Journal Apple, itunes ipod

Posté par .
Tags : aucun
0
15
sept.
2006
Petit article[1] sur yahoo news, dont la pépite de Thomas Barnett, régulateur antitrust américain :


« Apple devrait [au contraire] être applaudie pour la création d’un système légal, bénéfique et facile à utiliser dans le domaine du téléchargement de musique ». Selon son point de vue, rapporté par Reuters, la régulation via l’interopérabilité aura surtout pour effet « de nuire aux consommateurs, ceux-là mêmes qu'elle prétend aider ».


(l'emphase est de moi)

Vous pouvez dormir tranquille, les régulateurs antitrust vous protègent ..

[1] http://fr.news.yahoo.com/15092006/308/les-autorites-antitrus(...)
  • # faut m'expliquer

    Posté par . Évalué à 2.

    Faudrait m'expliquer en quoi l'interpolarite nuirait aux consommateurs.
    Fais chier je peux ecouter ma musique comme je veux?

    Je veux bien que les entreprises doivent proteger leur business mais faut pas pousser non plus. On le voit auj que les technologies qui ont perce sont des technologies standardisees avec des specs publiques.
    De cette maniere on a une industrie qui peut travailler ensemble et non chacun dans son coin. Imaginez si vous deviez avoir des tel qui ne peuvent appeler que dans la meme compagnie, ou un acces internet special pour chaque petite chose que vous voudriez faire sans oublier les PC ou on serait obliger de tout acheter chez le meme fournisseur.
    A ce sujet c'est la seconde chose que je repproche a Apple.
    Ils se la joue on est cool on est jeune Microsoft c pas bien nous oui mais dans le monde de l'informatique je connais pas bcp de monde plus ferme sur eux meme qu'Apple. Apple a SES machines avec SES programmes. Je rappelle qu'on ne peut pas auj installer OS X sur un pc standard. Le Ipod a si bien fonctionner parce qu'on pouvait mettre n'importe quelle musique dessus mais auj vu leur position , et les pauvres ils ont pas l'habitude d'etre en position dominante sur le marche, ben ils veulent continuer avec leur politique de fermeture sous couvert de protection intellectuelle.

    Bref Apple ca fait cool, ca fait djeunes mais franchement c pas encore ca. Le jour ou j'aurais plus l'impression qu'en achetant Apple je me marie avec cette boite et que le divorce risque de faire mal, et bien je vais rester sur des machines moins design mais plus standard.

    A bon entendeur
    P.S ca fait du bien de crier
    • [^] # Re: faut m'expliquer

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      l'interoperabilité est nuisible car si elle existe tu vas :
      1. essayer de la faire fonctionner
      2. appeler le support pour signaler le bug
      3. insulter le support pour son incompetence
      4. faire du code Open-Source pour tenter de palier au probleme

      cela induit de la perte de temps et d'argent pour tout le monde

      Sans l'interoperabilité, tu vas :
      1. raler parce qu'il n'y a pas d'interoperabilité
      2. telecharger les morceaux sur un P2P musicale ( lire PlateForme de Portabilité musicale )
      3. tu ne penseras jamais a faire de l'Open-Source

      cela induit un gain substanciel pour tout le monde puisque moins de temps perdu et moins de personnes qui déprime un peu plus tous les jours et dont il faut payer le salaire au support.

      De part cette savante etude comportementale ... il me semble donc evident que l'interoperabilité est un mythe qui ne faut surtout pas mettre en pratique ... un peu comme un croque-mitaine ou un épouvantail , du genre : "si tu n'es pas commercialement loyal, je t'oblige a l'interoperabilité"

      CQFD ... et je vais m'aérer ->[]
      • [^] # Re: faut m'expliquer

        Posté par . Évalué à -3.

        Desole mais ca sent l'excuse de flemmard :)

        Bon dans le cas d'Apple, la question n'est pas de ne pas pouvoir rendre leur systeme interpolable parce qu'ils n'ont pas les moyens techniques et que ca leur couterait cher vu qu'il y a des standards qui existent, qu'ils supportent meme, mais qu'ils ont prefere avoir une technologie ferme et exclusive pour empecher les concurrence de pouvoir utiliser la musique d'iTunes.

