SOPA opera

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, patrick_g et Pierre Jarillon. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
54
18
jan.
2012
Internet

LinuxFr.org se joint à la grève en ligne pour protester contre la loi américaine Stop Online Piracy Act (SOPA) (en discussion aujourd'hui 18 janvier par la Chambre des Représentants). Si vous vous dites un truc du genre « c'est un texte qui ne me/nous concerne pas », vous vous trompez. Voilà pourquoi.

Sommaire

Quèsaco ?

Pas de ███████ d'Internet

Il s'agit de la dernière trouvaille outre-Atlantique visant à assurer le respect de la « propriété intellectuelle ». Autrement dit, cette loi vise à rendre possible le blocage de tout site jugé illégal notamment les sites de téléchargement illégal. Ainsi, la loi prévoit les possibilités suivantes :

  • la demande de fermeture de la part du procureur en direction des propriétaires/gestionnaires/titulaires de nom de domaine d'un site américain hébergeant ou suspecté d'héberger des contenus en infraction avec les lois de « propriété intellectuelle » ;

  • l'engagement de poursuites judiciaires de la part d'un ayant-droit à l'encontre d'un site de contenus en infraction ;

  • l'obligation pour les fournisseurs de services en ligne, les moteurs de recherche, les registres de noms de domaine, etc., sur réception d'une ordonnance du tribunal, de mener des mesures préventives pour empêcher les utilisateurs américains d'accéder au site contrevenant. Les mesures immédiates sont blocage volontaire du site et fin de son affiliation financière (pensez que Visa, Mastercard et Paypal sont américains par exemple) ;

  • la possibilité pour les fournisseurs de services en ligne, les moteurs de recherche, les registres de noms de domaine, etc. d'interdire l'accès à des sites jugés comme présentant des médicaments falsifiés, de fausses ordonnance ou autres dangers pour la santé publique ;

  • l'élargissement de la liste de biens contrefaits à des médicaments de contrefaçon et à des biens ou des services incorrectement identifiés comme par exemple répondant aux normes militaires ou destinées à être utilisées dans une sécurité nationale ;

  • l'inclusion dans la (déjà absurde) liste de délits de contrefaçon de droit d'auteurs et la diffusion publique de l’œuvre protégée par voie numérique ou par un réseau informatique.

Comment ?

Ces mesures impliquent immédiatement la contribution active de moteurs de recherche, gérants de noms de domaine, régies de paiement et de pubs,... Ils devront intervenir pour imposer le blocage du site incriminé, son déréférencement et les restrictions financières afférentes.

Mais bien sûr pour savoir si l'on doit interdire l'accès à un internaute américain à un site incriminé, il faudra avoir accès à l'adresse IP de la personne à empêcher. Ce qui implique une généralisation de la dousseur de vivre™ qu'est le Deep Packet Inspection (DPI). Quelques considérations supplémentaires concernant notamment DNSSec ont été discutées, mais inutile d'entrer dans les détails ici.

Capture d'écran nurpa.be

Conséquences ?

Je pense que tout le monde se souvient du déchaînement à l'encontre de WikiLeaks, sans poursuite juridique. Tout ce paquet-cadeau sera légal après SOPA et on sera tous avec les Chinois derrière le Grand Pare-feu. Ainsi, les sites qui hébergent du contenu fourni par les utilisateurs (YouTube, Flickr, etc.) seront touchés assez rapidement, ainsi que tout le commerce électronique, mais aussi l'usage normal de l'internet... et les tribunaux américains pourraient se retrouver submergés par des procès en un temps record (le texte prévoit des immunités pour les bloqueurs...).

Bien sûr, cette loi aurait un impact impressionnant sur beaucoup de logiciels libres tels que Firefox, par exemple. Une extension existe – MAFIAAFire_Redirection – qui redirige l'utilisateur vers de nouveaux domaines saisis par les États-Unis. Sous SOPA, ce genre de chose sera considéré comme « piraterie en ligne » et donc, passible de sanctions...

De façon similaire, tous les outils de contournement seront rendus illégaux. Pensez à Tor par exemple. Il s'agit d'un projet financé en partie par le Département d’État. Cet outil de navigation anonyme est utilisé par un grand nombre d'internautes dans des pays où la démocratie est florissante tels que la Chine ou l'Iran. Bien sûr, cela le rend illégal dans ces pays. Mais la possibilité pour un citoyen américain de lire ce qui est émis par un Chinois derrière Tor est garantie par le Premier Amendement américain. Il s'agit donc de la liberté de lire... C'est bête et surtout méchant.

Et ça ouvre la porte à toutes les fenêtres : n'importe quel autre État peut décider d'introduire une législation semblable et mettre sur liste noire des sites au choix, que ce soit liés à des contenus en infraction avec le droit d'auteur ou produits par des dissidents politiques...

Pour, contre, NSP ?

Il est évident que, pour qu'un texte pareil soit proposé, il faut bien que quelqu'un l'ait écrit... On ne citera que les plus remarquables, genre la Motion Picture Association of America (l'interprofessionnelle qui défend les intérêts de l'industrie cinématographique américaine), Nike et L'Oréal.

Donc, quelques-uns sont contre et parmi eux, viennent les grosses tuiles du genre Google, Yahoo!, Reddit, Mozilla, Facebook, Twitter, etc. Ah oui : depuis le 14 janvier, la Maison Blanche aussi. Et nous aussi, comme vous vous en doutez déjà.

Pourquoi une image censurée avec Lara Croft défigurée sur LinuxFr.org ?

Pour soutenir l'opposition à cette loi absurde et liberticide :-) Tout comme plein d'autres, genre Reddit, BoingBoing, Wikipedia English, Internet Sans Frontières, Nurpa.be, Framasoft, plusieurs Partis Pirate, La Quadrature du Net, Léa-Linux, etc. La liste est longue, mais la voie est (toujours...) libre.

Capture d'écran Internet Sans Frontières

  • # Bravo

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Bravo pour l'idée de l'image noire et/ou Lara Croft (suivant l'humeur), je n'aime pas du tout l'idée du "black-out" à tout fermer, ça frustre plus qu'autre chose (pour Wikipedia, on ira sur les miroirs avec un peu de pub, et pourquoi pas y rester ensuite), et donc cette image de rappel est, je trouve, un bon compromis pour parler de la chose.

    Par contre, petit bémol tout de même : sur ce "black out", pas de lien sur "SOPA" pour dire ce que c'est, en parler, du coup si on n'est pas sur la page d’accueil ou qu'on ne voit pas la dépêche, on n'a pas de moyen de se renseigner sur ce que c'est, ça attire l'attention, mais ensuite point de détail pour le curieux qui n'a jamais entendu parler de la chose.

