• # Malheureux...

    Posté par  . Évalué à 10.

    Le plus navrant n'est pas que Microsoft ait soumis ce brevet, mais plutôt qu'il ait été accepté par l'US Patent Office.

    Quelle est la prochaine étape ? Un mécanisme permettant d'afficher une chaîne de caractères à l'écran ?
  • # Mouaif

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Quand les raccourcis journalistiques font des ravages...

    Il ne s'agit pas d'un brevet "sur les smileys" mais d'un brevet sur la manière de les transférer d'un utilisateur à un autre via le protocole de messagerie instantanée. Je n'ai pas tel smiley bizarre que mon correspondant utilise ? Hop il me sera envoyé avec le reste du message et mis en cache.

    C'est bien entendu pas innovant pour un sou, mais ce n'est pas "breveter les smileys".


    Ce qui est navrant dans cette histoire c'est qu'on reproche souvent sur linuxfr les approximations des journalistes, mais dès qu'il s'agit de prendre ses fantasmes pour des réalités au sujet de Microsoft, on fonce dans le tas sans prendre le recul nécessaire...


    :( (<- non breveté donc je me gêne pas !)

    Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

    • [^] # Re: Mouaif

      Posté par  . Évalué à 7.

      Parfaitement d'accord, il suffit d'ailleurs de lire les conditions d'application du brevet , dans le deuxième lien.
      C'est très détaillé, et même trop : qui pourrait copier exactement ce système, et à quoi cela sert-il de breveter quelque chose d'aussi spécifique ?
      Qui pourrait avoir envie, volontairement, de copier le transfert d'un smiley de 19*19 pixels(19.times.19 pixel grid), dont le nom et la position sont attachés (object name includes an identifier of the pixels and a location of the pixels., du style ":), x=0,y=0"), transmis en PNG (data comprises a portable network graphics file), pour lequel l'identifiant et la position sont dans le header du message instantané (in a header of a message), etc etc etc.

      Et là, ça donne :
      Voici que M$ viens de breveter les Émoticones. !!! OMG EVIL !!

      Non seulement les smileys ne sont pas brevetés, mais ce brevet s'applique à quelque chose d'extrêmement spécifique, et lié uniquement à l'IM.
      Par contre, cela pourrait peut-être empêcher l'implémentation de ce système dans un LL, par exemple (IANAL).
      Quelqu'un aurait plus d'informations sur les conséquences d'un tel brevet ?
      • [^] # Re: Mouaif

        Posté par  . Évalué à 8.

        sans lire le document de base, et donc uniquement sur ton résumé, je pense que ca empeche tous les autres clients qui ne remplissent pas la condition demandée par microsoft pour utiliser ce procédé (royalties, être une société autorisée par microsoft, ou mieux, être une société s'appellant microsoft) ne pourront pas afficher les informations qui leur seront envoyées par les clients autorisés.

        Donc, si tu utilise gaim/kopete/amsn/... avec le protocole MSNm et que tu as un contact qui utilise le client microsoft, et u'il t'envoit une emoticone (de 19x19, etc) tu ne pourra pas la voir (peut-être même que tu ne peux pas la recevoir ;-) )

        De même, tu ne peux pas leur en envoyer de cette façon. Enfin, tout ca, c'est ce qu'il me semble. Mais peut-être quelqu'un pourra nous dire ce qu'il en est de l'interopérabilité en Europe, qui si je comprend bien ce qui se discute souvent ici, devrait nous permettre de le faire.
        • [^] # Re: Mouaif

          Posté par  . Évalué à 1.

          De toute façon, il n'est même pas question d'interropérabilité avec les CLUF de MSN :

          Vous pouvez utiliser uniquement un logiciel Microsoft ou un logiciel tiers autorisé pour accéder au Service et l&#8217;utiliser. Une liste des logiciels tiers autorisés se trouve sur le site http://messenger.msn.fr/Help/Authorized.aspx?mkt=fr

          Concernant les autres produits de Microsoft c'est un peu différent. Mais là ils hébergent les serveur et offrent gratuitement le service. Donc a priori il n'est même pas question d'interropérabilité avec des programmes tiers qui ne seraient pas reconnus. Après je ne sais pas si ce procédé est légal.
          • [^] # Re: Mouaif

            Posté par  . Évalué à 3.

            Mais est-ce légal d'interdire l'interopérabilité? Parce que ça peut exister des clauses illégales dans un contrat. (Je dit tout de suite que personellement je n'ai aucune idée de cette légalité)
            • [^] # Re: Mouaif

              Posté par  . Évalué à -1.

