Journal Nexenta, le Solaris libre (ou presque)

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
23
nov.
2005
Nexenta est un système d'exploitation utilisant Open Solaris et les outils GNU.

Pour rappel, Open Solaris est la version open source du système d'exploitation propriétaire Solaris 10 de Sun. Il est disponible sous licence CDDL, approuvée par l'OSI.

Nexenta propose donc entre autres le noyau d'Open Solaris, Gnome comme bureau et utilise le système de paquetage de Debian. Il est sortit en version Alpha le 20 novembre et est disponible uniquement sous forme d'images ISO en trois versions:
Une version sources composée de 4 CDs.
Une version Live CD.
Une version CD d'installation minimum.

A noté que le presque du titre provient d'un problème de compatibilité entre la licence CDDL et la GPL soulevé par la communauté Debian.

La nouvelle sur GCU Squad:
http://gcu-squad.org/comments/1861-Gnu-Girafe.html
Le site du projet:
http://www.gnusolaris.org/gswiki
Le différent entre Debian et Nexenta à propos des licences:
http://lwn.net/Articles/159248/
  • # launchpad

    Posté par . Évalué à 3.

    On peut noter que nexenta fait partie des premières distro non ubuntu à utilise launchpad.net au moins pour voir ce que ça vaut.

    http://launchpad.net/distros
  • # Complètement libre

    Posté par . Évalué à 10.

    La CDDL est une licence libre, pas presque, libre tout court.
    Le fait qu'elle ne soit pas compatible avec la GPL n'en fait une licence presque libre mais une licence incompatible avec la GPL.
    On peut trouver dommage qu'elle ne soit pas compatible GPL, mais ça ne lui retire pas sa liberté.
    • [^] # Re: Complètement libre

      Posté par . Évalué à 3.

      Par contre je me demande si nexenta contient les trucs non libres de opensolaris, comme une partie réseau, qui est en "binary only".
    • [^] # Re: Complètement libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est vrai que le titre est plutôt mal choisi.
      Je voulais avec lui exprimer le fait qu'une partie des développeurs Debian remettent en cause l'existence de Nexenta à cause de cette histoire d'incompatibilité CDDL/GNU sans vouloir vraiment prendre parti (c'est pour cela que j'indique aussi que la CDDL est approuvée par l'OSI.)
    • [^] # Re: Complètement libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ouaip. La question ici n'est pas de savoir si c'est libre ou pas, mais si c'est légal de tout distribuer ensemble.
      • [^] # Re: Complètement libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        http://lists.debian.org/debian-devel/2005/11/msg00541.html

        et ça fait même un joli thread sur debian-devel =) Avec des intégristes^Wdev-debian aux arguments super bien léchés "Once again, delete the binaries *now*."

        Pour se mettre de bonne humeur =)
      • [^] # Re: Complètement libre

        Posté par . Évalué à 4.

        distribuer, surement. Distribuer a + b ne fait de a un travail derive de b ni inversement.

        La question est plutot de savoir s'il est legal de tout linker ensemble.

        'fin, bref, encore de l'enculage de mouche en perspective.
        • [^] # Re: Complètement libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Oui, mais c'est plus subtile que ça. Les link problématiques sont entre les libs système de Solaris et les applications, et la GPL dit que tu peux linker avec des libs non GPL si elles font partie des trucs normalement distribués avec l'OS (cf les libs win32).

          Le contre-argument est que l'exception ne s'applique plus si on distribue le tout ensemble. Bref, une distrib minimale OpenSolaris + libs système - en CDDL - et une autre distrib de logiciels GPL qui tourne sur ce système serait légal. Tout ensemble, c'est moins clair.
          • [^] # Re: Complètement libre

            Posté par . Évalué à 6.

            ptin, si c'est pas anti productif au possible ces histoires de link de la gpl.

            a noter d'ailleurs que ce n'est que la version de la FSF et que la gpl en soit parle uniquement de "travail derive" sans dire ce qu'est un travail derive.
            En pratique, personne n'est capable d'affirmer precisement ce qu'est un travail derive.

            Sont pas rendus les pauvres de nexenta, surtout si les ayatollahs debianeux lachent les chiens.
            • [^] # Re: Complètement libre

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Ne vaut-il pas mieux pinailler et resoudre le probleme maintenant, plutot qu'attendre que des avocats le fassent devant des tribunaux ?

              "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

              • [^] # Re: Complètement libre

                Posté par . Évalué à 3.

                je parle pas de la discussion pour ce cas precis, mais du flou artistique autour de la notion de travail derive.

                Pour la discussion, si amuse les dev debian de passer du temps a pinailler par email, ca les regarde, tant qu'ils font du bon boulot a cote (et c'est le cas).
  • # Une ptite dépêche ?

    Posté par . Évalué à 2.

    ca serait pas mal pour populariser un peu cette distrib
  • # Debian & Associés

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    A noté que le presque du titre provient d'un problème de compatibilité entre la licence CDDL et la GPL soulevé par la communauté Debian.


    C'est une vraie chance pour le logiciel libre d'être ainsi épaulé par un cabinet de juristes aussi consciencieux. Merci à Debian & Associés pour ce support de qualité !

    P. Tramo

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.