    • [^] # Re: Bravo

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      je n'aime pas du tout l'idée du "black-out" à tout fermer, ça frustre plus qu'autre chose

      Bin comment dire, c'est un peu l'idée.
      J'imagine que c'est pareil pour les grèves, tu ne les aimes pas parce que ça frustre l'usager ?

      Chippeur, arrête de chipper !

      • [^] # Re: Bravo

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Le souci est que ça rends le truc totalement inefficace, vu que tu remplaces le fait de faire passer le message par une frustration, et une part des gens retiennent la frustration plus que le message. Si quelqu'un d'isolé réagit comme un gréviste, tu va trouver à juste titre que c'est une personne pas forcément sympathique, et ne pas avoir une bonne impression. Et je pense que sur le long terme, c'est pareil pour certains types de greve, et certains types de gens.

        Le but d'une greve n'est pas de faire chier les usagers ( ou en tout cas, ça ne devrait pas l'être en soi ), donc on peut légitimement penser qu'il est possible de faire une action qui n'est pas d'effet de bord de ce genre, ou moins. Si le but est qu'on parle de ça aux infos, alors la stratégie com doit être revue.

      • [^] # Re: Bravo

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Si ton but est de frustrer les gens pour les faire fuir sans qu'ils ne s’intéressent au message, ça peut réussir.
        Si ton but est de faire passer un message, je ne pense pas que le black-out soit une solution, et je pense que ce que fait LinuxFr aujourd'hui est bien mieux, et je le dis donc, pour les remercier.

        Après, tu fais ce que tu veux sur ton site à toi, juste que je ne pense pas que ce soit quelque chose de pertinent que de fermer un site.
        Tu prends l'exemple des grèves, justement : bon, pour les monopoles, pas trop de risque parce que les clients n'ont pas vraiment le choix, mais pour d'autres entreprises, les grèves à répétition ont seulement conduit à la faillite de l'entreprise, et donc le résultat est à l'opposé du but affiché. Cette arme à double tranchant, certains l'oublient... Alors certes LinuxFr n'est pas une entreprise, mais si tu fais fuir les gens, quid du contenu?

        • [^] # Re: Bravo

          Posté par . Évalué à 10.

          Quelles sont les entreprises qui ont été mises en faillite à cause des grèves de leurs employés (et qui se portaient à peu près bien avant ces grèves) ?

          • [^] # Re: Bravo

            Posté par . Évalué à 5.

            En général, on ne fait pas grève quand tout va bien. Par contre, des sociétés qui partaient un peu en vrille et que les grèves ont achevé, il y en a à la pelle. Je suppose que c'est à celles-là que Zenitram fait allusion.

            • [^] # Re: Bravo

              Posté par (page perso) . Évalué à -7.

              Oui (Mais il ne faut pas dire du mal des gentils grévistes, crime de lèse majesté populaire)

            • [^] # Re: Bravo

              Posté par . Évalué à 9.

              Si la société partait déjà en vrille, la grève n'a pas dû l'aider, en effet. De là à dire que c'est bien la grève qui l'a coulée, et non l'un des facteurs qui la faisaient déjà tanguer, il y a un sacré pas.
              Et si le lien était si évident entre la grève et la faillite, j'imagine que les grévistes devaient être soit totalement abrutis pour ne pas se rendre compte des risques qu'ils couraient, soit suicidaires.
              Après, ça reste des généralités, et ça risque d'en rester là tant qu'on ne parle pas de quelques exemples concrets (j'ai cherché, mais ce journal est le troisième résultat de la recherche «faillite à cause des grèves» sur google.fr).

              • [^] # Re: Bravo

                Posté par . Évalué à 3.

                Et si le lien était si évident entre la grève et la faillite, j'imagine que les grévistes devaient être soit totalement abrutis pour ne pas se rendre compte des risques qu'ils couraient, soit suicidaires.

                J'ai eu ça près de chez moi il y a très peu de temps (dans le domaine de l'imprimerie). Je confirme, les mecs étaient suicidaires (et ça peut se comprendre, ils étaient aux abois). Notamment, après une reprise inespérée qui ne mettait "que" la moitié des employés dehors (on n'est pas passé loin du 100%...), lorsque les employés "sortants" ont bien failli - en quelques semaines d'action - mettre en péril les emplois restants.

                Les mecs avaient déjà refusé un plan de redressement qui prévoyait une continuation de l'activité avec baisse de salaire. On les comprend aisément, mais effectivement sans un repreneur providentiel l'aventure s'arrêtait là, avec une baisse de 100% du salaire.

                • [^] # Re: Bravo

                  Posté par . Évalué à 5.

                  C'est un peu comme les chômeurs ça : s'ils refusent le boulot que Pôle Emploie leur propose, ils n'ont pas de travail.

                  Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

            • [^] # Re: Bravo

              Posté par . Évalué à 10.

              En général, on ne vire pas des salariés quand on se porte bien. Et pourtant, nombre de grosses boîtes le font, comme Peugeot qui le faisait « en prévision de crises prochaines ».

              Avec le système de l'actionnariat, la logique conventionnelle ne s'applique plus. Seul la rentabilité à court terme compte.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Bravo

                Posté par . Évalué à 5.

                Pertinent, c'est vrai que même si une entreprise se porte bien, il y a de bonne chances d'avoir des licenciement pour augmenter la rentabilité.

                Et en générale ont ne fait pas une grève parce que l'entreprise se porte mal, mais parce que les droits et les privilèges des employés ne sont pas respecter.(Et c'est aussi dans une logique d'économie et de rentabilité que les entreprises offres moins aux employés.)

                (Et, c'est vraiment chiant d'avoir une page noire à chaque fois que je clique sur un lien... Merci.)

      • [^] # Re: Bravo

        Posté par . Évalué à 10.

        J'imagine que c'est pareil pour les grèves, tu ne les aimes pas parce que ça frustre l'usager ?

        Le but de la grève n'est pas de frustrer l'usager, c'est de mettre la pression sur les dirigeants. Vu que rendre un service gratuit est interdit, il faut souvent frustrer le client pour faire pression sur les dirigeants.
        On n'est pas dans ce cas là (même si je pense que ça doit bien faire chier le parlement américain de ne pas pouvoir venir mouler)

        • [^] # Re: Bravo

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Vu que rendre un service gratuit est interdit

          D'ailleurs pas foule ne remet en cause cette loi passée en France il y a quelques années (si j'ai bien compris, car avant les hôpitaux en grève faisaient justement ça, et maintenant ils ne le font plus car motif de licenciement), et c'est dommage, car je trouve la chose bien correcte : l'employé ne gagne pas de sous (en grève), l'employeur nous plus, et les clients ne sont pas gênés, ça marcherait pas mal pour les transports, les hôpitaux...