        Mais en regle generale, si tu as peur d'ouvrir tes specs parce qu'on va les detruire en te disant que c pas bien bugge etc c qu'il y a un probleme a la base.
        • [^] # Re: faut m'expliquer

          Posté par . Évalué à 2.

          Bon, je passe sur tout le reste, mais vu que ça fait 2 fois que tu fais la faute, je te signale juste que c'est "interopérable" et pas "interpolable".
          De la musique interpolable (bon, le mot n'existe pas, puisque ça n'a pas de sens), c'est de la musique dans laquelle on peut rajouter des notes ou des paroles. Bref, on peut toujours.
          De la musique interopérable, c'est de la musique que l'ont peut "opérer" (comprendre: jouer) sur tout appareil fait pour en jouer selon le format standard. Bon, l'explication suxe un peu, mais l'idée est là.
  • # Aucun espoire pour iTunes Music Store sur Linux ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Salut,

    Je ne sais pas si quelqu'un a plus d'info que moi, mais en gros, je trouve liTunes Music Store (et autres systèmes d'achats sur le net) vraiment bien (catalogue, bientôt les films aussi, etc...)

    Les DRM en tant que tel ne me dérangent pas trop. Je veux dire : du moment que je peux lire ma musique sur mes ordis et que sur mon baladeur, je suis relativement d'accord (reste le problème des baladeurs pas ompatible, c'est tout à fait vrai).

    Le seul truc qui m'ennerve : je ne peux pas les lire sur Linux (sachant que je n'utilise que Linux, c'est un peu bloquant pour ça...). Maintenant, n'y a-t-il aucune chance qu'une implémentation (vraissemblablement propriétaire, mais ça ne me dérange pas) soit faite ?

    Le top étant que cette implémentation me permette de continuer à utiliser mes lecteurs habituels (genre via un plugin gérant les DRM), mais c'est un autre point et c'est un peu trop beau pour être vrai.

    Il y avait bien le projet PyMusic mais il semble être mort/bloqué.
    • [^] # Re: Aucun espoir pour iTunes Music Store sur Linux ?

      Posté par . Évalué à -4.

      et ça m'énerve... j'ai mis un 'e' à espoir. J'ai relu (il reste sans doute des fautes).. mais pas pensé à relire le titre... je retourne m'acheter des mains...
    • [^] # Re: Aucun espoire pour iTunes Music Store sur Linux ?

      Posté par . Évalué à 6.

      >Les DRM en tant que tel ne me dérangent pas trop.
      > Je veux dire : du moment que je peux lire ma musique sur mes ordis
      > et que sur mon baladeur, je suis relativement d'accord

      Eh beh, c'est pas gagné ...
      • [^] # Re: Aucun espoire pour iTunes Music Store sur Linux ?

        Posté par . Évalué à 3.

        > Eh beh, c'est pas gagné ...

        Je suppose que tu dis que c'est pas gagné parce que avec mon commentaire, j'apparais comme le "gros méchant capitaliste pro-major et anti-libre"...

        Mettons que j'aie tort ou que j'ai dit une grosse connerie... mais pourquoi ?
        D'ailleurs à la base je ne sais pas pourquoi je me suis fait autant moinsé... je n'avais pas trollé, je n'avais pas fait de hors-sujet... (ou alors c'est moi qui ne sait pas lire/écrire/parler/autre)

        J'utilise quasiment exclusivement Linux, et effectivement j'aurais préféré de loin que tous les programmes soient libre (itunes, musique, drivers, ....). Mais c'est pas le cas... voilà...

        Je pense quand même que l'on puisse utiliser Linux et développer des applications Linux sans que tout soient 100% libre. Disons que parfois je veux bien reconnaître que j'ai dit une bétise... mais ce que je regrette c'est que parce que j'ai dit un truc sur le fait que je suis pret à utiliser un truc avec DRM que je me fasse casser... même pas une argumentation, rien... de même que je suis prêt à dire pourquoi ça ne me dérange pas d'utiliser des DRM.

        Voilà... maintenant bon... c'est comme vous voulez...
        • [^] # Re: Aucun espoire pour iTunes Music Store sur Linux ?

