivement à rien. En fait, d'un point de vue "client", la notion de version d'IP doit dans l'idéal ne pas exister et être totalement transparente pour l'utilisateur.

          Le gros avantage d'IPv6 est principalement dans le fait qu'il n'y a plus besoin de NAT, et que chaque machine derrière le routeur peut avoir (ou non, c'est au choix) une adresse IP publique. Très pratique dans le cas d'auto-hébergement.
    • [^] # Re: Prématuré...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et les serveurs finaux vont refuser de faire de l'IPV6 parce que les clients sont encore en V4. Avec des reflexions comme ça personne ne fera jamais aucune évolution. Il faut bien que quelqu'un fasse le pas.

      Rien n'est "prématuré" à condition que tu aies une pile v4 et une pile v6. Ta pile v6 ne te sert que quand tu en auras besoin, elle ne sera pas "négative".
  • # lapin compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je dois faire partie des mal comprenant, mais dans tout ce laïus, je ne vois RIEN qui justifie l'ipv6
    > IPv6 est une nouvelle version du protocole IP
    Ouais et alors ?

    Et entre les 'rendra possible l'émergence de nouvelles applications, les applications du futur blablabla...

    Le seul truc que l'on peut y voir (je parle pour moi), c'est l'augmentation du nombre d'IP disponibles.

    Le reste... lapin compris, vraiment
    • [^] # Re: lapin compris

      Posté par . Évalué à 2.

      Plus de nat, ca c'est pas rien quand meme.

      Et donc des ips publiques pour tout, meme ton four micro ondes (bon, ca c'est pas pres d'arriver encore). Ce qui veut dire que tu pourrais commander le rechauffement de ton plat le midi depuis le bureau, par exemple. Ou allumer le chauffage une heure avant de rentrer le soir etc.
      Nan, bon, j'delire un peu la.
      Mais l'absence de nat, ca se sera quand meme sacrement appreciable, aussi bien pour les pitis reseaus perso que pour les gros d'entreprise etc.

      'fin, bon, je suis comme toi sinon, un peu n'a foutre, j'ai passe ma periode "frenesie de tests de nouvelles techno" et je suis rentre dans ma periode "j'laisse les autres galerer, essuyer les platres, et une fois que ca marche bien, je m'y met".
      • [^] # Re: lapin compris

        Posté par . Évalué à 4.

        et aussi plus d'ip pour les pvd !
        ben oui nous on est content on a pleins d'ip , mais tous ne sont pas lotis comme nous!
      • [^] # Re: lapin compris

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce qui veut dire que tu pourrais commander le rechauffement de ton plat le midi depuis le bureau, par exemple.

        Ce qui veut aussi dire que tout le monde le pourra aussi, potentiellement.
        • [^] # Re: lapin compris

          Posté par . Évalué à 1.

          ouais, d'un autre cote, l'authentification, c'est pas fait pour les chiens.

          Ce qui met d'ailleurs en exergue le besoin des services d'authentification unique, parce que s'il faut un login/pass par appareil electrique dans la casseba, on est pas rendu...

          Apres, l'exemple est assez farfelu, et le bon sens voudrait donc qu'on limite dans un premier temps les appareils "non ordinateur" qui ont une ip publique jusqu'a ce qu'on ait un systeme d'authentification suffisament fiable.
          • [^] # Re: lapin compris

            Posté par . Évalué à 2.

            J'avoue ne pas été riche en explications. Ma remarque était légèrement sarcastique et tentait de montrer le mauvais emploi qu'on pourrait faire d'IPv6.

            De manière générale, une IP publique sert à mettre à disposition du public, de tout le monde un service. Ce n'est clairement pas le but d'un micro-onde (ou de tout appareil destiné à une utilisation locale). Si jamais tu veux utiliser un micro-onde à distance, et que tu veux restreindre l'accès de ce micro-onde à des comptes connus par des services de ton réseau local, c'est un VPN qu'il faut utiliser.