          Bon, comme tu dis, ça n'a rien à voir avec un site web qui a d'autre moyens, la avec Wikipédia, je suis juste pas content, et en veut à Wikipedia plus qu'autre chose, le message passe complètement en arrière plan.

          • [^] # Re: Bravo

            Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 18/01/12 à 11:58.

            Désactive JavaScript dans ton navigateur et puis t'aura accès au contenu.
            cf la faq

          • [^] # Re: Bravo

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            ça marcherait pas mal pour les transports

            Je ne sais pas si une telle loi existe en Belgique mais les syndicats des chemins de fer ont déjà expliqué que ça ne servirait à rien vu que la plupart des voyageurs ont un abonnement, que ce soit gratuit un jour ne diminuerait pas de beaucoup les gains de l'entreprise.

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

      • [^] # Re: Bravo

        Posté par . Évalué à 3.

        J'imagine que c'est pareil pour les grèves, tu ne les aimes pas parce que ça frustre l'usager ?

        Le problème des grèves, c'est que ceux qui sont censés être impactés et interpellés ne le sont pas (ie les dirigeants). Par contre, les usagers qui n'ont aucun pouvoir de décision le sont, eux. Mauvaise cible.

        Prenons l'exemple de la SNCF : si je ne peux pas prendre mon train, c'est tout bénef' pour eux vu que j'ai déjà payé mon abonnement ou mon billet bien avant. En gros : ils gagnent des sous sans fournir le service. Bravo pour le contre-pouvoir.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Bravo

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Faire grève, c'est quand même arrêter de bosser. Que ça fasse chier les gens est un effet de bord.

          Le problème c'est que les directions SNCF ou RATP n'en ont rien à secouer de la satisfaction des usagers, sinon on ne vivrait pas avec des transports délabrés, des rames en décomposition accélérée, des pannes et incidents techniques à répétition... Donc que les gars fassent grève ou pas, ils s'en cognent.

          • [^] # Re: Bravo

            Posté par . Évalué à 3.

            Le problème n'est même pas avec la direction : à quoi sert-il de faire grève si la boîte qu'on espère gêner gagne encore plus de sous quand on le fait ?

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Bravo

            Posté par . Évalué à 3.

            Bonjour,

            J'ai toujours un peu de mal avec ce genre d'argumentaires :

            Le problème c'est que les directions SNCF ou RATP n'en ont rien à secouer de la satisfaction des usagers, sinon on ne vivrait pas avec des transports délabrés, des rames en décomposition accélérée, des pannes et incidents techniques à répétition...

            Étant moi-même :
            - Usager quotidien (jours ouvrés) du RER A dans le sens où c'est toujours blindé et qui m'oblige parfois à passer par les ter de St Lazare.
            - Usager régulier des RER B (Gare du nord <> Blanc-Mesnil)
            - Usager régulier du métro ligne 13 le samedi à 19h de St Lazare à Saint Denis Basilique, du bus (ligne 256) que je prends à Saint-Denis en passant par Villetaneuse, notamment l'arrêt au Auchan qui est terrible aux alentours des 19h-20h. C'est simple pour l'instant je ne connais pas de bus plus blindé, dont pleins de gens sont dépendants et qui ne peuvent même pas monter dedans...

            Ayant moi-même pris trains et bus :
            - En Anglettre, Allemagne, Suisse, Pologne, Italie, Espagne, Finlande.
            - En Inde (métro à Dehli, trains aux heures de boulots, de nuits, bus...), au vietnam (bus, trains et embarcations flottantes de toutes sortes sur mer et fleuves), au laos (bus), aux Philippines (métro de Manilles, Jeepney, bus et bateaux), Argentine et Bolivie (bus sur des routes hasardeuses), Madagascar (taxi-brousse, pirogues) et quelques autres pays que je dois oublier.

            J'en ai conclut :
            Les transports publics sont pas si mal en France, même en comparaison des pays européens. Pourtant je suis critique du prix (surtout la SNCF dont le prix pour aller voir mes parents en Berry à pris 250% en 9 ans avec une baisse drastique des horaires) et mes trois derniers trajets en train ont été marqués par respectivement un retard de plus de 4h (tgv avec rupture de caténaire), de 1h30 (accident grave de voyageur) et pour le dernier léger retard de 20min et absence de chauffage, lumière dans le wagon...

            Même en Europe je trouve que c'est pas terrible. A part l'Allemagne mais je dirai que comme la France ça dépend fortement des régions et la Suisse, mais bon c'est plus riche et ils ont l'avantage de leur doctrine les obligeant à la ponctualité ;-) En même temps, si j'étais de mauvaise foi, je pourrai dire que le plus grand retard que j'ai connu sur un train français eu lieu en territoire Suisse :)

            Et pour prendre les TERs réseau nord (saint-denis, villetaneuse, deuil, sarcelles, etc.) et bien en un an les vieilles rames ont été remplacées par des neuves avec lumières de couleurs, écrans plats... Pour le coup l'investissement à dû être conséquent.
            Alors oui la ratp a des problèmes récurrents avec certains RERs aux heures de pointes et des lignes de métro comme la 13 et pour ceux là on atteint la limite, à part de nouvelles lignes ça va être dur d'améliorer les choses. Mais le rapport qualité/prix reste pour moi pratiquement imbattable et je connais difficilement plus efficace (faudrait peut être que je passe du temps au Japon). Et peut être qu'étant légèrement habitué à attendre des heures qu'un bus se remplisse pour partir me fait relativiser.

            Donc moi ce qui m'embête c'est quand on pense que rien n'est fait. Un exemple de réseau de trains de banlieue à l'abandon c'est celui de Londres. Il a fallu des problèmes graves pour que ça bouge mais franchement à part dans le centre (en plus Londres c'est vachement étalé) j'ai toujours trouvé le réseau merdique pour une telle capitale économique.

            Désolé pour ce long message, je crois que j'ai du passer trop de temps dans des transports de mauvaises qualités ailleurs qu'en France :-)

            • [^] # Re: Bravo

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Londres. Il a fallu des problèmes graves pour que ça bouge mais franchement à part dans le centre (en plus Londres c'est vachement étalé) j'ai toujours trouvé le réseau merdique pour une telle capitale économique.

              Ca dépend quand même pas de ce qu'on appelle capitale économique. Parce que dans le genre, Paris, c'est quand même la honte pour le ratio offre de transport par personne et son niveau économique. Il y a beaucoup de lignes certes, mais ce n'est rien comparé au nombre de personnes!
              Alors faudrait soit diminuer le nombre de personnes (décentralisation), soit avoir une politique un peu plus adéquate par rapport aux nombre de personnes (mettre un pauvre tram pour faire l' "anneau" parisien, c'est quand même fort, l'absence de réseau correct la nuit aussi), mais il y a quelque chose à faire!