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est pas gagné parce que si tu as un balladeur "Play for Sure"(c'est ça je crois) et un iPod, ta musique, tu va devoir l'acheter deux fois, ou alors acheter un CD vierges pour pouvoir le copier dessus, puis la réencode (yeah... dégradation !) en MP3 pour la lire sur les deux. Donc soit un CD, pas donné pour cet utilisation, soit acheter deux fois.
          • [^] # Re: Aucun espoir pour iTunes Music Store sur Linux ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Je me cite :
            > du moment que je peux lire ma musique sur mes ordis et que
            > sur mon baladeur, je suis relativement d'accord (reste le problème
            > des baladeurs pas compatible, c'est tout à fait vrai).

            Et je m'explique :

            Quand je dis que les DRM en tant que tel ne me dérangeaient pas... Ce que j'entends par là, c'est que pour moi, le but premier d'un DRM, c'est que je sois le seul à pouvoir lire la musique que j'achète.

            Cependant, si vous lisez mon commentaire jusqu'au bout... je dis que l'incompatibilité entre balateur est un réel problème. Que ce soit les effet de bord inévitables d'une solution propriétaire, je suis tout à fait d'accord avec vous... c'est un problème.

            Le seul truc, c'est que j'aime bien avoir le choix. Les utilisateurs MacOS et Windows peuvent acheter leur musique en ligne... sur Linux je ne peux pas le faire.
        • [^] # Re: Aucun espoire pour iTunes Music Store sur Linux ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          La problématique n'est pas tellement que ca dérange ou pas (dans mon cas personnelement, ils peuvent faire ce qu'ils veulent cela ne me dérange pas) je n'achète ni n'écoute aucune de cette daube.
          j'ai quelques cd, des milliers de 45 tours que je vais encoder et les radios qui existent me suffisent amplement en sachant que le fond musical me dérange plus qu'il me distrait.

          La problématique est le verrouillage de la distribution de fichier (contenu) pour pouvoir ne l'utiliser qu'avec du matériel particulier (le contenant). Cette problèmatique reste entière quand bien même elle ne te gêne pas car tu as une astuce pour la contourner [on est bien au delà de pouvoir ou pas pirater la dernière merde en date de quelques crétins et crétines], on parle d'habituation d'une génération (1O-20 ans) à une propriétarisation non de l'oeuvre (les artistes sont 'normalement' propriétaire de leurs oeuvres) mais du moyen d'en profiter. Il ne suffit plus de payer le "droit à acquérir", mais il faut aussi payer le "droit à utiliser ce que l'on a acquis".

          Bien entendu nos technocrates expliquent que ce droit que tu as acquis est limité (par les licences ad hoc) et que le fait d'être obligé de lire ton morceau iTunes sur un Ipod est implicite dans ton achat et donc dans ton droit à écouter.
          En clair tu n'as pas acquis le titre "gross daub", tu as acquis le droit d'écouter "gross daub" sur ton ipod.

          Ok, admettons même que ce soit défendable.

          Au niveau au-dessus tu as la problématique de l'emprise commerciale/technologique d'entreprise sur :
          - Les clients
          - Les acteurs du marchés.

          Par exemples : avec un marketing agressif, on peut faire passer sa merde pour un produit in et djeunz (le Ipod), et on ferme automatiquement la possibilité pour le client d'acheter chez un concurrent. Alors on peut se voiler la face en expliquant qu'il y a des moyens blablabla NON, ton itod ne lit pas un wma10 ou un truc sony. [idem pour sony, je ne suis pas un anti-apple]
          De même lorsque tu fais un Kdo à quelqu'un, le Kdo que tu lui fais l'enferme dans un ensemble de fournisseurs souvent restreint.
          [ N'oublions pas que linux est censé être dur pour les non-technophiles et que nous parlons de réencoder des morceaux de musique pour changer de formats, nous sommes loin de pied/menu_k > système > imprimante].