              L'éventuelle légalité ou illégalité d'interdire l'interopérabilité est une chose.
              Là ce que j'essayais de dire c'est qu'il n'est pas seulement question d'interopérabilité, mais également des droits du fournisseurs d'un service.

              Si Microsoft vend son produit (en l'occurence un logiciel serveur MSN) que je l'achète et que je souhaite l'interfacer avec n'importe quel client de mon choix, là nous sommes dans la problématique que tu évoquais.

              En l'occurence la problématique serait plus proche de :
              J'offre un service de stockage de fichier gratuit sur un serveur dont je suis le propriétaire. Ai-je le droit d'en limiter l'accès aux seuls clients logiciels de mon choix ?
      • [^] # Re: Mouaif

        Posté par  . Évalué à 5.

        La première revendication me semble suffisament générale pur inquiéter des projets comme Gaim ou Kopete.
        Claim 1 : A method, comprising: selecting pixels to be used as an emoticon; assigning a character sequence to the pixels; and transmitting the character sequence to a destination to allow for reconstruction of the pixels at the destination.
        • [^] # XPM ?

          Posté par  . Évalué à 4.

          c'est pas comme ça que marche le format d'image XPM ? c'est à dire assigner à un caractère une couleur et après représenter l'image sous forme de chaine de caractère. cf http://www.linux-france.org/prj/jargonf/X/XPM.html(...)
          • [^] # Re: XPM ?

            Posté par  . Évalué à 4.

            oui

            J'en profite pour signaler que les images xpm sont tres belles dans gvim (vim-gtk), bien plus belle que dans n'importe quel autre editeur de texte.

            par example:
            $ gvim /usr/lib/mozilla/chrome/icons/default/default.xpm

            ;-)
            • [^] # Re: XPM ?

              Posté par  . Évalué à 2.

              mmh mon mozilla est pas installé la, mais:
              gvim /usr/share/pixmaps/xemacs.xpm
              ca mets en effet bien en valeur l'icone de mon editeur préféré..
    • [^] # Re: Mouaif

      Posté par  . Évalué à 2.

      En même temps, le titre était plus proche de la réalité, même si il n'est pas super clair dû aux guillemets manquants
      (intentionnel ou bouffé par dlfp, je n'en sais rien).
    • [^] # Re: Mouaif

      Posté par  . Évalué à 1.

      ok "pour cette fois", mais cela n'a quand même pas empêché m$ de breveter l'idée de bureau virtuel (pager) alors que l'on retrouve ce concept dans tous les gestionnaires de fenêtres unix (même CDE je crois) et que m$ n'a même pas été foutu d'implémenter cela dans windows.
      Moi je vais breveter le "blue screen of death", et je vais gagner des sous.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Mouaif

        Posté par  . Évalué à 1.

        m$ n'a même pas été foutu d'implémenter cela dans windows.

        Il me semble bien que si : http://msdn.microsoft.com/library/default.asp?url=/library/en-us/dl(...)

        Ce n'est pas parce que ça n'y est pas par défaut que cela n'existe pas.
        Extrait de la doc : Applications can use the OpenInputDesktop function to get a handle to the input desktop. Applications that have the required access can use the SwitchDesktop function to specify a different input desktop.

        À vrai dire, cela n'est pas implémenté dans Linux du tout, hein. Il suffit d'ajouter des logiciels comme X11 et un environnement pas trop vieux pour en disposer. Comme il suffit d'installer un logiciel libre comme VirtuaWin ( http://virtuawin.sourceforge.net/(...) ) pour disposer d'une fonction qui est déjà dans l'OS.

        Mes 2c.
        • [^] # Re: Mouaif

          Posté par  . Évalué à 4.

          Forcement que c'est pas implémenté dans Linux, le mien fait 1,2 Mo, y'a pas de bureau virtuel dedans ...

          Compare ce qui est comparable, sinon ça n'a pas de sens ce que tu dis . par ex: ntoskrnl.exe et vmlinuz-2.x.xx ou alors le "systeme Windows" et le "systeme Linux" (distrib).

          Sinon quand on parle de brevet, on parle d'anteriorité, et la page de MS expliquant cette possibilité dans Windows est datée de 2005, mais depuis quand ça existe ?

          « Il suffit d'ajouter des logiciels comme X11 et un environnement pas trop vieux pour en disposer. »

          Si même dans un environnement vieux, car ça existe depuis longtemps dans les distrib' Linux.
  • # Pas fini

    Posté par  . Évalué à 1.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.