              • [^] # Re: Bravo

                Posté par . Évalué à 0.

                Bonjour,

                Parce que dans le genre, Paris, c'est quand même la honte pour le ratio offre de transport par personne et son niveau économique. Il y a beaucoup de lignes certes, mais ce n'est rien comparé au nombre de personnes!

                Si tu as des éléments un peu plus précis je suis preneur et curieux de pouvoir comparer car entre le bus, le métro, le rer, les ter, les tramway, le ratio par habitant est à mon avis loin d'être aussi mauvais. Mais je suis intéressé par tous chiffres permettant d'étayer, moi j'arrive pas à en trouver et surtout qu'on puisse comparer avec plus d'une capitale.

                Sinon je suis d'accord, le problème majeur est que la masse populaire habite au même endroit et travaille globalement au même endroit.

                Mais pour travailler dans une boite qui doit déménager du 92 au 93, je peux indiquer que les gens ont du mal :)

                Et pour le réseau correct la nuit, la encore je veux bien des exemples car c'est toujours bon de pouvoir argumenter. J'admets aussi que le noctilien convient pour les gens qui sortent mais que pour y avoir croisé des travailleurs, c'était pas forcément marrant pour eux.

                Encore une fois, les axes d'améliorations sont énormes, mais le dénigré de cette manière je trouve ça un peu facile.

                • [^] # Re: Bravo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Si tu as des éléments un peu plus précis je suis preneur et curieux de pouvoir comparer car entre le bus, le métro, le rer, les ter, les tramway, le ratio par habitant est à mon avis loin d'être aussi mauvais. Mais je suis intéressé par tous chiffres permettant d'étayer, moi j'arrive pas à en trouver et surtout qu'on puisse comparer avec plus d'une capitale.

                  Effectivement, c'est très très dur de trouver des infos, je peux ici parler que de mon ressenti, malheureusement. Ressenti? Voir comment est l'occupation des metro en heure de pointe comparé aux autres capitales (je n'ai pas vu toutes les capitales certes, mais seul Paris me choque avec ces gens qui se battent pour pouvoir juste rentrer dans la rame).

                  Mais pour travailler dans une boite qui doit déménager du 92 au 93, je peux indiquer que les gens ont du mal :)

                  Aucun avantage, que des merdes. 92 ou 93, on reste dans la région parisienne, ça ne change rien sauf changer pour le plaisir de changer... Toute ma compassion.

                  Et pour le réseau correct la nuit, la encore je veux bien des exemples car c'est toujours bon de pouvoir argumenter. J'admets aussi que le noctilien convient pour les gens qui sortent mais que pour y avoir croisé des travailleurs, c'était pas forcément marrant pour eux.

                  Exemple facile, je squatte une autre capitale souvent. Berlin. 2 Millions d'habitants, densité bien plus faible (donc les transports sont bien plus étalés). Jette un oeil sur le Réseau 24/24 (pas besoin de comprendre l'allemand, le nombre de lignes et la répartition géographique te calmera déjà).

                  Le noctilien, il convient? Ben non. Alors certes je n'ai pas testé depuis qu'ils ont doublé le nombre de lignes, mais quand j'ai eu l'occasion de tester, il s'arrêtait très loin de chez moi (alors que j'avais une station de RER à 50 m), très centralisé autour de Chatelet, souvent archi-bondé (fallait se battre pour pouvoir rentrer), et j'en passe. Vient faire un tour à Berlin, ça te calmera. Et Berlin est une ville pauvre, bien plus pauvre que Paris, et plus petite que Paris... Les allemands que j'ai accueilli à Paris n'en revenait pas que le RER B s’arrêtait à minuit.

                  • [^] # Re: Bravo

                    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 19/01/12 à 11:09.

                    Berlin est une ville formidable et que tout le monde aime (ça c'est juste un constat entre moi et mon entourage :) ) donc je ne pourrai rien dire de mal sur Berlin. Et c'est une ville a la vie nocturne bien plus poussée que Paris, mais bon là il s'agit de questions de sociétés. Mais c'est un peu facile de prendre cet argument sans réellement donner de chiffres. A berlin c'est effectivement mieux, mais c'est pas du 24/24, il y a pour certaines lignes des bus qui prennent le relais. Et le nombre de métros, bus, stations est bien inférieur au réseau d'IDF. Donc oui c'est mieux, mais même en France on peut trouver mieux. Ma ville d'origine (en France) a par exemple mis en place la gratuité des transports et pour les personnes à mobilité réduite des navettes.

                    Encore une fois, je ne dis pas qu'il n'y a pas mieux ailleurs (je pense que mes différents commentaires l'indiquent) mais qu'il n'y a pas tant que ça mieux ailleurs.

                    Pour le noctilien bien sûr que c'est insuffisant, car même si tu es sur une ligne du bus, tu peux pour 2 stations par exemple (une au sud, une à l'ouest) devoir passer par le centre (chatelet). Vaut mieux pas regarder ce que ça donnerait à vol d'oiseau.

                    Je ne suis pas un défenseur des réseaux français, mais il n'y a pas tant que ça mieux ailleurs, surtout pour le prix (là je parle des transports franciliens).

                    Je recentre le débat sur le libre, mais on peut espérer qu'avec l'OpenData on pourra sortir des choses intéressantes et améliorer tout ça.

                    Si quelqu'un veut s'y amuser, à Berlin c'est 3.7 millions de personnes par jour transportés par BVG et S-bahn :

                    Au total, les sociétés de transports en commun berlinoises desservent une zone urbaine à forte densité de population, environ 3,4 millions d'habitants sur une surface totalisant près de 1 000 km².

                    Pour Paris et sa banlieue, la RATP c'est : Plus de 10 millions de personnes en France utilisent les transports de la RATP, plus de 3 milliards de voyageurs par an.
                    Pour le transilien en 2008 c'était 690 millions de voyageurs par an.

                    L'insee a un petit tableau intéressant (avec Optile en plus) : Insee transports

                    Plus dur à trouver, les statistiques des problèmes, heures de retards occasionnés par voyageurs, etc.

                    C'est une idée de site à réaliser en donnant un élément de qualité de vie par ville à établir :)

                  • [^] # Re: Bravo

                    Posté par . Évalué à 3.

                    très centralisé autour de Chatelet

                    Ce n'était pas spécifique au Noctambus, ça? Il m'avait semblé que justement le Noctilien (que je n'ai jamais pris, précisons-le) avait densifié le maillage.

                    • [^] # Re: Bravo

                      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/01/12 à 11:13.