          Par la même, il est possible de phagocyter une marché en ne touchant que les prescripteurs, par exemple un marque de machine à laver te lierait avec une marque de lessive [ mais tu aurais la possibilité de prendre une autre marque, la mélanger avec de l'eau, puis faire bouillr, ajouter du sel d'adoucisseur, et laisser tremper 2 buches de bois pour absorber le réactif chimique].
          Outre le fait que ce soit une atteinte à l'usage de ton produit, c'est surtout la création de monopoles multi-niveau créateur-intégrateur-distributeur.

          Dans la libéralisation de l'économie mondiale, le travail des politiques de tous pays est d'éviter de tomber dans l'utra-libéralisme-conservateur (c'est à dire en conservant mes propres avantages en limitant législativement le droits des autres).
          Ex : apple et les drm, microsoft et l'os, sacem et droits d'auteurs etc....).
          Chaque type de société (droite/gauche) chaque type d'économie (étatique/libérale) à ses avantages et inconvénients et le marché\w les clients font normalement (à moyen terme) équilibres entre les deux. Or nous voyons naitre de nouveaux type de modèles OGM ou chaque groupe puissant ajoute son gène de conservation (non interopérabilité pour apple/sony/virgin, os-forcé pour crosoft, flexibilité pour medef, flicage pour sarcko, déremboursement homéopathie pour laboratoires médicaux, segmentarisation géographique pour les multinationales) etc . . . .

          Dans ce type de sociétés ogm, l'équilibre 'naturel' qui fait que les bons prospèrent et les mauvais disparaissent est inversé, pour prospérer, il faut être du coté des mauvais (diminuer la qualité de ses produits pour augmenter ses marges ) et se créer une situation protégé par des lois/brevets_débiles/contextes_politique et surtout ne pas regarder ce qui est bon pour le client.

          Il est facilement observable dans la société d'aujourd'hui les premiers résultats de cette politique (la disparition des indépendants/petites structures aux profits des grosses structures n'est que le début de la paupérisation de nos sociétés occidentales, le prix du travail au marché mondial avec le coût de la vie au niveau local.
          Je veux bien être payé au même prix qu'un chinois, mais je ne peux pas si je n'ai pas les même charges qu'un chinois.
        • [^] # Re: Aucun espoire pour iTunes Music Store sur Linux ?

          Posté par . Évalué à 3.

          >Je suppose que tu dis que c'est pas gagné parce que avec mon commentaire,
          >j'apparais comme le "gros méchant capitaliste pro-major et anti-libre"...

          Non, c'est pas gagné parce que même des personnes qui utilisent linux comme toi on se genre de raisonnement

          >>> Je veux dire : du moment que je peux lire ma musique sur mes ordis et que sur mon baladeur, je suis relativement d'accord

          Ta "liberté", tout relative, de pouvoir lire ta musique, n'est pas garantie, elle est "de fait". Pour la conserver, tu devras te plier aux exigences de compagnies (matériel, logiciels, même versions de logiciel, la granularité est fine).

          Ca ne te dérange pas de ne pas pouvoir acheter ton futur matériel comme tu l'entends parce que tu seras contraint par des formats ?

          C'est un peu facile de dire que ça te va, parce que ça marche pour toi.

          C'est même parfait, tant que tu ne te retrouves jamais dans la minorité.

          En tant qu'utilisateur de linux, je pensais que tu étais plus sensibilisé au sort de ceux qui sont dans une minorité technologique. d'où ma phrase.
          • [^] # Re: Aucun espoir pour iTunes Music Store sur Linux ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Bon, je réponds un peu en vrac...

            Vous me répondez tous que les DRM m'empèchent de choisir mon matériel. Je vous ai répondu que j'étais entièrement d'accord avec vous. (d'ailleurs depuis mon premier commentaire, j'ai précisé que je n'appréciais pas ce point sur les DRM).

            Maintenant, il y a un point intéressant qui a été soulevé : on n'est pas propriétaire des morceaux qu'on achète. C'est vrai. Alors, c'est vraiment très différent de ce qu'on a l'habitude de voir jusqu'à maintenant, c'est un fait. Maintenant, est-ce un bien ou un mal... j'avoue que je n'en sais rien. Avec un peu de recul : entre le téléhargement illégal et l'exploitation du consommateur... il faut bien trouver un compromis... Certaines personnes parle de revoir le mode de distribution... S'il faut que les majors revoient leur mode de distribution, je suis personnellement prêt à revoir mon mode d'achat et ma façon de "posséder" de la musique/video.

