nochea a écrit 1 commentaire

  • # Précisions

    Posté par . En réponse à la dépêche SOPA opera. Évalué à 3.

    Salut,

    Je pense qu'il est nécessaire d'ajouter qques précisions au sujet de ces propositions de loi Américaine.

    1° Elles émanent du secteur de l'entertainment Américain. De la même façon que les lois LOPSI, HADOPI ont été porté par l'industrie musicale Française.

    2° À aucun moment il n'est nécessaire à un détenteur de copyright (copyright holder, désolé pour la traduction mot à mot fumeuse) de prouver quoi que ce soit. On entre donc dans la société de la dénonciation, ce qui peut donc permettre d'aller plus loin que l'application stricte de la loi. Par exemple, j'ai un concurent sur tel ou tel secteur, je dis qu'il enfreint la loi sur le copyright et hop, son site est bloqué. Rien à justifier : http://www.itworld.com/security/223845/piracy-bill-could-waylay-floss-projects

    [...]Now, keep in mind, that all of these wheels will be set in motion by private corporations, and there would be no requirement for proving anything. A copyright holder need only accuse a website of infringement, and the search engine, advertisement, and payment system would be cut off in five days[...]

    3° J'ai peut-être mal lu l'article, mais je ne crois pas qu'on y parle des outils mis à disposition de la justice. D'un côté, le blocage technique, idiot car déjà dépassé, des DNS. Mais surtout et comme celà a été le cas pour Wikileaks, un blocage des ressources financières, qui a lui bien plus d'effets.

    My 2 cents.

    a.