                      Tu as raison mais disons que pour quelqu'un qui est en banlieue, il doit quand même revenir sur Paris pour repartir en banlieue par exemple.

                      Alors oui, comparé à la station centrale de Chatelet avec Noctambus, le Noctilien est beaucoup plus intéressant et bien plus maillé qu'avant. Un élément pertinent serait le nombre de station desservies entre le noctambus et le noctilien.

                      Mais on pourra toujours reprocher qu'il n'y a pas de réel transports inter-banlieue ni que le noctilien couvre les transports du jour. Personnellement je trouve que c'est quand même bien mieux qu'avant.

            • [^] # Re: Bravo

              Posté par . Évalué à -1.

              Putain, si même le RER B est meilleur que dans les autres pays, ça doit être horrible, les pauvres !

              Enfin, c'est vrai que dire que rien ne bouge serait mentir : ils ont remplacé tous les vieux cadres de publicités par des écrans plats de mêmes dimensions, pour des publicités plus agréables à l'œil. Ouf, ça c'est fait, ils ont paré au plus urgent.

              Ils peuvent s'attaquer aux problèmes non prioritaires, comme les divergences entre affichage et annonces sonores (parfois même le chauffeur lui-même annonce une troisième version !) ou les annonces incompréhensibles à cause de l'accent de l'employé.

              Plus simplement, s'ils pouvaient juste éviter les annonces pendant le passage d'un train ou le lancement de deux annonces en même temps…

              Je précise que je ne cite que des exemples que j'ai réellement rencontrés. Et encore, je n'ai pas parlé des retards/annulations/pannes/incohérences de gestion.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Bravo

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Putain, si même le RER B est meilleur que dans les autres pays, ça doit être horrible, les pauvres !

                Réputation française : toujours en train de râler, jamais content, tout est pourri chez eux, les autres pays sont forcément mieux car ce sont les autres pays.
                Sinon, pas la peine d'aller dans d'autres pays, le RER B est largement, mais de très loin, de meilleure qualité que le RER C, par exemple.

                • [^] # Re: Bravo

                  Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/01/12 à 09:51.

                  Désolé, non, j'arrive pas à admettre que je doive subir des retards récurrents parce que le RER C est pire.

                  De plus, à aucun moment je n'avais parlé des autres pays que je ne connais pas et que de toute manière je n'utilise pas. Je considère que le service que j'utilise (et que je paye, accessoirement) doit être fonctionnel et fiable, peu importe ce que font les autres.

                  Je ne demande pas un service de luxe, juste de faire ce qu'il est censé faire.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Bravo

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Le gros problème du RER B sur l'axe nord, c'est l'interconnexion ratp/sncf et ce point à grandement été amélioré... si si il y a quelques années on pouvait poireauter 10-15 minutes voir plus juste pour que le changement de chauffeur se fasse, heureusement la mise en place du conducteur unique a éliminé ce point. Bon d'accord c'est toujours améliorable mais autant partir sur des idées concrètes que des histoires d'accents d'agents...

    • [^] # Re: Bravo

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Par contre, petit bémol tout de même : sur ce "black out", pas de lien sur "SOPA" (...)

      La dépêche a été finalisée (et publiée) après la mise en place de l'image. J'ai rajouté un lien vers cette dépêche désormais.

      • [^] # Re: Bravo

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 18/01/12 à 11:50.

        Il y a toujours des soucis par contre... avec chromium 14.0.835.202, j'ai droit à Lara en permanence, j'ai juste un flash avec la dépêche quand je click sur le lien. Lara me censure la page en un quart de seconde.

        Par contre, avec firefox nightly je n'ai pas eu droit à cette charmante jeune femme.

        Edit : au temps pour moi, on peut en effet cliquer sur le fond noir pour le retirer avec chromium .. mais ça le fait quand même pour le lien.

    • [^] # Re: Bravo

      Posté par . Évalué à -3.

      moi j'aime pas a demain

    • [^] # Re: Bravo

      Posté par . Évalué à 7.

      je n'aime pas du tout l'idée du "black-out" à tout fermer, ça frustre plus qu'autre chose

      C'est justement l'effet qui pourrait se produire chez tous ceux qui se disent que ça ne les concerne pas. Ils auront un avant-goût de ce que ça donnerait.

  • # dudh!

    Posté par . Évalué à 10.

    « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »

    O.N.U, 1948 (article n°19 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme)

    • [^] # Re: dudh!

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est sûr!
      ...que si les Droits de l'Homme étaient respectés et appliqués en ce bas monde, bah ça irait sûrement drôlement mieux pour tous (ou presque, disons 99%?)

      • [^] # Re: dudh!

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        les droits de l'homme, je suis pour.

        et d'ailleurs je suis contre la guerre, contre le sida et contre la méchanceté.

  • # Etat du système américain

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    depuis le 14 janvier, la Maison Blanche aussi.

    Si un tel texte passe sans le support de la maison blanche, cela montre l'état de la cohabitation en ce moment et le peu de poids du président actuel !

    Enfin, vu de France, c'est peu imaginable d'avoir une situation pareille...

    • [^] # Re: Etat du système américain

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Enfin, vu de France, c'est peu imaginable d'avoir une situation pareille...

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Cohabitation_(politique)

      Sans compter le nombre de propositions de loi bloquée par le parlement ("non au gouvernement") et le nombre de proposition de loi faites par les parlementaires contre l'avis du gouvernement ("le gouvernement ne veut pas, ben on fait nous mêmes").

      Ce n'est pas parce que ce n'est pas médiatisé, que ce n'est pas le plus gros des propositions de loi, que ça n'existe pas en France.

    • [^] # Re: Etat du système américain

      Posté par . Évalué à 5.

      En même temps, c'est normal dans une démocratie que le Président ait peu de poids sur le législatif, vu qu'il représente l'exécutif : les pouvoirs doivent être clairement séparés.

      Et il est important que les lois soient réellement débattues, pas imposées ou rejetées par un seul homme (un peu comme en Franee)

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # LinuskFr sur Global Voices :)

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Bon, juste un pitit coup de brosse : Jillian York, la Director of International Freedom of Expression at the EFF a inclu notre manière de protester contre SOPA, PIPA et tout le toutim dans son article sur Global Voices (en anglais seulement, mais côté GV français, on s'occupe à traduire aussi) :)

    /me est contente !!!

  • # Conséquences

    Posté par . Évalué à 2.

    Donc SOPA met en place un système de surveillance supplémentaire, tout un dispositif qui pourrait tomber dans des mains malveillantes ("Grand Pare-Feu").