            Par contre un truc que je trouve un peu agaçant : Si on est Linuxien, on doit être anti-DRM. Si tu aimes les DRM (perso, je n'aime pas, disons que je trouve certains mode de distribution intéressant), t'es un mauvais Linuxien. Ou alors le "un linuxien n'a pas une mentalité de merde comme la tienne" ne m'a pas encore expliqué en quoi je fais du mal au libre.

            Très honnêtement, je ne suis pas sûr que ça aille à l'encontre du logiciel libre... Parce qu'on pourrait penser à une implémentation de DRM libre et standardisée... (iberforce je crois avoir déjà vu ton lien, je le relirai, merci en tout cas) Selon moi, l'idée du DRM, c'est juste que les utiliteurs n'écoute que la musique qu'ils achètent...
            Le débat doit être selon moi : est-ce que le logiciel qui gère les droits est libre et interopérable ?
            Et c'est justement là le sujet de mon premier commentaire : est-ce possible d'envisager un DRM interopérable. Déjà, pour moi, l'essentiel c'est qu'il soit interopérable au niveau des différents OS.. c'est LE sujet du commentaire. Le commentaire n'était pas là pour dire "Vive le DRM". Ensuite, tout à fait d'accord, il y a aussi le matos.

            Aussi je pense que des DRM il y en aura de plus en plus. Je trouve que le système de Microsoft est intéressant : acheter de la musique, et on a le droit de la passer à un ami qui lui ne peut l'écouter qu'un nombre limité de fois (bien sûr, j'aurai préféré qu'il l'écoute indéfiniment, mais bon... c'est mieux que iTunes). Bref... le divertissement est maintenant orienté vers le service... tout ce qui est à la demande et tout... Moi je trouve ça intéressant. Je suis Linuxien un peu programmeur et bidouilleur depuis 5 ans, mais je suis avant tout un utilisateur/consommateur et quand j'utilise mon PC, je suis détaché de la technique que j'utilise. (enfin... c'est selon mon le but à atteindre)
            Tout ce que je demande : pouvoir utiliser ça sur mon OS. (d'autant mieux si l'implémentation est libre... mais c'est pas pour maintenant)

            Voilà, vous pouvez moinser... parce qu'un Linuxien, c'est anti-DRM et ça doit forcément respecter les clichés qui sont propagé par le Net.
            • [^] # Re: Aucun espoir pour iTunes Music Store sur Linux ?

              Posté par . Évalué à 2.

              et pourrais-tu m'expliquer comment tu construis un lecteur libre de musique DRMisée ?
              Utiliser Linux c'est choisir un OS puissant et stable mais aussi privilégier les logiciels libres (aux dernières nouvelles).
            • [^] # Re: Aucun espoir pour iTunes Music Store sur Linux ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Bon, j'my colle .....
              >>Si on est Linuxien, on doit être anti-DRM. Si tu aimes les DRM
              >>(perso, je n'aime pas, disons que je trouve certains mode de
              >>distribution intéressant), t'es un mauvais Linuxien.

              La question du DRM est un "point de détail" qui cache une foret et dans cette foret, il y a bien plus que l'implémentation libre/non-libre des droits de ton morceau à 99cts.

              Oui un drm t'empèche de donner (en fait copier et c'est pas bien) le morceau à ta soeur, mais surtout il t'empèche PAR NATURE à le lire sur une autre plate-forme, ce qui est son UNIQUE but statégique car PAR NATURE, ce système ne peut pas marcher. [ce qui explique parfaitement la course des grands à imposer leurs drm persos].

              Le DRM en soit n'est pas un mal, c'est juste un outils, c'est l'utilisation qui en est faite qui est LE mal©®™

              1 er point, le reste tu peux lire le commentaire dessus qui répond exactement à ta réponse.

              2 eme point : Tu acceptes une implémentation non libre, ca aussi c'est LE mal©®™ car cela permet de verrouiller ton matériel (t'obliger à acheter que du matériel compatible avec la version du logiciel que tu utilises - bientôt te vérouilleras sur une distribution).