            Ce n'est vraiment pas jouer sur les mots en disant que dans « IP publique », il y a « publique » ; et que dans « VPN », il y a « Private ».

            Bon, évidemment, IPv6 connaît IPsec et compagnie, mais celà n'empêche pas qu'il faut garder en tête que tout n'est pas à rendre publique.
    • [^] # Re: lapin compris

      Posté par . Évalué à 4.

      > Je dois faire partie des mal comprenant, mais dans tout ce laïus, je ne vois RIEN qui justifie l'ipv6

      Peut-être le fait qu'il manque drastiquement de plage d'adresse IP à l'heure actuelle.
      Le fait aussi que l'Afrique et l'Asie n'ont que très peu de plage IP parce que l'Amérique et l'Europe ont pris (presque) tout le reste.
      • [^] # Re: lapin compris

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce qui est marrant sur linusfr, c'est que les gens moinssent sur un coup de tête sans rien comprendre de ce qu'ils ont lu.

        Les seules réponses que j'ai c'est : il y aura plus d'IP (pour les pvd, pour le micro onde, cela éviterait le NAT) etc...

        C'est ce que j'ai clairement dit dans mon commentaire, faut savoir lire les cocos.

        Tout le reste, c'est du BUZ à 2 balles, il n'y a qu'à voir le contenu de TOUTES les réponses qui sont :On aura plus d'IP, si cétait si magique que cela, vous ne croyez pas que l'on aurait d'autres réponses plus argumentées et plus pertinentes ? quelles applications par exemple ? connecter un frigo, cela existe déja. Pour l'électroménager, ce n'est pas tant le manque d'adresse IP (et donc IPV6) qui freine la choses, mais un intéret parfois discutable. Vous pouvez faire de la domotique avec votre serveur connecté avec des softs (qui existent déja et même sous linux), pas besoin d'avoir 128 ip pour géré individuellement chaque machine de la maison, UNE seule suffit avec une appli web ou autre.
        Il y a même une lampe que vous branchez en usb sur votre machine et qui change de couleur (via un serveur) selon votre programmation (par exemple rouge s'il fait pas beau, vert si vous partez du travail, orange si vous avez un courrier etc...) et cela marche en ipv4, sans avoir besoin d'une adresse ip.

        Vous croyez que se sera plus simple avec 128 ip ?, il faudra gérer les identifications sur chaque machine, donc avec un annuaire centralisé style ldap et au lieu d'avoir une architecture :
        1 machine -> toutes les autres,
        il y aura Toutes les machines -> Une machine
        je préfère, et de loin la premire solution

        En plus vous pensez que votre FAI vous donnera une plage de 32/64/128/256 adresses IP ? C'est pour rire ou vous le pensez vraiment ?
        hervé
        • [^] # Re: lapin compris

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          En plus vous pensez que votre FAI vous donnera une plage de 32/64/128/256 adresses IP ? C'est pour rire ou vous le pensez vraiment ?

          T'as cherché un peu avant de te poser une question moqueuse ? Je vois que tu n'as pas cherché, alors permet moi a mon tour de me moquer de ta question :

          Extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/IPv6 :

          Néanmoins, les clients finaux ne sont pas garantis d'obtenir chacun un bloc d'adresses lllllllll64 bits complet, leur fournisseur d'accès pouvant les subdiviser pour limiter le nombre d'allocations nécessaires en groupant plusieurs clients finaux obéissant au même plan de routage interne et externe de ce fournisseur d'accès. Mais en principe, chaque client final devrait pouvoir obtenir un bloc d'adresses d'au moins 48 bits, c'est à dire un préfixe d'au plus 96 bits, même en cas d'une utilisation mobile au sein du même réseau de fournisseur d'accès. Dans ce cas, vu de l'Internet public, tous ces clients apparaissent comme une seule entité de routage, celle du fournisseur d'accès qui est celui a qui a été assigné le préfixe de 64 bits.

          Le gras vient de moi.
        • [^] # Re: lapin compris

          Posté par . Évalué à 5.