    Deux points cependant :
    - Wikileaks : comment SOPA pourrait-il légaliser ce qui s'est passé ? En jouant sur l'immunité ?
    - Conséquences immédiates sur la liberté d'expression : l'exemple du réseau Tor ne me paraît pas pertinent : on pourrait (naïvement, en ne tenant pas compte de ce que j'ai dit dans la première phrase) rétorquer "Tor n'est utile que dans les pays sans liberté d'expression, donc utilisé illégalement, mais aux EU on est libre-euh de dire ce qu'on veux, donc Tor est inutile sauf pour les pirates". Que répliquer à ça ?

    • [^] # Re: Conséquences

      Posté par . Évalué à 5.

      "Tor n'est utile que dans les pays sans liberté d'expression, donc utilisé illégalement, mais aux EU on est libre-euh de dire ce qu'on veux, donc Tor est inutile sauf pour les pirates". Que répliquer à ça ?

      On est libre aujourd'hui mais le sera-t-on demain ? Tor est utile, au cas où...

      • [^] # Re: Conséquences

        Posté par . Évalué à 1.

        Je suis d'accord, j'ai bien précisé : "naïvement, en ne tenant pas compte de ce que j'ai dit dans la première phrase"

        • [^] # Re: Conséquences

          Posté par . Évalué à 2.

          Bah quoi ? Je t'ai répondu, naïvement, sans tenir compte de ce que tu as écrit entre parenthèses :)

          • [^] # Re: Conséquences

            Posté par . Évalué à 1.

            Non ça, ça s'appelle répondre à coté, mais vu que j'ai bourdé avec Tor, je vais pas te le reprocher. :D

    • [^] # Re: Conséquences

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      • Conséquences immédiates sur la liberté d'expression : l'exemple du réseau Tor ne me paraît pas pertinent : on pourrait (naïvement, en ne tenant pas compte de ce que j'ai dit dans la première phrase) rétorquer "Tor n'est utile que dans les pays sans liberté d'expression, donc utilisé illégalement, mais aux EU on est libre-euh de dire ce qu'on veux, donc Tor est inutile sauf pour les pirates". Que répliquer à ça ?

      Que l'Allemagne est dans le top 3 des pays au monde, avec la Chine et l'Iran, en terme de nombre d'utilisateurs de Tor ? (données à partir de metrics.torproject.org)

      Ensuite, l'exemple que je donne concerne non pas ta liberté de dire ce que tu veux en tant qu'européen, mais ta liberté de lire ce que ces dissidents écrivent. C'est ce dont parle mon exemple. Ce n'est pas tout à fait pareil.

      Enfin, Tor est un logiciel libre utilisé par Mme Michu pour ne pas laisser trop de traces lors de la navigation. Sous le prétexte de "je n'ai rien à cacher, donc je ne mets pas de rideaux", justifierait-on le fait d'interdire l'utilisation de rideaux ? C'est pareil avec Tor : on est libre de l'utiliser, tout comme n'importe quel logiciel libre, qu'on soit ou pas dans un pays où la liberté d'expression est compromise.

      P.S. Tu seras "content" d'apprendre que Reporters Sans Frontières a inclus la France dans les pays "sous surveillance" (PDF) où la liberté sur internet est menacée, aux côtés de la Russie et la Turquie, entre autres...

      • [^] # Re: Conséquences

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci pour la réponse qui apporte deux points importants :
        - Pour avoir accès à ce qu'écrivent les utilisateurs de Tor, il faut utiliser Tor (ce que j'ignorais, je pensais que c'était un jeu de proxy masquant l'activité internet, désolé pour la question inutile)
        - l'exemple pertinent du rideau

        Petite précision cependant : j'ai posé ces questions en me mettant à la place d'une personne d'en face, pas en cherchant à argumenter contre les opposants SOPA et cie, ni à prétendre que si l'on a rien à se reprocher, on a rien à cacher.

        • [^] # Re: Conséquences

          Posté par . Évalué à 3.

          • Pour avoir accès à ce qu'écrivent les utilisateurs de Tor, il faut utiliser Tor

          Pas forcément. Il existe tor2web pour visiter des services Tor avec un simple navigateur.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Conséquences

            Posté par . Évalué à 2.

            Précision, le site tor2web précise bien que celui qui consulte via son service ne sera pas anonymisé.

            WARNING: tor2web is only intended to protect publishers, not readers. You won't get the level of anonymity, confidentiality, or authentication that you would get if you were using a Tor client yourself. Using tor2web trades off security for convenience; install Tor for better results. (More details...)

    • [^] # Re: Conséquences

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Des pays où on est libre de dire ce que l'on veut publiquement, il n'y en a pas beaucoup. Je pense aux lois sur la diffamation, l'injure, la discrimination, les lois mémorielles, les lois contre l'apologie de l'objection de conscience (à l'époque) ou contre l'apologie de la drogue. La liberté d'expression totale est rarement légale. Après, c'est un choix de société.

      • [^] # Re: Conséquences

        Posté par . Évalué à 1.

        Effectivement en France la liberté d'expression est sérieusement limitée même si c'est sans comparaison possible avec de vrais dictatures comme Chine, Iran, Arabie Saoudite ou encore Corée du Nord. Est-ce un mal ou un bien je ne saurai dire.

        Par contre je pense qu'aux US et même peut-être en Grande-Bretagne, elle est totale et ne souffre d'aucune exception.

      • [^] # Re: Conséquences

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je me demande d'ailleurs à quel point les lois contre le révisionnisme (ou autre) sont effective. En général, elles s'appliquent après que la personne ait déversé sa connerie. Donc le mal est déjà fait et en annonçant le procès de XXX pour révisionnisme, j'ai souvent l'impression qu'on lui fait plus de pub que si on avait laissé sont texte de m*** sur sont site lu par 5 ado en manque de repères.

        Quelqu'un a un éclairage sur le sujet ? A-on fait des comparaisons entre les états sans ce type de loi (US) et ceux qui sont à cheval dessus (Allemagne) ?

        • [^] # Re: Conséquences

          Posté par . Évalué à 4.

          e me demande d'ailleurs à quel point les lois contre le révisionnisme (ou autre) sont effective. En général, elles s'appliquent après que la personne ait déversé sa connerie.

          C'est effectivement le principe. Le cambrioleur n'est puni que s'il cambriole (et qu'il est pris, et que etc), pas 2 jours avant alors que personne ne sait qu'il va cambrioler telle maison précisément (même si on est quasi-certain qu'il va faire un cambriolage car il en fait chaque semaine depuis des années).

          • [^] # Re: Conséquences

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui bien sûr, je ne demande pas qu'on instaure Minority Report. La différence, c'est que le cambrioleur ne cherche en pas la publicité.

            • [^] # Re: Conséquences

              Posté par . Évalué à 1.

              le cambrioleur ne cherche en pas la publicité.

              Plaît-il ?

