Journal De la liaison du mot euro

Posté par .
Tags : aucun
15
22
jan.
2010
Cher Journal,

aujourd'hui c'est vendredi, jour idéal pour un journal entier sur la correction de la langue :-)
Je souhaite m'entretenir avec toi d'un sujet qui me tient à cœur : pourquoi diantre la grande majorité de nos concitoyens a du mal avec les liaisons au début du mot EURO ?
Pourquoi la publicité annonce "cent h-euros de remise" ? Doit-on désormais parler de la "guerre de cent h-ans" ? Une mamie qui a 80 h-euros dans son porte-feuille a désormais 80 h-ans ?
Doit-on cette incongruité, sur laquelle tant de journalistes achoppent, à la similarité des mots euro et heureux ? Je tiens d'ailleurs à féliciter Nagui qui est l'un des rares à prononcer correctement ce qui apparaît pourtant comme une évidence. Faites comme lui, ne cédez point aux sirènes des liaisons vachement dangereuses, et faites la liaison !

Pour un monde meilleur, enfin un journal qui dénonce !
  • # centeuros, centans

    Posté par . Évalué à 6.

    enfin moi je fais la liaison

    à tel point que j'ecris aussi 100euros :D
  • # C'est pas ça le pire...

    Posté par . Évalué à 7.

    Le pire, c'est d'entendre "cent z-euros" (sic)
  • # bref

    Posté par . Évalué à 10.

    Luc 15.3 :
    alors il s'approcha d'un utilisateur de windows et lui dit 'euros ceux qui pleurent car ils seront consolés'.

    Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

    • [^] # Re: bref

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ah, ça vient de là le "mode console"... Je me disais aussi que c'était ancien...
  • # bas c'est moche

    Posté par . Évalué à 7.

    on ne prononce pas le t du cent épicétou

    on dit pas centun on dit cent-h-un (101) donc on dit cent-h-euros

    (je ne vois pas d'autre explication)

    par contre avec le "s" c'est jolis troiseuros
    • [^] # Re: bas c'est moche

      Posté par . Évalué à 5.

      Non, la liaison est obligatoire entre le nom et l'adjectif (ici numéral) qui le précède, donc cent t'euros. Dans "cent un", il n'y a pas ce rapport adjectif/nom.

      Cela dit, je trouve aussi que cette liaison dans cent/vingt euros est moche, et comme la liaison est censée être liée à une question d'euphonie.. m'est avis qu'elle devrait disparaître.
      • [^] # Re: bas c'est moche

        Posté par . Évalué à 9.

        Étant alsacien le vingt (t)euros ne me choque pas, il faut dire que l'on prononce toujours vingT.
        • [^] # Re: bas c'est moche

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Sans être alsacien, je n'ai jamais entendu que « vain tant » pour « 20 ans. »
          Donc la liaison avec euro ne devrait pas choquer grand monde.
          Et ça serait un comble que la prononciation correcte choque !
          • [^] # Re: bas c'est moche

            Posté par . Évalué à 1.

            Il veut dire qu'en alsacien (ce qui semble être le cas également dans certains autres endroits, genre dans l'Aisne), si tu dis "des euros, j'en ai vingt", tu prononces un "t". Leur prononciation du nombre 20, liaison ou pas, se termine par un "t".
            • [^] # Re: bas c'est moche

              Posté par . Évalué à 1.

              Dans le nord aussi on prononce le 't' à la fin de vingT. Ça choque beaucoup les Québécois, d'ailleurs.
              • [^] # Re: bas c'est moche

                Posté par . Évalué à 2.

                Ca choque aussi les parigots. Quand je suis arrivé en région parisienne, ils me ravisaient tout drole quand j'disais vingT
            • [^] # Re: bas c'est moche

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je veux dire qu'il n'y a pas besoin d'être alsacien pour faire la liaison après 20.
              20h « vinteure »
              20 ans « vintan »

              Et que donc, naturellement, 20€ « vinteuro » devrait sonner normal pour tout le monde. Je n'ai encore jamais rencontré de francophone qui ne lie pas les mots ci-dessus.
              • [^] # Re: bas c'est moche

                Posté par . Évalué à 0.

                Non, ça n'a rien à voir. Évidemment qu'on fait la liaison quand il y a une voyelle après. Mais par exemple, si il est 9h40, on va dire « il est 10h moins vingT » en prononçant le T à la fin. C'est de ça qu'il est question ici.
                • [^] # Re: bas c'est moche

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  >>C'est de ça qu'il est question ici.

                  J'ai bien saisi ce que tu dis, et je persiste en affirmant : « non, ce n'est pas ça dont il est question. »
                  La preuve :

                  >> Étant alsacien le vingt (t)euros ne me choque pas, il faut dire que l'on prononce toujours vingT.

                  Ce qui ne le choque pas lui, c'est la liaison.
                  Je rajoute que la liaison ne choque personne (avec exemple justificatif), donc que la prononciation en fin de phrase n'y change rien.
      • [^] # Re: bas c'est moche

        Posté par . Évalué à 4.

        Cela dit, je trouve aussi que cette liaison dans cent/vingt euros est moche

        Est-elle moche ou inhabituelle ? M'est avis que c'est juste une question d'habitude, moi c'est sans liaison que je trouve ça moche (ça n'est pas fluide, et plus difficile à dire).

        ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

        • [^] # Re: bas c'est moche

          Posté par . Évalué à 4.

          Suite à ton commentaire, je pense que tu as raison, il doit s'agit d'une question d'habitude. D'ailleurs, cela ne me dérange pas lorsque je l'entends, c'est plutôt le dire.
          Peut-être que cela a à voir avec le fait qu'il est plus difficile (enfin comme je le perçois, et je suis fainéant en articulation) de prononcer une occlusive comme le t (vingt t'euros) qu'une fricative comme le z (quatre-vingts z'euros).

          =>[ ]
  • # Les vrais réponses de la vérité vraie

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est pas moi qui le dit, c'est les immortels (sic), voilà les règles :

    En français, la liaison peut apparaître entre un mot qui se termine par une consonne et un mot qui commence par une voyelle ou un h non aspiré (voir aussi l’article Le haricot), si ces deux mots ne sont séparés par aucune ponctuation ni par aucune pause orale. Selon les cas, elle est obligatoire, facultative ou interdite. Les noms propres sont également soumis à la liaison.

    La liaison est obligatoire :
    - entre le déterminant et le nom : des(z)amis, tout(t) homme ;
    - entre l’adjectif antéposé et le nom : un(n)ancien(n)usage ; ainsi on dira un savant(t)aveugle si aveugle est un nom, mais un savant aveugle si savant est le nom ;
    - entre le pronom (sujet ou objet) et le verbe : ils(z)aiment, on(n)aime, ils vous(z)aiment, ils(z)y vont, courons(z)-y, donnez(z)-en ;
    - entre est et le mot qui suit, dans des formes impersonnelles ou dans la forme présentative : il est(t)évident qu’il viendra ; c’est(t)à voir ;
    - entre l’adverbe et le mot unis étroitement : trop(p)étroit ; bien(n)aise ;
    - entre la plupart des prépositions monosyllabiques et le mot qui suit : dans(z)une heure ;
    - dans la plupart des mots composés et locutions : un pot(t)-au-feu, mot(t)à mot, de temps(z)en temps.

    Elle ne se pratique pas :
    - après la conjonction et : un fils et une fille ;
    - après la consonne finale d’un nom au singulier : un temps idéal, un nez épaté ;
    - après le s intérieur dans les locutions nominales au pluriel : des moulins à vent ;
    - après la finale -es de la 2e personne du singulier de l’indicatif présent et du subjonctif présent : tu portes un habit vert ; Il faut que tu lui écrives un poème. On fera en revanche la liaison lors de la lecture de vers ;
    - après les mots terminés en -rt en -rs, sauf s’ils sont suivis de il, elle, on ou s’il s’agit du t de l’adverbe fort ou du s de toujours : de part en part, tu pars à huit heures (mais : quand dort-(t)on ? quand sort-(t)elle ?) ;
    - devant un, oui, onze et les mots étrangers commençant par y : des oui ;
    - devant les noms de lettres de l’alphabet : des i, des a.

    Dans le reste des cas, on peut choisir de faire ou non la liaison mais celle-ci est plutôt la marque d’un langage soutenu.

    On distingue par ailleurs deux types de fautes de liaison :
    - le cuir qui consiste à faire une liaison en t à la place d’une liaison en z, et plus généralement à effectuer à mauvais escient une liaison en t : Il s’est mis(t)au travail ; J’ai cru(t)apercevoir un écureuil ;
    - le velours qui consiste à faire une liaison en z à la place d’une liaison en t, et plus généralement à effectuer à mauvais escient une liaison en z : vingt(z)euros ; les dix-huit(z)ouvrages ; Il est venu aujourd’hui(z)encore ;
    Ces deux types de liaisons fautives sont aussi appelés des pataquès.
    Par extension, on désigne par pataquès, cuir ou velours toute liaison fautive, quelle qu’elle soit.


    Source : http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html#liais(...)

    PS : Moi, pour être sûr, je prononce cela 100 €.
  • # C'est plus global

    Posté par . Évalué à 2.

    Il y a de plus en plus de gens qui ne font pas les liaisons (présentateurs, acteurs, quidams, etc.) et pas que pour les euros.
    Certaines fois, ça me saute aux oreilles, mais de moins en moins. Et je me doute que je dois moins le faire aussi, participant au cercle ...
  • # arrêtez de pinailler !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Si vous ne voulez pas vous cassez la tête à savoir comment on prononce 100 €, faisez comme moi, devenez patron d'EDF :-)
    • [^] # Re: arrêtez de pinailler !

      Posté par . Évalué à 0.

      "faisez"
      oulà, c'est du lourds...
      • [^] # Re: arrêtez de pinailler !

        Posté par . Évalué à 5.

        À la limite, j'aurais "accepté" cette faute, qui peut être volontaire (Coluche la faisait souvent dans ses sketches, donc on peut penser que c'est une référence à lui), et j'aurais tilté sur "Si vous ne voulez pas vous cassez (sic)"...
  • # Alors, heureux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je ne comprends pas le rapport avec "heureux"... je n'ai jamais entendu quelqu'un dire "faire des h-heureux" (pour reprendre ta notation, i.e. sans liaison)...

    GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

  • # Et tant qu'à faire

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Tu ne mettras plus de « s » à la fin d'un mot invariable comme « euro. »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.