          Tout le reste, c'est du BUZ à 2 balles

          Sur le plan purement technique, pleins d'apport pour corriger l'énorme foutoir qu'est IPv4 :

          . simplification de l'entête protocolaire : taille fixe, plus de checksum à deux balles, extension de manière clean
          . simplification du routage de manière très drastique, par affectation géographique des préfixes principalement
          . plus de fragmentation sur les routeurs
          . plus besoin d'ARP, du fait de la construction des adresses
          . affectation des adresses quasiment à vie par device
          . mécanismes de découvertes sympas basés sur ICMPv6, comme les préfixes de routage exportés, les MTU de liens, etc.
          . gestion native d'IPSEC
          . Etc.

          Et évidemment, plus d'adresses IP, mais tu le savais déjà. Pour ta dernière remarque, Nerim distribue des /48 à ses clients. Et puis ça permet d'avoir un vrai Mobile IP, qui te permet d'être joint sur la même adresse IP où que tu sois sur Terre. Parfois, c'est utile.

          Maintenant, côté applications, les trucs genre VoIP ou visio, qui sont méga-casse-couille derrière un NAT sans utiliser une architecture externe, un truc P2P massif ou un peu des deux (genre Skype) deviennent simple, idem pour le P2P qui le devient vraiment (exit les relais, ou les connexions impossibles entre deux hôtes NATés). Si si, je t'assure, y'a des gens qui s'en servent. Évidemment, toi non, mais bon, personne ne t'oblige (pour le moment) à migrer. D'ailleurs moi aussi ça me va l'IPv4, juste que si je veux pêter une visio pour voir ma nièce, faut que je colle mon laptop au cul du modem à la place du routeur pour pas exploser la conf en redirection de ports parce que chaque partie est NATée... Côté informatique facile, ergonomique et "Mme Michu compliant", on repassera. D'ailleurs, si Skype est aussi populaire, c'est pas pour rien, hein ?

          Pour moi, l'argument, c'est surtout de rétablir la connectivité globale du réseau, qui n'est possible en IPv4 qu'au prix de la grosse magouille qu'est le NAT. Bien sûr, ça risque faire chier pas mal de gens pour qui le NAT constitue une "solution" de sécurité qui vont devoir apprendre à remplacer un -j MASQUERADE par une règle de filtrage, une vraie (ceci dit, je suis sûr qu'on leur recollera un -j MASQUERADE qui fera ce qu'il faut automagiquement).

          Et puis, y'a les gens qui n'ont plus assez d'adresses IP publiques pour leurs besoins, tout simplement, genre les japonais (t'as jamais fait attention au nombre de développeur japonais pour ces trucs là ?) ou les chinois, et qui se retrouvent avec des FAIs qui adressent en RFC1918. Ça t'éclaterait d'avoir une IP privée au cul de lien ADSL ? Moi pas. Ce sera également le cas des pays qui actuellement développent leur infrastructure Internet avec trois francs, six sous. Sans parler qu'ils se passeraient bien de payer des blocs d'IP à des prix exorbitants, alors qu'ils ont tellement mieux à faire avec cet argent. Pour eux aussi, on pourrait aussi faire un petit effort.

          Je dirais pour pousser le bouchon sûrement trop loin (hein Maurice ?) que rester à IPv4 alors qu'IPv6 est dispo, c'est juste se complaire dans son merdier, juste parce "chez moi ça marche". Si le LL était développé dans le même esprit, je crois qu'on serait beaucoup à être encore sous Windows. Bref, vivement que mon FAI me file de l'IPv6 natif.
        • [^] # Re: lapin compris

          Posté par . Évalué à 2.

          Plus je te lis et plus j'ai pas envie de te répondre.
          Lis les docs IPv6, je pense que tu as un grand manque d'information dans ce domaine ...

          A bon entendeur;
  • # En plus ce qui est rigolo

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Ceux qui ne trouve pas que c'est un besoin se font moinsser, bizarre comme coïncidence sur la gestion de la pertinence d'un post.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.