    • [^] # Re: Conséquences

      Posté par . Évalué à 2.

      "Tor n'est utile que dans les pays sans liberté d'expression, donc utilisé illégalement, mais aux EU on est libre-euh de dire ce qu'on veux, donc Tor est inutile sauf pour les pirates". Que répliquer à ça ?

      Avant toute chose : je ne vais pas répondre à toi mais à la personne fictive qui pose cette question. Car je l'entends encore trop souvent.

      Je répliquerais qu'il faut raisonner dans l'autre sens. C'est parce qu'il existe des outils tels que Tor qu'on peut effectivement avoir une réelle liberté d'expression, qu'on soit États-unien ou Chinois. Un texte de loi ne fait que rendre illégal des choses, il ne t'en prémuni pas. Et en matière de garantie de liberté d'expression, les moyens mis en œuvre par la loi (tribunal, forces de l'ordre...) n'ont pas le niveau face à des outils tels que Tor.

      Pour moi, pour avoir un réelle liberté d'expression, il faut tout chiffrer. Parce que si tu as l'habitude de communiquer en non-chiffré, le jour où tu chiffres, alors un intermédiaire a des raisons de te soupçonner (que ce soupçon soit légal ou non). Il peut connaître la date et l'heure du message, et tenter de savoir ce que tu as caché (là encore, légalement ou illégalement). A contrario, si toutes tes communications sont chiffrées (ou mieux : si toutes les communications de tout le monde sont chiffrées), là on peut dire qu'on l'a notre liberté d'expression.

      Et puis Tor ne sert pas qu'aux personnes démunies de liberté d'expression. Il existe tout plein de raisons de vouloir communiquer avec quelqu'un de manière confidentielle sans que cela rende la communication illégale. Par exemple, pour ne pas balancer de mot de passe en clair sur un wifi public.

      • [^] # Re: Conséquences

        Posté par . Évalué à 1.

        Moui, enfin balancer un mot de passe en clair sur Tor pose bien plus de problème que ça n'en résout.

        Je n'ai rien contre Tor, mais pour la partie "chiffrement de données" un tunnel SSL vers un point de confiance sera bien plus efficace qu'un Tor pour lequel tu dois avoir une confiance absolue dans un (l'ensemble des?) point de sortie dont tu ne connais rien.

        • [^] # Re: Conséquences

          Posté par . Évalué à -2.

          C'est vrai que Tor ne permet pas une confidentialité de bout en bout. Je voulais juste montrer qu'on peut se servir de Tor a des fins légales et légitimes. Mon exemple du mot de passe était bancal. Mais les types de Tor eux-même en ont de bien meilleurs.

    • [^] # Re: Conséquences

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 18/01/12 à 16:28.

      Tor est inutile sauf pour les pirates". Que répliquer à ça ?

      Ben s'il est inutile, pourquoi ne pas l'utiliser ? Si on devait se limiter à l'utile, le monde serait bien fade…

      Parmi ces gens, certains ont des smartphones. Il suffit de leur répliquer que c'est inutile, un téléphone de base suffit pour communiquer.

      Sinon, pour reprendre Julian Assange : citez-moi une seule démocratie qui ai souffert d'un excès de liberté d'expression.
      C'est pareil pour Tor : cite-moi une seule démocratie qui peut en souffrir. Si l'on en trouve pas, c'est que Tor n'est pas dangereux et peut donc être utilisé librement, même si c'est inutile.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Conséquences

        Posté par . Évalué à 2.

        Il y a un conflit d'intérêt dans le cas de la question sur Tor (Justin Bieber vs la liberté d'expression).

        La question de « la personne fictive » porte sur ce conflit. Et la mienne se porte sur le petit rigolo potentiel qui s'amuse à moinsser tous mes messages sur ce fil.

    • [^] # Re: Conséquences

      Posté par . Évalué à 7.

      "Tor n'est utile que dans les pays sans liberté d'expression, donc utilisé illégalement, mais aux EU on est libre-euh de dire ce qu'on veux, donc Tor est inutile sauf pour les pirates".

      Même lorsque la liberté d'expression est garantie, tu peux quand même t'attendre à des sanctions éxtra-judiciaires si tu signe certains écrits. Tu peux au choix te faire blamer, décridibiliser, insulter, te faire licencier, te faire menacer de mort, te faire enlever ou tout simplement te faire assassiner.

      En prenant soin d'être anonyme, on évite ce genre de désagréments.

    • [^] # Re: Conséquences

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En France et ailleurs, tu peux dire ce que tu veux, mais tu veux pas que ça se sache.
      Est ce que tu irais poster sur un forum médical avec ton ip perso pour dire que tu as une maladie génante ( que ça soit de par sa dangerosité ou par un coté ridicule ) et que ta famille ou tes collègues le sache ? Je crois pas, et tor peut aider.

      Est ce que tu veux discuter des soucis d'ordre juridique ou prud'hommaux avec des gens en sachant qu'on pourrait t'identifier ? Tu risques sans doute rien en pratique, mais il y a des gens qui vont sans doute se sentir plus sur si un collègue avec qui il est en bisbille ne le retrouve pas.

      Est ce que tu veux aller voir les offres des concurrents sans qu'ils le remarquent pas trop ( car certains commerciaux surveillent les logs de leur site ) ? tor peut servir à ça.

      Y a des milliers de raisons autre que "je suis un vilain détourneur de bateau qui télécharge des films". Et d'ailleurs, au vue du marketing déployé par des firms privés autour des accés VPN, l'usage de tor par les pirates doit être assez minoritaire, vu que tout le monde mets en avant d'autres solutions.

      Et des usagers, y en a de tout les cotés d'un éventuel spectre moral, d'un flic qui l'utilise pour pas être vu par un vendeur sur un forum de carding, à un vendeur de cartes sur le même forum, d'un employé voulant partir à la concurrence à un employeur voulant surveiller la concurrence.

      Le site web de tor donne des exemples à ce sujet. Moi, j'ai déjà utilisé tor pour contourner le DPI de la fac lors des JDLLs, pour aller voir mes mails du boulot ( vu qu'on a un openvpn sur le port 443, le système a coupé la connexion à chaque fois ). J'ai du mal à me considérer comme criminel pour ne pas avoir réussi à respecter 2 chartes d'utilisation contradictoire ( dont une pleine de bon sens au sujet de la protection des données clients ).

  • # en vigueur

    Posté par . Évalué à -1.

    Contrairement à ce qui est dit sur le splashscreen, le SOPA n'est pas encore en vigueur... et c'est bien pour empêcher qu'elle le soit que nous protestons :)

    • [^] # Re: en vigueur

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est ironique. Dans la vraie vie des vrais gens, je pré-suppute que ce ne sera pas Lara la première censurée... Rétrospectivement, ça serait plutôt Wikileaks.