              3 Dans un futur assez proche, le travail d'un distributeur de musique
              ne sera plus de découvrir des talents ( le net le fait tout seul et ils en sont incapable),
              ni de produire (le matériel/logiciel semi-pro deviendra plus que suffisant pour du mp3 128)
              ni de promouvoir (le bouche a oreille le buzz se fait tout seul sur le net)
              ni de distribuer avec un réseau (internet le fait tout seul en téléchargeant)

              Il leur reste quoi ? rien. DONC, ils deviendront des taggeurs/drmiseurs de fichiers en controllant la mise sur le marché des musiques compatibles avec les lecteurs existant. Ca aussi c'est le MAL©®™ Exactement pareil que windows sur tous les pc vendus (même si tu n'en veux pas).

              3 Effectivement, il y a plein de mode distributions nouveaux et interessants, mais techniquement ils ne sont pas possible sans une certaine perte de revenu.
              Les industries vendent des graveurs DVD à tour de bras, ce n'est pas pour enregistrer les films de vacances. Lorsque Sony vend des platines qui gravent, il sait que des gens vont graver ses CD/DVD avec, les 10 euros que sony perd sur son cd, il l'a gagné sur les 200 euros du graveur et le prix du consommable. [je ne dit pas qu'il faut copier, je dis qu'il faut trouver des autres débouchés [car certains secteurs du marché en mangent d'autre].
              Par exemple :
              -tu fais des vrais DVD musicaux, avec des vrai packaging, des vrais livrets dedans, tu diminueras la copie illicite perte-sèche[les gens qui copient à la place d'acheter] par plus de 50%.
              -tu fais des vrais films (et non du macdo filmographique) et les gens acheterons au lieu de télécharger un divX (pour le regarder X fois) avec des bonus, des chapitres, des scènes coupées etc....)

              Le discours ambiant est faussé.
              Le DRM est institué pour capturer les utilisateurs et non pour préserver certains droits. C'est pour cela qu'il est mal. Tout travail mérite rémunération.
              le DRM est LA méthode moderne pour obtenir une rémunération sans travail, c'est le mal©®™
              le DRM est LE remède miracle à la médiocrité des productions qui dégoutent les consommateurs et qui n'achètent pas 2 fois une merde.

              >>Voilà, vous pouvez moinser... parce qu'un Linuxien, c'est anti-DRM
              >>et ça doit forcément respecter les clichés qui sont propagés par
              >>le Net.

              Quels clichés ? expliques un peu ? donne des arguments à part "moi ca ne me dérange pas (même si ca me gène un peu - le temps de l'écrire) du non libre".


              enfin : ton linux c'est (k)ubuntu non ?
              • [^] # Re: Aucun espoir pour iTunes Music Store sur Linux ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Je ne reviens pas sur tout, certains trucs ont déjà été débatus et pour d'autres on est d'accord.

                Tu me demande quel cliché ? Le truc, c'est que je trouve qu'il y a toujours des postulat de bases que parfois je trouve discutables :
                _ Les major c'est que des pourris
                _ La musique qu'ils vendent, c'est que de la merde
                _ Les internautes ne sont que des pauvres innocents qui demande un "accès à la culture"
                _ Les technos propriétaires c'est mal. (à la limite... c'est moins marqué)
                _ L'attitude que DOIT avoir un linuxien.

                Et si dans un commentaire j'ose ne pas partir de ces principes... ben on se fait casser sans trop d'explication. Parce que c'est comme ça et pas autrement.

                Je fais mon mea culpa sur un point : certains on tout de même répondu avec plus de deux mots.

                Sinon, pour ta question : oui, ma distrib, c'est KUbuntu, sur tous mes PC. Pourquoi ? C'est caractéristique de ma façon de "mépriser le libre" ?

                A+

                PS : je pense que vous faites fausse route si vous pensez que je ne soutiens pas le libre.
                • [^] # Re: Aucun espoir pour iTunes Music Store sur Linux ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Non, tu te trompes un peu.

                  Le problème avec moi, c'est que je suis assez intégriste.