  • # On nous dit tout et son contraire

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour.

    En 2 jours, j'ai entendu tout et son contraire sur cette futur loi americaine, et cela ici meme :

    Dans cette depeche : "la demande de fermeture de la part du procureur en direction des propriétaires/gestionnaires/titulaires de nom de domaine d'un site américain hébergeant ou suspecté d'héberger des contenus en infraction avec les lois de « propriété intellectuelle » ;"

    Dans ce commentaire : http://linuxfr.org/nodes/89056/comments/1311051 : "Oui, la loi SOPA est censé ne concerner que les sites "étrangers", ce qui exclut les sites en .org et en .com (hé oui !) contre lesquels d'autres lois existent déjà. Donc wikipedia est immunisé mais aussi piratebay, dailymotion, megaupload...
    Exemple de source : http://www.techdirt.com/articles/20120109/04205617341/if-sopas-main-target-is-pirate-bay-its-worth-pointing-out-that-thepiratebayorg-is-immune-sopa.shtml ou "

    Alors, cette loi, elle vise les sites américains, ou bien tous les sites sauf les américains ?

    • [^] # Re: On nous dit tout et son contraire

      Posté par . Évalué à 2.

      Perso, j'ai lu que cette loi donnerait le pouvoir aux «autorités américaines» de faire fermer des sites, pas seulement sur le territoire américain.

      • [^] # Re: On nous dit tout et son contraire

        Posté par . Évalué à 1.

        Les "autorités américaines" peuvent toujours se brosser. Elles peuvent demander à des opérateurs situés sur le territoire américain fermer des sites hébergés aux US ou de bloquer l'accès à des sites étrangers mais n'ont et n'auront jamais aucune autorité hors de leur territoire. Un état souverains, par définition, est maître chez lui.

        • [^] # Re: On nous dit tout et son contraire

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Déjà, si ton site est en .com, .org, .net… ils peuvent le retirer des DNS. Alors ton serveur répond toujours mais si le nom n'est pas résolu, tu n'aura pas beaucoup de visite.

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

  • # Mouaip, bof

    Posté par . Évalué à 0.

    Bien sûr, cette loi aurait un impact impressionnant sur beaucoup de logiciels libres tels que Firefox, par exemple. Une extension existe – MAFIAAFire_Redirection – qui redirige l'utilisateur vers de nouveaux domaines saisis par les États-Unis. Sous SOPA, ce genre de chose sera considéré comme « piraterie en ligne » et donc, passible de sanctions...

    Je ne vois pas d'impact sur Firefox, dans cet exemple. Pour l'extension en question, oui, mais pour firefox ?

    Et ça ouvre la porte à toutes les fenêtres : n'importe quel autre État peut décider d'introduire une législation semblable et mettre sur liste noire des sites au choix, que ce soit liés à des contenus en infraction avec le droit d'auteur ou produits par des dissidents politiques...

    C'est pas parce que les etats-unis reviendront sur ce projet de loi que les autres etats ne décideront pas d'introduire une législation semblable. De plus, j'ai pas l'impression qu'on soit si en retard que ca au niveau de la volonté de censure controle d'internet ce repère de pédophiles nazis mangeurs de schtroumpf

  • # Coquille: ce n'est pas «Stop Online Privacy Act»...

    Posté par . Évalué à 8.

    ... mais «Stop Online Piracy Act». Qui déboucherait bien entendu sur un «Stop Online Privacy Act», en ce cas, je suis tout-à-fait d'accord.

  • # Pensez aux petites résolutions !

    Posté par . Évalué à 3.

    Pensez aux « petites » résolutions, réduisez les images !

  • # Précisions

    Posté par . Évalué à 3.

    Salut,

    Je pense qu'il est nécessaire d'ajouter qques précisions au sujet de ces propositions de loi Américaine.

    1° Elles émanent du secteur de l'entertainment Américain. De la même façon que les lois LOPSI, HADOPI ont été porté par l'industrie musicale Française.

    2° À aucun moment il n'est nécessaire à un détenteur de copyright (copyright holder, désolé pour la traduction mot à mot fumeuse) de prouver quoi que ce soit. On entre donc dans la société de la dénonciation, ce qui peut donc permettre d'aller plus loin que l'application stricte de la loi. Par exemple, j'ai un concurent sur tel ou tel secteur, je dis qu'il enfreint la loi sur le copyright et hop, son site est bloqué. Rien à justifier : http://www.itworld.com/security/223845/piracy-bill-could-waylay-floss-projects

    [...]Now, keep in mind, that all of these wheels will be set in motion by private corporations, and there would be no requirement for proving anything. A copyright holder need only accuse a website of infringement, and the search engine, advertisement, and payment system would be cut off in five days[...]

    3° J'ai peut-être mal lu l'article, mais je ne crois pas qu'on y parle des outils mis à disposition de la justice. D'un côté, le blocage technique, idiot car déjà dépassé, des DNS. Mais surtout et comme celà a été le cas pour Wikileaks, un blocage des ressources financières, qui a lui bien plus d'effets.

    My 2 cents.

    a.

    • [^] # Re: Précisions

      Posté par . Évalué à 1.

      détenteur de copyright (copyright holder, désolé pour la traduction mot à mot fumeuse)

      Je suppose qu'on peut traduire par ayant droit, mais je ne suis pas juriste.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Théorie de conspiration

    Posté par . Évalué à -6.

    "Bullshit" ( dixit Patrick_G )
    Bande de paranos, dés qu'on touche à votre monde numérique, ça y va des conspirations les plus folles!

    SOPA (ou plutôt "Suppo"), c'est pour notre bien!™

  • # Lobby

    Posté par . Évalué à 2.

    Les lobbys sont nus, aux usa du moins ... Hollywood commencerai à cesser tout don pour la campagne d'Obama, en représaille de son opposition à SOPA et ce, malgré une volonté affichée de lutter contre le piratage en ligne.

    Plus de pognon d'hollywood pour la campagne de Obama ? Ouch ... C'est pas avec ce qu'il a en poches qu'il va aller loin, si ses principaux "bundlers" le lache...

    • [^] # Re: Lobby

      Posté par . Évalué à 2.

      Ouais.

      Ce que Hollywood oublie c'est que ceux qui financent LEUR campagne (à Hollychose), c'est NOUS. Très facile de s'engager pour le boycott de leur films. Pour ma part, c'est déjà fait. Évidemment, si on compte Universal, ça fait à peu près... ben... tous les films majeurs américains. Au moins ça laissera un peu de place pour le cinéma français (entre autres) qui, lui, le vaut bien. Prions que HADOPI se casse avec Sarko.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.