                  Non, je ne pense pas que tu méprises le libre, sinon je ne prendrais pas de temps à te répondre, JE crois juste que tu fais fausse route à cause d'un _pragmatisme_ soutendu par Ubuntu qui distribue du non libre et donc qui conforte les fabriquants à ne pas faire de libre.

                  La problématique avec la liberté c'est que c'est binaire, 0 ou 1, libre ou non, il n'y a pas de 1/2.
              • [^] # Re: Aucun espoir pour iTunes Music Store sur Linux ?

                Posté par . Évalué à 0.

                tu veux du cliche?

                Tu sais meme pas de quoi tu parles, ou alors tu te gargarises de mots qui te depassent :

                Dans un futur assez proche, le travail d'un distributeur de musique
                ne sera plus de découvrir des talents ( le net le fait tout seul et ils en sont incapable),

                ca l'a jamais ete, le distributeur distribue, dieu comme le monde est bien fait (tu sais, reseau logistique, point de vente etc.).

                La major ne decouvre pas de nouveaux talent, ca n'a jamais ete son boulot non plus, ils se contentent de recuperer des mecs qui commencent deja a tourner.

                tu vux un autre cliche?

                -tu fais des vrais DVD musicaux, avec des vrai packaging, des <bvrais livrets dedans, tu diminueras la copie illicite perte-sèche[les gens qui copient à la place d'acheter] par plus de 50%.
                -tu fais des vrais films (et non du macdo filmographique) et les gens acheterons au lieu de télécharger un divX (pour le regarder X fois) avec des bonus, des chapitres, des scènes coupées etc....)


                c'est assez eloquent je trouve niveau cliche : les encules d'en face, ils font que de la merde, c'est que des cons. Comment veux tu etre credible, surtout face a des personnes qui aiment cette merde, si tu passes ton temps a insulter ce qui leur plait?

                Ras le cul des alter mondialistes a deux francs pronant la liberte dans la culture et se permettant de donner des jugmeents aussi arretes sur ce qui est bien et ce qui est mal.
        • [^] # Jacques le fataliste

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Moi à te lire il y a quelque chose qui me vient spontanément en tête : http://clicnet.swarthmore.edu/litterature/classique/diderot/(...)

          Bon je ne serais que trop te conseiller d'acheter ça en livre de poche, ce qui est toujours infiniment plus agréable que de lire un livre sur un écran (le seul que j'ai du lire sur écran c'est sans doute "le jedi perdu", fan fiction écrit par un corse si je me souviens bien).
  • # Pepite

    Posté par . Évalué à 0.

    C'est une pépite, effectivement. De là a réagir violemment, il y a un monde.

    Le type de personne qui est capable de dire ces genres de phrases est tout simplement un incapable inconscient. C'est dommage pour lui, il a raté une bonne partie de sa vie, tout régulateur antitrust qu'il est, et il fait rater d'autre vie par ses paroles. Encore une fois, c'est dommage, mais nous n'y pouvons rien.

    Au contraire, nous savons que c'est un débile plus ou moins profond. Cela devrait nous suffire largement pour ne ne pas écouter ce genre de bêtise descendantale. Ou il se rendra un jour compte de son erreur et le regrettera amérement, ou jamais, et nous le regretterons pour lui. Mais c'est tout.

    Ce n'est qu'un homme, et un homme qui a tort. Quel mal peut-il faire ?

    Moi, ce que j'en dit, hein...
    • [^] # Re: Pepite

      Posté par . Évalué à 4.

      De là a réagir violemment, il y a un monde.

      violence ? ou ca ?
      Au contraire, nous savons que c'est un débile plus ou moins profond.

      par contre la il y a insulte ...
    • [^] # Re: Pepite

      Posté par . Évalué à 2.

      il a raté une bonne partie de sa vie, tout régulateur antitrust qu'il est, et il fait rater d'autre vie par ses paroles.


      et ensuite :

      Quel mal peut-il faire ?


      Ben... faire rater d'autres vies ?
    • [^] # Re: Pepite

      Posté par . Évalué à 1.

      Il n'est pas débile, il est "juste" le porte parole de lobbying gigantesques ..

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.